Sélection de la langue

Recherche

COVID-19 - Renseignements pour le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) met en place des mesures pour relevé les défis que pose la COVID-19 (maladie à coronavirus). Cette page contient les informations pour les producteurs, les transformateurs et autres entreprises agroalimentaire.

AAC tient des conférences téléphoniques pour échanger de l'information sur la COVID-19 avec les intervenants tous les deux mercredis, à 12 h (HNE). Cette semaine, l'appel aura lieu le jeudi 21 janvier 2021, exceptionnellement. Si vous souhaitez y participer, veuillez envoyer un courriel à aafc.roundtable-tableronde.aac@canada.ca.

Services et renseignements

Soutien financier

Programmes spécifiques à la COVID-19 pour les producteurs, transformateurs et autres entreprises.
Dernière mise à jour : 2020-07-13

Renseignements pour le secteur

Réponses concernant le soutien aux producteurs, transformateurs et autres entreprises agroalimentaires qui éprouvent des difficultés en raison de la COVID-19
Dernière mise à jour : 2020-07-13

Mettez la main à la pâte – Aidez à nourrir les Canadiens

Comment profiter des occasions d'emploi dans le secteur agricole et agroalimentaire

Directives sur le lieu de travail

Directives de santé publique en lien avec la COVID-19 pour le secteur, liste de vérification du plan de contrôle

Renseignements supplémentaires

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider les producteurs, les transformateurs et les entreprises agroalimentaires qui éprouvent des difficultés en raison de la pandémie mondiale de COVID-19.

Pour toutes questions relatives à la santé animale et aux inspections alimentaires, veuillez consulter le site Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments sur la COVID-19 dédié à l'industrie.

Ressources fédérales pour les producteurs et les entreprises

Travailleurs agricoles, emplois et travailleurs étrangers temporaires

  • Exigences liées au tests COVID-19 avant le départ

    Le 31 décembre 2020, afin de prévenir l’introduction et la transmission de la COVID-19 et des nouvelles variantes du virus au Canada, le gouvernement du Canada a annoncé de nouvelles exigences obligatoires pour tous les voyageurs qui arrivent au Canada par avion, y compris les travailleurs étrangers temporaires.

    Ces mesures, qui entrent en vigueur le 7 janvier 2021, sont les suivantes :

    • Les voyageurs doivent présenter une preuve de résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 effectué au cours des 72 heures ou moins avant leur départ pour le Canada. Le test doit être réalisé par un laboratoire agréé dans le pays d’origine en utilisant l’un des deux types de tests de dépistage de la COVID-19, soit un test de réaction de polymérisation en chaîne moléculaire (test PCR) ou un test d’amplification isotherme à médiation par boucle (test LAMP).
    • Les compagnies aériennes vérifieront les tests négatifs. Les passagers doivent donc avoir en main une copie de leur résultat au moment de l’embarquement.

    Ces mesures s’ajoutent aux exigences existantes, telles que la fourniture d’un plan de quarantaine et une période de quarantaine obligatoire de 14 jours à l’arrivée au Canada. Il n’existe actuellement aucune exemption pour les travailleurs étrangers temporaires.

    Le 6 janvier 2021, le gouvernement a donné plus d’information concernant les exigences. Plus précisément, il existe des assouplissements limités dans le temps pour les voyageurs au départ de certains pays, en reconnaissance de la nécessité d’adapter les systèmes de test. Les voyageurs qui partent de Saint-Pierre-et-Miquelon sont exemptés des nouvelles exigences jusqu’au 14 janvier 2021, et ceux qui partent d’Haïti sont exemptés jusqu’au 21 janvier 2021. Cela étant dit, nous recommandons fortement à ces voyageurs de se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19 dès leur arrivée au Canada. De plus, les voyageurs partant du Mexique et de la Jamaïque, ainsi que de certains pays des Caraïbes, de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud peuvent utiliser les tests effectués 96 heures ou moins avant leur départ (au lieu de 72 heures) jusqu’au 14 janvier 2021 à 00 h 01 HNE. Une liste complète des pays est disponible ici.

    En outre, Affaires mondiales Canada dirige les efforts visant à recueillir des renseignements sur la disponibilité des tests dans les principaux pays d’origine et sur la capacité de ces pays à les administrer. Ces renseignements sont régulièrement mis à jour et publiés sur le site www.voyage.gc.ca dans l’onglet « Santé » par pays de destination.

    D’autres renseignements, y compris des questions et réponses, peuvent être consultés en ligne.

    Conditions et obligations pour les travailleurs étrangers temporaires

    Le gouvernement a levé les restrictions à l'entrée au Canada pour les travailleurs étrangers temporaires. On peut trouver des détails sur ces exemptions de voyage, ainsi que les protocoles connexes sur la page Web d'Emploi et Développement social Canada.

    La durée maximale d'emploi autorisée pour les travailleurs du volet des postes à bas salaire du Programme des travailleurs étrangers temporaires. Cette mesure améliorera la flexibilité et réduira le fardeau administratif des employeurs, y compris ceux du secteur de la transformation des aliments.

    Les voyageurs, y compris les travailleurs étrangers temporaires qui entrent au Canada, peuvent utiliser l'application ArriveCAN pour fournir les renseignements demandés à la frontière sur la COVID-19. Ainsi, ils réduiront leur temps d'attente et les contacts physiques et auront accès aux plus récentes informations du gouvernement. Optenez l'application ArriveCAN.

    Comme par les années passées, les employeurs et leurs associations sont responsables de l'organisation des déplacements des travailleurs étrangers temporaires. Emploi et Développement social Canada a fourni des directives sur les obligations des employeurs de travailleurs étrangers temporaires, y compris le paiement des salaires pendant la période d'isolement de 14 jours :

    Les employeurs doivent également respecter toute ligne directrice établie par la province dans laquelle ils exercent leurs activités.

  • Aide aux employeurs des travailleurs étrangers temporaires

    Le Programme d'aide pour l'isolement obligatoire des travailleurs étrangers temporaires (PAIOTET) est un programme unique de 50 millions de dollars destiné à atténuer les effets de la pandémie de COVID-19 sur l'approvisionnement alimentaire au Canada en aidant les secteurs de l'agriculture, de la pêche ainsi que de la production et de la transformation des aliments. Le PAIOTET fournira une contribution maximale non remboursable d'un montant de 1 500 $ pour chaque travailleur étranger temporaire.

    Le programme aidera les employeurs canadiens avec certains des frais supplémentaires liés à la période d'isolement obligatoire de 14 jours imposée aux travailleurs étrangers temporaires à leur entrée au Canada en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine.

    Pour nous joindre

    Courriel : aafc.MISP-PAIO.aac@canada.ca

    Téléphone : 1-877-246-4682

  • Portail des emplois : Mettez la main à la pâte — Aidez à nourrir les Canadiens

    Les exploitations agricoles et les établissements de transformation alimentaire de tout le Canada ont un énorme besoin de travailleurs à l'heure actuelle. Les Canadiens, surtout ceux dont l'emploi a été touché par la pandémie de COVID-19, sont encouragés à poser leur candidature pour un emploi dans l'industrie alimentaire sur le site Mettez la main à la pâte - Aidez à nourrir les Canadiens.

    Le gouvernement a désigné l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement alimentaire comme infrastructure essentielle et levé les restrictions à l'entrée de travailleurs étrangers temporaires au Canada pendant la pandémie de COVID-19.

  • Fonds d'urgence pour les mesures de soutien à la ferme (FUMSF)
    • À la suite de l'annonce par le gouvernement du 31 juillet d'investissements supplémentaires dans des mesures visant à renforcer la protection des travailleurs étrangers temporaires (TET) et à lutter contre les éclosions de COVID-19 dans les exploitations agricoles, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a lancé un nouveau Fonds d'urgence pour les mesures de soutien à la ferme (FUMSF) de 35 millions de dollars.
    • Le programme vise à répondre aux besoins immédiats liés aux changements requis dans les exploitations agricoles pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs nationaux et étrangers temporaires en raison du COVID-19, et limiter la propagation de la maladie dans les exploitations agricoles.
    • Les bénéficiaires seront des producteurs primaires. Pour être éligible au financement, les candidats doivent confirmer par écrit que toutes les mesures applicables de la Loi sur la quarantaine sont respectées, y compris, mais sans s'y limiter, la période d'isolement obligatoire de 14 jours pour les TET.
    • Les activités admissibles peuvent être rétroactives au 15 mars 2020 et doivent être terminées d'ici le 26 février 2020.
    • Le FUMSF a une date de fin du 31 mars 2021, ce qui signifie que tous les décaissements doivent être effectués par le gouvernement fédéral à cette date.
    • Le processus de demande est ouvert avec des variations potentielles des dates d'ouverture entre les provinces et les territoires.

Directives de santé publique et ressources pour l'équipement de protection individuelle (EPI)

  • Programme Protégeons nos employés

    BC Food and Beverage (BCFB) a créé le programme Protégeons nos employés en vue d'aider les petites et moyennes entreprises de la chaîne d'approvisionnement alimentaire à bénéficier d'un meilleur accès à de l'EPI abordable à des prix relativement concurrentiels, comparables à ce que les grandes entreprises sont en mesure d'obtenir grâce à des achats en gros. Le programme, qui est offert à l'échelle nationale aux entreprises de l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, dont les producteurs agricoles, les pêcheurs, les transformateurs d'aliments (incluant les transformateurs de fruits de mer) et les épiciers indépendants, permettra de faire la commande de l'EPI auprès de ce groupe d'achat.

  • Réserve d'urgence pour les services essentiels (RUSE)
    • Le 16 juillet, le premier ministre a annoncé un investissement fédéral de plus de 19 milliards de dollars pour aider les provinces et les territoires à redémarrer en toute sécurité leur économie. Communiqué de presse
    • Une partie de cet investissement est utilisée pour établir la Réserve d'urgence pour les services essentiels (RUSE) Réserve d'urgence pour les services essentiels (RUSE), qui aidera les organismes de services essentiels à combler les manques urgents et à court terme d'équipement de protection individuelle (EPI) lorsque d'autres sources d'approvisionnement ne sont pas disponibles et afin d'éviter toute interruption importante des services aux Canadiens. Les organisations admissibles pourront faire une demande en ligne pour l'achat d'une gamme d'équipements offerts au prix coûtant. Tous les détails sur la réserve, y compris le processus de demande et les critères d'admissibilité, sont affichés sur la page Web de la Réserve d'urgence pour les services essentiels.
  • Directives sur le lieu de travail pour le secteur

    Agriculture et Agroalimentaire Canada a réuni les lignes directrices fédérales en matière de santé publique qui s'appliquent aux employeurs et aux employés du secteur pendant la pandémie de COVID 19. Les lignes directrices sont mises à jour régulièrement en étroite collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada.

  • Carrefour fédéral sur l'approvisionnement en EPI

    Le gouvernement du Canada a procédé au lancement du carrefour fédéral sur l'approvisionnement afin de fournir de l'information aux organisations qui achètent et vendent de l'équipement de protection individuelle (EPI). Le carrefour fournit des ressources et des conseils aux consommateurs en ce qui concerne l'EPI et est mis à jour régulièrement.

  • Liste de vérification du plan de contrôle pour prévenir la COVID-19

    Cette liste de vérification du plan de contrôle pour prévenir la COVID-19 se veut une ressource pour aider les entreprises agricoles à mettre en place un plan visant à atténuer la propagation de la COVID-19. Bien qu'elle soit destinée aux entreprises employant des travailleurs étrangers temporaires, ses critères et éléments, présentés sous la forme d'une simple liste de contrôle, sont utiles pour toutes les entreprises agricoles.

Commerce et transport

  • Transport au-delà des frontières provinciales et territoriales

    Les camionneurs au service du secteur agricole et agroalimentaire sont considérés comme des travailleurs essentiels conformément à l'Orientation sur les services et les fonctions essentiels au Canada pendant la pandémie de COVID-19. Pour s'assurer que ces camionneurs peuvent traverser les frontières, le gouvernement du Canada fournit un modèle de lettre aux employeurs pour confirmer le statut de leurs camionneurs à titre de travailleurs essentiels. Les employeurs peuvent remplir le formulaire Confirmation de l'emploi – travailleurs essentiels du transport, l'imprimer et le remettre à leurs camionneurs pour qu'ils l'apportent avec eux lorsqu'ils transportent ces marchandises.

  • Frontière canado-américaine – Ouverte au fret

    Les États-Unis et le Canada sont conscients qu'il est essentiel de maintenir les chaînes d'approvisionnement entre les deux pays. Ces chaînes d'approvisionnement garantissent l'acheminement des aliments, du carburant et des médicaments nécessaires à la survie vers les populations des deux côtés de la frontière. Les chaînes d'approvisionnement, notamment le transport par camion, ne seront pas touchées par cette nouvelle mesure. De plus, les Américains et les Canadiens qui traversent la frontière terrestre au quotidien pour effectuer des travaux essentiels ou pour d'autres raisons urgentes ou essentielles ne seront pas visés par ces mesures.

    Les camionneurs, les équipages du transport aérien et les autres personnes qui transportent des marchandises sont essentiels pour nos chaînes d'approvisionnement. Tant qu'ils ne présenteront pas de symptômes, ces travailleurs seront exemptés des interdictions de voyager.

    Pour tout problème à la frontière, y compris les déplacements à la frontière veuillez communiquer en tout temps avec le Service d'information sur la frontière de l'Agence des services frontaliers du Canada au 1-800-461-9999.

  • Commerce agricole international

    Le gouvernement du Canada surveille de près les répercussions économiques et agrocommerciales de la COVID-19 tandis que les pays continuent de mettre en oeuvre diverses mesures pour contenir la propagation de la maladie. La COVID-19 perturbe la logistique d'expédition à l'échelle mondiale et pose quelques problèmes d'acheminement des aliments. Bon nombre des partenaires commerciaux du Canada ont mis en place des restrictions relatives aux déplacements et d'autres mesures de sécurité aux ports, ce qui cause des retards dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement internationale.

    Malgré ces obstacles, la plupart des partenaires commerciaux du Canada considèrent la chaîne d'approvisionnement alimentaire comme étant essentielle pendant cette période et le Canada demeure en position de force pour approvisionner ses clients internationaux en produits agricoles salubres de qualité supérieure.

    Pour en savoir plus sur la façon dont le gouvernement soutient les exportateurs canadiens et favorise la libre circulation des biens et des services aux frontières internationales, veuillez consulter le site Web du Service des délégués commerciaux.

Approvisionnement alimentaire

  • Services et fonctions essentiels

    Les services et les fonctions qui sont essentiels à la continuité des opérations et à l'intervention en cas d'incident dans le contexte de la COVID-19, sont énumérés dans l'Orientation sur les services et les fonctions essentiels au Canada pendant la pandémie de la COVID-19. Cette liste, élaborée par le ministère de la Sécurité publique, couvre diverses infrastructures essentielles au Canada, mais surtout identifie les aliments comme essentiels, et fournit une liste non exhaustive des fonctions essentielles de la chaîne d'approvisionnement alimentaire.

    L'ACIA a affiché des renseignements à jour sur l'assouplissement temporaire des exigences en matière d'étiquetage et d'emballage non liées à la salubrité alimentaire pour les produits de viande préemballés pendant la pandémie de COVID-19. La page Web Informations de l'ACIA pour l'industrie renferme des précisions à ce sujet.

  • Aide aux personnes en situation d'insécurité alimentaire

    Avec le maintien du commerce international, des échanges et des lignes d'approvisionnement, le Canada dispose d'une abondance de denrées alimentaires qui continuent d'arriver régulièrement dans les épiceries.

    Le gouvernement du Canada travaille avec les réseaux nationaux et régionaux établis pour contribuer à améliorer l'accès à la nourriture pour les personnes en situation d'insécurité alimentaire.Jusqu'à 100 millions de dollars seront versés aux banques alimentaires et autres organisations alimentaires locales.

    Les détails de cette initiative sont disponibles sur la page Aide aux personnes en situation d'insécurité alimentaire au Canada à cause de la COVID-19.

  • Protocoles de désinfection et de quarantaine

    Pour en savoir plus sur les pratiques d'assainissement, veuillez consulter la page Web Maladie à coronavirus (COVID-19) : Informations de l'ACIA pour l'industrie. Pour obtenir des renseignements sur les pratiques exemplaires en matière de quarantaine et d'isolement, veuillez consulter le site canada.ca/le-coronavirus.

  • La COVID-19 et les aliments

    Rien n’indique que les aliments soient une voie de transmission du virus.

    Jusqu’à maintenant, aucun cas d’aliment ou d’emballage alimentaire lié à la transmission de la COVID-19 n’a été signalé.

    L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a des mesures rigoureuses en place pour assurer la sécurité de l’approvisionnement alimentaire au Canada. Si l’ACIA découvre un risque potentiel pour la salubrité des aliments, des mesures appropriées seront prises afin de protéger l’approvisionnement alimentaire du Canada et d’informer le public et l’industrie.

    Tous les Canadiens doivent continuer d’appliquer de bonnes pratiques d’hygiène pour la manipulation et la préparation des aliments, c’est-à-dire :

    • se laver les mains
    • nettoyer et désinfecter régulièrement les surfaces
    • bien faire cuire la viande
    • éviter la contamination entre les aliments cuits et crus
  • Aide aux organismes sans but lucratif

    Le Food Rescue Canadian Alliance Task Force a été créé pour permettre aux fournisseurs d'aliments de la chaîne d'approvisionnement et aux organismes sans but lucratif de travailler ensemble de façon à assurer l'acheminement des aliments aux Canadiens et aux communautés à risque d'insécurité alimentaire. Food Rescue et Food Mesh facilitent la redistribution des aliments excédentaires aux personnes dans le besoin.

    Pour obtenir une aide financière, les organismes sans but lucratif sont invités à communiquer avec les cinq organisations qui ont reçu des fonds directement.

Recherche agricole

  • Recherche scientifique à Agriculture et Agroalimentaire Canada
    • En ce qui concerne les activités en laboratoire, en serre et en étable, AAC a commencé à entrer à nouveau dans ces endroits au milieu d’août. En date du 13 octobre, les 20 centres de recherche d’AAC ont repris un certain nombre d’activités liées aux laboratoires, aux serres et aux étables.
    • La santé et la sécurité de ses employés continuent d’être sa priorité absolue dans le cadre de tous les processus décisionnels et que le Ministère surveillera la situation de près partout au pays, continuant de respecter les directives des autorités locales et provinciales.
    • AAC continuera de mettre l’accent sur la reprise graduelle d’autres activités si les conditions locales restent favorables.

Autres ressources pour les producteurs et les entreprises

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :