Sélection de la langue

Recherche

Profil du secteur de la restauration – Thaïlande

Juin 2020

Sommaire

En 2018, la Thaïlande comptait 69,4 millions d'habitants. Selon GlobalData, la Thaïlande était en 2019 le septième marché de la restauration en importance parmi les pays de la région de l'Asie-Pacifique, après la Chine, le Japon, l'Inde, la Corée du Sud, l'Indonésie et l'Australie.

En 2018, le produit intérieur brut (PIB) du pays était évalué à 504,9 milliards de dollars américains, et le PIB par habitant s'élevait à 7 273 dollars américains.

Les cinq principales catégories de consommateurs dans le secteur thaïlandais de la restauration sont : les consommateurs qui recherchent des produits simples et pratiques, les consommateurs qui aiment expérimenter mais qui manquent de temps, les dépensiers sporadiques, les consommateurs routiniers et les consommateurs qui n'entrent pas dans une catégorie précise. On s'attend à ce que l'urbanisation rapide dans la capitale, Bangkok, et dans d'autres régions du pays ainsi que la croissance de l'industrie du tourisme constituent les principaux moteurs de croissance du secteur thaïlandais de la restauration.

Parmi les sous-secteurs du secteur thaïlandais de la restauration, celui des restaurants est le plus important, avec des ventes pour consommation sur place évaluées à 6,2 milliards de dollars américains en 2019 et un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3,5 % de 2016 à 2019. On s'attend à ce que les ventes de ce sous-secteur augmentent pour atteindre 7 milliards de dollars américains de 2020 à 2023, avec un TCAC de 3,1 %. Le deuxième sous-secteur en importance est celui des exploitants de services mobiles (2,3 milliards de dollars américains), suivi des établissements d'hébergement (2 milliards de dollars américains) et des pubs, clubs et bars (1,9 milliard de dollars américains).

En 2019, au total, les importations thaïlandaises de produits agroalimentaires et de la mer étaient évaluées à 16,8 milliards de dollars américains, avec un TCAC de 4,86 % de 2015 à 2019. Au sein de l'ANASE, la Thaïlande était le quatrième plus important importateur de produits agroalimentaires et de la mer canadiens. La valeur des produits agroalimentaires et de la mer importés du Canada était évaluée à 179,7 millions de dollars américains.

Comportement des consommateurs

Tendances de consommation

En 2017, les dépenses de consommation finale par personne en Thaïlande s'élevaient à 111 292 bahts thaïlandais [TBH] (3 584,70 $ USNote de bas de page 1), comparativement à 107 494 TBH en 2016 (3 462,30 $ US) (: Bureau du Conseil national de développement économique et social, 2018).

En 2018, les aliments et les boissons non alcoolisées représentaient la plus grande part (22,6 %) des dépenses individuelles de consommation des ménages en Thaïlande, suivis des restaurants et des hôtels (17,7 %) et du transport (14,1 %). Les boissons alcoolisées, le tabac et les narcotiques représentaient 3,1 % des dépenses individuelles de consommation des ménages en 2018.

Les dépenses de consommation finale en aliments et en boissons non alcoolisées ont augmenté de 1,4 % par rapport à 2017, alors que la part des restaurants et des hôtels a augmenté de 6 % entre 2017 et 2018. Les dépenses individuelles de consommation des ménages ont augmenté de 0,7 % en ce qui concerne les boissons alcoolisées, le tabac et les narcotiques.

Changements dans les dépenses privées de consommation finale, 2017 à 2018
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • Dépenses individuelles de consommation des ménages : 4,8 %
  • Aliments et boissons non alcoolisées : 1,4 %
  • Boissons alcoolisées, tabac et narcotiques : 0,7 %
  • Vêtements et chaussures : 2,9 %
  • Logement, eau, électricité, essence et autres combustibles : 4,3 %
  • Meubles, équipement pour la maison et entretien de routine du domicile : 5,0 %
  • Santé : 5,3 %
  • Transport : 8,9 %
  • Communication : 5,0 %
  • Loisirs et culture : 5,6 %
  • Éducation : 6,2 %
  • Restaurants et hôtels : 6,0 %

Source : Bureau du Conseil national de développement économique et social, National Accounts of Thailand, 2018

Le gouvernement thaïlandais tente de réglementer le secteur alimentaire et d'améliorer l'image de ce secteur afin de renforcer la réputation du pays en tant que l'un des principaux pays d'Asie où se mêlent les cultures culinaires. Même si les consommateurs ont tendance à dépenser de moins en moins en raison de la hausse du coût de la vie, on s'attend à ce que le secteur de la restauration continue de croître grâce à une urbanisation rapide, à une solide industrie touristique et au vieillissement de la population, ce qui créera des débouchés dans le secteur de la restauration institutionnelle.

En Thaïlande, dans le sous-secteur des restaurants, les cafés et les salons de thé sont le type d'établissements qui connaît la plus forte croissance, avec un TCAC de 4,3 % de 2016 à 2019. Les consommateurs qui travaillent et qui ont une vie occupée cherchent des endroits dynamiques à l'ambiance décontractée pour socialiser. Les exportateurs intéressés pourraient tirer profit du potentiel de cette catégorie, qui devrait croître à un TCAC de 3,7 % de 2017 à 2023.

Catégories de consommateurs

En 2017, GlobalData a mené un sondage sur le secteur de la restauration auprès d'un millier de consommateurs thaïlandais, qui ont été appelés à répondre à diverses questions visant à établir leurs attitudes et préférences lorsqu'ils choisissent de consommer des aliments et des boissons à l'extérieur de leur domicile. Le sondage a permis de cerner les catégories de consommateurs suivantes, lesquelles pourraient aider les exportateurs canadiens de produits agroalimentaires et de la mer à apprendre à mieux se positionner dans le marché thaïlandais de la restauration.

Catégories de consommateurs dans le marché de la restauration en ThaïlandeNote de bas de page 2

Les consommateurs qui recherchent des produits simples et pratiques :

Les consommateurs qui aiment expérimenter mais qui manquent de temps :

Les dépensiers sporadiques :

Les consommateurs routiniers :

Les consommateurs qui n'entrent pas dans une catégorie précise :

Les consommateurs qui n'entrent pas dans une catégorie précise sont le groupe de consommateurs le plus important dans la population thaïlandaise, avec 28 % des habitants du pays. Toutefois, les consommateurs qui recherchent des produits simples et pratiques arrivent au premier rang dans les trois autres grands canaux du secteur de la restauration, suivis des consommateurs qui n'entrent pas dans une catégorie précise et des dépensiers sporadiques. Le canal le plus populaire auprès de cette catégorie de consommateurs est celui des restaurants à service complet (RSC). La part des consommateurs qui aiment expérimenter mais qui manquent de temps ne varie pas d'un canal à l'autre, mais le canal préféré de cette catégorie est celui des RSC (14 %). Les dépensiers sporadiques préfèrent les cafés et salons de thé (23 %), à un taux correspondant à la proportion de la population thaïlandaise qu'ils représentent. La catégorie de consommateurs associée à la plus faible part dans les quatre principaux canaux est celle des consommateurs routiniers, qui représentent 10 % de la population thaïlandaise et occupent une part de 8 % dans les canaux des restaurants à service rapide (RSR) et des cafés et salons de thé.

Catégories de consommateurs - part de la population et des transactions dans quatre grands canaux du secteur de la restauration (%)
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Consommateurs qui recherchent des produits simples et pratiques Consommateurs qui aiment expérimenter mais qui manquent de temps Dépensiers sporadiques Consommateurs routiniers Consommateurs qui n'entrent pas dans une catégorie
Population thaïlandaise 27 11 23 10 28
Restaurants à service rapide 33 13 21 8 25
Restaurants à service complet 34 14 21 7 25
Cafés et salons de thé 30 12 23 8 27

Source : Global Data, Thailand - The Future of Foodservice to 2022, 2018

Marché de la restauration

Le secteur de la restauration est dominé par les RSR, les RSC et les exploitants de services mobiles. La Thaïlande est reconnue pour sa culture de cuisine de rue et ses différentes spécialités culinaires. La solide industrie touristique et l'argent dépensé par les touristes étrangers sont des piliers de l'industrie de la restauration, étant la source de 17,3 milliards de dollars américains de revenus en 2017 (département américain de l'Agriculture, 2018). L'économie thaïlandaise se remet de l'effondrement du taux de croissance en 2012, et on prévoit que la croissance du secteur de la restauration ralentira d'ici 2022. Toutefois, vu le faible taux de chômage et l'annonce du gouvernement relativement à une augmentation des dépenses publiques visant à attirer des investissements privés, l'industrie thaïlandaise de la restauration s'adapte à la croissance de segments de consommateurs qui aiment manger et boire à l'extérieur de leur domicile et profiter d'une variété d'options, surtout avec l'augmentation du nombre de familles de classe moyenne vivant en milieu urbain.

Voici des exemples récents de tendances et d'événements qui contribueront à l'expansion prévue du secteur de la restauration :

  1. On s'attend à ce que l'urbanisation rapide à Bangkok et dans d'autres villes augmente les importations pour un large éventail de produits agroalimentaires et de la mer.
  2. L'industrie dynamique du tourisme, l'une des plus importantes en Asie, connaît une croissance grâce à la présence d'un grand nombre d'hôtels et de restaurants.
  3. Le nombre accru de voyages internationaux et la plus grande place accordée aux possibilités d'études à l'étranger et aux médias sociaux influencent les habitudes alimentaires des consommateurs.
  4. La catégorie des cafés et des salons de thé est de plus en plus populaire chez les consommateurs occupés et chez les jeunes consommateurs.
  5. Le vieillissement de la population créera des débouchés dans les établissements de soins de santé et dans le secteur de la restauration institutionnelle.
  6. On remarque un intérêt accru pour des produits alimentaires sains, frais et naturels.
  7. Les Thaïlandais mangent de plus en plus souvent à l'extérieur de leur domicile, à raison d'environ 56 fois par mois, ce qui incite les exploitants à diversifier leurs options et à offrir des aliments plus savoureux.

On s'attend à ce que l'industrie du tourisme joue un rôle de premier plan dans l'expansion de l'industrie thaïlandaise de la restauration. Le gouvernement souhaite augmenter le nombre de touristes, et les hôtels et restaurants locaux adaptent leur offre pour répondre aux demandes des consommateurs en matière d'aliments de qualité. On croit que les revenus tirés des aliments et boissons comptent pour 40 % des revenus de ces établissements (département américain de l'Agriculture, 2018). Les exploitants du secteur de la restauration ont besoin de produits alimentaires importés pour répondre à la demande croissante relative à divers types d'aliments, particulièrement dans les hôtels et les restaurants. La forte concurrence dans le secteur amène les exploitants à offrir des options allant du décontracté au gastronomique afin de répondre aux besoins de tous les groupes d'âge de la population. Cela encourage également les exploitants à utiliser la technologie pour diversifier les méthodes de livraison des aliments, notamment en ayant recours aux applications mobiles et aux systèmes de réservation en ligne.

Parmi les pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), la Thaïlande possède le deuxième secteur de la restauration en importance, après l'Indonésie. En 2019, les ventes du secteur thaïlandais de la restauration étaient évaluées à 31,6 milliards de dollars américains, avec un TCAC de 3 % de 2016 à 2019. On s'attend à ce que le secteur croisse plus lentement de 2020 à 2023, à un TCAC de 2,3 %, et on prévoit que les ventes atteindront 34,5 milliards de dollars américains en 2023. On s'attend toutefois à ce que le secteur thaïlandais de la restauration connaisse une croissance moins importante que celui de la Malaisie (TCAC de 4,3 %), de l'Indonésie (3,2 %), des Philippines (5,5 %) et de Singapour (4,7 %).

Association des Nations de l'Asie du Sud-Est - valeur des ventes dans le secteur de la restauration, par pays, en millions de dollars américains, données historiques et prévisions
Pays 2016 2019 TCAC* (%) 2016-2019 2020 2023 TCAC* (%) 2020-2023
Indonésie 46 980,4 52 869,3 4,0 54 757,1 60 195,2 3,2
Malaisie 18 192,3 20 985,3 4,9 21 859,0 24 810,7 4,3
Philippines 13 767,4 15 895,7 4,9 16 738,9 19 668,2 5,5
Singapour 7 908,8 9 269,1 5 4 9 768,2 11 216,4 4,7
Thaïlande 28 931,3 31 646,5 3,0 32 192,3 34 482,7 2,3

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Remarque : Aucune donnée disponible pour les cinq autres pays de l'ANASE (Vietnam, Brunéi, Cambodge, Birmanie, Laos)

En Thaïlande, parmi les sous-secteurs du secteur de la restauration, celui des restaurants est le plus important. En 2019, les ventes dans ce sous-secteur étaient évaluées à 6,3 milliards de dollars américains, avec un TCAC de 3,5 % de 2016 à 2019. On s'attend à ce que le taux de croissance soit de 3,1 % de 2020 à 2023, avec des ventes qui devraient atteindre 7 milliards de dollars américains en 2023. Les exploitants de services mobiles (2,3 milliards de dollars américains) étaient le deuxième sous-secteur en importance en 2019, suivis du sous-secteur de l'hébergement (2 milliards de dollars américains). Le sous-secteur des pubs, clubs et bars a connu la croissance la plus rapide de 2016 à 2019, avec un TCAC de 4,5 %. On s'attend à ce que ce sous-secteur connaisse une croissance à un TCAC de 1,3 % de 2020 à 2023, ce qui constitue une baisse comparativement au taux de la période précédente. On s'attend à ce que les exploitants de services mobiles aient le TCAC le plus élevé de 2020 à 2023 (4 %).

Secteur thaïlandais de la restauration – valeur des ventes et croissance par sous-secteur, en millions de dollars américains, données historiques et prévisions
Sous-secteur 2016 2019 TCAC* (%) 2016-2019 2020 2023 TCAC* (%) 2020-2023
Hébergement 1 762,3 2 003,7 4,4 2 067,6 2 285,8 3,4
Loisirs 135,4 149,5 3,3 153,1 166,0 2,7
Exploitants de services mobiles 2 086,4 2 327,5 3,7 2 398,7 2 701,2 4,0
Pubs, clubs et bars 1 741,1 1 985,6 4,5 2 037,3 2 119,4 1,3
Restaurants 5 676,3 6 297,1 3,5 6 472,4 7 095,1 3,1
Commerces de détail 418,1 459,9 3,2 472,1 519,4 3,2
Voyages 156,9 175,3 3,8 179,9 193,4 2,4
Lieux de travail 1 018,0 1 114,8 3,1 1 140,5 1 240,7 2,8

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2019, les restaurants-minute et les établissements de restauration rapide ont enregistré les ventes les plus importantes, avec une valeur de 2,9 milliards de dollars américains et un TCAC de 2,7 % de 2016 à 2019. Les restaurants à service complet sont arrivés au deuxième rang sur le plan des ventes, avec une valeur de 2,7 milliards de dollars américains, et ont connu la plus forte croissance parmi les trois principaux types d'établissements, avec un TCAC de 4,3 % de 2016 à 2019. Les autres exploitants de services mobiles (2 milliards de dollars américains), les pubs, clubs et bars (1,4 milliard de dollars américains) et les hôtels et motels (1,1 milliard de dollars américains) faisaient également partie des types d'établissements les plus importants en 2019.

Tous les types d'établissements du canal de l'hébergement ont connu une bonne croissance de 2016 à 2019, et on s'attend à de bons résultats de 2020 à 2023. Les gîtes touristiques et les parcs de villégiature ont connu le TCAC le plus élevé, à 5,7 %. Toutefois, en 2019, les hôtels et motels ont enregistré les ventes les plus importantes du sous-secteur. On s'attend à ce que les hôtels et motels demeurent le type d'établissements le plus important, avec des ventes qui devraient atteindre 1,4 milliard de dollars américains en 2023. On s'attend à ce que les gîtes touristiques connaissent la croissance la plus élevée, avec un TCAC de 6,5 % jusqu'en 2023.

Dans le sous-secteur des loisirs, les établissements de divertissement ont enregistré les ventes les plus élevées en 2019, avec une valeur estimée de 67 millions de dollars américains et un TCAC de 3,2 % de 2016 à 2019. On s'attend à ce que type d'établissement connaisse un TCAC de 2,6 % jusqu'en 2023 et enregistre des ventes évaluées à 74,2 millions de dollars américains. Les sites d'événement ont connu le TCAC le plus important de 2016 à 2019 (3,6 %), et cela se poursuivra de 2020 à 2023, avec un TCAC estimé à 3 %.

Les exploitants de services mobiles ont également connu une croissance. Les deux types d'établissements, soit les autres exploitants de services mobiles et les fourgonnettes, ont connu un TCAC de 3,7 % et de 3,5 %, respectivement, de 2016 à 2019, et on s'attend à ce qu'ils connaissent une croissance à un taux supérieur jusqu'en 2023.

Tous les types d'établissements du sous-secteur des pubs, clubs et bars ont connu une bonne croissance de 2016 à 2019, même si on s'attend à ce que le taux de croissance diminue de 2020 à 2023. Dans ce sous-secteur, les pubs et les bars ont été le type d'établissements le plus important, avec des ventes évaluées à 1,6 milliard de dollars américains en 2019, ce qui représente 71,3 % de toutes les ventes. Les boîtes de nuit ont connu la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 4,6 % de 2016 à 2019, et on s'attend à une croissance de 1,4 % de 2020 à 2023. Les autres types d'établissements, soit les clubs privés et clubs sociaux et les pubs et bars, devraient connaître un TCAC de 1,4 % et de 1,3 %, respectivement.

En 2019, deux types d'établissements du sous-secteur des restaurants ont enregistré les ventes les plus élevées, soit les restaurants-minute et les établissements de restauration rapide; et les restaurants à service complet (2,9 milliards de dollars américains et 2,7 milliards de dollars américains, respectivement), ce qui représente 81,3 % des ventes du sous-secteur des restaurants. On s'attend à ce que les restaurants-minute et les établissements de restauration rapide continuent d'enregistrer les ventes les plus élevées jusqu'en 2023, alors que les bars laitiers devraient connaître la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 3,8 %.

Secteur thaïlandais de la restauration, par sous-secteur et type d'établissement, en millions de dollars américains, données historiques et prévisions
Sous-secteur Type d'établissements 2016 2019 TCAC* (%) 2016-2019 2020 2023 TCAC* (%) 2020-2023
Hébergement Gîte touristique 1,2 1,4 5,7 1,5 1,8 6,5
Petit hôtel 164,4 190,4 5,0 197,6 224,8 4,4
Parc de villégiature 397,6 469,7 5,7 490,3 569,8 5,1
Auberge 29,0 33,8 5,2 35,2 40,7 5,0
Hôtel et motel 1 168,7 1 306,8 3,8 1 341,4 1 446,8 2,6
Autres 1,3 1,6 5,5 1,6 1,9 4,8
Loisirs Divertissement 61,0 67,1 3,2 68,7 74,2 2,6
Site d'événement 49,8 55,4 3,6 56,8 62,0 3,0
Attraction touristique 24,6 27,0 3,1 27,6 29,8 2,5
Exploitants de services mobiles Autres exploitants de services mobiles 1 818,6 2 030,6 3,7 2 093,4 2 361,1 4,1
Fourgonnettes 267,8 296,9 3,5 305,3 340,0 3,7
Pubs, clubs et bars Boîte de nuit 220,0 251,8 4,6 258,6 269,6 1,4
Club privé et club social 105,9 120,2 4,3 123,3 128,4 1,4
Pub et bar 1 415,1 1 613,6 4,5 1 655,5 1 721,3 1,3
Restaurants Café et salon de thé 292,9 332,4 4,3 344,0 383,7 3,7
Restaurant à service complet 2 430,8 2 757,3 4,3 2 851,5 3 160,5 3,5
Bar laitier 264,3 294,4 3,7 303,1 338,5 3,8
Restaurant-minute et restauration rapide 2 688,3 2 912,9 2,7 2 973,8 3 212,3 2,6
Commerces de détail Boulangerie 36,0 39,8 3,4 40,9 44,9 3,2
Dépanneur 127,3 140,0 3,2 143,5 157,2 3,1
Épicerie fine 5,7 6,3 3,0 6,4 7,0 2,8
Grand magasin 1,1 1,2 2,9 1,3 1,4 2,8
Autres commerces de détail 4,4 4,8 3,1 4,9 5,4 2,9
Commerce de station-service 94,8 104,4 3,3 107,0 117,4 3,1
Supermarché et hypermarché 148,7 163,4 3,2 168,2 186,2 3,4
Voyages Avion 100,9 113,4 4,0 116,5 125,7 2,6
Transport ferroviaire 39,1 43,2 3,4 44,2 47,2 2,2
Bateau 16,9 18,8 3,5 19,2 20,5 2,2
Lieux de travail Ministère et autorité locale 134,5 146,6 2,9 149,7 162,0 2,7
Industrie 425,0 465,1 3,1 475,8 517,5 2,8
Commerce de détail, institution financière et bureaux 458,6 503,1 3,1 515,0 561,3 2,9

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Restauration : franchisés et exploitants indépendants

Le secteur thaïlandais de la restauration est composé de plus de 150 000 établissements, allant des vendeurs ambulants de nourriture de rue aux restaurants haut de gamme et aux hôtels cinq étoiles. Selon le département américain de l'Agriculture (2018), les petites et moyennes entreprises comptent pour 80 % de tous les restaurants en Thaïlande. Des marques alimentaires internationales comme Yum! Brands, Inc. et McDonald's Corporation font partie des plus grandes entreprises dans le paysage thaïlandais de la restauration. Les exploitants indépendants sont le principal moteur du secteur thaïlandais de la restauration, ayant les parts les plus élevées dans tous les sous-secteurs, à l'exception du commerce de détail. On s'attend à ce que cette tendance se poursuive jusqu'en 2023. De 2016 à 2019, les ventes des franchisés ont connu un TCAC de 3,6 %, comparativement à 2,9 % pour les exploitants indépendants, et on estime que le taux de croissance de 2020 à 2023 sera de 2,7 % et de 2,3 %, respectivement.

En 2019, les restaurants indépendants représentaient 31,5 % de toutes les ventes, alors que les restaurants appartenant à une chaîne comptaient pour 23,5 % des ventes. Dans le sous-secteur du commerce de détail, les franchisés ont connu la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 4,6 %, et on s'attend à ce que ces commerces connaissent la croissance la plus rapide jusqu'en 2023, avec un TCAC de 4,4 %. La popularité du sous-secteur du commerce de détail, tant pour les commerces indépendants que pour les franchisés, indique que les consommateurs délaissent les établissements alimentaires extérieurs pour favoriser les établissements intérieurs. On s'attend à ce que cette tendance soutienne la croissance du secteur de la restauration et entraîne l'augmentation du nombre d'options offertes aux consommateurs.

Ventes du secteur thaïlandais de la restauration : franchisés et exploitants indépendants, en millions de dollars américains, données historiques et prévisions
Franchisés ou indépendants Sous-secteur 2016 2019 TCAC* (%) 2016-2019 2020 2023 TCAC* (%) 2020- 2023
Franchisés Hébergement 628,1 688,4 3,1 700,1 746,7 2,2
Indépendants 2 770,3 3 022,6 2,9 3 063,9 3 248,7 2,0
Franchisés Loisirs 183,9 205,3 3,7 209,0 223,5 2,3
Indépendants 377,7 421,0 3,7 428,1 462,3 2,6
Indépendants Exploitants de services mobiles 4 214,6 4 656,9 3,4 4 741,2 5 110,7 2,5
Franchisés Pubs, clubs et bars 86,8 91,1 1,6 92,0 94,9 1,1
Indépendants 3 218,6 3 385,3 1,7 3 435,0 3 593,9 1,5
Franchisés Restaurants 6 357,5 7 048,9 3,5 7 196,3 7 778,6 2,6
Indépendants 8 625,6 9 459,1 3,1 9 615,7 10 352,9 2,5
Franchisés Commerces de détail 742,1 848,5 4,6 880,6 1 001,0 4,4
Indépendants 153,4 175,0 4,5 181,1 205,5 4,3
Non précisés Voyages 520,3 572,9 3,3 584,7 630,6 2,6
Non précisés Lieux de travail 3 173,6 3 391,8 2,2 3 424,8 3 561,5 1,3
Sous-total : franchisés 7 998,4 8 882,2 3,6 9 078,0 9 844,8 2,7
Sous-total : indépendants 19 360,2 21 119,9 2,9 21 465,0 22 973,9 2,3
Total – Franchisés et indépendants 27 358,6 30 002,1 3,1 30 543,0 32 818,7 2,4

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2019, dans le secteur thaïlandais de la restauration, la valeur la plus élevée par transaction a été enregistrée dans les boîtes de nuit indépendantes (20,2 $ US), suivies des restaurants à service complet franchisés (15,2 $ US) et des clubs privés et sociaux indépendants (14 $ US).

En 2019, les établissements indépendants et franchisés de divertissement et les établissements franchisés de restauration-minute et de restauration rapide ont connu la croissance la plus rapide, avec un TCAC de 4,2 %. De 2020 à 2023, on s'attend à ce que le taux de croissance diminue pour tous les types d'établissements, comparativement à la période de 2016 à 2019. Les grands magasins et les dépanneurs franchisés devraient connaître la croissance la plus rapide au cours de cette période (TCAC de 1,6 %).

Valeur par transaction dans les établissements franchisés et indépendants, par types d'établissements, en dollars américains, données historiques et prévisions
Sous-secteur (Franchisés ou indépendants) Types d'établissements 2016 2019 TCAC* (%) 2016-2019 2020 2023 TCAC* (%) 2020 à 2023
Hébergement (Franchisés) Parc de villégiature 8,8 9,7 3,3 9,8 9,7 −0,4
Hôtel et motel 12,5 13,7 3,1 13,8 13,6 −0,6
Hébergement (Indépendants) Gîte touristique 3,8 4,2 3,7 4,3 4,2 −0,2
Petit hôtel 5,2 5,8 3,7 5,8 5,8 −0,2
Parc de villégiature 7,9 8,8 3,3 8,9 8,8 −0,2
Auberge 4,9 5,5 3,7 5,5 5,5 −0,2
Hôtel et motel 11,1 12,2 3,1 12,3 12,1 −0,5
Autres 3,7 3,9 2,0 3,9 3,8 −1,2
Loisirs (Franchisés) Divertissement 3,7 4,2 4,2 4,2 4,3 0,2
Site d'événement 6,9 7,8 3,9 7,9 7,8 −0,1
Attraction touristique 3,5 3,9 3,7 3,9 3,8 −0,8
Loisirs (Indépendants) Divertissement 3,6 4,0 4,2 4,1 4,1 0,4
Site d'événement 6,3 7,0 3,9 7,1 7,2 0,2
Attraction touristique 3,4 3,8 3,7 3,8 3,8 0,3
Exploitants de services mobiles (Indépendants) Autres exploitants de services mobiles 2,4 2,6 2,4 2,6 2,5 −0,9
Fourgonnettes 3,0 3,2 2,4 3,2 3,1 −0,9
Pubs, clubs et bars (Franchisés) Club privé et club social 12,7 13,8 2,8 13,9 13,7 −0,6
Pub et bar 9,3 10,2 3,1 10,3 10,1 −0,6
Pubs, clubs et bars (Indépendants) Boîte de nuit 18,5 20,2 2,8 20,3 20,0 −0,5
Club privé et club social 12,9 14,0 2,7 14,1 13,8 −0,6
Pub et bar 8,5 9,3 3,1 9,5 9,4 −0,2
Restaurants (Franchisés) Café et salon de thé 1,8 1,9 3,1 2,0 2,0 1,0
Restaurant à service complet 13,7 15,2 3,7 15,3 15,3 0,0
Bar laitier 2,2 2,5 3,1 2,5 2,4 −0,5
Restaurant-minute et restauration rapide 4,1 4,7 4,2 4,7 4,8 0,2
Restaurants (Indépendants) Café et salon de thé 1,5 1,6 3,1 1,6 1,6 −1,2
Restaurant à service complet 12,1 13,5 3,7 13,5 13,6 0,2
Barre laitier 1,7 1,9 3,1 1,9 1,9 −0,3
Restaurant-minute et restauration rapide 3,5 4,0 3,8 4,0 4,0 0,2
Commerces de détail (Franchisés) Boulangerie 1,9 2,1 3,6 2,1 2,2 1,0
Dépanneur 1,8 2,1 4,1 2,1 2,3 1,6
Grand magasin 2,3 2,6 4,1 2,6 2,8 1,6
Autres commerces de détail 3,0 3,4 3,9 3,4 3,6 1,3
Commerce de station-service 1,7 1,9 4,1 2,0 2,1 1,5
Supermarché et hypermarché 2,2 2,4 3,7 2,4 2,5 0,5
Commerces de détail (Indépendants) Boulangerie 1,8 2,0 3,6 2,0 2,0 0,9
Dépanneur 1,2 1,4 4,0 1,4 1,4 0,0
Épicerie fine 2,2 2,5 3,8 2,5 2,6 1,1
Grand magasin 2,2 2,4 4,1 2,5 2,6 1,0
Autres commerces de détail 2,7 3,0 3,9 3,1 3,2 0,8
Commerces de station-service 1,5 1,7 3,8 1,7 1,7 0,8
Supermarché et hypermarché 1,9 2,1 3,8 2,2 2,2 0,6

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dix principales entreprises de restauration en Thaïlande

En 2018, Yum! Brands, Inc. et McDonald's Corporation, des entreprises alimentaires internationales et étrangères, étaient les deux plus grandes entreprises de restauration en Thaïlande. Les deux entreprises ont enregistré des ventes évaluées à 802,6 millions de dollars américains et à 512 millions de dollars américains, pour une part de marché de 2,6 % et de 1,7 %, respectivement. En 2018, cinq des dix principales entreprises du secteur de la restauration étaient des entreprises thaïlandaises.

Dix principales entreprises de restauration en Thaïlande, selon les ventes et les parts de marché, en millions de dollars américains, 2018
Entreprises Ventes au détail Part de marché (%)
Yum! Brands, Inc. 802,7 2,6
McDonald's Corporation 512,0 1,7
MK Restaurant Group PCL 480,3 1,6
Seven & I Holdings Co. 432,9 1,4
Minor International PCL 260,6 0,8
Charoen Pokphand Group 183,0 0,6
Oishi Group 161,0 0,5
S&P Syndicate PCL 151,4 0,5
Starbucks Corporation 130,0 0,4
Autres 27 788,2 89,9
Total - Dix principales entreprises de restauration 30 901,9 100,00
Source : GlobalData, 2020

Aperçu des échanges

La Thaïlande est un exportateur net de produits agroalimentaires et de la mer, avec 16,8 milliards de dollars américains d'importations et 36,3 milliards de dollars américains d'exportations en 2019. Les importations de produits canadiens étaient évaluées à 179,7 millions de dollars américains en 2019, ce qui représente 1,2 % des importations thaïlandaises de produits agroalimentaires et de la mer. Les principaux produits importés étaient les fèves de soja (1,3 milliard de dollars américains), les tourteaux (1,3 milliard de dollars américains) et le blé non dur et le méteil (767,1 millions de dollars américains).

Dix principaux produits agroalimentaires et de la mer importés par la Thaïlande, en millions de dollars américains, données historiques
Code SH 6 Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
120190 Fèves de soja (excluant les semences) 1 116,2 1 220,9 1 178,4 1 156,8 1 270,1 3,3
230400 Tourteaux/autres résidus solides 1 234,8 1 041,2 524,3 1,3 1 250,5 0,3
100199 Blé non dur et méteil (excluant les semences) 1 110,7 944,2 591,3 705,6 767,1 −8,8
30343 Bonites à ventre rayé - congelées 570,1 754,1 824,2 892,3 747,3 7,0
210690 Autres préparations alimentaires 511,1 564,2 589,5 610,7 679,4 7,4
520100 Coton - non cardé ni peigné 531,8 433,1 489,6 522,7 392,2 −7,3
30743 Seiches, sépioles, calmars et encornets, congelés 0,0 0,0 330,1 353,2 391,8 9,0
230990 Préparations pour l'alimentation des animaux (sauf les aliments pour chats et chiens, conditionnés pour la vente au détail) 298,0 312,4 365,1 357,7 364,7 5,2
240220 Cigarettes, contenant du tabac 150,7 184,8 215,7 266,5 309,6 19,7
430110 Pelleteries brutes de visons 0,0 65,2 147,7 210,5 300,5 795,2
Total - Importations 13 937,9 14 373,8 14 858.0 15 122,5 16 852,6 4,9 %

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2019, la Thaïlande a importé pour 179,7 millions de dollars américains de produits agroalimentaires et de la mer canadiens. Du côté du Canada, les importations de produits agroalimentaires et de la mer thaïlandais étaient évaluées à 615,7 millions de dollars américains, ce qui fait de la Thaïlande un exportateur net de produits agroalimentaires et de la mer par rapport au Canada. En 2019, les principaux produits importés du Canada étaient le blé et le méteil (72,1 millions de dollars américains), les pelleteries brutes (31,6 millions de dollars américains) et les fèves de soja (21,1 millions de dollars américains).

Dix principaux produits agroalimentaires et de la mer canadiens importés par la Thaïlande, en millions de dollars américains, données historiques
Code SH 6 Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
100199 Blé non dur et méteil (excluant les semences) 75,1 24,0 28,2 32,1 72,1 −1,0
430110 Pelleteries brutes de visons 0,0 8,6 13,1 26,2 31,6 54,5
120190 Fèves de soja (excluant les semences) 33,9 31,2 23,5 20,1 21,1 −11,2
230641 Tourteaux/autres résidus solides 22,8 18,3 12,0 0,0 6,1 −28,1
410150 Cuirs/peaux brutes entières - de bovins 0,1 1,4 1,6 14,4 5,1 144,4
030616 Crevettes d'eau froide 6,5 6,6 5,4 5,2 4,7 −7,8
040210 Lait et crème - en poudre, granulés ou autres formes solides - matières grasses <1,6 % 0,5 0,7 2,0 0,9 3,9 67,6
070190 Pommes de terre (excluant les semences) - fraîches/réfrigérées 3,6 2,1 2,5 5,4 3,5 −1,0
130219 Sucs et extraits végétaux (autres que d'opium/réglisse/houblon/éphédra) 3,9 4,1 3,9 3,3 3,2 −4,6
071310 Pois (pisum sativum) - secs, écossés 2,5 1,6 2,5 2,8 3,1 5,7
Total - Importations de produits canadiens 177,3 133,5 129,5 139,1 179,7 0,3

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Association des Nations de l'Asie du Sud-Est

Pris ensemble, les pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est représentent le sixième partenaire commercial du Canada en importance. En 2019, les échanges entre les deux économies étaient évalués à 25,1 milliards de dollars américains. En 2019, pour le Canada, les échanges de produits agroalimentaires et de la mer avec les pays de l'ANASE ont donné lieu à des importations évaluées à 1,6 milliard de dollars américains et à des exportations aussi importantes. De 2015 à 2019, les exportations de produits agroalimentaires et de la mer du Canada ont connu un TCAC de 1,6 %, alors que les importations ont connu une croissance de 2,2 %. Même si le Canada est un importateur net de produits agroalimentaires et de la mer par rapport aux pays de l'ANASE, en augmentant légèrement ses exportations vers ces marchés, le Canada pourrait devenir l'un des plus importants partenaires de ce groupe de pays.

Importations du Canada de produits agroalimentaires et de la mer en provenance des pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est, en millions de dollars américains
Économies 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Thaïlande 588,2 579,5 586,9 594,5 615,7 1,2
Vietnam 371,1 368,8 410,7 448,7 436,2 4,1
Indonésie 169,5 205,0 217,6 209,1 212,0 5,8
Malaisie 171,3 165,2 162,8 163,8 177,1 0,8
Philippines 168,6 143,2 166,1 151,1 134,6 −5,5
Singapour 18,5 21,4 20,9 50,7 45,1 25,0
Myanmar 8,7 9,5 10,5 6,4 7,0 −5,5
Cambodge 0,5 8,0 1,0 1,3 1,5 32,1
Laos (République démocratique populaire du) 0,1 0,3 0,3 1,1 0,8 61,4
Brunéi Darussalam 0,3 0,5 0,4 0,2 0,3 −6,5
Total - Importations depuis les pays de l'ANASE 1 496,8 1 501,3 1 577,1 1 627,0 1 630,3 2,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Exportations de produits agroalimentaires et de la mer canadiens vers les pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est, en millions de dollars américains
Économies 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Indonésie 528,5 368,0 495,7 606,5 673,6 6,3
Vietnam 284,3 203,0 475,6 266,8 299,5 1,3
Philippines 291,8 147,9 255,1 252,7 194,6 −9,6
Thaïlande 177,3 133,5 129,5 139,1 179,7 0,3
Malaisie 158,4 166,3 175,1 142,2 151,2 −1,2
Singapour 76,7 99,7 100,4 71,4 87,3 3,3
Cambodge 8,1 21,9 27,5 45,4 30,5 39,1
Myanmar 6,0 17,0 17,8 9,4 17,9 31,6
Brunéi Darussalam 0,5 0,4 0,4 0 6 0,5 −2,9
Laos (République démocratique populaire du) 0,0 0,1 0,1 0,4 0,1 27,9
Total - Exportations vers l'ANASE 1 531,7 1 157,8 1 677,1 1 534,5 1 634,8 1,6

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Débouchés pour le Canada

En 2018, la Thaïlande était le cinquième importateur de produits agroalimentaires et de la mer canadiens en importance parmi les pays de l'ANASE. Les importations de produits agroalimentaires et de la mer canadiens ont connu un TCAC de 3,3 % de 2014 à 2018. La Thaïlande possède également le deuxième secteur de la restauration en importance parmi les pays de l'ANASE.

L'industrie touristique du pays et l'évolution des comportements de consommation des Thaïlandais, surtout chez les jeunes, offrent la possibilité aux exportateurs canadiens de produits agroalimentaires et de la mer d'approvisionner le secteur thaïlandais de la restauration. Parmi les produits qui offrent des débouchés intéressants, mentionnons les fèves de soja, le blé, le porc, le poisson et les préparations alimentaires.

Les tarifs s'appliquant aux produits agricoles sont élevés en Thaïlande. En moyenne, le tarif de la NPF qui s'applique aux produits agricoles est de 25,1 %. Les tarifs sur les produits de viande sont parmi les plus élevés et pourraient atteindre 50 % de la valeur.

Selon des discussions exploratoires en vue d'un éventuel accord de libre-échange Canada-ANASE, les pays de l'ANASE, lesquels représentent ensemble le sixième partenaire commercial du Canada, pourraient être un marché potentiel pour les exportateurs canadiens.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à partir de la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire.

Ressources

Profil du secteur de la restauration – Thaïlande
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Saidouba Camara

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2020).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :