Sélection de la langue

Recherche

Coarse Particulate Matter Emissions from Cattle Feedlots in Australia.

McGinn, S.M., Flesch, T.K., Chen, D., Crenna, B.P., Denmead, O.T., Naylor, T., et Rowell, D.L. (2010). « Coarse Particulate Matter Emissions from Cattle Feedlots in Australia. », Journal of Environmental Quality, 39(3), p. 791-798.

Résumé

Les parcs d’engraissement du bétail à ciel ouvert sont une source de polluants atmosphériques, comme les particules (PM). Sur une période de 24 h, l’exposition à des concentrations ambiantes de 50 µg m-3 de PM grossières (diamètre aérodynamique inférieur à 10 µm [PM10]) constitue un risque pour la santé humaine. La présente étude visait à documenter les concentrations et les émissions de PM10 à deux parcs d’engraissement d’Australie sur une période de plusieurs jours, en été. Deux échantillonneurs automatiques ont été utilisés pour relever les concentrations de PM10 de fond et à l’intérieur des parcs. Pour l’échantillonnage à l’intérieur des parcs, les émissions de PM10 ont été estimées au moyen d’un modèle de dispersion. Les mesures ont révélé que les concentrations de PM10 sur 24 h, pour certains jours, frôlaient ou dépassaient le seuil de 50 µg m-3 utilisé en Australie. Le principal élément responsable de la forte génération de PM10 était l’activité accrue des bovins en soirée, qui coïncidait avec les concentrations maximales de PM10 (maximum : 792 µg m-3) entre 19 h 30 et 20 h. La pluie, quant à elle, a entraîné une importante baisse des concentrations et des émissions de PM10. Le modèle de dispersion utilisé aux fins de l’étude a estimé que les émissions de PM10 étaient de 31 à 60 g animal-1 j-1. Ces données sur les PM10 associées aux animaux d’élevage sont nécessaires à l’élaboration d’une politique environnementale axée sur les résultats.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :