Sélection de la langue

Recherche

Preparation of functional aptamer films using layer-by-layer self-assembly

Sultan, Y., Walsh, R., Monreal, C.M., et DeRosa, M.C. (2009). « Preparation of Functional Aptamer Films Using Layer-by-Layer Self-Assembly. », Biomacromolecules, 10(5), p. 1149-1154. doi : 10.1021/bm8014126  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les progrès dans de nombreuses applications à base d’aptamères exigeront une meilleure compréhension de la façon dont la capacité de reconnaissance moléculaire d’un aptamère est touchée par son incorporation à une matrice appropriée. Dans la présente étude, nous avons examiné si un aptamère type, la sulforhodamine B, conserverait sa capacité de liaison une fois incorporée à un film de polyélectrolyte multicouche. Des films minces constitués de poly(chlorure de diallyldiméthylammonium) comme polycations ainsi que de poly(sulfonate styrénique de sodium) et de l’aptamère comme polyanions ont été déposés couche par couche, puis comparés à des films préparés avec de l’ADN de thymus de veau ou un oligonucléotide à un seul brin. Des données de spectroscopie à l’ultraviolet et à la lumière visible, d’études avec une microbalance à cristal de quartz, de microscopie confocale et de spectrométrie de masse d’ions secondaires à temps de vol confirment qu’après son incorporation au film, l’aptamère continue de reconnaître sa cible, sans perte de spécificité et avec une faible réduction seulement de son affinité de liaison. Ces résultats ouvrent de toutes nouvelles possibilités pour l’élaboration et l’utilisation de couches minces fonctionnelles à base d’aptamères.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :