Sélection de la langue

Recherche

Les allégations « sans gluten » sur le marché

Format de rechange

La demande grandissante pour des produits sans gluten en Amérique du Nord donne au secteur agricole et agroalimentaire du Canada l'occasion d'en exploiter le potentiel commercial. Le présent rapport permet de mieux comprendre la croissance du marché des produits sans gluten ainsi que l'utilisation des allégations « sans gluten » sur les étiquettes des produits alimentaires vendus au Canada et aux États-Unis. Il décrit les tendances générales ainsi que les enjeux entourant l'avoine pure non contaminée. Les renseignements fournis proviennent de diverses sources et sont étayées par les données sur les lancements de nouveaux produits.

Un segment de marché en plein essor

Les aliments sans gluten sont ceux qui affichent la plus forte croissance dans la catégorie des intolérances alimentaires (Agriculture et agroalimentaire Canada 2013, 2012), d'où un potentiel de croissance important sur ce marché dans les années à venir. La croissance dynamique s'explique par une meilleure connaissance de la maladie coeliaqueNote de bas de page 1 et des différentes raisons pour éviter la consommation de gluten, ainsi que par la disponibilité accrue de produits sans gluten chez les principaux détaillants et l'amélioration de la qualité des produits.

Raisons motivant l'achat

La maladie coeliaque est reconnue comme l'une des maladies chroniques les plus courantes au monde (Santé Canada, 2008); on estime que 1 % (1/133) des Canadiens et des Américains en sont atteints et que moins de 10 % des personnes atteintes de la maladie coeliaque ont reçu un diagnostic à cet égard. Les consommateurs atteints de la maladie coeliaque ou d'une sensibilité au gluten veulent des renseignements sur les ingrédients et sur les méthodes de production des produits, car ils n'ont d'autres choix que de consommer des aliments sans gluten pour éviter de subir des désagréments physiques. Puisqu'une alimentation sans gluten est actuellement le seul traitement de la maladie coeliaque, la demande pour ce type de produit continuera d'augmenter.

Près d'un tiers des Canadiens (10 millions de personnes) recherchent des produits sans gluten (figure 1). Environ 2,5 millions d'entre eux ont besoin de produits sans gluten pour des raisons médicales (maladie coeliaque = 1 % ou 350 000; sensibilité au gluten non associée à la maladie coeliaque = 6 % ou 2,1 millions). La grande majorité de ces personnes, soit plus de 7 millions de consommateurs, perçoivent les produits sans gluten comme un choix santé ou ont, dans certains cas, un membre de leur famille ayant des besoins médicaux. La figure 2 illustre plus en détail les raisons motivant la consommation de produits sans gluten.

Figure 1: Consommation de produits sans gluten. Description suit l'image.

Source: Association canadienne de la maladie coeliaque, présentation sur le programme de certification des produits sans gluten, 2013

Description – Consommateurs de produits sans gluten

Diagramme montrant les principales catégories de personnes qui recherchent des produits sans gluten.

  • Maladie cœliaque : 1 % des Canadiens (350 000)
  • Sensibilité au gluten : 6 % des Canadiens (2,1 millions)
  • Personnes qui évitent le gluten (raisons non médicales) : 22 % des Canadiens (plus de 7 millions)
Figure 2: Raisons motivant la consommation de produits sans gluten. Description suit l'image.

Source: Adapté de Hartman Group 2013 (consommateurs américains)

Description – Raisons motivant la consommation de produits sans gluten.

Diagramme à barres montrant en plus de détail les raisons motivant la consommation de produits sans gluten.

  • Santé digestive : 39 %
  • Valeur nutritionnelle : 33 %
  • Perte de poids : 25 %
  • Peau « plus saine » : 20 %
  • Douleurs articulaires : 18 %
  • Facultés mentales : 13 %
  • Diminution du stress : 12 %
  • Régime purifiant : 10 %
  • Dépression : 9 %
  • Asthme/allergies : 6 %
  • Maladie coeliaque : 5 %

On estime que 10 % des Canadiens font des efforts particuliers pour trouver des aliments sans gluten lorsqu'ils achètent des produits alimentaires pour eux-mêmes et pour la maisonnée (Ipsos Public Affairs 2013). Aux États-Unis, un adulte sur quatre affirme réduire sa consommation de gluten ou l'éviter complètement (NPD Group 2013), et 31 % des Américains qui ne consomment pas d'aliments sans gluten souhaitent les essayer (Mintel 2013). En outre, l'intérêt pour les produits sans gluten et sans blé dans les restaurants canadiens augmente de façon constante depuis 2010, et a enregistré une hausse de 137 % au cours des trois dernières années (NPD Group 2013).

Tendance du marché – Prévisions

Les données sur les ventes des différentes études de marché varient selon la méthodologie utilisée, mais toutes s'accordent sur le fait que le marché des aliments sans gluten enregistre une croissance exceptionnelle depuis les cinq dernières années et que cette croissance demeurera importante au cours des cinq prochaines années en dépit d'un certain ralentissement.

Selon Packaged Facts (2013), le marché canadien des aliments sans gluten a enregistré un taux de croissance annuel composé de plus de 26 % au cours des cinq dernières années (2008 à 2012). Selon différentes sources, la valeur des ventes d'aliments sans gluten au Canada en 2012 était de 27 millions de dollars (Euromonitor 2013), de 82 millions de dollars (Markets&Markets 2013) et de 460 millions de dollars (Packaged Facts 2013).

Le marché mondial des aliments sans gluten devrait se chiffrer à 6,2 milliards de dollars US d'ici 2018, l'Amérique du Nord représentant environ 59 % de la part de marché (Markets&Markets 2013). Les États-Unis sont le plus grand marché des aliments sans gluten et celui qui connaît la plus forte croissance à l'échelle mondiale. Bien que le Canada représente à peine 4 % du volume mondial en dollars, le marché affiche des taux de croissance semblables à ceux des États-Unis.

D'ici 2016, la croissance devrait ralentir pour s'établir à moins de 10 % compte tenu de la baisse de la demande associée à la perception qu'entretiennent les consommateurs à l'égard des bienfaits pour la santé. Malgré tout, la demande pour les produits sans gluten semble suffisamment ancrée au Canada pour empêcher qu'une baisse de popularité de la mode du sans gluten ne nuise considérablement à la croissance. Cette situation semble encore plus vraie au Canada qu'aux États-Unis - comparativement aux consommateurs américains, les Canadiens sont plus susceptibles de déclarer qu'ils achètent des produits sans gluten parce quelqu'un à la maison est atteint d'une maladie coeliaque ou d'une allergie ou d'une intolérance au gluten ou au blé (Packaged Facts 2013). Par conséquent, au Canada, le secteur devrait afficher une croissance d'au moins 10 % chaque année jusqu'en 2018 (Markets&Markets 2013; Packaged Facts 2013).

Définir les allégations « sans gluten »

« Gluten » est l'appellation générique donnée à une protéine de réserve présente dans les céréales – blé (gliadine), orge (hordéine) et seigle (sécaline). Actuellement, l'avoine (avénine) est également visée au Canada. Au Canada et aux États -Unis, l'utilisation de l'allégation « sans gluten » est volontaire, cependant, dans les deux pays, un produit alimentaire emballé étiqueté « sans gluten » doit contenir moins de 20  parties par million (ppm) de gluten et respecter d'autres critères (tableau 1).

Tableau 1 : Allégations « sans gluten »  – Comparaison entre le Canada et les États-Unis
Canada États-Unis
Volontaire ou obligatoire Volontaire Volontaire
Date de la décision 1995
Modifiée le 16 février 2011
Entrée en vigueur le 4 août 2012
5 août 2013
(entrée en vigueur le 4 septembre 2014)
Date de conformité : 5 août 2014
Liste des céréales contenant du gluten Blé, seigle, orge, avoine Blé, seigle, orge
Seuil toléré pour l'utilisation des allégations « sans gluten » Ne dépasse pas 20 ppm Moins de 20 ppm
Éventail des aliments admissibles à l'utilisation de l'allégation « sans gluten » Aliments à usage diététique spécial (spécialement formulés ou transformés) Aliments qui répondent aux exigences (‹20 ppm), y compris les aliments naturellement sans gluten
Est-­il permis d'ajouter des ingrédients contenant du gluten? Non, à moins qu'un traitement spécial puisse éliminer le gluten et que l'aliment en contienne ‹20 ppm Non, à moins qu'un traitement spécial puisse éliminer le gluten et que l'aliment en contienne ‹20 ppm
Allégations « faible en gluten » ou « très faible teneur en gluten » Non définies Non définies
Sources : Ministère de la Justice du Canada : Règlement sur les aliments et drogues; U.S. Food and Drug Administration (FDA) Federal Register 2013
ppm = parties par million

Depuis 2012, la réglementation canadienne sur l'étiquetage des allergènes alimentaires exige que les sources prioritaires spécifiques d'allergènes alimentaires et de gluten soient mentionnées sur l'étiquette des aliments préemballés vendus au Canada (Gazette du Canada 2011). Les céréales contenant du gluten sont définies dans le Règlement sur les aliments et drogues (RAD) comme étant l'orge, l'avoine, le seigle, le triticale et le blé (y compris le kamut et l'épeautre).

Le Canada est l'un des rares pays dans le monde possédant une réglementation au sujet de l'utilisation de l'expression « sans gluten ». Le Canada définit cette expression dans le RAD (ministère de la Justice du Canada), et l'interprétation, notamment en ce qui concerne les seuils acceptés, est précisée dans le document intitulé Position de Santé Canada au sujet des allégations sans gluten (Santé Canada 2012a). Le titre 24 du RAD a pour but de protéger la santé et la sécurité des personnes qui ont besoin d'aliments à usage diététique spécial. Seuls les aliments qui ont été spécialement transformés ou formulés pour répondre aux besoins d'une personne obligée de suivre une diète sans gluten pour protéger sa santé sont considérés comme des aliments à usage diététique spécial et peuvent porter la mention « sans gluten ». Par exemple, un pain spécialement formulé avec des farines de remplacement provenant de céréales qui ne font pas partie des sources de gluten (c'est-à-dire blé, seigle, orge, avoine, triticale) peut être étiqueté « sans gluten » s'il répond à toutes les autres exigences du RAD.

Aux États-Unis, la règle adoptée en août 2013 sur les normes d'étiquetage des produits sans gluten par la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA 2013) énonce pour la première fois un seuil réglementé indiquant la quantité de gluten que peut comprendre un produit étiqueté « sans gluten ». La règle est semblable aux exigences appliquées au Canada à deux exceptions près : aux États-Unis, les produits qui sont naturellement sans gluten (par exemple eau embouteillée, carottes) peuvent être étiquetés « sans gluten » et les produits contenant de l'avoine peuvent porter la mention « sans gluten » sous certaines réserves, puisque la règle américaine ne définit pas l'avoine comme une céréale contenant du gluten.

Allégations « sans gluten » pour les produits de l'avoine

L'avoine dans l'alimentation des personnes atteintes de la maladie coeliaque

Auparavant, l'avoine n'était pas autorisée dans le régime sans gluten utilisé pour traiter les personnes atteintes de la maladie coeliaque. La contamination croisée de l'avoine commerciale régulière avec des céréales contenant du gluten peut se produire à toutes les étapes de la chaîne de production, puisque l'avoine est généralement cultivée, récoltée, transportée, entreposée, moulue ou emballée à proximité d'autres céréales, suivant les pratiques acceptées par la réglementation canadienne. La protéine avénine de l'avoine était une autre question préoccupante étant donné que l'on croyait qu'elle déclenchait une réaction similaire à celle du blé, du seigle et de l'orge dans le petit intestin.

Plus récemment, le Canada a créé une avoine « pure », cultivée dans des champs réservés à cette culture et traitée au moyen d'un équipement spécial. Toutes les étapes de sa production, de la semence à l'emballage, doivent être contrôlées pour éliminer la contamination croisée avec d'autres céréales. Une évaluation de sécurité réalisée par Santé Canada a permis de déterminer que l'avoine pure non contaminée était tolérée en faibles quantités par la plupart des personnes atteintes de la maladie coeliaque. Qui plus est, l'avoine peut représenter un ajout bénéfique à leur alimentation en améliorant la valeur nutritionnelle, l'offre alimentaire et la palatabilité (Santé Canada 2007; Pulido et coll., 2009). Pour les personnes atteintes de la maladie coeliaque qui ne tolèrent pas l'avoine pure, la recherche s'intéresse actuellement à la réaction immunitaire à l'avénine de l'avoine et aux variations des effets observés selon les différents cultivars d'avoine.

Un nombre croissant de professionnels de la santé et d'organisations luttant contre la maladie coeliaque dans le monde acceptent maintenant la consommation de quantités modérées de produits d'avoine pure non contaminée dans le cadre d'un régime sans gluten. L'Association canadienne de la maladie coeliaque (ACMC) (ACMC 2007a, 2007b; Rashid 2007) indique que les adultes atteints de la maladie coeliaque peuvent consommer sans danger une demie à trois quarts de tasse (50 à 70 grammes) de flocons d'avoine pure par jour, et que les enfants peuvent en consommer un quart de tasse (20 à 25 grammes) par jour. L'avoine doit cependant être introduite dans l'alimentation uniquement lorsque la maladie coeliaque est bien contrôlée et sous la supervision d'un professionnel de la santé.

Vers un étiquetage « sans gluten » pour l'avoine pure non contaminée

Sur la scène internationale, la norme du Codex révisée en 2008 comprend l'avoine dans la liste des céréales qui ne sont pas autorisées dans les aliments étiquetés sans gluten. Cependant, la norme précise que ceci : « L'avoine peut être tolérée par la plupart, mais pas par la totalité des personnes atteintes d'une intolérance au gluten. Il s'ensuit que l'autorisation d'incorporer de l'avoine non contaminée par du blé, du seigle ou de l'orge dans les aliments visés par la présente norme, peut être déterminée au niveau national. » (Codex 2008).

Au Canada, les produits alimentaires emballés contenant de l'avoine ne peuvent porter la mention « sans gluten »; le RAD ne fait pas de distinction entre l'avoine régulière et l'avoine « pure ». Le fait de ne pouvoir étiqueter des aliments contenant de l'avoine pure comme étant des produits sans gluten limite les options pour les consommateurs. De plus, de nombreux fabricants de produits sans gluten hésitent à introduire des produits utilisant de l'avoine pure, puisque leur établissement ne serait plus considéré comme un environnement sans gluten.

Santé Canada examine actuellement les exigences réglementaires applicables aux produits sans gluten pour ce qui est de l'avoine pure non contaminée, afin de tenir compte des résultats de son évaluation sur la sécurité de l'avoine dans le cas des personnes atteintes de la maladie coeliaque et la compréhension scientifique actuelle selon laquelle la partie protéique des grains céréaliers est l'aspect préoccupant pour les personnes atteintes (Santé Canada 2012b); l'examen vise aussi à confirmer les niveaux d'exposition (La Vieille et coll. 2014). Santé Canada reconnaît la nécessité d'élaborer des normes claires pour l'avoine pure et les produits qui en contiennent ainsi que des normes d'étiquetage précises pour signaler la présence d'avoine afin de protéger ceux qui sont intolérants à l'avoine pure (Santé Canada 2010). À titre de mesure provisoire, les produits contenant de l'avoine pure peuvent porter la mention « sans blé, seigle ou orge ». Les autorisations de mise en marché temporaires représentent une autre mesure provisoire, mais elles exigent beaucoup de ressources et comportent des limites, notamment le manque de transparence pour les consommateurs.

Tendances relatives aux allégations « sans gluten » sur le marché

La demande pour de nouveaux produits et de nouvelles variétés dans la catégorie des aliments sans gluten est en hausse. Les consommateurs ont remarqué une amélioration de la qualité au cours des dernières années, bien que près de 25 % estiment qu'il faille encore améliorer la qualité, le goût et la variété de certains types de produits (Packaged Facts 2013). L'industrie a répondu à ces demandes en lançant de nouveaux produits et de nouvelles variétés ou en élargissant sa gamme de produits et en proposant de nouvelles formulations. La mise au point d'un nouveau produit est la stratégie la plus utilisée dans l'industrie des produits sans gluten. Des technologies et des ingrédients novateurs sont particulièrement importants pour relever des défis auxquels les formulateurs de produits doivent faire face, notamment sur le plan de la fonctionnalité, de la texture, du goût, de la valeur nutritive et de l'apparence (par exemple utilisation de la graine de lin, du riz et des légumineuses).

Entre 2007 et 2013, quelque 2 344 produits alimentaires et 197 boissons portant la mention « sans gluten » ont été introduits sur le marché canadien. Aux États-Unis, 10 482 nouveaux produits alimentaires et 1 645 nouvelles boissons portaient cette mention. Les produits sans gluten ont également gagné des parts de marché, passant de 4,5 % à 15,4 % du nombre total de lancements de nouveaux produits au Canada et de 3,4 % à 24,3 % des lancements de nouveaux produits aux États-Unis (tableau 2).

Tableau 2 : Tendances observées dans le nombre de produits alimentaires portant la mention « sans gluten » lancés au Canada et aux États-Unis annuellement entre 2007 et 2013
Canada États-Unis
Année Total Sans gluten % Sans gluten Total Sans gluten % Sans gluten
2007 4 767 216 4,5 17 686 603 3,4
2008 3 159 167 5,3 16 501 895 5,4
2009 3 139 136 4,3 11 811 934 7,9
2010 4 748 294 6,2 16 128 1,612 10,0
2011 5 550 392 7,1 15 330 1,683 10,1
2012 4 425 411 9,3 15 201 1,720 11,3
2013 4 720 728 15,4 12 512 3,035 24,3
Total 30 508 2 344 7,7 105 169 10 482 10,0
Source : Base de données sur les nouveaux produits dans le monde (GNPD) de Mintel 2014

Principales catégories

Les collations ont été la catégorie la plus populaire de produits alimentaires sans gluten lancés au Canada et aux États-Unis en 2013, représentant près du quart des nouveaux produits (tableau 3). Au Canada, les collations comprenaient notamment les collations de fruits (107), les barres collations/de céréales/énergétiques (100) et les collations de pommes de terre (100); les produits de boulangerie ont été au deuxième rang. Aux États-Unis, les sept principales catégories étaient les mêmes qu'au Canada, cependant, contrairement au Canada, les produits laitiers étaient la deuxième catégorie en importance.

Tableau 3 : Principales catégories des lancements de produits sans gluten, 2007–2013
Catégories Canada États-Unis
Total des produits alimentaires sans gluten 2 344 10 482
Collations 570 (24 %) 2 453 (23 %)
Produits de boulangerie 329 (14 %) 1 107 (11 %)
Sauces et assaisonnements 273 (12 %) 1 218 (12 %)
Produits de poisson, de viande et d'oeufs transformés 244 (10 %) 946 (9 %)
Desserts et crème glacée 127 (5 %) 515 (5 %)
Sucreries et gomme à mâcher 120 (5 %) 590 (6 %)
Produits laitiers 109 (5 %) 1 327 (13 %)
Total des boissons sans gluten 197 1 645
Source: Base de données sur les nouveaux produits dans le monde (GNPD) de Mintel 2014

Les produits sans gluten ne se limitent plus aux marchés d'aliments santé et sont maintenant disponibles dans des épiceries plus traditionnelles (Markets&Markets 2013). Plusieurs détaillants, dont Wal-Mart, Loblaws, Métro et Sobeys ont maintenant une marque maison de produits sans gluten. En 2013, 62 % des achats de produits sans gluten se faisaient dans les supermarchés et les grandes surfaces, 30 % dans les magasins d'aliments santé et naturels et le reste dans des magasins entrepôts, des pharmacies et d'autres détaillants (Markets&Markets 2013).

Tendances sur le marché des produits de l'avoine

Les États-Unis ont mis au point un plus grand nombre de produits alimentaires contenant de l'avoine et des produits de l'avoine portant la mention « sans gluten » que le Canada entre 2007 et 2013. Cette tendance témoigne de l'absence initiale de réglementation aux États-Unis puis de la décision d'autoriser en août 2013 les allégations « sans gluten » sur les produits contenant de l'avoine.

Aux États-Unis, 1 325 nouveaux produits contenant de l'avoine ont été lancés entre 2007 et 2013 (GNPD de Mintel 2014). De ce nombre, 86 (6,4 %) portaient une mention « sans gluten », et près de la moitié (42) d'entre eux ont été lancés en 2013; près des trois quarts (74 %) étaient des barres collations/de céréales/énergétiques, des céréales froides et des céréales chaudes. Cent quatre-vingt-dix-neuf (199) autres nouveaux produits américains ont été lancés avec la mention « just oats » (avoine uniquement; 68), « only oats » (avoine seulement; 97) ou « pure oats » (avoine pure; 34) sur l'étiquette, ce qui indique que le produit contient de l'avoine pure non contaminée.

Au cours de la même période, 48 produits ont été lancés au Canada avec les mentions « just oats » (5), « only oats » (16) ou « avoine pure » (27) sur l'étiquette; ceux-ci comprenaient des céréales chaudes (18), des céréales froides (11), des barres collations/de céréales/énergétiques (11) et des biscuits/craquelins salés (8) (GNPD de Mintel 2014). Même si les produits admissibles peuvent utiliser l'allégation « sans blé, seigle ou orge », aucun nouveau produit n'a été lancé avec cette allégation, toutefois, certains utilisaient une variante comme « ne contient ni blé, ni orge, ni seigle ». Les allégations « sans blé » (90) et « sans seigle » (41) ont également été utilisées, mais pas nécessairement sur des produits de l'avoine.

En Amérique du Nord, plusieurs entreprises transforment de l'avoine pure non contaminée pour le marché (tableau 4). En plus de ces producteurs, de nombreuses entreprises ont ajouté l'avoine « sans gluten » à leur gamme de produits comme le granola, les barres collations, les muffins et les pains.

Tableau 4: Exemples de producteurs/transformateurs d'avoine pure
Entreprise Exemples de produit Site Web
Canada
Avena Foods (marque Only OatsMC) Avoine roulée, flocons d'avoine, avoine épointée, mélanges (muffin, biscuit et pancake), son d'avoine, farine d'avoine www.avenafoods.com (en anglais seulement)
Cream Hill Estates (marque Lara) Avoine roulée, farine d'avoine, avoine à grains entiers (gruau) www.creamhillestates.com
Hilray Whole Grains Avoine roulée www.hilray.com (en anglais seulement)
États-Unis
Bob's Red Mill Avoine roulée, avoine épointée, gruau, céréales de son d'avoine, son d'avoine www.bobsredmill.com (en anglais seulement)
GF Harvest Avoine roulée, avoine épointée, granola, farine d'avoine, gruau www.glutenfreeoats.com (en anglais seulement)
Gluten Free Prairie Avoine roulée, gruau, farine d'avoine grillée, bouchées de granola, biscuits www.glutenfreeprairie.com (en anglais seulement)
Montana Gluten Free Gruau, farine d'avoine, son d'avoine, mélange à pancake/gaufre/pâtisserie www.montanaglutenfree.com (en anglais seulement)

Tendances observées pour les autres grains

Parmi 10 grains spécifiques sans gluten utilisés dans les produits alimentaires et les boissons nouvellement lancés, le maïs et le soja sont les céréales les plus utilisées comme ingrédients suivi par le riz (tableau 5).

Tableau 5: Nombre de lancements de produit (aliments et boissons) avec dix grains sans gluten au Canada et aux États-Unis entre 2007 et 2013
Céréales Canada États-Unis
Maïs 7 583 29 187
Soja 5 600 20 803
Riz 2 444 7 661
Millet 204 413
Quinoa 181 439
Sarrasin 137 317
Amarante 85 243
Sorgho 51 135
Arrowroot 21 52
Teff 9 42
Source: Base de données sur les nouveaux produits dans le monde (GNPD) de Mintel 2014

Entre 2007 et 2013, les quelque 11 220 produits lancés au Canada et 39 430 aux États-Unis contenaient au moins l'un de ces 10 grains sans gluten comme ingrédient; 9 % à 10 % de ces nouveaux produits portaient la mention « sans gluten » (1 003 au Canada et 4 128 aux États-Unis), ce qui correspond à la tendance générale pour le total des lancements de nouveaux produits et ceux portant la mention « sans gluten » durant cette période, comme l'indique le tableau 2.

Conclusion

Les aliments sans gluten susciteront encore beaucoup d'intérêt étant donné que les raisons d'éviter la consommation de gluten continuent de prendre de l'ampleur. L'augmentation du nombre de cas de maladie coeliaque diagnostiqué et le nombre encore plus grand de personnes atteintes d'une sensibilité au gluten continueront de stimuler la consommation de produits sans gluten. L'attrait du sans gluten pour les consommateurs autres que ceux atteints de la maladie coeliaque doit être pris en compte par les fabricants, les spécialistes du marketing et les détaillants. Les consommateurs, surtout ceux qui dépendent d'une alimentation sans gluten, continueront de se fier aux fabricants pour faire preuve de transparence en ce qui concerne les procédés utilisés et pour obtenir la garantie que leurs produits sont sains et abordables et que les allégations sont crédibles.

La solution canadienne d'autoriser les allégations « sans gluten » pour les produits contenant de l'avoine pure non contaminée devra tenir compte des données scientifiques actuelles et prévoir des conditions adéquates pour protéger la santé des personnes atteintes de la maladie coeliaque, y compris celles qui ne peuvent tolérer l'avoine pure non contaminée.

Références

Contactez-nous

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enjeux stratégiques et réglementaires en alimentation au Canada qui touchent le secteur agroalimentaire, veuillez visitez Une politique alimentaire pour le Canada ou contacter la Direction du développement et de l'analyse du secteur à aafc.sdad-ddas.aac@canada.ca.

Format de rechange

Aide sur les formats de rechange

Les allégations « sans gluten » sur le marché (version PDF, 291 Ko)

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :