Sélection de la langue

Recherche

Expression patterns of genes encoding proteins with peritrophin A domains and protein localization in Mamestra configurata

Toprak, U., Baldwin, D., Erlandson, M.A., Gillott, C., Harris, S., et Hegedus, D.D. (2010). « Expression patterns of genes encoding proteins with peritrophin A domains and protein localization in Mamestra configurata. », Journal of Insect Physiology, 56(12), p. 1711-1720. doi : 10.1016/j.jinsphys.2010.06.016  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans une banque de gènes d’ADNc du mésentéron de Mamestra configurata, nous avons identifié les gènes codant trois protéines (McPPAD1-3) qui possèdent un domaine de liaison à la chitine de type péritrophine A. En plus d’être exprimés dans le mésentéron, ces gènes et un autre, déjà identifié, codant la péritrophine McPM1, étaient exprimés dans l’intestin antérieur, l’intestin postérieur, les tubes de Malpigi, la trachée, le corps adipeux et la cuticule. Cependant, les protéines McPPAD correspondantes avaient des profils de localisation différents. La protéine McPPAD1 était limitée au tube digestif et aux tubes de Malpigi; McPPAD2, aux tubes de Malpigi; et McPPAD3, à l’intestin antérieur, au mésentéron, à l’intestin postérieur, à la trachée et à la cuticule. L’analyse du repliement des protéines à l’aide de la structure de la tachycitine a permis d’approfondir la structure des domaines de liaison à la chitine de type péritrophine A de la protéine McPPAD1, mais pas celles des protéines McPPAD2 ou McPPAD3. Ainsi, nous avons a pu prédire que les domaines de la McPPAD1 contiennent trois feuillets β antiparallèles et un repliement semblable à celui de l’hévéine formant une pochette de liaison à la chitine, qui contient deux groupements R hydrophobes dans une orientation rappelant celle d’un sandwich.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :