Sélection de la langue

Recherche

50 années de préservation de la diversité génétique des plantes cultivées au Canada

Organiser une entrevue

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

La banque nationale de gènes du Canada pour les ressources phytogénétiques célèbre son 50e anniversaire! La banque, officiellement nommée « Ressources phytogénétiques du Canada » (RPC), a été créée en 1970 et contribue depuis à la sécurité alimentaire au pays et dans le monde.

Le 50e anniversaire de RPC coïncide avec une période sans précédent dans le monde, alors que l’éclosion de COVID-19 nous rappelle que les épidémies peuvent survenir à tout moment et toucher les humains, les plantes et les animaux. Comme nous l’avons constaté dans le contexte de la COVID-19, la mondialisation des chaînes d’approvisionnement des produits agricoles et horticoles peut, par inadvertance, réduire la diversité chez les plantes cultivées, rendre celles-ci vulnérables aux maladies et mener à de mauvaises récoltes généralisées.

Les travaux de RPC sont importants pour la préservation de la diversité génétique des plantes cultivées et des espèces sauvages qui leur sont apparentées et contribuent aux activités d’amélioration génétique, de recherche et d’éducation.

« La préservation des caractères génétiques associés à la résistance aux maladies est l’une des grandes contributions des banques de gènes du monde, notamment RPC. De plus, le recours accru dans le futur aux plantes cultivées adaptées aux conditions locales pourrait être favorisé par la diversité génétique que renferment les collections des banques de gènes. »

- Axel Diederichsen, conservateur, Ressources phytogénétiques du Canada

RPC, initialement situé à Ottawa, a été déménagé à Saskatoon, en Saskatchewan, en 1998. Il fait partie du système national de ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture du Canada, qui comprend également la Banque canadienne de clones, à Harrow, en Ontario, dédiée aux cultures fruitières, ainsi que la Banque de gènes de pomme de terre du Canada, à Fredericton, au Nouveau‑Brunswick.

La banque de semences de RPC maintient une collection de plus de 115 000 échantillons (ou obtentions) d’espèces de plantes cultivées et de plantes sauvages apparentées. Cette collection comprend des échantillons provenant de partout dans le monde, mais RPC fait plus qu’acquérir et préserver des échantillons. En effet, RPC renouvelle et évalue le matériel génétique des semences et mène des recherches collaboratives sur les meilleures méthodes pour conserver les semences, les faire germer et cultiver les plantes qui en sont issues pour en étudier la génétique et les caractères.

RPC collabore avec de nombreux partenaires internationaux, dont les États-Unis, le Mexique et d’autres pays membres de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). RPC représente le Canada au sein d’un réseau international de centres de ressources phytogénétiques coordonné par la FAO et joue un rôle de premier plan dans le cadre du groupe de travail nord-américain de PROCINORTE et du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture.

« En Amérique du Nord, la coopération entre les États-Unis, le Mexique et le Canada en matière de ressources phytogénétiques est coordonnée par le groupe de travail sur les ressources génétiques de PROCINORTE. À l’échelle internationale, le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture et la Commission des ressources génétiques pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies sont importants pour RPC. Ils améliorent la coordination des mesures mondiales destinées à préserver la diversité génétique pour veiller au maintien de la sécurité alimentaire, et ils peuvent servir à soutenir la sécurité alimentaire. De plus, RPC entretient des contacts avec de nombreuses banques de gènes d’autres pays. »

- Axel Diederichsen, conservateur, Ressources phytogénétiques du Canada

Chaque année, RPC distribue plus de 5 000 échantillons de matériel génétique sous forme de semences, de tubercules et de boutures, au Canada et dans plus de 60 pays. Ces échantillons sont utilisés dans le cadre d’activités de recherche, d’amélioration végétale, d’éducation et de diversification de l’agriculture, au pays et ailleurs dans le monde.

Les travaux de RPC jouent un rôle essentiel pour la résilience du secteur agricole du Canada et contribuent à la sécurité et à l’approvisionnement alimentaires dans le monde.

Galerie de photos

Axel Diederichsen dans une des serres de RPC.
Axel Diederichsen dans une des serres de RPC.
Une des chambres froides des installations de stockage des semences de RPC.
Une des chambres froides des installations de stockage des semences de RPC.
 Image de graines de diverses variétés de lentille (Lens culinaris).
Semences de diverses variétés de lentilles (Lens culinaris).

Renseignements connexes

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :