Sélection de la langue

Recherche

Programme de récupération d’aliments excédentaires : Étape 2. Qui est admissible

Étape 2. Qui est admissible

Les candidats admissibles sont des organisations à but lucratif et non lucratif (les bénéfices doivent être largement répartis). En font partie :

Le programme est ouvert à tout type d’organisation (y compris l’industrie) qui est en mesure de démontrer qu’ils ont établi un réseau de partenaires à travers la chaîne d’approvisionnement, et peut déplacer des quantités importantes de surplus alimentaires.

Remarque : les candidats admissibles doivent être des personnes morales aptes à conclure un accord juridiquement contraignant.

Les candidats admissibles doivent également satisfaire aux principes et critères énoncés dans le Guide du demandeur.

Il convient de noter que, même si aucun seuil n’a été établi pour la définition des produits excédentaires, la demande doit justifier le volume ou la valeur monétaire des excédents alimentaires que l’on se propose de traiter.

Les petites organisations qui proposent de traiter de petites quantités excédentaires peuvent recevoir du financement si elles desservent une région vulnérable en particulier qui n’est pas bien desservie autrement, et si elles utilisent des méthodes innovantes pour traiter les quantités excédentaires.

Projets admissibles

Sont admissibles les projets qui prennent en charge l’ensemble des exigences logistiques nécessaires pour acheminer les produits excédentaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement de la façon la plus rapide, efficace et rentable possible. Le projet doit donc comporter les étapes essentielles que sont l’acquisition des produits au prix de gros, la transformation, le transport ainsi que la garantie de la stabilité de la durée de conservation des produits excédentaires, ce qui permet de réduire au maximum le gaspillage alimentaire.

Les projets peuvent englober un ou plusieurs produits, en fonction de la capacité éprouvée à gérer tous les besoins pour lesdits produits.

Remarque : Les projets peuvent viser plus d’un produit, selon l’aptitude manifestée à gérer toutes les exigences connexes.

Des démarches régionales ou nationales peuvent être utilisées.

Aucun profit ne doit être tiré des projets entrepris dans le cadre de ce programme et tous les bénéfices doivent revenir à la ou aux communauté(s) ciblée(s).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :