Sélection de la langue

Recherche

Current biological weed control agents - their adoption and future prospects.

Boyetchko, S.M., Bailey, K.L., et De Clerck-Floate, R.A. (2009). « Current biological weed control agents - their adoption and future prospects. », Prairie Soils and Crops, 2:6.

Résumé

Les herbicides ainsi que les méthodes mécaniques et culturales constituaient les principaux outils des pratiques agricoles traditionnelles pour lutter contre les mauvaises herbes. Bien que ces méthodes aient été très utiles dans le secteur de la production agricole, il est important de savoir que des chercheurs au Canada, et ailleurs dans le monde, étudient la possibilité d’utiliser des organismes vivants (insectes, champignons et bactéries) comme agents de lutte biologique contre les mauvaises herbes. La sensibilisation à la nécessité d’une meilleure gérance de l’environnement combinée à une industrie des aliments biologiques en pleine expansion font ressortir le besoin de nouvelles technologies pour lutter contre les mauvaises herbes. Il va sans dire que la réévaluation et l’interdiction possible de certains herbicides au Canada, le développement de populations de mauvaises herbes résistantes aux herbicides et la menace continuelle que posent les espèces de mauvaises herbes envahissantes influe sur la manière dont les recherches sont menées dans ce domaine. Le présent article expose la nouvelle méthode de lutte contre les mauvaises herbes faisant appel à des organismes vivants comme agents de lutte biologique et explique de quelle façon cet outil deviendra une solution de rechange aux herbicides.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :