Sélection de la langue

Recherche

L’accord économique et commercial global avantage les exportateurs motivés de l’agriculture et de l’agroalimentaire

08 novembre 2017

Les producteurs, les transformateurs et les exportateurs canadiens qui veulent tirer profit de l’accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (UE), l’AECG, ont fini d’attendre. L’application provisoire de l’AECG le 21 septembre 2017 constitue une excellente nouvelle pour le secteur canadien de l’agriculture, car ce dernier obtient maintenant un meilleur accès au plus important marché d’importation en agriculture et en agroalimentaire au monde. L’AECG, une des initiatives commerciales les plus progressistes et ambitieuses au Canada, présentera des avantages considérables pour les exportateurs de produits agricoles d’importance, dont le bœuf, le porc, les céréales, les oléagineux, les fruits et légumes et les produits transformés.

Aux termes de cet accord, près de 94 pour cent des droits de douane sur les produits agricoles et près de 96 pour cent de ceux applicables au poisson et aux fruits de mer sont éliminés. Voilà qui avantage les producteurs et les transformateurs par rapport à la concurrence des pays n’ayant pas conclu d’accord de libre-échange commercial avec l’UE. L’industrie estime qu’avec l’AECG, les exportations de l’agroalimentaire augmenteront pour atteindre 1,5 milliard de dollars. Le ministre MacAulay, lors d’une récente mission commerciale sur l’agriculture en Europe, a fait la promotion des avantages de l’accord de libre-échange. La mission a fait un bond en Allemagne à l’occasion du salon ANUGA (en anglais seulement), qui est l’une des plus grandes expositions commerciales d’aliments et de boissons au monde.

Agriculture et Agroalimentaire du Canada (AAC) a posté des délégués commerciaux dans des lieux stratégiques de par le monde, y compris en UE, afin d’aider les producteurs et les transformateurs à tirer profit de l’AECG. Ils soutiennent les entreprises canadiennes à établir et accroître leurs exportations. Ensemble, AAC et Affaires mondiales Canada ont élaboré de nombreuses ressources pour soutenir les producteurs, les transformateurs et les exportateurs qui aspirent à tirer avantage de l’accord.

Grâce à l’AECG, l’industrie canadienne de l’agroalimentaire est sur le point d’obtenir un accès sans précédent à de nouveaux marchés de l’UE.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur l’AECG.

Pour savoir ce que le Service des délégués commerciaux du Canada recommande au sujet de l’exportation vers l’UE.

Plus d’Agri-info

  • Voulez-vous plus d'histoires comme celle-ci? Explorez ce que Agri-info a à vous offrir de plus.
  • Désirez-vous présenter un compte rendu sur l'une de nos histoires? Communiquez avec les relations avec les médias de l'AAFC à l'adresse aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca pour obtenir une entrevue avec l'un de nos experts.
  • Vous avez une idée d'une histoire ou une rétroaction à partager? Communiquez avec nous à l'adresse aafc.agri-info.aac@canada.ca!
  • Soyez à l’affût. Inscrivez-vous aux Agri-info dès aujourd'hui.
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :