Sélection de la langue

Recherche

Service de rapports sur mesure – Le lait en poudre en Chine

Résumé

La Chine importe principalement du lait écrémé en poudre à titre d'ingrédient en vue de répondre à la demande des secteurs de l'agroalimentaire et des préparations pour nourrissons. La Nouvelle-Zélande domine le marché d'importation, suivie de l'Union européenne (UE), de l'Australie et des États-Unis (É.-U.). Les exportations canadiennes de lait écrémé en poudre à destination de la Chine sont négligeables, et les exportateurs sont majoritairement composés de petits producteurs.

Yili (Inner Mongolia Yili) et Nespray (Nestlé) sont les marques phares de produits à base de lait écrémé en poudre. Inner Mongolia Yili est une entreprise publique qui, entre autres producteurs nationaux, domine le marché des produits laitiers de consommation dans le pays, y compris le lait en poudre.

Le gouvernement chinois a incité les compagnies laitières nationales à investir dans des installations de production à l'étranger et à importer l'essentiel de leur fabrication de lait en poudre. Par exemple, la société Inner Mongolia Yili Industrial Group a investi dans des unités en Nouvelle-Zélande et en Australie, tandis que Heilongjiang Feihe Dairy a investi dans une usine à Kingston, en Ontario (PDF, en anglais seulement).

Les fabricants internationaux de lait en poudre ont adopté une stratégie de baisse des prix en vue de concurrencer les marques nationales chinoises. Cette démarche leur a permis de pénétrer rapidement le marché, notamment par l'entremise du commerce électronique qui constitue le circuit de distribution à la croissance la plus rapide. Les acheteurs en ligne sont généralement les jeunes citadins habitant dans les villes principales. Toutefois, ce profil devrait changer puisque de plus en plus de consommateurs chinois issus de villes plus petites se connectent à Internet.

Les consommateurs âgés de 18 à 29 ans et de 30 à 44 ans sont à l'origine de la progression de la consommation chinoise, notamment celle de produits alimentaires de santé et de mieux-être. Les produits laitiers sont les denrées importées les plus courantes, en partie parce que le niveau de qualité et de salubrité perçu est supérieur à celui des produits laitiers nationaux.

Profil des consommateurs

Les ménages chinois à faible revenu constituent la classe sociale la plus importante du pays, estimée à 366 millions de personnes. On s'attend à ce que les ménages de la classe moyenne inférieure représentent la principale classe sociale en Chine d'ici 2030, comptant quelque 378 millions d'individus. Ces deux classes réunies totalisent 711 millions de personnes, soit 62,3 % de la population chinoise qui s'élève à 1,14 milliard d'habitants.

Composée de 202 millions de personnes, la classe moyenne chinoise est la classe sociale qui enregistre la plus forte croissance du pays, et cette tendance devrait se poursuivre jusqu'en 2030. En Chine, l'inégalité des revenus est un problème récurrent. Toutefois, l'écart du revenu se comble lentement, parallèlement aux augmentations du salaire minimum. Le revenu disponible annuel moyen par ménage chinois en milieu rural et en milieu urbain est respectivement de 11 713 et 19 498 dollars américains (2017). Comparativement, le revenu disponible annuel moyen par ménage canadien en milieu rural et en milieu urbain est respectivement de 54 606 et 67 382 dollars américains.

Les consommateurs âgés de 18 à 29 ans et de 30 à 44 ans sont à l'origine de la progression de la consommation chinoise, notamment celle de produits alimentaires de santé et de mieux-être. L'intérêt pour les produits alimentaires importés est fort, en partie parce que le niveau de qualité et de salubrité perçu des produits alimentaires importés est supérieur à celui des denrées nationales. Les produits laitiers sont les denrées importées les plus courantes, en raison de plusieurs incidents nationaux impliquant la salubrité des aliments en 2008 et 2010. En effet, de la mélamine avait été décelée dans les produits (y compris le lait en poudre) de 22 compagnies laitières chinoises, soit un fournisseur sur cinq en Chine. Ces incidents ont engendré le décès de six nourrissons et sont à l'origine de 300 000 affections.

De par des campagnes de sensibilisation menées par l'industrie et le gouvernement, les consommateurs estiment que le lait frais possède une valeur nutritionnelle plus élevée que les autres produits laitiers comme le lait en poudre à longue conservation, entraînant ainsi une hausse de sa consommation. La consommation de lait frais atteint actuellement des niveaux de saturation dans les villes principales comme Pékin et Shanghai. La progression de la consommation de lait frais est alimentée par les villes de troisième et de quatrième rang.

Le Guangdong est la province chinoise qui présente les dépenses totales de consommation les plus élevées, en raison de sa vaste population et de son économie dynamique. La croissance des dépenses de consommation dans les régions de Tianjin et Ningxia devrait être la plus rapide du pays entre 2018 et 2030, permettant une hausse des investissements manufacturiers.

Entreprises et marques

En Chine, le lait écrémé en poudre est principalement utilisé à titre d'ingrédient dans les produits agroalimentaires et dans les préparations pour nourrissons. Yili (Inner Mongolia Yili) et Nespray (Nestlé) sont les marques phares de produits à base de lait écrémé en poudre, détenant respectivement 13,3 % et 6,4 % des parts de marché. Inner Mongolia Yili est une entreprise publique qui, entre autres producteurs nationaux, domine le marché national des produits laitiers de consommation, y compris le lait en poudre, principalement en raison de son avantage compétitif en matière de distribution et de sensibilisation des consommateurs.

Principales marques nationales de lait écrémé en poudre ventilées par parts de marché (%)
Nom de la marque Nom de l'entreprise 2013 2014 2015 2016 2017
Yili Inner Mongolia Yili Industrial Group Co Ltd 13,0 12,8 13,0 13,2 13,3
Nespray Nestlé (China) Ltd 6,0 6,2 6,4 6,5 6,4
Firmus (en chinois seulement) Heilongjiang Feihe Dairy Co Ltd 4,5 4,5 4,8 4,9 5,0
Nestlé (en chinois seulement) Nestlé (China) Ltd 2,0 2,0 2,1 2,1 4,8
Sanyuan (en chinois seulement) Beijing San Yuan Foods Co Ltd 3,7 3,6 3,6 3,5 3,6
Source : Euromonitor International 2017

Ventes au détail et distribution

En Chine, les ventes au détail de lait en poudre ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 4,3 % entre 2013 et 2017 et devraient poursuivre leur hausse de 5,2 % entre 2018 et 2022.

Ventes de lait en poudre, 2013-2017 (millions de dollars américains)
2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* en % 2013-2017
2 109,5 2 274,8 2 311,3 2 386,8 2 494,3 4,3 %

Source : Euromonitor International 2017

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Ventes de lait en poudre, 2018-2022 (millions de dollars américains)
2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* en % 2018-2022
2 618,2 2 745,9 2 887,0 3 039,2 3 202,4 5,2 %

Source : Euromonitor International 2017

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les épiceries représentent 87,3 % des distributeurs alimentaires proposant des produits laitiers de consommation, y compris les produits à base de lait en poudre. Le nombre de consommateurs chinois achetant des produits laitiers en ligne a triplé, passant de 3,1 % en 2013 à 9,5 % en 2017. Les achats de provisions en ligne au cours de cette même période ont augmenté de près de 500 %. Entre 2017 et 2022, la croissance des achats de provisions en ligne devrait ralentir de 91 %.

Les fabricants internationaux de lait en poudre ont adopté une stratégie de baisse des prix en vue de concurrencer les marques chinoises. Cette démarche leur a permis de pénétrer rapidement le marché par l'entremise du commerce électronique, qui constitue le circuit de distribution à la croissance la plus rapide en Chine. Les acheteurs en ligne sont généralement les jeunes citadins habitant dans les villes principales. Toutefois, ce profil devrait changer puisque de plus en plus de consommateurs chinois issus de villes plus petites se connectent à Internet.

Circuits de distribution en Chine de produits laitiers de consommation ventilés par parts de marché (%)
Circuit 2013 2014 2015 2016 2017
Supermarchés 32,4 32,0 31,8 32,2 32,3
Petites épiceries indépendantes 25,2 24,0 23,3 21,8 20,8
Autres détaillants en alimentation 21,9 19,9 19,3 18,5 18,0
Hypermarchés 13,9 14,2 14,5 14,8 15,3
Vente au détail en ligne 3,1 6,2 7,3 8,8 9,5
Dépanneurs 3,3 3,5 3,6 3,7 3,9
Magasins de vente au rabais 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Euromonitor International 2017

Importations de lait en poudre

La Nouvelle-Zélande domine le marché d'importation de lait écrémé en poudre avec 46,5 % de parts de marché, principalement en raison de l'accord de libre-échange qu'elle a conclu avec la Chine. L'Union européenne, l'Australie et les États-Unis sont les autres fournisseurs principaux de lait écrémé en poudre à destination de la Chine. Avec l'Allemagne en tête, les pays européens détiennent une part prépondérante du marché chinois, notamment en raison de tarifs réduits et de l'interdiction d'importer du lait en poudre russe. Le lait écrémé et le lait entier en poudre sont utilisés de manière interchangeable par les fabricants laitiers chinois, qui utilisent souvent la poudre de lait écrémé à la place du lait entier en poudre lorsque les prix sont suffisamment bas pour compenser la différence de qualité.

Le gouvernement chinois a incité les compagnies laitières nationales à investir dans des installations de production à l'étranger et à importer l'essentiel de leur fabrication de lait en poudre. Par exemple, la société Inner Mongolia Yili Industrial Group a investi dans des installations en Nouvelle-Zélande et en Australie, tandis que Heilongjiang Feihe Dairy a investi dans une usine à Kingston, en Ontario (PDF, en anglais seulement). Les exportations canadiennes de lait écrémé en poudre vers la Chine sont négligeables, et les exportateurs sont majoritairement composés de petits producteurs. Néanmoins, l'investissement de Heilongjiang Feihe Dairy pourrait susciter une hausse considérable des importations de lait en poudre en provenance du Canada.

Cinq principaux exportateurs de lait écrémé en poudre vers la Chine (Codes du Système harmonisé 040210), en dollars canadiens
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* en % 2013-2017
Nouvelle-Zélande 529 150 705 574 584 583 378 913 163 303 325 940 363 455 972 −9,0 %
UE-28 158 517 153 324 994 979 133 612 159 117 921 142 215 989 785 8,0 %
Australie 58 817 844 88 153 740 73 758 540 68 749 791 120 938 980 19,7 %
États-Unis 221 003 695 232 201 036 66 640 480 37 551 523 77 565 965 −23,0 %
Reste du monde 8 342 679 15 705 750 1 860 410 1 251 448 2 816 043 −23,8 %
Canada 0 0 49 428 13 707 12 671 S.O.
Total 993 761 788 1 238 560 115 656 805 438 529 144 874 780 802 109 −5,9 %

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

S.O. : Sans objet

Voies de transport

La Chine a procédé au développement rapide de ses réseaux routiers et ferroviaires, qui se composent d'axes routiers et autoroutiers et de voies ferrées traversant le pays afin de renforcer le transport des marchandises et les circuits de distribution des produits.

Les principales régions chinoises de production laitière se situent dans le Nord du pays, tandis que la plupart des consommateurs se trouvent dans le Sud. En Chine, la chaîne du froid dans le cadre de la distribution est encore peu développée. Cela signifie que de nombreuses installations utilisant des produits laitiers remplacent le lait liquide par du lait entier en poudre au cours de l'été, pour éviter les complications liées à la chaîne du froid et se soustraire aux frais de transport plus élevés. Le pic de production de lait en Chine a lieu du mois de décembre au mois de mars, lorsque beaucoup d'installations laitières transforment leur lait en poudre de lait entier pour les mois estivaux. La production de lait est à son niveau le plus bas durant le pic de consommation, de juillet à septembre.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant le potentiel de marché, les conditions actuelles et les contacts professionnels locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils sur l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la foire Food and Hotel China, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, Directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Préparé par : Kris Clipsham, analyste des marchés internationaux, rapport d'analyse mondiale

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :