Sélection de la langue

Recherche

Association analyses of a SNP in the promoter of IGF1 with fat deposition and carcass merit traits in hybrid, Angus and Charolais beef cattle

Islam, K.K., Vinsky, M.D., Crews, R.E., Okine, E.K., Moore, S.S., Crews, Jr., D.H., et Li, C. (2009). « Association analyses of a SNP in the promoter of IGF1 with fat deposition and carcass merit traits in hybrid, Angus and Charolais beef cattle. », Animal Genetics, 40(5), p. 766-769. doi : 10.1111/j.1365-2052.2009.01912.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons analysé le polymorphisme mononucléotidique (SNP) de la région du promoteur du facteur de croissance analogue à l’insuline 1 (IGF1) (c.-512C > T) pour mettre en évidence d’éventuelles associations avec 10 caractères du dépôt de gras et de la valeur de la carcasse chez des bovins de boucherie hybrides (n = 455), Angus (n = 204) et Charolais (n = 186). Nous avons constaté des associations significatives de SNP pour l’épaisseur du gras dorsal mesurée aux ultrasons (P = 0,030), le gras dorsal moyen de la carcasse (P = 0,015) et le rendement moyen en viande maigre de la carcasse (RMVM) (P = 0,023) de la population de bovins de boucherie Angus, le génotype 'CC' se caractérisant par une plus grande épaisseur de gras et un RMVM moindre que le génotype 'TT'. L’analyse des sites de liaison du facteur de transcription effectuée au moyen du système de recherche des éléments transcriptionnels a révélé que l’allèle 'C' introduit un site de liaison du facteur nucléaire I qui joue un rôle régulateur spécifique des tissus adipeux et peut donc contribuer à l’effet SNP sur le dépôt de gras dans la population de bovins Angus de race pure dont l’épaisseur de gras est supérieure à celle des hybrides et des Charolais.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :