Sélection de la langue

Recherche

À la recherche de pois qui fixent davantage l'azote

Les pois sont une plante cultivée ancienne dont les traces remontent à environ 8 000 ans av. J.-C. au Moyen-Orient. Les pois ont été introduits au Canada par l'immigration et occupent maintenant une part importante de la culture des légumineuses dans les Prairies canadiennes. Le Canada est un leader mondial en production et en vente de légumineuses, qu'il exporte maintenant dans 132 pays, aux quatre coins du monde, et il se classe au premier rang en ce qui concerne les lentilles et les pois. L'industrie canadienne des légumineuses et des cultures spéciales a enregistré des exportations d'une valeur de plus de 4,35 milliards de dollars en 2016. Ressources phytogéniques du Canada (RPC) d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) conserve une collection de 604 échantillons de pois cultivés et de 16 échantillons de végétaux sauvages apparentés aux pois. L'organisme collabore avec les banques de gènes et les scientifiques de toute la planète afin de caractériser et d'évaluer ce matériel et d'élargir la collection canadienne.

Les plants de légumineuses, de concert avec les bactéries symbiotiques du sol, ont la capacité d'assimiler ou de « fixer » l'azote de l'air, qu'ils utilisent pour favoriser leur croissance; cet azote sera également conservé dans le sol et utilisé par les plants l'année suivante. Récemment, des chercheurs d'AAC ont comparé des pois présentant une importante nodulation sur les racines (obtenus auprès de banques de gènes internationales) et des cultivars de pois commerciaux cultivés au Canada. Des chercheurs de l'Université de la Saskatchewan et de l'Université de la Californie ont évalué les lignées de pois par rapport à leur capacité d'assimiler l'azote dans les conditions environnementales locales dans l'Ouest canadien.

La recherche a révélé que les conditions environnementales et les cultivars sont tous deux des facteurs importants dans la fixation de l'azote. Cela aidera les agriculteurs à choisir un cultivar de pois ayant une meilleure capacité à fixer l'azote, ce qui leur permettra de réduire les coûts liés à l'utilisation de fertilisants azotés.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :