Sélection de la langue

Recherche

The molecular epidemiology of Cryptosporidium and Giardia infections in coyotes from Alberta, Canada, and observations on some cohabiting parasites

Thompson, R.C.A., Colwell, D.D., Shury, T., Appelbee, A.J., Read, C., Njiru, Z., et Olson, M.E. (2009). « The molecular epidemiology of Cryptosporidium and Giardia infections in coyotes from Alberta, Canada, and observations on some cohabiting parasites. », Veterinary Parasitology, 159(2), p. 167-170. doi : 10.1016/j.vetpar.2008.10.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons recherché Giardia, Cryptosporidium et les helminthes cohabitants chez des coyotes du sud de l’Alberta et de la Saskatchewan, au Canada. Toxascaris était présent chez plus de 90 % des 70 animaux examinés et Taenia sp., chez 6,5 à 25 % des deux groupes d’animaux étudiés. Giardia (12,5 à 21,7 %) et Cryptosporidium (0 à 17,4 %) ont aussi été couramment observés; la caractérisation moléculaire de Giardia a révélé des génotypes zoonotiques et des génotypes adaptés à l’hôte, tandis que celle de Cryptosporidium a montré qu’il s’agissait d’une variante trouvée chez une espèce canine, C. canis. La variation saisonnière de la présence de Cryptosporidium pourrait être associée à l’excrétion du parasite provoquée par le stress.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :