Sélection de la langue

Recherche

Evaluation of some Staphylococcus aureus iron-regulated proteins as vaccine targets

Ster, C., Beaudoin, F., Diarra, M.S., Jacques, M., Malouin, F., et Lacasse, P. (2010). « Evaluation of some Staphylococcus aureus iron-regulated proteins as vaccine targets. », Veterinary Immunology and Immunopathology, 136(3-4), p. 311-318. doi : 10.1016/j.vetimm.2010.03.010  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Staphylococcus aureus est un agent pathogène important responsable de toute une gamme d’infections, dont la mammite bovine. Dans le passé, 54 gènes de S. aureus qui ont été régulés à la hausse dans un milieu pauvre en fer et chez des souris ont été identifiés. Nous avons sélectionné sept de ces gènes de cinq systèmes d’acquisition de fer (isd, feo, sir, sst, et fhu) et évalué les protéines comme cible potentielle de vaccin contre la mammite bovine. Nous avons évalué chez les lapins et/ou les bovins l’antigénicité des protéines recombinantes obtenues avec chaque gène étudié. Nous avons utilisé des antisérums pour analyser l’accessibilité bactérienne aux protéines natives. Toutes les protéines étaient immunogènes chez les lapins ou les bovins. Les protéines IsdH, IsdB, FeoB et SstD ont été exprimées sur la surface bactérienne, et l’expression d’IsdB et d’IsdH a été plus forte dans un milieu pauvre en fer. Nous avons mesuré la capacité des anticorps à prévenir l’infection à l’aide d’un modèle murin de mammite. La préincubation de S. aureus avec du sérum anti-IsdH ou avec l’ensemble des sérums anti-IsdB, anti-SstD et anti-FeoB a entraîné une diminution de la colonisation des glandes mammaires de la souris. Finalement, l’immunisation des bovins avec l’IsdH a provoqué une réponse immunitaire forte et durable accompagnée d’une production d’IgG2. La protéine IsdH semble être un bon candidat vaccin contre la mammite bovine causée par S. aureus.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :