Sélection de la langue

Recherche

In vitro effects of phlorotannins from Ascophyllum nodosum (brown seaweed) on rumen bacterial populations and fermentation

Wang, Y., Alexander, T.W., et McAllister, T.A. (2009). « In vitro effects of phlorotannins from Ascophyllum nodosum (brown seaweed) on rumen bacterial populations and fermentation. », Journal of the Science of Food and Agriculture, 89(13), p. 2252-2260. doi : 10.1002/jsfa.3717  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Contexte : Les algues brunes (varech) sont de plus en plus utilisées dans l’alimentation des ruminants, mais les effets des phlorotannins qu’elles contiennent sur l’écologie microbienne du rumen restent à déterminer. Un mélange de fourrages (50: 25: 25: ensilage d’orge moulue, foin de luzerne, foin de graminée) a servi de substrat pour une culture ruminale en discontinu comprenant des phlorotannins extraits de Ascophyllum nodosum, avec et sans polyéthylèneglycol. Les principales bactéries ruminales ont été quantifiées par réaction en chaîne à la polymérase en temps réel. Résultats : À 500 μg mL-1, les phlorotannins ont réduit la multiplication de Fibrobacter succinogenes de 78 %, 83 % et 65 % à 6, 12 et 24 h (P < 0,001). Ils ont aussi réduit la croissance de Ruminococcus albusat, mais seulement à 24 h (P < 0,01), et ils n’ont pas eu d’effet sur R. flavefaciens. La croissance des bactéries non cellulolytiques Selenomonas ruminantium, Ruminobacter amylophilus et Prevotella bryantii a augmenté (P < 0,001) avec les phlorotannins à 12 et 24 h. Les effets des phlorotannins sur les produits de fermentation (production de gaz, profils d’acides gras volatils et accumulation d’ammoniac) étaient compatibles avec les changements des populations microbiennes ruminales. Conclusion : Les effets des phlorotannins sur les bactéries ruminales sont liés à l’espèce, ce qui permet de supposer que l’alimentation pourrait relayer les effets de ces molécules sur la performance animale. La variation de la sensibilité des bactéries ruminales aux phlorotannins correspond aux effets signalés antérieurement en rapport avec les tannins concentrés des plantes terrestres sur les populations microbiennes.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :