Sélection de la langue

Recherche

Isolation of fungal homokaryotic lines from heterokaryotic transformants by sonic disruption of mycelia

Bashi, Z.D., Khachatourians, G.G., et Hegedus, D.D. (2010). « Isolation of fungal homokaryotic lines from heterokaryotic transformants by sonic disruption of mycelia. », BioTechniques, 48(1), p. 41-46. doi : 10.2144/000113243  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les hyphes des champignons - - et dans certains cas leurs spores - - sont multinucléés. En cas de transformation génétique de ces spores ou du mycélium, l’ADN transformé est généralement transféré à un seul noyau, ce qui produit des colonies hétérocaryotes. Or, pour pouvoir caractériser les changements génétiques survenus et notamment l’effet de la disruption génique sur les sujets transformés, il faut disposer de lignées homocaryotes purifiées. La culture d’extrémités d’hyphes constitue la méthode classique de purification des homocaryons. Nous avons mis au point une autre méthode pour la purification des homocaryons présents dans les lignées hétérocaryotes transformées de Sclerotinia sclerotiorum. Nous avons utilisé des impulsions ultrasoniques pour générer des fragments unicellulaires comportant deux cloisons et pouvant régénérer, en milieu sélectif, des lignées homocaryotes facilement identifiables par une analyse PCR de la colonie. Cette technique facilite la purification des lignées transformées, ce qui permet un traitement de routine des génomes. La méthode devrait pouvoir être adaptée à d’autres champignons filamenteux

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :