Sélection de la langue

Recherche

Zeatin and TDZ-induced shoot proliferation and use of bioreactor in clonal propagation of medicinal herb, roseroot (Rhodiola rosea L).

Debnath, S.C. (2009). « Zeatin and TDZ-induced shoot proliferation and use of bioreactor in clonal propagation of medicinal herb, roseroot (Rhodiola rosea L). », Journal of Plant Biochemistry and Biotechnology, 18(2), p. 245-248.

Résumé

Nous avons mis au point un procédé de multiplication in vitro pour une plante médicinale, l’orpin rose (Rhodiola rosea L.), au moyen d’un bioréacteur RITA renfermant un milieu liquide combiné à un milieu gélifié. Nous avons d’abord établi les clones d’orpin rose 'RC1', 'RC2' et 'RC3' sur un milieu de base (MB), à partir de plantules obtenues par germination in vitro en présence d’une demi-dose de sels de Murashige et Skoog. L’application de 2 à 4 μM de TDZ a permis une prolifération des pousses mais inhibé leur élongation dans le cas du 'RC1' cultivé sur milieu gélifié. Le taux de multiplication variait significativement selon les clones, et nous avons obtenu le plus grand nombre de pousses par explant avec le 'RC1' cultivé sur milieu de base gélifié renfermant 2 μM de zéatine. En bioréacteur, l’application de 0,5 μM de TDZ a permis une prolifération rapide des pousses, mais l’application d’une concentration supérieure de cette substance a induit une hyperhydricité chez les pousses. Dans le cas de tous les clones, les pousses hyperhydriques multipliées en bioréacteur et transférées dans un milieu gélifié additionné de 1 à 2 μM de zéatine ont produit des pousses normales au bout de 4 semaines. Nous avons fait raciner les pousses in vitro sur un milieu de base non additionné de régulateurs de croissance. Presque toutes (90 à 95 %) les plantules obtenues in vitro ont survécu à leur transplantation dans un milieu de culture en pots.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :