Sélection de la langue

Recherche

Attirez les pollinisateurs : Soutenez vos infatigables alliés du jardin

Les nombreux travaux de recherche agricole menés par Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) aident les agriculteurs et les transformateurs alimentaires à produire des aliments qui aboutissent sur la table des Canadiens. Pendant la pandémie de la COVID-19 où les Canadiens observent les mesures de distanciation sociale, nombre d'entre eux se sont mis à jardiner à la maison, et pour cette raison, nous publions une série de conseils de jardinage qui sont basés sur nos résultats de recherche. Si vous avez raté nos deux premières publications sur la préparation du sol et la lutte contre les ravageurs, consultez-les au Bulletin Agri-info.

D'ici le milieu de l'été, votre jardin sera plein de vie et vous pourrez même commencer à récolter vos premiers produits frais tels que laitue, radis et fines herbes. Les légumes à croissance plus lente, comme les tomates, les concombres et les courges sont en pleine expansion et portent des fleurs aux couleurs vives qui attirent les pollinisateurs.

Même si les bourdons sont sans doute les pollinisateurs les plus faciles à reconnaître, de nombreux autres pollinisateurs sont très actifs à la ferme et au jardin, notamment les abeilles indigènes, les papillons, les scarabées, les mouches et même certaines guêpes. N'oubliez pas non plus l'équipe de nuit — les papillons de nuit et les chauves-souris qui sont aussi des pollinisateurs.

Apprenez comment soutenir les pollinisateurs locaux avec l'aide de nos chercheurs!

Abeilles indigènes

abeille
Halicte vert.
Photo d’Henri Goulet.

Les abeilles méritent bien leur réputation, car ce sont les plus importants pollinisateurs du monde des insectes. On compte plus de 20 000 espèces d'abeilles dans le monde et près de 970 espèces d'abeilles indigènes au Canada. Elles jouent un rôle vital en agriculture au Canada, pollinisant les cultures de canola et les bleuetières et aidant au maintien des arbrisseaux et arbustes.

De nombreuses abeilles indigènes sont solitaires, ce qui signifie qu'elles ne vivent pas dans une ruche. La majorité d'entre elles vivent dans des galeries souterraines ou dans d'autres cavités naturelles, et volent dans un périmètre de moins d'un kilomètre de leur abri. La plupart ne sont pas agressives et bon nombre ne piquent pas. Recherchez aussi des abeilles qui ont une couleur différente. Fait intéressant : L'abeille officielle de Toronto, l'Halicte bicolore (Agapostemon virescens) a la tête et le thorax d'une couleur vert métallique brillant.

Invitez les abeilles à s'installer!

Invitez les abeilles indigènes à venir s'installer chez vous en plantant des fleurs qui les attirent, réservez-leur un coin de terre dénudée où elles pourront y creuser des galeries ou aménagez-leur un hôtel accueillant constitué d'une collection de tiges creuses, de roseaux ou de branches. Délaissez le paillis au profit du compost et ne travaillez le sol que si cela est nécessaire, car la pelouse, les surfaces pavées et le paillis épais limitent les habitats de nidification possibles.

Papillons

papillon
Papillon tigré du Canada.
Photo d’Henri Goulet.

Les papillons sont des pollinisateurs importants, en particulier dans les cultures de légumes et de fines herbes. En réalité, les papillons sont le principal pollinisateur des plantes des familles de la carotte (aneth, céleri, coriandre), des Brassicacées (brocoli, chou frisé, chou), de la menthe (origan, romarin, thym, lavande) et des légumineuses (haricots, pois). Les papillons porte-queue, nommés « Swallowtail butterflies » en anglais parce que l'extrémité de leurs ailes arrière ressemble à une queue d'hirondelle, sont attirés par des arbres comme le frêne, le bouleau, le magnolia et le saule.

Attirez les papillons!

Plantez plus de plantes hôtes. Certains papillons de jour et de nuit recherchent des plantes hôtes spécifiques pour y pondre. Attirez les papillons avec des plantes qui ont des fleurs qui s'ouvrent à plat ou qui se présentent en touffes de petites fleurs; les papillons pourront ainsi s'en servir comme site d'atterrissage. Les feuilles d'arbre offrent aussi aux papillons de bons sites d'atterrissage.

Si vous voulez attirer les Monarques, vous devez planter des Asclépiades, la seule plante hôte aimée de ces beautés de couleur orange et noir.

Scarabées

scarabée
Callimoxys sanguinicollis.
Photo d’Henri Goulet.

Saviez-vous que les scarabées représentent le cinquième de toutes les formes de vie connues sur Terre? Alors que certains scarabées sont considérés comme des organismes nuisibles dans les jardins, de nombreux autres sont des alliés — et des pollinisateurs.

Il y a plus de 200 millions d'années, les scarabées pollinisaient déjà des plantes alors que les abeilles n'existaient même pas encore. Les scarabées ont donc été les pollinisateurs de certaines des plus anciennes plantes de la Terre, dont les magnolias.

Les scarabées offrent aussi des services utiles aux fermes et aux jardins de différentes façons. Ils recyclent les éléments nutritifs du sol, se nourrissent de tissus de plantes et d'animaux vivants et morts, aident à contrôler les mauvaises herbes et dévorent des insectes nuisibles tels que des pucerons, des limaces et des chenilles. Grâce à leur travail acharné, les sols sont en meilleure santé, et il y a moins de compétition pour des ressources telles que la lumière, les éléments nutritifs et l'eau.

De bons scarabées!

Les scarabées pollinisateurs sont attirés par les fleurs à l'odeur très épicée ou très sucrée, comme les fleurs de pommetiers.

Mouches

mouche
Syrphe.
Photo de Roselyne Labbé

Les mouches sont d'importants pollinisateurs, en particulier dans les climats nordiques plus frais non favorables aux abeilles. Certaines mouches, nommées bombyles, ressemblent même aux abeilles en bourdonnant et en affichant un corps duveteux rayé de jaune et de noir.

Les syrphes, de la famille des Syrphidae, sont les mouches pollinisatrices les plus communes.

Les mouches jouent un autre rôle important dans le jardin — environ 40 pour cent des syrphes commencent leur vie sous forme de larves qui se nourrissent d'autres insectes, comme les pucerons nuisibles.

Des mouches à attirer!

Les syrphes, aussi nommés mouches des fleurs, pollinisent diverses cultures fruitières, et ils aiment les pommiers, les poiriers, les cerisiers, les pruniers, les abricotiers, les pêchers, les fraisiers, les framboisiers et les bleuets.

Guêpes

guêpe
Guêpe cartonnière.
Photo d’Henri Goulet.

Les guêpes sont des pollinisateurs de seconde importance. Comparativement aux abeilles duveteuses, leur corps est plus lisse et leurs pattes sont dépourvues de poils pour retenir le pollen. Mais, elles demeurent néanmoins importantes pour votre jardin.

En plus de leur travail limité de pollinisation, les guêpes sont des insectes bénéfiques, car elles contribuent à maintenir les autres populations d'insectes en équilibre. Les agriculteurs considèrent les guêpes comme étant des agents de lutte biologique —un moyen de contrôler naturellement des insectes indésirables tels que les moucherons sans avoir à recourir à des insecticides chimiques.

Pollinisateurs nocturnes

papillon de nuit
Géomètre tacheté (Xanthotype urticaria).
Photo de Shona Milne.

Les papillons de nuit et les chauves-souris font un travail de pollinisation plus important que vous pourriez imaginer. Comme les abeilles, ils ont un corps duveteux qui est parfait pour transporter du pollen; ils volent plus loin et couvrent un plus grand territoire que les abeilles et ils sont actifs de nuit contrairement aux autres pollinisateurs.

L'équipe de nuit!

Les papillons de nuit sont attirés par les fleurs qui s'ouvrent la nuit, et ces dernières sont souvent blanches et plus voyantes dans l'obscurité. Les chauves-souris sont attirées par l'onagre, la belle-de-nuit, le jasmin de nuit et le chèvrefeuille.

Tout en profitant de votre jardin cette année, n'oubliez pas les insectes pollinisateurs et soutenez-les chaque fois que vous le pouvez.

Jetez un coup d'œil au jeu « À la découverte des pollinisateurs! » (PDF) qu'ont préparé nos chercheurs pour vous aider à découvrir des alliés dans votre jardin.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :