Sélection de la langue

Recherche

Amélioration des rendements de la production de pois de grande culture dans l'Ouest canadien

Les rotations culturales avec des légumineuses ont un effet bénéfique sur la santé des sols. Elles contribuent à réduire les quantités d'engrais azotés utilisées et l'ampleur des infestations par les ravageurs et elles permettent d'accroître la productivité tout en réduisant l'empreinte carbone des cultures de céréales subséquentes. Le rendement grainier des pois de grande culture, principale légumineuse cultivée dans l'Ouest canadien avec 2,3 millions d'acres annuellement, est en déclin depuis quelques années. Cette tendance a été observée dans les principales régions productrices de légumineuses de l'ouest du pays. Dans le cadre de la grappe scientifique des légumineuses à grains, des scientifiques d'Agriculture et Agroalimentaire Canada ont entrepris d'examiner divers facteurs pouvant causer le problème, dont l'action combinée du stress thermique occasionné par le réchauffement climatique et du stress hydrique au début de la période de croissance.

Les scientifiques ont noté que certaines variétés de pois sont moins sensibles que d'autres aux stress thermique et hydrique. De façon générale, les plantes stressées au début de la période de floraison se rétablissent mieux que celles qui l'ont été au milieu de la période de floraison. Les scientifiques sont d'avis qu'il convient d'inclure des variétés plus résilientes dans les programmes de sélection classiques pour accroître les rendements futurs des pois de grande culture.

Les communautés microbiennes bénéfiques du sol dans les cultures de légumineuses stimulent la croissance des plantes et ont un impact positif sur les cultures pratiquées au cours des années subséquentes. L'équipe de scientifiques a constaté que la structure et la fonctionnalité de ces communautés bactériennes du sol varient selon le type et la variété de légumineuse cultivée. Dans le cadre d'une rotation des cultures, certaines variétés ont un effet positif sur le blé cultivé l'année suivante. Pour accroître la productivité des sols, il est donc crucial de choisir des variétés de légumineuses capables d'améliorer la qualité biologique des sols. L'humidité du sol influe sur la structure des communautés bactériennes du sol – les périodes de temps plus sec inhibent la croissance des bactéries bénéfiques.

Les scientifiques utiliseront ces résultats pour élaborer des pratiques de gestion bénéfiques en vue d'aider les producteurs à accroître la résilience de la production de pois de grande culture.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :