Sélection de la langue

Recherche

Corrélations phénotypiques de la composition en acides gras des tissus adipeux intramusculaires, sous-cutanés et intermusculaires chez divers génotypes de bovins engraissés avec des concentrés.

Aldai, N., Dugan, M.E.R, Osoro, K., Crews, Jr., D.H., et Li, C. (2009). « Corrélations phénotypiques de la composition en acides gras des tissus adipeux intramusculaires, sous-cutanés et intermusculaires chez divers génotypes de bovins engraissés avec des concentrés. », Canadian Journal of Animal Science, 89(1), p. 67-70. doi : 10.4141/CJAS08087  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans l’espoir de prédire la composition en acides gras de la graisse intramusculaire à partir des dépôts de gras aisément accessibles, les auteurs ont examiné les corrélations tissulaires chez 75 taureaux Asturiana de los Valles présentant un degré variable d’hypertrophie musculaire et chez 25 taureaux Asturiana de la Montana. La concentration d’acides gras trans-18:1 dans la graisse intramusculaire est fortement et positivement corrélée à celle observée dans le gras sous-cutané et intermusculaire, alors qu’il n’existe aucune corrélation pour la concentration totale d’acides gras n-3. Il est donc possible de prévoir la composition en acides gras de la graisse intramusculaire à partir des dépôts de gras facilement accessibles pour les acides gras présentant une grande corrélation dans les différents tissus (à savoir, acides gras trans-18:1), mais la race et des dépôts spécifiques à certains tissus pourraient restreindre de telles prévisions pour les autres types d’acides gras (par ex., acides gras n-3).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :