Sélection de la langue

Recherche

Plant antimicrobial agents and their effects on plant and human pathogens.

González-Lamothe, R., Mitchell, G., Gattuso, M., Diarra, M.S., Malouin, F., et Bouarab, K. (2009). « Plant antimicrobial agents and their effects on plant and human pathogens. », International Journal of Molecular Sciences, 10(8), p. 3400-3419. doi : 10.3390/ijms10083400  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Pour se protéger, les végétaux accumulent dans leurs tissus tout un arsenal de métabolites secondaires ayant des propriétés antimicrobiennes. Certains de ces métabolites, les phytoanticipines, opposent aux attaques microbiennes une barrière chimique constitutive, tandis que d’autres, les phytoalexines, possèdent des propriétés antimicrobiennes inductibles. Ces deux types de métabolites font l’objet de recherches approfondies comme agents de lutte prometteurs contre les maladies des humains et des végétaux. Le présent article de synthèse traite de la bioactivité de plusieurs phytoalexines et phytoanticipines qui protègent les végétaux des attaques de champignons et de bactéries ou qui possèdent des propriétés antibactériennes contre certains pathogènes humains, comme le Pseudomonas aeruginosa et le Staphylococcus aureus, lesquels jouent un rôle dans les infections respiratoires touchant les personnes atteintes de fibrose kystique. L’article aborde en outre l’utilité des produits végétaux comme « potentialisateurs d’antibiotique » et « atténuateurs de virulence », ainsi que certaines percées biotechnologiques appliquables à la phytoprotection.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :