Sélection de la langue

Recherche

Feeding wheat dried distillers grains with solubles improves beef trans and conjugated linoleic acid profiles

Dugan, M.E.R, Aldai, N., Kramer, J.K.G., Gibb, D.J., Juárez, M., et McAllister, T.A. (2010). « Feeding wheat dried distillers grains with solubles improves beef trans and conjugated linoleic acid profiles. », Journal of Animal Science, 88(5), p. 1842-1847. doi : 10.2527/jas.2009-2575  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans l’Ouest canadien, on produit de l’éthanol principalement à partir du blé. L’augmentation de la demande de blé ainsi que la hausse du prix des grains constituent un encouragement à l’utilisation de coproduits de distillerie, dont le coût est moindre, pour l’alimentation du bétail. Le remplacement des grains d’orge par des drêches et solubles de distillerie (DSD) de blé pourrait aussi permettre d’améliorer le profil d’acides gras du bœuf, car la diminution concomitante de la teneur en amidon accroît la teneur en huile et en fibres alimentaires et pourrait modifier la biohygrogénation des acides gras polyinsaturés de manière à ce que le profil des ACL et des gras trans soit plus sain. Pour étudier cette possibilité, nous avons donné à des génisses une ration contenant 0, 20, 40, ou 60 % de DSD de blé (base de matière sèche) en remplacement de l’orge aplatie (n = 24; période de finition de 133 jours). L’ajout de DSD a augmenté la concentration d’huile alimentaire (de 1,9, elle est passée à 3,7%), mais la composition en acides gras alimentaires est demeurée constante. L’augmentation de la teneur de la ration en DSD s’est traduite par une diminution linéaire de la quantité d’acides gras totaux dans le diaphragme, mesurée en milligramme par gramme (P = 0,031). Dans le gras de la poitrine comme dans le diaphragme, l’augmentation de la teneur de la ration en DSD a entraîné une augmentation linéaire de la concentration, en pourcentage, de C18:2 n 6 (P = 0,001) et d’acides gras n 6 totaux (P = 0,001), mais n’a pas modifié les concentrations des acides gras n 3 individuels ou totaux. L’augmentation de la teneur de la ration en DSD n’a pas eu d’effet sur la teneur en acides gras trans monoinsaturés totaux dans le gras de la poitrine ou le diaphragme, mais a entraîné une diminution linéaire de la concentration de C18:1 10t (P = 0,033, gras de la poitrine; P = 0,004, diaphragme) et une augmentation linéaire de la concentration de C18:1 11t (P = 0,005, gras de la poitrine; P = 0,003, diaphragme). L’augmentation de la teneur de la ration en DSD a aussi entraîné une augmentation linéaire de la concentration de C18:2 9c,11t (P = 0,044, gras de poitrine; P = 0,023, diaphragme) et des ACL totaux (P = 0,086, gras de la poitrine; P = 0,039, diaphragme). Dans l’ensemble, l’ajout de DSD a amélioré la composition en acides gras du bœuf en diminuant la concentration de C18:1 10t tout en augmentant celles du principal isomère des ACL (C18:2 9c,11t) et de son précurseur (C18:1 11t).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :