Sélection de la langue

Recherche

Impact d’une photopériode prolongée en maternité sur les performances et le comportement des truies et de leurs porcelets.

Lachance, M.-P., LaForest, J.-P., Devillers, N., Laperrière, A., et Farmer, C. (2010). « Impact d’une photopériode prolongée en maternité sur les performances et le comportement des truies et de leurs porcelets. », Canadian Journal of Animal Science, 90(3), p. 311-319. doi : 10.4141/CJAS09083  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les auteurs ont mesuré la température à l’intérieur des remorques qui transportaient des poulets de chair prêts pour le marché durant quatre journées d’hiver, puis ont quantifié la variation de la température rectale et interne des oiseaux. Des enregistreurs de données ont été installés dans des modules présélectionnés et relevaient la température toutes les 72 secondes. On a noté la température rectale de 8 volatiles dans 4 modules, immédiatement avant et après chaque voyage, tandis que deux ou trois oiseaux pourvus d’un implant thermométrique ont été placés dans chacun de deux modules sélectionnés. La température dans les modules était hétérogène durant tous les voyages, et la température moyenne a fluctué de 10,9 à 30,7 °C, de 8,9 à 28,1 °C, de 2,5 à 26,1 °C et de -0,7 à 16,5 C pendant les 191, 193, 178 et 18 minutes du transport, aux températures ambiantes de of -7,1, -27,1, -28,2 et -18,4 °C, respectivement. Les oiseaux trempés, la condensation et le givre indiquent que l’humidité s’accumule pendant le transport. Les relevés de la température corporelle révèlent qu’il y a des risques d’hypothermie et d’hyperthermie, un stress dû au froid pouvant survenir près des bouches d’air et un stress thermique, aux endroits mal aérés. Le système de ventilation passive des remorques hausse la température dans les cageots de 17,7 à 55,2 °C, comparativement à celle de l’extérieur. Le taux de mortalité varie de 0,7 à 1,4 %, mais plusieurs décès surviennent durant l’attente, avant l’abattage. La distribution hétérogène de l’air engendre des conditions indésirables sur le plan de la température et de l’humidité, pour certains oiseaux.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :