Sélection de la langue

Recherche

Les allégations concernant les grains entiers sur le marché

Format de rechange

Au Canada, le secteur agroalimentaire souhaite faire valoir les avantages nutritionnels et les bienfaits pour la santé des produits alimentaires en recourant à des allégations santé, à des allégations relatives à la teneur nutritive et à d'autres informations nutritionnelles figurant sur les étiquettes des produits. On observe depuis quelque temps un intérêt pour les produits faits de grains entiers, puisque les lignes directrices alimentaires recommandent d'en consommer davantage, que d'autres juridictions ont approuvées des allégations santé relatives aux grains entiers et que la demande des consommateurs croit. Le présent rapport s'intéresse à la pénétration sur le marché et à la communication des allégations relatives aux grains entiers inscrites sur les étiquettes des produits alimentaires vendus au Canada et dans d'autres pays, à leur importance pour les consommateurs et aux possibilités de promouvoir les bienfaits pour la santé des grains entiers. Cette information, tirée de diverses sources, est étayée par des données concernant le nombre de nouveaux produits introduits sur le marché depuis 2006 Note de bas de page 1 et faisant l'objet d'allégations visant les grains entiers.

Définition des grains entiers

L'American Association of Cereal Chemists International (AACC) définit les grains entiers comme étant les caryopses intacts moulus, concassés ou en flocons dont les principales composantes anatomiques - l'albumen amylacé, le germe et le son - sont présentes dans les mêmes proportions relatives que dans les caryopses intacts (AACC, 1999). Pour être considérés comme étant de grains entiers, les aliments doivent être à grains intacts ou à grains moulus ou ayant subi une transformation minimale sans que des composantes en aient été retirées par la mouture. Les grains retenus comme étant de vraies céréales ou des pseudocéréales par l'AACC sont énumérés au tableau 1. À l'heure actuelle, l'AACC met au point un guide d'interprétation et d'application de la définition des grains entiers en cas de recombinaison des composantes d'une même céréale ou de reconstitution d'un grain entier par les composantes de différentes céréales.

Tableau 1 : Grains entières connu
Vraies céréales Pseudocéréales
Note concernant les liens aux documents externes
Source : Liste adaptée tirée d'une correspondance officielle de l'AACC International à Santé Canada, 12 février 2007 (Version PDF, en anglais seulement)
*Le riz brun et le riz d'autres couleurs (noir, rouge, etc.) sont des grains entiers.
Blé dont l'épeautre, l'amidonnier, le faro, l'engrain, le kamut et le blé dur Amarante-grain (amaranthe)
Riz, riz africain * Sarrasin, sarrasin de Tartarie
Orge Quinoa
Maïs (maïs, maïs à éclater)  
Seigle  
Avoine  
Mils  
Sorgho  
Teff d'Abyssinie  
Triticale  
Graines de Canari  
Larme-de-Job  
Fonio, fonio noir, millet d'Asie  
Riz sauvage  

La définition des grains entiers de l'AACC a officiellement été retenue par plusieurs pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Suède et le Danemark. Chaque pays dispose d'une liste de céréales ainsi qualifiées et d'une liste de méthodes autorisées de transformation. On tient compte des pertes légères des composantes par les méthodes classiques de transformation, ainsi que des variations naturelles entre lots de céréales. Santé Canada a aussi proposé d'adopter la définition de l'AACC dans son Règlement sur les aliments et drogues (Santé Canada, 2006) et il fait partie du comité de l'AACC qui élabore le guide d'interprétation de cette définition.

Importance alimentaire des grains entiers

Les lignes directrices alimentaires du Canada et d'autres pays recommandent de consommer des produits de grains entiers, dans le cadre d'un régime alimentaire sain (tableau 2).

Tableau 2 : Quelques recommandations nutritionnelles sur les grains entiers dans le monde*
Pays Lignes directrices Recommandations
* Seuls le Canada et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) possèdent des lignes directrices en français. Les lignes directrices des autres pays sont des traductions adaptées.
† Source :Whole grains for wholesome health, People's Daily Online, le 13 janvier, 2010 (en anglais seulement)
‡ Selon le sommaire en anglais des recommandations du rapport (en anglais seulement)
Canada Bien manger avec le Guide alimentaire canadien (2007) « Consommez au moins la moitié de vos portions de produits céréaliers sous forme de grains entiers. Consommez une variété de grains entiers comme l'avoine, l'orge, le quinoa, le riz brun et le riz sauvage. Dégustez des pains à grains entiers, du gruau ou des pâtes alimentaires de blé entier. »
Australie Lignes directrices et le Guide de saine alimentation de l'Australie (2003) « Mangez beaucoup de céréales (y compris du pain, du riz, des pâtes et des nouilles), préférablement de grains entiers. »
Il est prévu que l'expression « préférablement de grains entiers » soit modifiée pour « principalement de grains entiers » lors de la mise à jour de ces lignes directrices.
Chine Guide alimentaire pour les citoyens chinois (2008) Le ministère de la Santé de la Chine et la Société de nutrition chinoise recommandent aux adultes de consommer quotidiennement 50 grammes (g) d'aliments à grains bruts, et aux personnes âgées d'en consommer 100 g.†
Danemark Rapport de l'Institut alimentaire national : Les bienfaits pour la santé des grains entiers (2008) Les Danois devraient consommer quotidiennement un minimum de 75 g de grains entiers (basé sur un régime de 2 400 calories; environ 63 g par jour pour un régime de 2 000 calories), provenant d'une variété de produits de grains entiers.‡
Royaume-Uni Eatwell Plate (Assiette bien manger) (2011) « Consommez du pain, du riz, des pommes de terres, des pâtes alimentaires et autres aliments à base d'amidon- choisissez des variétés de grains entiers lorsque possible. »
États-Unis Lignes directrices en matière d'alimentation pour les Américains (2010) « Consommer au moins la moitié de tous les produits céréaliers sous forme de grains entiers. Augmenter l'apport de grains entiers en remplaçant les grains raffinés par des grains entiers. »
Organisation mondiale de la santé (OMS) Stratégie mondiale pour l'alimentation, l'exercice physique (2004) « En ce qui concerne l'alimentation, il est notamment recommandé aux populations et aux individus : ...de consommer davantage de fruits et légumes ainsi que de légumineuses, de céréales complètes et de noix ; ... »

Tendances commerciales pour les produits de grains entiers

Les consommateurs sont au fait des recommandations alimentaires en faveur des grains entiers et ils souhaitent consommer des grains entiers pour des raisons de santé. En fait, l'énoncé « grains entiers » était en 2010 l'allégation la plus recherchée par les consommateurs sur les étiquettes des aliments aux États-Unis, suivie de l'allégation teneur élevée en fibres et de l'allégation pauvre en sodium (Institute of Food Technologists, 2011). Les membres de la génération des baby-boomers, le groupe générationnel le plus nombreux au Canada, demeureront un important catalyseur de la demande de produits de grains entiers puisqu'ils souhaitent gérer leur santé et améliorer ou maintenir leur qualité de vie par l'alimentation. En réponse à cette quête active de produits contenant des grains entiers, de nombreux fabricants mettent sur le marché des produits de grains entiers et indiquent « grains entiers » sur les étiquettes de leurs produits.

Au vu de la hausse générale observée depuis 2007 dans le nombre de nouveaux produits lancés sur le marché qui font l'objet d'allégations relatives aux grains entiers (figure 1), l'industrie répond clairement aux souhaits des consommateurs qui réclament des produits de grains entiers. C'est en Amérique du Nord qu'on recense le plus de lancements de nouveaux produits portant de telles allégations.

Figure 1 : Nombre de nouveaux produits sur le marché mondial faisant l'objet d'allégations relatives aux grains entiers

La description de l'image suit.

* « Autres » : inclut le Brésil, la Chine, l'Inde, le Mexique, la Corée du Sud et la Russie, ensemble.
Source : Base de données Mintel sur les nouveaux produits dans le monde (du 1er janvier au 20 avril 2011)

Description - Figure 1

Diagramme à barres montrant le nombre de nouveaux produits sur le marché faisant l'objet d'allégations relatives aux grains entiers de 2007 à 2010 pour quelques régions.

À l'échelle mondiale; 2007 : 201; 2008 : 236; 2009 : 213; 2010 : 247

Canada; 2007 : 32; 2008 : 24; 2009 : 33; 2010 : 53

États-Unis; 2007 : 131; 2008 : 150; 2009 : 99; 2010 : 137

Union européenne; 2007 : 23; 2008 : 36; 2009 : 38; 2010 : 19

Australie et Nouvelle-Zélande; 2007 : 8; 2008 : 18; 2009 : 25; 2010 : 12

Autres (incluant le Brésil, la Chine, l'Inde, le Mexique, la Corée du Sud et la Russie, ensemble); 2007 : 7; 2008 : 8; 2009 : 18; 2010 : 26

Au Canada, les fabricants de céréales froides, de barres de céréales ainsi que des produits de boulangerie et de pâtisserie sont ceux qui recourent le plus fréquemment aux allégations concernant les grains entiers (tableau 3); ces trois sous-catégories avaient effectué 74 % de tous les lancements de produits faisant l'objet de telles allégations au Canada. Les 49 produits de céréales froides portant une allégation de grains entiers représentent un peu plus du quart (26%) de la catégorie des céréales froides.


Tableau 3 : Catégories de produits faisant l'objet d'allégations de grains entiers au Canada, 2007-2011
Sous-catégorie Nombre de produits : Total Nombre de produits avec des allégations de grains entiers
Source : Base de données Mintel sur les nouveaux produits dans le monde, 2011
Grignotines pour bébé 18 3
Ingrédients et mélanges à pâte 14 1
Pain et produits de boulangerie 153 22
Gâteaux, pâtisseries et produits sucrés 39 2
Céréales froides 186 49
Grignotines aux fruits 4 2
Céréales chaudes 27 7
Pâtes alimentaires 51 1
Biscuits salés et craquelins 53 5
Desserts à longue durée de conservation 1 1
Barres à grignoter/de céréales/énergétiques 97 49
Biscuits sucrés et biscuits 57 15
Grignotines à base de blé et d'autres céréales 10 4
Total 710 161

La tendance qui consiste à ajouter des allégations visant les grains entiers sur les étiquettes des produits semble se poursuivre, tant à l'échelle mondiale qu'au Canada, comme en témoigne la hausse du nombre de nouveaux produits lancés au fil du temps (figure 1). Les données pour le premier trimestre de 2011 indiquent que 19 produits affichant une allégation de grains entiers ont été lancés au Canada, 51 aux États-Unis et 88 à l'échelle mondiale (Mintel, 2011).

La figure 2 indique la croissance totale (en pourcentage) de la valeur marchande pour l'ensemble de la catégorie des produits de boulangerie et de pâtisserie et des produits céréaliers depuis 2006, tant pour les produits avec allégation que pour ceux sans allégation relative aux grains entiers. La valeur marchande des produits de boulangerie et de pâtisserie et des produits céréaliers a augmenté tous les ans depuis 2006, pour chaque pays indiqué. C'est dans cette catégorie qu'il y a le plus d'opportunité d'apposer une allégation de grains entiers, selon la formulation du produit.

Figure 2 : Croissance de la valeur marchande des produits de pâtisserie et céréaliers, 2006 à 2011

Figure 2 : Croissance de la valeur marchande des produits de pâtisserie et céréaliers, 2006 à 2011
Description - Figure 2

Diagramme à barres montrant le pourcentage de croissance de la valeur marchande des produits de pâtisserie et céréaliers de 2006 à 2011 pour diverses pays.

États-Unis : 17 %; Canada : 15 %; Allemagne : 10 %; Royaume-Uni : 15 ; France : 7 %

Source : Datamonitor Market Data Analytics 2011

Aider les consommateurs à identifier les grains entiers

En raison des variations qui existent actuellement à l'échelle mondiale dans les définitions de grain entier et de blé entier, les consommateurs ont de la difficulté à comprendre les étiquettes des produits alimentaires et à cerner la signification des termes « grain entier », « multigrains » et « blé entier », ainsi que des différentes appellations inscrites sur les listes d'ingrédients pour désigner les grains transformés (Miller Jones, 2010). Par exemple, en vertu du Règlement sur les aliments et drogues du Canada, on peut extraire jusqu'à 5 % du grain pour aider à réduire la rancidité et à prolonger la durée de conservation de la farine de blé entier. Cette farine de blé entier, conforme au règlement canadien, ne pourrait cependant pas être considérée de grain entier selon la nouvelle définition de l'AACC. De nouvelles mesures seront probablement nécessaires pour les normes de la farine lorsque le Canada adoptera la définition de l'AACC afin d'assurer que des options soient disponibles.

Au Canada, de nombreuses entreprises signalent un contenu de grains entiers à l'aide de leur propre logo ou en inscrivant sur les étiquettes des allégations telles que « contient des grains entiers » ou « fabriqué à 100 % de grains entiers » . Le Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments (section 4.2.3) de l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) recommande que lorsque la présence d'un ingrédient, d'un constituant ou d'une substance est mise en évidence dans un aliment, une déclaration sur l'étiquette devrait en indiquer la teneur. De plus, lorsqu'une allégation est faite au sujet des grains entiers, on doit s'assurer que le grain entier est intact, afin de ne pas induire en erreur les consommateurs au sujet de la composition de l'aliment.

Face à la nécessité d'uniformiser la façon dont la teneur en grain entier est communiquée sur les étiquettes des produits, le Whole Grains Council (WGC) et ses groupes affiliés à l'échelle internationale ont créé à cette fin un logo unique. Il existe deux modèles du « Timbre des grains entiers » et selon la recommandation du guide de l'ACIA, chaque timbre indique la teneur en grains entiers par portion. Ainsi, la version de base du « Timbre des grains entiers » peut être apposée sur les produits contenant un minimum de 8 g/portion de grains entiers. Au Canada, le « Timbre des grains entiers à 100 % » peut seulement être apposé sur des produits faits entièrement de grains entiers et qui contiennent un minimum de 16 g/portion de grains entiers. La version canadienne des timbres est bilingue. Le timbre ne peut être utilisé que par les entreprises qui sont des membres cotisants du WGC. Selon le WGC, en date d'août 2011, le « Timbre des grains entiers » était apposé sur 5 800 produits différents dans 23 pays.Note de bas de page 2 Depuis son introduction au Canada en 2008, 779 produits sont enregistrés pour utiliser le « Timbre des grains entiers ».Note de bas de page 3

Timbre des grains entiers crée par le « Whole Grains Council »
La description de cette image précède.

Possibilités de présenter les allégations santé

Les allégations santé qu'on retrouve sur les produits alimentaires et dans la publicité fournissent de l'information sur les caractéristiques d'un aliment et ses bienfaits pour la santé. Cette information permet aux consommateurs de choisir des aliments qui peuvent aider à réduire le risque de développer des maladies chroniques liées à l'alimentation. Des choix s'offrent aux fabricants qui désirent guider les consommateurs soucieux de faire des choix éclairés quant aux grains entiers.

Allégations « grains entiers » d'autres juridictions

Certaines juridictions ont approuvé des allégations santé concernant la consommation de grains entiers. Par contre, d'autres juridictions ont récemment examiné la preuve en fonction de la définition des grains entiers retenue par l'AACC en 1999, définition qui gagne la faveur des communautés scientifique et réglementaire. Certains pays ont ainsi rejeté les allégations sante pour les grains entiers, mais ont approuvé une allégation pour un grain spécifique.

Allégations santé préalablement autoriséesNote de bas de page 4

Les États-Unis étaient le premier pays à approuver une allégation santé pour les grains entiers en 1999 :

En 2003, les États-Unis ont permis une variante de l'allégation originale :

Le Royaume-Uni a autorisé l'allégation suivante en 2002 :

En 2003, la Suède approuvait l'allégation suivante :

Les allégations santé relative aux grains entiers mise au défi par de nouvelles preuves

Le Food Standards Australia New Zealand (FSANZ) et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) ont tous les deux rejetés l'allégation santé ayant trait aux grains entiers et la réduction du risque des maladies du coeur lors de leurs examens en 2007 et en 2010, respectivement (FSANZ, 2007; EFSA, 2010). Les deux autorités n'ont pas retenu dans leurs examens de la preuve des études qui avaient été utilisées pour étayer de telles allégations dans d'autres pays sur la base que la caractérisation des grains entiers dans les études n'était pas conforme à la définition de l'AACC.

Un précédent examen systématique Cochrane consacré aux effets des céréales à grains entiers sur les maladies coronariennes chez des gens présentant une maladie cardiovasculaire ou des facteurs de risque d'une telle maladie avait trouvé des preuves des effets de « l'avoine de grains entiers » sur les lipides sanguins. Les examinateurs n'ont cependant pas obtenu de résultats probants pour les autres grains entiers, faute d'essais à long terme contrôlés et randomisés bien conçus pour les aliments et les régimes alimentaires à base de grains entiers autres que l'avoine (Kelly et al., 2007).

Allégations « grains entiers » au Canada

Au Canada, il est permis de faire référence au Guide alimentaire canadien sur les étiquettes et dans la publicité, à condition de respecter les principes d'utilisation.Note de bas de page 5 Ainsi l'allégation santé générale « Consommez au moins la moitié de vos portions de produits céréaliers sous forme de grains entiers » peut être utilisée. Les allégations santé générales font la promotion de la santé par une saine alimentation ou présentent des lignes directrices alimentaires; elles ne font pas référence à un effet sur la santé, à une maladie ou à un problème de santé précis.

A ce jour, aucune allégation de réduction du risque de maladies n'est autorisée au sujet des grains entiers au Canada. Sante Canada doit publier en 2012-13 les résultats d'une revue systématique de la littérature d'études d'intervention et d'études de cohorte prospectives, revue entreprise afin de déterminer si la preuve soutient une allégation santé relative aux grains entiers et la réduction du risque de maladies cardiovasculaires chez une population généralement en santé.

En 2010, Santé Canada a approuvé une allégation thérapeutique reliant la consommation de fibres bêta-glucane de l'avoine à la réduction du taux de cholestérol sanguin, un facteur de risque de la maladie du coeur. Par exemple :

Les sources admissibles de fibres bêta-glucane de l'avoine approuvées par Santé Canada pour l'allégation santé sont le son d'avoine, les flocons d'avoine (aussi connus sous le nom de gruau) et la farine d'avoine entière, qu'ils soient considérés comme des aliments en soi ou comme ingrédients d'aliments composés. Les conditions d'utilisation ainsi que le libellé prescrit sont présentés dans le résumé de l'évaluation (Santé Canada, 2010).

Pour faire approuver une allégation santé au Canada, il faut présenter une demande selon les exigences des Lignes directrices pour la préparation d'une demande d'approbation d'allégations santé relatives aux aliments de Santé Canada. En réponse aux préoccupations de l'industrie en ce qui concerne les ressources requises pour satisfaire aux normes de justification des allégations santé, Santé Canada a élaboré les Lignes directrices pour la préparation d'une demande d'approbation d'une allégation santé relative aux aliments fondée sur un examen systématique existant. Ce guide décrit les exigences relatives à une demande d'approbation d'une nouvelle allégation santé fondée sur une revue de la littérature existante. Santé Canada a recensé cinq organisations à vocation réglementaire ou scientifique dont les normes de preuve sont similaires aux normes canadiennes, dont le FSANZ, l'EFSA et la Collaboration Cochrane. Selon les examens menés par ces trois organismes, il reste d'autres lacunes à combler dans les recherches avant qu'une demande d'allégation santé pour les grains entiers puisse être présentée.

La Division des enjeux réglementaires en alimentation d'Agriculture et Agroalimentaire Canada aide les intervenants du secteur agroalimentaire canadien à mieux comprendre le système de réglementation canadien visant les allégations santé, les aliments nouveaux et les ingrédients.

Références

American Association of Cereal Chemists International. (1999): AACC members agree on definition of whole grain (Version PDF, en anglais seulement).

Autorité européenne de sécurité des aliments [EFSA] (2010): Scientific Opinion on the substantiation of health claims related to whole grain (ID 831, 832, 833, 1126, 1268, 1269, 1270, 1271, 1431) pursuant to Article 13(1) of Regulation (EC) No 1924/20061 (en anglais seulement) EFSA Journal 8(10):1766.

Datamonitor (2011) : Market Data Analytics. Extrait le 5 avril 2011.

Food Standards Australia New Zealand (2007): Wholegrains and coronary heart disease - FSANZ consideration of a commissioned review.

Institute of Food Technologists [IFT] (2011). Top 10 Food Trends for 2011 (en anglais seulement).

Kelly SAM, Summerbell CD, Brynes A, Whittaker V, Frost G (2007) : Wholegrain cereals for coronary heart disease (en anglais seulement). Cochrane Database of Systematic Reviews. Issue 2. Art. No. : Cd005051. DOI: 10.1002/14651858.CD005051.pub2.

Miller Jones, J. (2010) : Regulatory Aspects of Whole Grain and Whole Grain Foods: Definitions and Labelling. Cereal Chem. 87(2):150-154

Mintel (2011) : Base de données Mintel sur les nouveaux produits dans le monde. Extrait en avril 2011.

Santé Canada (2010): Les produits d'avoine et la diminution du taux de cholestérol sanguin - Résumé de l'évaluation d'une allégation santé au sujet des produits d'avoine et de la diminution du taux de cholestérol sanguin.

Santé Canada (2006) : Énoncé de position à l'égard de cinq allégations santé autorisées aux États-Unis dont on projette l'utilisation au Canada. (Partie A, A.2 Définition de grain entier).

Ressources choisies

Agriculture et Agroalimentaire Canada

Santé Canada

Agence canadienne d'inspection des aliments

Contactez-nous

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les enjeux stratégiques et réglementaires en alimentation au Canada qui touchent le secteur agroalimentaire, veuillez visitez la collection Web intitulée Innovation et réglementation associés à la transformation des aliments ou contacter la Direction du développement et de l'analyse du secteur à aafc.sdad-ddas.aac@canada.ca.

Format de rechange

Aide sur les formats de rechange

Les allégations concernant les grains entiers sur le marché (version PDF, 230 Ko)
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :