Sélection de la langue

Recherche

Service de rapport personnalisé – Marché de la bière au Brésil

Mars 2019

Sommaire

La montée en gamme est la plus importante tendance influençant le marché brésilien des boissons alcoolisées. Elle a fait exploser le nombre de producteurs artisanaux dans les grands centres urbains. Les jeunes consommateurs brésiliens montrent leur volonté de payer plus cher pour un produit alcoolisé proposant une expérience authentique. Cette situation cadre bien avec la tendance liée aux bières artisanales en particulier, avec l'augmentation des brasseries artisanales et l'intérêt croissant des jeunes consommateurs brésiliens pour le processus de fabrication.

Les marques haut de gamme ont déclenché une révolution en termes de communication avec les consommateurs, notamment en concentrant leurs efforts sur les milléniaux, la nouvelle génération de buveurs  dans le pays.

Les microbrasseries diversifient leur production pour joindre le plus de consommateurs possible. Le succès des microbrasseries brésiliennes en est la preuve : elles poussent désormais les grandes brasseries brésiliennes à repenser leur philosophie de fabrication de la bière, améliorant ainsi la qualité des marques produites en série. Cette diversification devrait favoriser les saveurs aromatiques dans les bières artisanales plutôt que la multiplication des produits à base d'agents d'amertume et de variétés de houblons non conventionnelles.

Actuellement, les conditions économiques restent difficiles et un plus grand nombre de consommateurs continuent d'adopter des attitudes prudentes à l'égard de leurs dépenses discrétionnaires.

Les consommateurs brésiliens sont de plus en plus soucieux de leur santé et cette tendance se reflète dans le choix de ce qu'ils boivent. Les ventes de bières sans alcool ou peu alcoolisées ont affiché le taux de croissance annuel composé le plus élevé de toutes les catégories de bières entre 2013-2018, avec une augmentation moyenne de 41 % par année.

Tendances des consommateurs

Prévision économique

Il n'est pas surprenant que les récents problèmes macroéconomiques de l'Amérique latine aient eu un impact considérable sur leurs ventes de bière. Le Brésil est la plus grande économie de la région et a connu en 2015 l'une de ses récessions les plus profondes depuis 1990, avec une contraction annuelle du Produit intérieur brut (PIB) réel de 3,8 %. Le Brésil continue de sortir lentement de la récession de 2015, qui a entraîné des taux élevés d'inflation, de chômage, de baisse des salaires et de dépréciation de la monnaie, entraînant une baisse des revenus et des dépenses de consommation. Le PIB réel a augmenté de 1,0 % en 2017 et des gains de 1,4 % sont attendus en 2018. Les consommateurs sont donc prudents et réduisent leurs dépenses non essentielles. Bien que l'économie montre des signes timides de reprise, les consommateurs continuent d'adopter des attitudes prudentes à l'égard de leurs dépenses discrétionnaires.

Le Brésil est l'un des pays les plus peuplés du monde (209 millions en 2017) et sa population urbaine est estimée à plus de 87nbsp;% (Institut brésilien de géographie et de statistique). Le Brésil a un marché fragmenté avec des niveaux élevés d'inégalité et des opportunités inégales entre les différentes cohortes d'âge et tranches de revenus, ainsi qu'entre les villes et les régions. La richesse est principalement concentrée dans les villes urbaines et côtières situées dans le sud du pays comme Sao Paulo, Rio de Janeiro, Salvador et Fortaleza.

La montée en gamme

La tendance mondiale à "boire moins, mais boire mieux" reflète l'évolution récente de la bière au Brésil. Les consommateurs brésiliens réduisent la fréquence à laquelle ils boivent de la bière, mais choisissent des options de meilleure qualité quand ils le font. En effet, un tiers de la croissance de la bière en Amérique latine au cours de la période de prévision (2018-2022) devrait provenir de la bière lager de type premium, un segment qui ne représente actuellement que 10 % des volumes totaux de bière dans la région. Les principaux brasseurs tentent déjà d'atténuer l'impact de la baisse des ventes de bière au Brésil en se concentrant sur la création de produit à valeur ajoutée plutôt que sur les ventes en volume.

Malgré une période économique difficile, les Brésiliens âgés de 21 à 34 ans (millénaires) sont prêts à payer une prime pour ce qu'ils perçoivent comme une bière artisanale de haute qualité. Ils privilégient de plus en plus la qualité à la quantité. Les bières artisanales locales et les bières importées d'influence européenne sont perçues comme un luxe abordable qui possède souvent les touches artisanales des produits de luxe traditionnels, mais que l'on ne trouve pas sur le marché brésilien de la bière traditionnelle. Les marques et les entreprises qui offrent des bières "premium" ou importées devraient cibler principalement les millénaires, car ils représentent le segment le plus important de ce marché.

Consommatrices

Historiquement, la commercialisation de la bière au Brésil s'adressait presque exclusivement aux hommes. Par conséquent, les campagnes publicitaires de ces marques se sont concentrées sur le fait d'attirer et de ne parler qu'aux consommateurs masculins. Ces dernières années, cependant, les femmes ont gagné en importance sur le marché de la bière et ont commencé à boire et à comprendre le produit en profondeur, et les brasseries ont adapté leurs produits en conséquence. Elles sont en tête du segment de marché de la bière à faible teneur en alcool ou à apport calorique réduit. Les bières aux arômes fruités ou les pilsners sont très populaires par les consommatrice brésiliennes.

Influences européennes

Le marché brésilien de la bière est fortement influencé par les normes allemandes de brassage en raison de l'immigration allemande au début du XIXe siècle au Brésil. En conséquence, la bière Pilsner est le type de bière dominant au Brésil. Cependant, le consommateur moyen entre 21 et 43 ans devient de plus en plus aventureux et a commencé à expérimenter des styles modernes comme la bière foncée (stout et porter), la bière pâle (IPA) ou simplement d'autres types de lagers ( dortmunde ou helles ).

Marché brésilien

La bière occupe une place particulière dans le cœur du Brésil. Le pays est le troisième plus grand marché de la bière au monde et les Brésiliens consommant environ 140 millions d'hectolitres de bière par an. Malgré un environnement économique toujours difficile au Brésil, la bière lager premium continue de croître plus vite que les marques moyennes et économiques, renforçant ainsi la tendance « boire moins, boire mieux ».

Historique et prévisions des cinq principaux marchés mondiaux, valeur des ventes au détail de bière, en millions de dollars américains - taux de change fixes en 2017
Pays 2013 2017 2018 2022 TCAC* % 2013-2017 TCAC* % 2018-2022
Monde 542 291,2 660 576,2 696 198,6 865 814,5 5,1 5,6
États-Unis 96 237,7 103 990,7 106 459,6 118 810,4 2,0 2,8
Chine 66 341,1 84 728,3 91 086,3 121 571,1 6,3 7,5
Brésil 30 057,6 42 864,0 45 626,4 61 164,8 9,3 7,6
Japon 37 324,5 37 264,3 37 117,8 37 737,8 0,0 0,4
Allemangne 30 788,9 31 784,7 32 335,6 34 359,3 0,8 1,5

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

La valeur actuelle des ventes au détail a augmenté de 9.3 % en moyenne par année entre 2013 et 2017 pour atteindre 46.6 milliards de dollars américains en 2018. Les prix unitaires moyens actuels de la bière ont augmenté de 7 % en 2017 pour atteindre 11 Brazilian real (BRL) (3.81 $ CA-en date du 28 novembre 2018) le litre en raison de l'augmentation des coûts de production et de la valeur ajoutée. La bière blonde à prix moyen a représenté près de 86 % du volume total des ventes de bière au Brésil en 2017

Les bières sans alcool ou à faible teneur en alcool et les bières blondes aromatisées/mélangées continuent de mener la croissance en volume, car elles ont encore beaucoup de possibilités de croissance dans tout le pays.

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes au détail de bière au Brésil, par catégorie, en millions de dollars américains – taux de change fixes de 2017
Catégorie 2013 2017 2018 2022 TCAC* % 2013-2017 TCAC* % 2018-2022
Bière (total) 30 057,6 42 864,0 45 626,4 61 164,8 9,3 7,6
Lager 29 878,3 42 349,3 45 043,0 60 265,0 9,1 7,5
Lager standard 29 864,8 42 307,8 44 997,4 60 199,0 9,1 7,5
Lager premium 6 607,2 10 915,7 11 818,7 17 062,2 13,4 9,6
Lager premium produite au pays 6 529,3 10 786,8 11 678,2 16 852,5 13,4 9,6
Lager premium importée 77,8 129,0 140,5 209,6 13,5 10,5
Lager à prix moyen 23 004,1 31 037,4 32 804,7 42 659,0 7,8 6,8
Lager économique 253,6 354,6 374,0 477,8 8,7 6,3
Lager aromatisée/mélangée 13,4 41,5 45,6 66,1 32,7 9,7
Bière non alcoolisée 96,1 380,9 437,2 686,7 41,1 11,9
Bière brune 78,7 129,6 141,7 206,9 13,3 9,9
Ale 16,6 27,2 30,0 45,0 13,1 10,7
Weissbier/Weizen/ Bière de blé 62,1 102,3 111,7 161,9 13,3 9,7
Stout 4,6 4,3 4,5 6,2 −1,7 8,3

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Comme de nombreux consommateurs luttent encore pour économiser de l'argent, les repas au restaurant restent un régal rare pour de nombreux brésiliens. Par conséquent, de nombreux consommateurs choisissent de boire de la bière à la maison. L'offre accrue de marques haut de gamme dans les circuits de distribution contribue fortement à cette migration. Au cours de la période de prévision, même si les deux canaux devraient montrer des signes de reprise, la consommation à domicile devrait revenir au niveau précédant la crise plus rapidement que les ventes de produits à consommer sur place.

Données antérieures et prévisions, valeur des ventes de bière consommées dans les débits et hors débits au Brésil, par catégorie, en millions de dollars américains – taux de change fixes de 2017Note de bas de page 1
Catégories Dans les débits/hors débits 2013 2017 2018 2022 TCAC* % 2013-2017 TCAC* % 2018-2022
Bière (total) Hors débits 7 331,9 10 419,2 11 179,3 15 364,3 9,2 8,3
Dans les débits 22 725,7 32 444,8 34 447,2 45 800,5 9,3 7,4
Lager Hors débits 7 242,3 10 128,8 10 848,6 14 843,4 8,7 8,2
Dans les débits 22 635,9 32 220,5 34 194,4 45 421,6 9,2 7,4
Lager aromatisée/mélangée Hors débits 1,1 5,4 6,1 9,6 48,9 12,0
Dans les débits 12,4 36,1 39,5 56,5 30,6 9,4
Lager standard Hors débits 7 241,3 10 123,4 10 842,4 14 833,9 8,7 8,2
Dans les débits 22 623,5 32 184,4 34 154,9 45 365,1 9,2 7,4
Lager premium Hors débits 1 356,0 2 265,7 2 494,5 3 745,4 13,7 10,7
Dans les débits 5 251,1 8 650,1 9 324,2 13 316,8 13,3 9,3
Lager premium produite au pays Hors débits 1 330,7 2 224,0 2 448,9 3 673,9 13,7 10,7
Dans les débits 5 198,6 8 562,8 9 229,3 13 178,6 13,3 9,3
Lager premium importé au pays Hors débits 25,3 41,7 45,6 71,5 13,3 11,9
Dans les débits 52,5 87,3 94,9 138,2 13,6 9,9
Lager à prix moyen Hors débits 5 757,3 7 678,9 8 158,9 10 847,0 7,5 7,4
Dans les débits 17 246,8 23 358,6 24 645,8 31 812,0 7,9 6,6
Lager économique Hors débits 128,0 178,9 189,0 241,5 8,7 6,3
Dans les débits 125,6 175,8 185,0 236,3 8,8 6,3
Bière non alcoolisée Hors débits 54,4 235,3 270,6 433,1 44,2 12,5
Dans les débits 41,7 145,5 166,6 253,6 36,7 11,1
Bière brune Hors débits 30,6 50,8 55,6 81,6 13,5 10,1
Dans les débits 48,1 78,8 86,1 125,3 13,1 9,8
Ale Hors débits 6,2 10,2 11,2 16,9 13,3 10,8
Dans les débits 10,4 17,0 18,8 28,1 13,1 10,6
Weissbier/Weizen/ Bière de blé Hors débits 24,4 40,6 44,4 64,6 13,6 9,8
Dans les débits 37,7 61,8 67,4 97,2 13,2 9,6
Bière stout Hors débits 4,6 4,3 4,5 6,2 −1,7 8,3
Dans les débits N/D N/D

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

N/D : non-disponible

Le boom de la bière artisanale au Brésil

L'une des raisons pour lesquelles le Brésil est si innovateur dans le domaine de la bière artisanale est que depuis des décennies, l'offre est homogène et dominée par les grands brasseurs. Le consommateur moyen des grands centres urbains n'a donc pas une multitude d'options d'achat pour des bières de qualité supérieure. Parallèlement, ce sont précisément ce genre de conditions du marché qui ont conduit à la contre-révolution de l'artisanat aux États-Unis pendant les années 1980/90 et le Brésil connaît un processus similaire. Les consommateurs deviennent essentiellement frustrés et ennuyés par le manque de choix et sont donc de plus en plus susceptibles d'essayer les brasseries artisanales.

Selon les prévisions de la ABRACERVA (Association brésilienne des brasseries artisanales): « les bières artisanales sont de plus en plus appréciées des consommateurs et devraient représenter environ 1000 brasseries d'ici fin de 2019 ». Selon le ministère de l'Agriculture du Brésil, en 2017, le Brésil comptait déjà au moins 650 brasseries enregistrées.

Nombre de microbrasseries enregistrées officiellement
2012 2013 2014 2015 2016 2017
232 240 249 340 493 679
Source : Euromonitor International, 2018

Les brasseurs artisanaux brésiliens qui créent leur propre bière brésilienne haut de gamme ont progressivement un impact international, même si leur population est considérablement réduite. On estime que les bières premium ne représentent que 2 % de la part de marché dans l'ensemble du pays. Parce que la disponibilité de la bière artisanale est limitée, elle est considérée comme une sorte de produit pour l'élite urbaine comme le vin. La plupart des microbrasseries fabriquent de petites quantités, une grande brasserie artisanale brassant environ 10 000 à 13 000 hectolitres par année.

Les brasseurs locaux ont commencé à utiliser des ingrédients comme des fruits de la passion comme le taperebá, le bacuri, le café cultivé au Brésil, le manioc, les noix du Brésil, le bois d'umburana. Ils laissent également vieillir la bière dans du bois récolté localement. Les Brésiliens les adoptent parce que le climat chaud du Brésil ne permet pas la culture du houblon et que les ingrédients importés d'Europe et des États-Unis sont chers.

Des brasseurs de haut niveau d'autres parties du monde se rendent compte du potentiel de la bière artisanale brésilienne. Les brasseries new-yorkaises telles que Brooklyn Brewers et la brasserie danoises de Mikkeller travaillent avec les brasseries brésiliennes Cervejaria Wäls et Cervejaria Way Beer, respectivement.

Selon le président d'ABRACERVA Carlo Lapolli, la production artisanale du marché formel de la brasserie se concentre principalement dans les régions du sud et du sud-est, mais il existe déjà un mouvement dans le reste du pays. "Il s'agit toujours d'un marché niche, mais avec un public très fidèle et en pleine croissance", explique M. Lapolli.

Défis

Parmi les problèmes qui entravent le marché de la bière artisanale, il y a le prix du produit, mais pas à cause de l'artisanat brassicole comme on pourrait l'imaginer, mais à cause du système fiscal brésilien complexe, qui varie considérablement selon les régions. La charge fiscale sur le même produit peut atteindre 35 % dans un état, mais peut atteindre 80 % dans un autre. Lapolli mentionne que la même bière peut coûter 15 BRL (5,20 $ CA) à Santa Catarina, et entre 25 BRL (8,65 $ CA) et 30 BRL (10,38 $ CA) dans le District fédéral. Les récentes turbulences macroéconomiques observées dans une grande partie de l'Amérique latine ont clairement montré qu'en dépit des attentes d'une croissance dynamique future, on ne peut considérer comme acquise une performance solide et régulière dans la région. Cependant, le contexte politique et économique du pays peut changer rapidement.

Canaux de distribution

Les consommateurs sont de plus en plus ouverts aux achats en ligne, avec un nombre croissant de ventes effectuées via des ordinateurs portables et des smartphones. Toutefois, les clubs-entrepôts et les magasins de vente au rabais ont également affiché des performances positives, indiquant que les consommateurs restent rationnels dans leurs décisions d'achat et sont constamment à la recherche des meilleures offres.

Bien que localisé que dans les grands secteurs urbains et desservant seulement certains quartiers, les fabricants ouvrent de plus en plus leurs propres magasins en ligne afin d'être moins dépendants des marges et des conditions des détaillants. La vente au détail sur internet sera en pleine expansion dans la prochaine décennie (2018-2028).

Méthode de distribution pour la bière au Brésil, % de la ventilation valeur des ventes au détail, 2013-2017
Méthode de distribution 2013 2014 2015 2016 2017
Détaillants en alimentation 99,8 99,8 99,7 99,7 99,7
Magasins de vente au rabais 0,2 0,2 0,3 0,3 0,3
Spécialistes des aliments/boissons/produits du tabac 2,1 2,1 2,2 2,3 2,4
Hypermarchés 23,9 23,5 23,0 22,7 22,6
Petits détaillants en alimentation 20,2 20,2 20,0 20,2 20,0
Dépanneurs 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6
Détaillants rattachés à une station-service 2,6 2,6 2,6 2,6 2,6
Petites épiceries indépendantes 17,1 17,0 16,9 17,0 16,9
Supermarchés 36,2 36,0 35,5 34,7 34,7
Autres spécialistes des boissons alcoolisées non destinées à l'épicerie 8,0 8,0 7,8 7,8 7,7
Détaillants mixtes 9,0 9,8 11,1 11,7 12,0
Magasins à rayons 0,4 0,4 0,4 0,4 0,4
Entrepôts 8,6 9,3 10,7 11,4 11,7
Vente au détail par internet 0,2 0,2 0,3 0,3 0,3
Source : Euromonitor International, 2018

Compagnies

Brasil Kirin est racheté par Heineken au premier semestre 2017. D'une part, l'accord augmente la capacité de production de Heineken et permet à l'entreprise d'accroître sa présence sur le marché des boissons non alcoolisées. D'autre part, les problèmes de distribution rendent la fusion très difficile. Un litige en cours entre les distributeurs exclusifs de Brasil Kirin et Coca-Cola Femsa (ancien distributeur officiel de Heineken) a obligé Heineken à maintenir deux systèmes de distribution différents. En termes de part de marché, l'entreprise s'est toutefois hissée au deuxième rang derrière Anheuser-Busch InBev NV.

Part de marché des principales marques de produit de bière au brésil, % de la ventilation valeur des ventes au détail, 2013-2017
Nom de la marque Nom de l'entreprise 2013 2014 2015 2016 2017
Skol Anheuser-Busch InBev NV 25,3 25,3 24,8 24,6 24,6
Brahma Anheuser-Busch InBev NV 15,4 15,7 15,9 15,8 15,7
Antarctica Anheuser-Busch InBev NV 9,4 9,3 9,0 8,9 9,0
Itaipava Cervejaria Petrópolis SA 6,4 6,8 7,0 7,4 7,5
Nova Schin Heineken NV 6,7
Kaiser Heineken NV 6,0 5,7 5,4 5,4 5,3
Bohemia Anheuser-Busch InBev NV 4,6 4,8 5,2 5,3 5,2
Chopp Brahma Anheuser-Busch InBev NV 3,2 3,3 3,4 3,4 3,3
Crystal Cervejaria Petrópolis SA 3,3 3,3 3,3 3,2 3,1
Budweiser Anheuser-Busch InBev NV 1,7 1,8 2,1 2,5 2,9
Heineken Heineken NV 0,9 1,2 1,6 2,0 2,3
Polar Anheuser-Busch InBev NV 1,8 1,9 2,1 2,1 2,0
Bavaria Heineken NV 2,0 2,0 2,0 2,0 2,0
Original Anheuser-Busch InBev NV 1,0 1,2 1,2 1,3 1,2
Serra Malte Anheuser-Busch InBev NV 0,9 1,0 1,0 1,0 1,0
Caracu Anheuser-Busch InBev NV 0,7 0,7 0,7 0,7 0,7
Bavaria Premium Heineken NV 0,3 0,4 0,5 0,6 0,6
Xingu Heineken NV 0,5 0,5 0,5 0,6 0,6
Sol Heineken NV 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6
Cintra Heineken NV 0,4
Chopp Schincariol Heineken NV 0,4
Devassa Heineken NV 0,3
Chopp Schincariol Kirin Holdings Co. Ltd, 0,4 0,4 0,4 0,4
Cintra Kirin Holdings Co. Ltd, 0,4 0,4 0,4 0,4
Devassa Kirin Holdings Co. Ltd, 0,3 0,3 0,3 0,3
Kronenbier Anheuser-Busch InBev NV 0,2 0,1
Nobel Kirin Holdings Co. Ltd, 0,2 0,1
Nova Schin Kirin Holdings Co. Ltd, 10,3 8,9 7,7 7,1
Autre Autre 4,2 4,3 4,7 4,4 4,3
Total Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
Source : Euromonitor International, 2018

Anheuser-Busch InBev NV investit dans les marques premium, mais reste tributaire de la performance de sa gamme de bière blonde à prix moyen, qui comprend des marques comme Skol, Brahma et Antarctica. Toutefois, l'entreprise a récemment commencé à investir fortement dans son portefeuille de produits haut de gamme, en particulier dans des marques comme Budweiser et Stella Artois. Ces investissements s'inscrivent dans la tendance mondiale à "boire moins, mais boire mieux", les consommateurs achetant en moindre quantité, mais auprès des marques plus premium. Sur le plan stratégique, cette tendance devrait contribuer à rendre l'entreprise moins dépendante des marques de masse, qui perdent des parts de marché au profit de nouvelles offres de produits au positionnement plus sophistiqué.

Au cours des prochaines années, l'entreprise devrait investir non seulement dans des campagnes de communication pour les marques haut de gamme, mais aussi dans la diversification de sa gamme de types et de tailles d'emballages, ainsi que dans la disponibilité dans différents canaux, afin d'atteindre un plus large éventail de consommateurs et d'accroître ainsi la concurrence, notamment avec Heineken.

En 2017, le groupe Petrópolis a été remplacé par Heineken, qui possède désormais les marques Brasil Kirin. Après être tombé en troisième position, le groupe a décidé d'augmenter sa capacité de production, notamment pour les marques de bières existantes, et de lancer de nouvelles gammes. L'entreprise cherchera à se concentrer sur l'expansion, dont les résultats devraient déjà être visibles au second semestre 2018. Par ailleurs, dans le but d'accroître la concurrence avec les autres acteurs, la marque a lancé Itaipava Go Draft, une bière d'extension de marque qui est fabriquée par un procédé de filtrage 5x et qui se positionne sur le segment premium. Au cours des prochaines années, le groupe devrait investir dans la gestion et l'expansion de son portefeuille dans le but de réduire l'écart avec les principaux acteurs.

Exportation, taxes et problèmes juridiques

Depuis 2016, les vins et spiritueux sont soumis à un système d'accises différent, une taxe étant ajoutée à chaque zone en fonction du prix. Cela signifie que les boissons plus chères seront soumises à une taxation plus élevée (par exemple, la vodka : 30%; cidre/perry : 10%; gin : 30% et vermouth : 15%; vin : 10% ; whiskies: 30%). Grâce à ce changement, on s'attend à ce que le gouvernement fédéral perçoive des montants d'impôt plus élevés afin de combler l'écart budgétaire qui ne cesse de se creuser.

La contrefaçon d'alcool sur le marché brésilien a créé des problèmes de confiance parmi les consommateurs et, par conséquent, les consommateurs brésiliens sont souvent réticents à acheter des produits à prix élevé. Les exportateurs peuvent légitimer leur marque sur le marché brésilien de différentes manières : dégustations dans des restaurants, des bars ou des détaillants spécialisés locaux, activités sur les réseaux sociaux brésiliens et participation à des salons alimentaires locaux.

Taux de taxation des boissons alcoolisées au Brésil en 2018
BRL par litre d'alcool pur[1] Bière Vin Vin mousseux Spiritueux Cidre
Taxe d'accise 6,0 % par rapport au prix de production 0,14 BRL à 18,50 BRL par bouteille en verre de 750 millilitres (ml) (domestique), selon la qualité. 0,14 BRL à 18,50 BRL par bouteille en verre de 750ml (domestique), selon la qualité. 18,00 BRL par bouteille en verre d'un litre (importée) 0,14 BRL à 18,50 BRL par bouteille, selon la qualité.
Taxe à l'importation 20,0 % 27,0 % Excepté le Chili et Mercosur 27,0 % Excepté le Chili et Mercosur 20,0 % 20,0 %
Taxe de vente 25,0 % 27,0 % 27,0 % 27,0 % 27,0 %
Autres impôts (PIS/ COFINS) 10,4% du prix final pour la bière standard et jusqu'à 8,4 % du prix final pour la bière spéciale 10,3 % 10,3 % 9,9 % 0,40 BRL to 7,00 BRL

1: À titre comparatif : selon la Banque du Canada, en date du 29 novembre 2018, 100 dollars canadiens équivaut à 290,02 BRL (taux de change de 2,9083).

Source : Euromonitor International, 2018

Les 10 plus gros exportateurs de bière au Brésil, 2013-2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017
Monde (total) 40 915 514 49 778 408 71 980 489 40 035 305 40 953 364 0,0
Mexique 604 197 746 892 18 328 512 8 211 832 15 332 536 124,4
Allemangne 6 169 312 7 832 707 8 894 786 5 233 111 5 877 897 −1,2
Uruguay 4 527 703 5 592 696 9 180 591 5 828 136 4 838 183 1,7
Belgique 4 650 467 5 807 169 9 148 547 4 879 242 4 115 120 −3,0
Argentine 3 037 712 1 111 160 2 869 990 3 560 695 2 605 032 −3,8
États-Unis 1 798 678 2 137 907 3 391 567 1 600 470 2 540 541 9,0
Royaume-Uni 1 744 889 2 362 441 2 944 503 1 035 064 1 195 040 −9,0
Espagne 1 189 911 1 730 299 1 813 158 1 378 653 1 119 494 −1,5
Danemark 548 959 2 156 561 2 103 847 1 386 706 884 684 12,7
République tchèque 533 609 545 172 586 888 233 727 350 030 −10,0
Canada (15e) 111 676 291 572 371 741 280 573 164 885 10,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code du Système harmonisé : 2203

Analyse de lancements de produit

Au cours des cinq dernières années, 1 037 nouvelles bières ont été lancés au Brésil. De ce nombre, 387 étaient en fait de nouvelles bières sur les tablettes des magasins brésiliens. Compte tenu du scénario économique incertain, les fabricants restent prudents en ce qui concerne le lancement de nouveaux produits, le coût d'une erreur d'investissement est très élevé au Brésil. La plupart des « nouveaux produits » sont des extensions de gamme ou de nouvelles tailles/types d'emballages des marques existantes. Beaucoup de produits existants subissent de petites améliorations  (selon le fabricant) puis réintroduits sur le marché l'allégation « premium » ou « formule améliorée ». Suivant la tendance des dernières années, les lancements de nouveaux produits devraient offrir de nouvelles saveurs, de nouveaux emballages et de nouvelles extensions des gammes existantes, plutôt que quelque chose de totalement nouveau. Les brasseurs brésiliens se tournent vers les plantes indigènes, le bois et la levure pour créer l'identité nationale de leurs bières.

Nombre de lancements de nouvelles bières sur le marché brésilien, 2013-2017
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Type de lancement 2013 2014 2015 2016 2017 Total
Nouveau produit 75 70 96 72 74 387
Nouvel emballage 66 83 75 84 68 376
Nouvelle variété/entension de gamme 14 42 57 69 75 257
Relance 2 5 2 3 5 17
Total 157 200 230 228 222 1 037

Source : Mintel, 2018

Format des nouvelles bières sur le marché brésilien (taille de l'unité millilitres (ml)), 2013-2017
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Taille de l'emballage unitaire (ml) Nombre de variantes
600 ml 217
500 ml 207
350 ml 132
355 ml 104
330 ml 90
473 ml 53
300 ml 48
Autres formats 84
Total 1 037

Source : Mintel, 2018

Format des nouvelles bières lancées sur le marché brésilien par rapport à son prix unitaire (en dollars US), 2013-2017
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Prix en dollars américains groupe Bouteille Cannette Total
0,25 - 2,76 US $ 112 175 336
2,77 - 5,28 US $ 309 27 287
5,29 - 7,80 US $ 223 31 254
7,81 - 10,32 US $ 59 21 80
10,33 - 12,84 US $ 31 20 51
12,85 - 15,36 US $ 14 2 16
15,37 US $ et plus 11 1 13
Total 759 276 1 037

Source : Mintel, 2018

Type d'allégations (énumérées sur l'emballage) des nouvelles bières sur le marché brésilien, 2013-2017Note de bas de page 2
Allégations 2013 2014 2015 2016 2017 Total
Emballage écologique 56 62 59 58 62 297
Présent sur les médias sociaux 7 24 34 46 61 172
Premium 23 39 37 27 34 160
Édition limitée 17 9 17 5 10 58
Sans additif/préservatif 6 6 9 21 9 51
Merchandising événementiel 10 15 7 3 4 39
Saisonnier 8 4 7 7 1 27
Produit respectueux de l'environnement 7 4 2 2 6 21
Non pasteurisé 2 0 5 7 6 20
Sans gluten 2 1 2 2 5 12
Source : Mintel, 2018

Exemples de lancements de produits

Bière de blé à saveur de mandarine
Entreprise Brew Center
Marque Lübeck
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Supermarché
Date de publication Septembre 2017
Type de lancement Nouveau produit
Prix en monnaie locale 15,57 BRL
Prix en dollars américains 4,93

Lübeck Cerveja de Trigo Tangerina est maintenant disponible. Le produit présente des notes complexes d'épices et un léger goût fruité de mandarine. Il n'est pas filtré, a une turbidité naturelle et une couleur jaune paille, et on dit qu'il se marie bien avec les fromages, les fruits de mer et les plats japonais. La bière artisanale spéciale se vend au détail dans une bouteille recyclable de 500 ml.

Bière Pilsner
Entreprise Mufaza Distribuidora de Bebidas
Marque Mufaza
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Dépanneur
Launch date Décembre 2017
Type de lancement Nouveau produit
Prix en monnaie locale 23,80 BRL
Prix en dollars américains 7,23

Mufaza Cerveja Pilsen (bière de Pilsen) est décrite comme une bière pure de malt et de bière filtrée de basse fermentation au goût amer. Il contient du malt et du houblon importés d'Allemagne et de République tchèque et ne contient aucun agent de conservation ajouté. Le produit est vendu au détail dans une bouteille de 600 ml portant les logos Facebook et Instagram.

Nouvelle-Angleterre – IPA
Entreprise Cervejaria Campo Bom
Marque Roleta Russa
Pays de fabrication Brésil
Launch date Décembre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/extension de gamme
Prix en monnaie locale 19,90 BRL
Prix en dollars américains 6,15

La Roleta Russa Cerveja Tipo Tipo New England IPA (New England IPA Style Beer) est réputée pour son aspect trouble lié à la levure en suspension, et son corps velouté et crémeux est le résultat de la combinaison de céréales maltées et non maltées comme l'orge, le blé et l'avoine. Cette bière amère, sèche et houblonnée est également fabriquée à partir d'une recette complexe utilisant de nombreux houblons américains et australiens pour transmettre un arôme et une saveur incroyablement fruités. Elle est dotée d'un 64 UIB et est vendue dans une bouteille recyclable de 500 ml portant les logos Facebook et Instagram, et le logo Concurso Brasileiro de Cervejas 2017 du Silver.

No. 006 Pilser allemande – bière légère
Entreprise Laboratório da Cerveja Indústria
Marque Votus
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Supermarché
Launch date Décembre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/extension de gamme
Prix en monnaie locale 17,49 BRL
Prix en dollars américains 5,37

Votus No 006 Cerveja Clara German Pils (No 006 German Pilsen Light Beer) présente une couleur dorée cristalline, un arôme de houblon malté à base de plantes et un goût doux avec une amertume maltée. Cette bière a été formulée par le maître brasseur Matthias R. Reinold, et se vend en bouteille de 600 ml.

Jambu Bier
Entreprise Krug Bier
Marque Krug Bier
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Club store
Launch date Décembre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/extension de gamme
Prix en monnaie locale 25,90 BRL
Prix en dollars américains 8,01

Krug Bier Cerveja de Jambu est une bière d'été décrite comme une version moderne des ales inspirées du climat tropical de l'Amazonie. Cette bière de pur malt est dite rafraîchissante et savoureuse, et son houblon Ella donne une explosion d'arômes avec des notes de fruit de la passion et de mangue avec la présence d'une touche d'agrumes. Il possède également un effet engourdissant sur la bouche grâce au jambu dès la première gorgée, une UIB de 18, et se vend en flacon de 500 ml.

Bière stout
Entreprise Convenção São Paulo
Industria de Bebidas e Conexos
Marque Zebu
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Supermarché
Launch date Novembre 2017
Type de lancement Nouvel emballage
Prix en monnaie locale 3,80 BRL
Prix en dollars américains 1,16

Zebu Cerveja Forte Forte Escura Escura Tipo Stout (Bière Stout) est maintenant disponible dans un nouvel emballage. Cette bière foncée forte se vend en bouteille de 355 ml.

Bière de malt sans gluten
Entreprise Cervejaria Farrapos
Marque Farrapos
Pays de fabrication Brésil
Type de magasin Supermarché
Launch date Octobre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/extension de gamme
Prix en monnaie locale 14,98 BRL
Prix en dollars américains 4,74

La Farrapos Cerveja sem Glúten Malzbier (bière de malt sans gluten) est décrite comme une bière brune aux notes douces de noisette. Elle est fabriqué avec du malt d'orge traité sans gluten sous l'action d'enzymes et convient aux personnes souffrant de maladies coeliaques. Le produit se vend en bouteille de 330 ml.

Ressources

Service de rapport personnalisé – Marché de la bière au Brésil
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : François Thériault, analyste de marché international, analyse mondiale

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2019).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :