Sélection de la langue

Recherche

Changes in production and mammary metabolism of dairy cows in response to essential and nonessential amino acid infusions

Doepel, L. et Lapierre, H. (2010). « Changes in production and mammary metabolism of dairy cows in response to essential and nonessential amino acid infusions. », Journal of Dairy Science (JDS), 93(7), p. 3264-3274. doi : 10.3168/jds.2009-3033  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons réalisé ces travaux pour mieux comprendre les besoins de la glande mammaire en différents types d’acides aminés et déterminer comment le métabolisme de cette glande change en réaction à un apport variable d’acides aminés. Nous avons utilisé huit vaches Holstein en lactation (61 ± 4 jours de la lactation) suivant un dispositif en carré latin 4 x 4 équilibré pour tenir compte des effets résiduels, avec des périodes de 14 jours. Leur ration comblait 100 % de leurs besoins en énergie nette et 72 % de leurs besoins en protéines métabolisables. Les quatre traitements se caractérisaient comme suit : 1) perfusions abomasales d’eau, 2) acides aminés essentiels à raison de 359 g/j, 3) acides aminés non essentiels à raison de 356 g/j, et 4) acides aminés essentiels à raison de 359 g/j avec acides aminés non essentiels à raison de 356 g/j (en tout, 715 g/j). Le profil des acides aminés des liquides de perfusion était le même que la caséine, sauf que la concentration de Met a été augmentée pour que le rapport Lys/Met digestibles demeure à 3/1 et parce que, en raison des limites de solubilité, toute la Tyr a dû être remplacée par de la Phe et une partie du Glu a dû être remplacée par de la Gln. Nous avons constaté que, par comparaison aux autres traitements, les traitements avec acides aminés essentiels ont entraîné une augmentation du rendement en lait et du rendement en protéines du lait. L’absorption mammaire de β-hydroxybutyrate avec lactate a eu tendance à augmenter chez les vaches qui ont reçu les traitements avec acides aminés essentiels, tandis que l’absorption mammaire de glucose a eu tendance à être plus élevée chez les vaches recevant les traitements avec acides aminés non essentiels. Chez les vaches recevant les traitements avec acides aminés essentiels, le rapport absorption mammaire/production de protéines du lait du groupe 1 AA (His, Met, Phe, Trp et Tyr) n’était pas différent de celui du groupe 1, mais a eu tendance à augmenter; quant au rapport du groupe 2 AA (Ile, Leu, Lys et Val), il a effectivement augmenté, et a dépassé dans une mesure significative la valeur unitaire (1) lorsque la perfusion contenait des acides aminés essentiels. Ces résultats permettent de supposer que l’absorption d’acides aminés et de nutriments à valeur énergétique par la glande mammaire diffère en fonction des apports d’acides aminés et du profil des acides aminés et que, même en cas de carence protéinique, un apport d’acides aminés non essentiels n’exerce pas d’effet favorable sur la synthèse du lait et des protéines du lait.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :