Sélection de la langue

Recherche

Effect of age on the behavioral and physiological responses of piglets to tail docking and ear notching.

Torrey, S., Devillers, N., Lessard, M., Farmer, C., et Widowski, T.M. (2009). « Effect of age on the behavioral and physiological responses of piglets to tail docking and ear notching. », Journal of Animal Science, 87(5), p. 1778-1786. doi : 10.2527/jas.2008-1354  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Au cours des premiers jours suivant leur naissance, les porcelets sont souvent soumis à des traitements susceptibles d’être douloureux comme l’amputation de la queue et la coupe d’une encoche à l’oreille. Ces procédures peuvent influer sur le développement du comportement de tétée et le transfert passif d’immunoglobulines, surtout lorsqu’elles sont effectuées le premier jour après la mise bas. Dans l’expérience présentée ici, nous avons comparé les effets que ces procédures peuvent avoir selon qu’elles sont réalisées au cours des 24 premières heures ou à l’âge de trois jours au point de vue du comportement de tétée et des manifestations comportementales liées à la douleur, du transfert passif d’immunoglobulines et de la croissance. Nous avons étudié six porcelets par portée dans 20 portées (n = 120 porcelets) suivant un dispositif expérimental en blocs complets 3 x 2. Les porcelets ont été pesés à la naissance et répartis entre trois traitements (équilibrés en fonction du poids à la naissance) : témoins (T : aucune manipulation), faux traitement (F : manipulation à la main) et traitement effectif (E : amputation de la queue et entaille de l’oreille) à un jour ou à trois jours. Nous avons enregistré les vocalisations durant les procédures et après, nous avons observé les porcelets pour déterminer s’ils avaient des manifestations comportementales liées à la douleur. Chaque jour, du jour 1 au jour 4, nous avons observé le comportement de tétée pendant six heures. Nous avons prélevé des échantillons de colostrum après la naissance de tous les porcelets (avant la première tétée) et des échantillons de sang (le jour 5), pour en doser les immunoglobulines (IgA et IgG) ainsi que le facteur de croissance analogue à l’insuline-I (IGF-I). Nous avons pesé les porcelets à la naissance ainsi que les jours 5 et 14. Durant les procédures, les porcelets E, quel que soit leur âge, ont eu des vocalisations de fréquence plus élevée (P < 0,001) et ont émis davantage d’appels de haute fréquence (P = 0,016) que les porcelets F. Tous les porcelets traités le jour 1 ont émis davantage d’appels de haute fréquence que l’ensemble des porcelets traités le jour 3 (P = 0,047). Immédiatement après les traitements, les porcelets F et E ont passé moins de temps couchés et plus de temps debout que les porcelets T (P < 0,001); par ailleurs, les porcelets E avaient plus souvent la queue entre les pattes que les porcelets F ou T (P < 0,001). La position couchée, debout et la position de la queue n’ont pas été influencées par l’âge, et aucune interaction entre l’âge et le traitement n’a été observée. Les porcelets du jour 1 ont tremblé plus que ceux du jour 3 (P < 0,001), et cette différence tendait à s’accentuer avec le traitement (P = 0,076). Aucun effet lié au traitement ou à l’âge au moment du traitement n’a été observé au point de vue du comportement de tétée. Chez les porcelets E, la concentration sérique d’IgG était moins élevée que chez les porcelets F et T (P = 0,029), mais aucune interaction n’a été observée entre le traitement et l’âge au moment du traitement (P = 0,67). Il semble que l’amputation de la queue et l’entaille de l’oreille donnent effectivement lieu à une douleur de courte durée et à une modulation immunitaire, mais il ne semble ni mieux ni pire d’effectuer le traitement le jour 1 que le jour 3.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :