Sélection de la langue

Recherche

Effects of mti-2 transgenic potato plants on the aphid Myzus persicae (Sternorrhyncha: Aphididae).

Saguez, J., Cherqui, A., Lehraiki, S., Vincent, C., Beaujean, A., Jouanin, L., Laberche, J.-C., et Giordanengo, P. (2010). « Effects of mti-2 transgenic potato plants on the aphid Myzus persicae (Sternorrhyncha: Aphididae). », International Journal of Agronomy, 2010(Article ID 653431). doi : 10.1155/2010/653431  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les inhibiteurs de protéase font partie des mécanismes de défense des plantes qui ont des propriétés insecticides pour un grand nombre de taxons d’insectes lorsqu’ils sont transférés dans des plantes transgéniques. Nous avons transformé des entre-nœuds de pomme de terre avec le gène de l’inhibiteur de trypsine (mti-2) de la moutarde. Parmi les 35 lignées transgéniques de pomme de terre indépendantes obtenues par transformation médiée par Agrobacterium tumefasciens, quatre lignées (DM6, DM7, DM11 et DM19) ont été sélectionnées pour leur niveau d’activité inhibitrice élevé (inhibition de l’activité de la trypsine atteignant au moins 30 %). Nous avons réalisé des essais d’alimentation afin d’évaluer les effets de ces quatre lignées sur les paramètres du cycle vital du puceron vert du pêcher (Myzus persicae) (Sternorrhyncha: Aphididae). Nous avons noté la durée de la période pré-reproductrice, la mortalité larvaire, la fécondité des adultes et le temps de doublement des populations de M. persicae sur des plants de pomme de terre non transformés (NT) et sur les quatre lignées DM sélectionnées. En comparaison des plants NT, la lignée DM19 n’a induit aucun effet chez le M. persicae. En revanche, sur les lignées DM7 et DM11, la survie larvaire a augmenté d’environ 20 %. Sur les lignées DM6 et DM11, nous avons noté une légère augmentation de la fécondité journalière ainsi que du taux intrinsèque de croissance naturelle, qui s’est soldée par une réduction de 1 jour du temps de doublement des populations. La lignée DM6 n’a eu aucun effet sur la mortalité larvaire, tandis que sur la lignée DM11, presque toutes les larves ont survécu. Nos résultats montrent que les plants de pomme de terre transformés avec le gène mti-2 influent de diverses façons sur le cycle vital du M. persicae mais n’induisent aucun effet insecticide chez ce dernier.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :