Sélection de la langue

Recherche

Matériel génétique laitier du Canada

Un siècle d'améliorations

Le matériel génétique des bovins laitiers du Canada compte parmi les meilleurs au monde. Il ne faut donc pas s'étonner de voir que les producteurs de nombreux pays dépendent du matériel génétique canadien pour obtenir des résultats uniformes et excellents dans le cadre de leurs programmes de sélection.

Cette excellence n'est pas le fruit du hasard étant donné que les sélectionneurs et les généticiens canadiens améliorent le cheptel laitier du Canada depuis plus d'un siècle. La collecte de l'information génétique a commencé il y a plus de 125 ans avec l'établissement des associations de races qui ont entrepris de consigner des données sur l'identification et la généalogie des animaux. En 1905, le contrôle laitier a démarré avec la création du Programme d'évaluation génétique (PEG) des bovins laitiers canadiens. Il y a plus de 80 ans, les associations de races ont lancé un programme de classification par type pour offrir aux producteurs une évaluation impartiale de leurs animaux. Les versions contemporaines de ce programme avant-gardiste demeurent une pierre angulaire de la très perfectionnée industrie canadienne du matériel génétique laitier.

Innovations de l'ère moderne

L'indice de profit à vie (IPV) est le principal outil de sélection génétique utilisé au Canada depuis sa conception en 1991. S'il a évolué au fil des ans, son objectif fondamental demeure l'identification des taureaux et des vaches susceptibles de transmettre des caractères génétiques supérieurs à leur descendance.

L'IPV aide à quantifier la relation entre la génétique et le profit en faisant une évaluation exhaustive des caractères génétiques de tous les animaux, y compris la production, la longévité, la santé et la fertilité. La sélection en fonction de l'IPV assure l'amélioration de la plupart des caractères importants du cheptel laitier.

En 1999, le Canada a été le premier pays à mettre en application le Modèle du jour du test (MJT). Le MJT utilise les résultats du jour du test des trois premières lactations et estime une courbe génétique pour chaque lactation. Les généticiens à l'échelle mondiale reconnaissent que cette approche offre des avantages comparativement à l'utilisation des données sur la lactation et plusieurs pays suivent l'exemple du Canada dans ce domaine.

Quelque 70 % des vaches laitières du Canada sont inscrites au contrôle laitier et l'ascendance d'environ 85 % des sujets de ce groupe est consignée dans les livres généalogiques des associations de races. Autrement dit, environ 540 000 vaches réparties dans plus de 11 000 troupeaux participent au programme national d'évaluation génétique.

Le plus récent outil canadien d'évaluation du matériel génétique laitier est le système de classification multi-races qui a été mis en place en 2005. Il s'agit d'un outil de pointe pour évaluer exactement et uniformément les caractéristiques de conformation des bovins laitiers, et ce peu importe la race. Ce système perfectionné de calibre mondial fournit d'excellents renseignements aux propriétaires de troupeaux. Le producteur qui dispose d'une analyse aussi approfondie peut prendre les bonnes décisions de sélection et d'amélioration génétiques pour accroître la longévité de son troupeau laitier. Il est ainsi possible d'obtenir des niveaux élevés de production pour un grand nombre de lactations et, partant, des effets très positifs sur la rentabilité des exploitations.

Le résultat de cette longue tradition d'innovation est un cheptel laitier exceptionnel qui combine les meilleures caractéristiques de traite et de conformation possibles. Le matériel génétique des bovins laitiers canadiens est en demande partout dans le monde et exporté vers plus de 95 pays, y compris les États-Unis, le Mexique, la Russie, la Chine, l'Union européenne, le Japon, l'Amérique du Sud, l'Australie et le Moyen-Orient.

Découvrir la différence canadienne

Le personnel canadien joue un rôle actif au sein des organismes mondiaux comme le Comité international pour le contrôle des performances en élevage (CICPE), Interbull et les associations de race internationales. Nos produits comprennent non seulement le matériel génétique, mais aussi l'information, les technologies et le savoir-faire qui permettent au cheptel laitier de réaliser son plein potentiel génétique.

L'industrie canadienne du matériel génétique laitier peut fournir les solutions nécessaires aux pays qui cherchent à améliorer leur cheptel laitier national.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sources suivantes :

Site Web du gouvernement

Site Web de l'industrie

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :