Sélection de la langue

Recherche

Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail (vidéo)

Éclosion d’une maladie? Inondation ou verglas? Ce genre d’évènement peut avoir un impact majeur sur les éleveurs de bétail canadiens et transformateurs de viande. C’est pourquoi le Canada a en place une Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail. Renseignez-vous sur la stratégie.

Transcription de la vidéo

Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail

[Son de la guitare acoustique.]

[La séquence commence avec l’image d’une feuille d’érable et la silhouette de bétail. Nous voyons ensuite des plans d’exploitants de ranchs, d’animaux, d’inspecteurs de viande, de camions de livraison et l’allée des viandes dans des épiceries. Ces images apparaissent puis disparaissent tout au long de la vidéo avec un style graphique semblable à la signalisation routière. Texte à l’écran :

Bétail canadien
Forte demande
Réputation solide]

Narrator:

Vous êtes de fiers transformateurs de viande ou éleveurs de bétail canadiens. La demande est forte pour vos produits au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Votre réputation est solide. Vos affaires vont bien.

[Un camion sur l’autoroute s’est immobilisé. L’image fige. La musique s’arrête.]

Mais que faire s’il arrive quelque chose?
Éclosion d’une maladie? Inondation ou verglas?

[Texte à l’écran :]

Maladie
Catastrophe]

Les marchés cessent leurs activités. Ou vous ne pouvez pas déplacer vos animaux ou vos produits. Les seules choses qui se rendent jusqu’au sud sont vos profits et la réputation de l’industrie.

[Le plan d’un établissement de transformation devient noir. Une flèche pointe vers le bas. Le plan de bovins dans un champ devient noir.]

Il suffit d’un instant… et les effets peuvent être à long terme.

[Image d’un panneau de signalisation avec une flèche, qui dévie légèrement de sa trajectoire.]

C’est pourquoi vous avez votre plan d’urgence à la ferme.

[Image de bovins, à côté d’un panneau de signalisation où est inscrit « Plan d’urgence pour la ferme »]

C’est également pourquoi le Canada a en place une Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail – qui donne à l’industrie et aux gouvernements les outils pour se préparer.

[Image d’un autre panneau où est inscrit, Plan d’urgence, dans le haut et Stratégie d’intervention en cas de perturbation des marchés du bétail, dans le bas.]

La S-I-P-M-B…

[Quatre panneaux de signalisation tombent du haut de l’écran avec les lettres, S – I – P – M – B.]

a été élaborée en partenariat avec les éleveurs, les transformateurs, les associations de l’industrie et les gouvernements.

[Le S fait place à l’icône d’une grange avec le terme « Éleveurs » en dessous. Le I fait place à l’icône d’un travailleur poussant un chariot avec le terme « Transformateur » en dessous. Le P fait place à l’icône d’un homme à un bureau avec l’expression « Associations de l’industrie » en dessous. Le M fait place à l’icône d’un immeuble avec le terme « Gouvernement » en dessous. Le B fait place à l’icône d’un bovin avec le terme « Bétail » en dessous.]]

L’objectif de la SIPMB est de protéger votre gagne-pain et de vous offrir du soutien en cas de perturbation des marchés.

[Le graphique de la scène précédente se transforme en quatre icônes différentes et le texte à l’écran représente les quatre domaines :]

La stratégie comporte quatre principaux domaines :

[Texte à l’écran :

  • Rôles et responsabilités
  • Soutien au marché
  • Transition de l’industrie
  • Communication]

[Image d’un panneau avec des flèches où est inscrit « Rôles et responsabilités ».]

Le premier domaine est la définition des rôles et des responsabilités de chaque personne concernée pour assurer une meilleure prise de décisions et une intervention plus coordonnée.

[Texte à l’écran : Éleveurs > Gestion des animaux d’élevage en santé]

Les éleveurs décident de ce qu’il faut faire avec les animaux en santé s’ils ne peuvent être vendus.

[Texte à l’écran : Transformateurs > Exploitation sans les marchés habituels]

Les transformateurs décident des meilleures pratiques d’exploitation sans les marchés habituels.

[Texte à l’écran : Gouvernement > Communication et coordination]

Le gouvernement dirige la communication et la coordination.

[Image d’un panneau avec deux flèches vers le haut où est inscrit « Soutien au marché ». Des icônes de la planète, de bétail et d’un chariot apparaissent en dessous du panneau.]

Le deuxième domaine est la gestion des marchés pour assurer la continuité des activités.

[Texte à l’écran :

Soutien au marché

Gouvernement > rouvrir les marchés mondiaux]

Le gouvernement travaille à rouvrir les marchés aussi vite que possible.

[Texte à l’écran :

Associations de l’industrie > communiquer avec les éleveurs et les marchés

Les associations de l’industrie coordonnent la communication avec les éleveurs et les clients, tant au Canada qu’à l’étranger…

[Texte à l’écran :

Tous > stabiliser le marché national ]

…tout en se concentrant sur la stabilisation du marché national

[Des mots, des calendriers, des points d’interrogation, des signes de dollar, des icônes et des images s’amassent à l’écran. Le curseur d’une souris sépare les éléments d’une liste bien préparée. Texte à l’écran : Transition de l’industrie]

Le troisième domaine est le soutien de l’industrie dans sa transition vers une nouvelle situation normale.

Une urgence peut vous forcer, tout le secteur et vous, à prendre des décisions difficiles concernant votre exploitation agricole, votre bétail, votre entreprise et votre avenir.

La SIPMB offre des outils et de l’information pour vous aider à prendre ces décisions.

[Texte à l’écran :

Outils intelligents > Contribution aux décisions intelligentes]

[Des icônes d’ordinateurs, de télévisions, de radios et de microphones apparaissent à l’écran. Texte à l’écran : Communications]

Le dernier domaine est la communication, qui est essentielle en cas d’urgence liée au bétail qui mène à l’interruption de l’accès au marché.

L’industrie et le gouvernement doivent travailler en étroite collaboration en cas d’urgence.

[Texte à l’écran :
Dépeuplement sans cruauté?
Élimination des carcasses?
Pertes financières?
Qui prend la parole? Quand? Comment informons-nous le public?

La SIPMB fournit des lignes directrices pour assurer une communication claire.

[L’écran se divise en trois triangles contenant plusieurs images changeantes : un exploitant de ranch à cheval qui rassemble le bétail, des biftecks étalés dans une boucherie, un camion sur l’autoroute, une main sur une souris d’ordinateur et des porcelets.]

Le plan d’urgence est la responsabilité de TOUS.

La réussite de la SIPMB dépend de l’état de préparation de tous les partenaires, y compris chacun des transformateurs et producteurs. C’est vous!

[Les images sont remplacées par un panneau où est inscrit : Êtes-vous prêts?]

Êtes-vous prêts?

[Du texte descend en dessous du panneau avec l’inscription : Canada.ca/agriculture-emergency]

Visitez la page Canada.ca/agriculture-urgences pour en apprendre plus sur la stratégie intégrale et pour obtenir des ressources afin de mieux préparer votre entreprise d’élevage en cas d’urgence.

[Plan du mot symbole animé du Canada. Texte à l’écran : Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (2018)]

[Fondu musical en fermeture]

[Fondu au noir.]

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :