Sélection de la langue

Recherche

Réponse de l’avoine nue aux types de sol et aux herbicides appliqués à deux stades de croissance.

Lanoie, N., Vanasse, A., Collin, J., Frégeau-Reid, J.A., Pageau, D., Lajeunesse, J., et Durand, J. (2010). « Réponse de l’avoine nue aux types de sol et aux herbicides appliqués à deux stades de croissance. », Canadian Journal of Plant Science, 90(3), p. 247-255. doi : 10.4141/CJPS09090  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’avoine nue (Avena sativa L.) récoltée dans la province de Québec, Canada, développe en moyenne 10% de grains vêtus et parfois davantage. L’objectif de cette étude était de déterminer l’effet du type de sol, des herbicides et de leurs stades d’application sur la proportion de grains vêtus chez des génotypes d’avoine nue. Trois génotypes ont été évalués durant deux ans à deux sites expérimentaux. À chaque site, l’essai a été semé sur deux types de sol différents et chaque génotype a été traité avec un des trois herbicides suivants: bromoxynil/MCPA, dicamba/MCPA et thifensulfuron méthyle/tribenuron méthyle et comparé avec un témoin désherbé à la main. Les herbicides ont été appliqués aux stades 12-13 et 22-23 de Zadoks. Les résultats démontrent que l’application de l’herbicide dicamba/MCPA au stade 12-13 de Zadoks a donné plus de grains vêtus par rapport au témoin désherbé à la main et l’application au stade 22-23 a amplifié ce phénomène. Toutefois, des différences dans la réaction des génotypes ont été observées. Peu de différences ont été notées entre les autres traitements de désherbage. L’application de dicamba/MCPA au stade 22-23 de Zadoks diminue le rendement et le poids à l’hectolitre mais augmente le poids des grains. Les autres traitements de désherbage n’ont eu aucun effet sur les caractères agronomiques.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :