Sélection de la langue

Recherche

Differences in the trans-18:1 profile of the backfat of feedlot steers fed wheat or corn based dried distillers' grains

Aldai, N., Dugan, M.E.R, Aalhus, J.L., McAllister, T.A., Walter, L.J., et McKinnon, J.J. (2010). « Differences in the trans-18:1 profile of the backfat of feedlot steers fed wheat or corn based dried distillers' grains. », Animal Feed Science and Technology, 157(3-4), p. 168-172. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2010.03.009  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons comparé la composition du gras dorsal des bouvillons recevant soit un régime témoin (à base de grains d’orge) soit un régime contenant des drêches et des solubles séchés de distillerie (DSSD) de maïs ou de blé : DSSD; 20 g ou 40 g/100 g de ration totale mélangée sur une base de matière sèche). L’ajout de DSSD au régime alimentaire des bouvillons n’a pas influé sur la quantité d’acides gras saturés totaux, des autres c , t -/ c , c -/ t , t-diènes ni des acides linoléiques conjugués dans le gras dorsal. Par contre, la quantité d’acides gras monoinsaturés était plus élevée chez les bouvillons recevant le régime témoin, tandis que la quantité d’acides gras polyinsaturés était plus élevée dans le gras dorsal des bouvillons ayant reçu les DSSD. Dans l’ensemble, le gras dorsal des bouvillons ayant reçu le régime témoin et des DSSD de blé contenait moins de C18:1 trans et, par conséquent, moins d’isomères individuels C18:1 trans ainsi qu’un rapport plus élevé de C11 t -/C10 t que le gras dorsal des bouvillons ayant reçu des DSSD de maïs. Ces résultats signifient que le bœuf provenant de bovins ayant reçu des DSSD de blé a un profil d’acides gras plus favorable à la santé humaine que celui provenant de bovins ayant reçu des DSSD de maïs.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :