Sélection de la langue

Recherche

Effects of age of cattle, turning technology and compost environment on disappearance of bone from mortality compost

Stanford, K.I.M., Hao, X., Xu, S., McAllister, T.A., Larney, F.J., et Leonard, J.J. (2009). « Effects of age of cattle, turning technology and compost environment on disappearance of bone from mortality compost. », Bioresource Technology, 100(19), p. 4417-4422. doi : 10.1016/j.biortech.2008.11.061  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Comme les fragments d’os qui restent dans le compost de carcasses nuisent au travail du sol dans les champs où le compost est épandu, nous avons réalisé deux études sur la question. Dans la première étude, nous avons préparé des andains de compostage en déposant des carcasses de bovins adultes ou de veaux sur une couche de paille d’orge, le tout étant recouvert de fumier de bovin. Les andains, divisés en deux sections, ont été retournés à intervalles de trois mois. Au terme du compostage, environ 5 000 kg de compost fini par andain ont été tamisés sur un crible rotatif à mailles de 6 mm, et les fragments osseux ont été recueillis et pesés. Par rapport à la matière sèche du compost, la fraction des résidus osseux de carcasses de bovins adultes était de 0,66 % et celle des résidus osseux de carcasses de veaux, de 0,38 %; toutefois, après ajustement en fonction du poids respectif des ingrédients, il n’y avait pas de différence entre les deux fractions de résidus osseux. Dans une autre étude réalisée par la suite, nous avons préparé quatre andains pour composter des carcasses, de la paille et du fumier de bovin (CPF) ou de la paille, du fumier et des déchets d’abattage (PFD). De plus, nous avons composté de la paille, du fumier de bovin et des déchets d’abattage dans un composteur rotatif de 850 L (CR). Nous nous sommes procuré des os longs de veaux à l’état frais que nous avons pesés, puis enfouis dans le compost. Les os ont été pesés lorsque nous avons retourné les andains, ou dans le cas du composteur rotatif, au bout de huit semaines. D’après les températures atteintes, les composts ont été classés comme suit : PFD > CPF > CR (P < 0,05). La vitesse de disparition des tissus osseux a évolué de la même manière que la température, le poids des résidus osseux du PFD ayant diminué de 53,7 % en sept semaines de compostage. Dans le cas du CPF, les températures sont restées uniformes pendant trois périodes de compostage, mais la disparition des tissus osseux était meilleure (P < 0,05) lorsque la proportion de matière sèche du compost était moins élevée (46 %, par comparaison à 58 %). Avec un mélange composé de cinq portions de fumier et d’une portion de carcasses, les résultats que nous avons obtenus dans cette étude démontrent que la teneur en résidus osseux du compost de carcasses de bovins est inférieure à 1 % et serait peut être moindre si la température et la teneur en eau du compost étaient maintenues à des valeurs élevées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :