Sélection de la langue

Recherche

Local and systemic cytokine responses during larval penetration in cattle experimentally infested with Hypoderma lineatum (Diptera: Oestridae)

Dacal, V., Colwell, D.D., López, C., Pérez, V., Vázquez, L., Díaz, P., Morrondo, P., Díez-Baños, P., et Panadero, R. (2009). « Local and systemic cytokine responses during larval penetration in cattle experimentally infested with Hypoderma lineatum (Diptera: Oestridae). », Veterinary Immunology and Immunopathology, 131(1-2), p. 59-64. doi : 10.1016/j.vetimm.2009.03.011  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié la production locale et systémique de cytokines chez trois groupes de bovins comprenant chacun quatre animaux infestés par des larves du premier stade (L1) de Hypoderma lineatum (De Villers). Chez le premier groupe, il s’agissait d’une infestation primaire (G-1), chez le deuxième, il s’agissait d’une infestation secondaire (G-2) et le troisième groupe était infesté pour la troisième année consécutive (G-3). Les bovins ont été infestés comme suit : 25 L1 ont été déposées sur leur peau. Des échantillons sanguins et cutanés ont été prélevés aux temps 0, 6, 12, 48, 96 et 144 heures après l’infestation. Nous avons examiné la production d’interleukine 10 (IL-10), d’IL-4 et d’interféron gamma (IFN-γ) par immunohistochimie et par ELISA en sandwich. Six heures après l’infestation, on a observé une augmentation marquée des cellules IL-4+ chez les deux groupes réinfestés (G-2 et G-3) comparativement au groupe G-1. Dans tous les groupes, le nombre de cellules IL-4+ avait diminué de façon importante 48 h après l’infestation. Dans le groupe G-1, on a noté une augmentation des cellules IL-10+ 6 h et 48 h après l’infestation, tandis que dans les deux groupes réinfestés, l’augmentation a été observée 12 h après l’infestation avec un pic 48 h après l’infestation. Les cellules IFN-γ+ ont augmenté de manière significative 6 h après l’infestation dans tous les groupes, puis ont diminué rapidement 12 h après l’infestation chez les G-1 et G 2, et 48 h après l’infestation, chez le G-3. La pénétration de la peau par le H. lineatum n’a pas eu d’effet significatif sur les concentrations sériques d’IFN-γ et, sauf pour l’IL-10, il n’y avait aucune corrélation entre la production locale et les concentrations sériques des cytokines. L’augmentation des cytokines de type Th1 (IFN-γ) et Th2 (IL-4 et IL-10) indique que, chez les bovins, dans les premières phases de l’infestation par le H. lineatum, la réponse des cellules-T est apparemment une réponse Th0.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :