Sélection de la langue

Recherche

Stratégie pour des porcelets en santé sans antibiotique

15 avril 2019

Une stratégie alimentaire sans antibiotique pour porcelets , réduira les frais vétérinaires et facilitera l’accès au marché européen pour les producteurs porcins canadiens.

Dans le cadre de la grappe de recherche dirigée par Swine Innovation Porc, le gouvernement fédéral et le secteur porcin canadien ont investi pour découvrir des façons de réduire l’utilisation d’antibiotiques dans l’élevage des porcelets.

Un programme de recherche multidisciplinaire, impliquant des scientifiques des centres de recherche d’AAC à Sherbrooke et à Guelph et d’universités de trois provinces, a permis de développer des stratégies alimentaires capables de réduire la quantité d’antibiotiques donnés aux porcelets pendant et après la période de sevrage en améliorant leur santé intestinale.

Lors du sevrage des porcelets, le passage à un nouveau régime alimentaire perturbe la microflore intestinale (microbiote) et les fonctions digestives de l’intestin. Le risque d’infections intestinales s’en trouve augmenté. Pour renforcer naturellement l’immunité et les défenses naturelles des porcelets, les chercheurs ont mis au point un régime alimentaire alternatif combinant l’ajout de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras) et d'aliments fonctionnels (extraits de plantes, probiotiques, prébiotiques, colostrum bovin) à leur ration quotidienne.

La combinaison du colostrum bovin et d’un aliment enrichi ayant des propriétés antimicrobiennes et prébiotiques, tels que des mannanes (extrait de levure), du carvacrol (huile essentielle de thym ou d’origan) et un extrait de canneberge riche en phénol, améliore à divers degrés la composition du microbiote et les fonctions digestives et immunitaires des intestins des porcelets.

Pour les producteurs porcins canadiens, cette alternative aux antibiotiques pour assurer la santé de leurs porcelets, pourra réduire leurs frais vétérinaires et leur permettra d’être plus compétitifs sur le marché européen, qui a banni les antibiotiques de l’alimentation porcine.

Des recherches plus approfondies sont présentement en cours. Pour en connaitre d’avantage sur le projet de recherche complété, consultez l’article : L'alimentation des porcelets sans antibiotiques offre de grandes possibilités.

Plus d’Agri-info

  • Voulez-vous plus d'histoires comme celle-ci? Explorez ce que Agri-info a à vous offrir de plus.
  • Désirez-vous présenter un compte rendu sur l'une de nos histoires? Communiquez avec les relations avec les médias de l'AAFC à l'adresse aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca pour obtenir une entrevue avec l'un de nos experts.
  • Vous avez une idée d'une histoire ou une rétroaction à partager? Communiquez avec nous à l'adresse aafc.agri-info.aac@canada.ca!
  • Soyez à l’affût. Inscrivez-vous aux Agri-info dès aujourd'hui.
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :