Sélection de la langue

Recherche

Les missions commerciales ouvrent des débouchés étrangers pour les agriculteurs canadiens

18 juin 2018

La mission commerciale canadienne en Chine de l’automne dernier a connu un vif succès. Elle a permis de poser des bases solides sur lesquelles le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a pu s’appuyer lors de sa visite du mois de mai 2018. Il a ainsi eu l’occasion de faire valoir la capacité des agriculteurs et des entreprises de transformation alimentaire du Canada à répondre à la demande grandissante de produits agroalimentaires en Chine.

Nourrir une population en croissance

De 2015 à 2017, les importations chinoises de produits agroalimentaires et de produits de la mer originaires du Canada ont augmenté de 28 %. La population du pays asiatique, déjà la plus importante dans le monde, continuera de croître; c’est dire que la demande de produits agricoles et de produits de la mer ira de pair.

Assurer la croissance de la classe moyenne en favorisant l’expansion du secteur agricole est une des priorités du Canada, qui s’est fixé l’objectif d’atteindre des exportations annuelles totales de produits agricoles, de produits alimentaires et de produits de la mer d’une valeur de 75 milliards de dollars d’ici 2025. Les projections de croissance de la population chinoise ne laissent aucun doute sur le rôle crucial des missions commerciales en Chine pour atteindre cet objectif ambitieux.

La Chine est le principal importateur d’un certain nombre de produits agroalimentaires canadiens, dont les fèves de soya et le porc surgelé. En 2017, les Chinois ont importé pour 8,6 milliards de dollars de produits agricoles, de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens. Notre objectif est non seulement de maintenir ce volume d’échanges, mais de l’accroître.

Créer des débouchés pour les producteurs canadiens

Lors de sa visite en mai 2018, le ministre MacAulay a rencontré son homologue, le ministre chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu. Ils ont discuté d’enjeux commerciaux majeurs, y compris de l’approbation de trois nouvelles caractéristiques de graines de canola. Selon l’industrie canadienne du canola, ces trois nouvelles caractéristiques permettraient aux cultivateurs d’augmenter sensiblement la productivité de la culture du canola; on évoque une hausse de la production annuelle équivalant à environ 400 milliards de dollars, sans ressources additionnelles (superficie et intrants).

Le ministre MacAulay a également eu la chance de discuter avec des représentants de différentes plateformes de commerce électronique sur les débouchés potentiels pour le secteur agricole du Canada. Il a également rencontré des représentants d’entreprises canadiennes des aliments et des boissons qui faisaient la promotion de leurs produits auprès d’acheteurs chinois à l’occasion de SIAL China, la principale foire d’innovation alimentaire en Asie.

Plus d’Agri-info

  • Voulez-vous plus d'histoires comme celle-ci? Explorez ce que Agri-info a à vous offrir de plus.
  • Désirez-vous présenter un compte rendu sur l'une de nos histoires? Communiquez avec les relations avec les médias de l'AAFC à l'adresse aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca pour obtenir une entrevue avec l'un de nos experts.
  • Vous avez une idée d'une histoire ou une rétroaction à partager? Communiquez avec nous à l'adresse aafc.agri-info.aac@canada.ca!
  • Soyez à l’affût. Inscrivez-vous aux Agri-info dès aujourd'hui.
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :