Sélection de la langue

Recherche

Profil du secteur de la restauration – Malaisie

Juin 2020

Sommaire

De 2014 à 2018, les ventes du secteur des services alimentaires de la Malaisie ont augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 4,9 % pour atteindre 20,1 G$ US en 2018. De 2019 à 2023, les ventes du secteur des services alimentaires de la Malaisie devraient croître selon un TCAC de 4,3 % pour atteindre 24,8 G$ US d'ici 2023.

À l'échelle mondiale, les dépenses alimentaires des musulmans étaient évaluées à 1,4 billion de dollars en 2018, et elles devraient atteindre 2 billions de dollars d'ici 2024 (Dinar Standard, 2019). La Malaisie, l'un des pays d'Asie du Sud-Est comptant une population majoritairement musulmane, cherche à devenir le chef de file de l'industrie mondiale de produits halal et prévoit devenir le centre international de produits halal (Abdullah & Azam, 2020).

Afin d'augmenter les ventes du secteur des services alimentaires de la Malaisie, les producteurs et les exportateurs de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada devraient évaluer les débouchés et les défis relevés dans le présent rapport.

Les restaurants représentent le plus important sous-secteur des services alimentaires de la Malaisie, avec des ventes qui sont se chiffrées à 12,6 G$ US en 2018 et qui ont connu une croissance selon un TCAC de 5,5 % de 2014 à 2018. Les ventes de ce sous-secteur devraient atteindre 16 G$ US d'ici 2023, selon un TCAC de 4,7 %. En 2018, les services d'hébergement constituaient le deuxième canal en importance au chapitre de la valeur des ventes (2 G$ US), suivis par les pubs, clubs et bars (1,8 G$ US), les exploitants mobiles (1,3 G$ US) et les établissements de loisir (833,5 M$ US). Tous les sous-secteurs ont connu une forte croissance de 2014 à 2018, et les résultats sont prometteurs pour les années 2019 à 2023.

En 2019, les principaux produits importés par la Malaisie en provenance du Canada étaient le blé et le méteil (45,1 M$ US), suivis par l'huile de navette ou de colza à faible teneur en acide érucique (22,3 M$ US) et le soja (19,9 M$ US). Le lait et la crème solides ont connu la plus importante croissance de 2015 à 2019, avec un TCAC de 212,8 %.

La Malaisie est un marché en pleine croissance en ce qui a trait aux produits alimentaires pratiques, sains et de qualité. La petite part de marché du Canada des produits alimentaires importés par la Malaisie indique une possibilité d'expansion. L'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) favorisera la compétitivité du Canada au sein du marché malaisien.

Comportement des consommateurs

Malgré le ralentissement économique mondial et la hausse du coût de la vie du pays (Tan, 2019), la Malaisie se classait au sixième rang sur le plan de la confiance des consommateurs parmi les pays de la région de l'Asie-Pacifique au cours du quatrième trimestre de 2019 après l'Inde, les Philippines, le Viet Nam, l'Indonésie et la Chine (The Conference Board, 2020). Selon le dernier sondage qui a été réalisé en 2016, les dépenses des ménages en restauration et en hôtel sont passées de 12,7 % en 2014 à 13,4 % en 2016. Il s'agit du quatrième plus grand poste de dépenses des ménages en importance après les dépenses en logement/eau/électricité/gaz et autres combustibles (24 %), les dépenses en aliments et en boissons non alcoolisées (18 %) et les dépenses en transport (13,4 %) (Department of Statistics Malaysia, 2017).

En Malaisie, la cuisine asiatique est le type de cuisine le plus populaire au sein du marché des restaurants à service complet. La cuisine chinoise a enregistré les ventes les plus importantes en 2018, atteignant 946 M$ US; elles devraient atteindre 1,1 G$ US en 2023 selon un TCAC de 3,9 %. En 2018, la cuisine italienne a connu la plus importante croissance, avec un TCAC de 5 %, et elle devrait être en tête en 2023 avec un TCAC de 4,4 %. Sur le marché de la restauration rapide, les ventes de hamburgers se sont classées en tête de liste, totalisant 788,2 M$ US; elles devraient atteindre 955 M$ US en 2023, selon un TCAC de 3,8 %. Les restaurants rapides de sandwichs ont connu la plus forte croissance en 2018, soit un TCAC de 5 %, et ils devraient se classer en tête en 2023 avec un TCAC de 3,9 %.

Valeur des ventes en Malaisie par type de cuisine - restaurants à service complet - données historiques et prévisions, de 2014 à 2023 (en millions de dollars américains)
Type de cuisine 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Autres types de cuisine asiatique 1 404,1 1 687,2 4,7 1 762,6 2 056,9 3,9
Chinoise 788,5 945,9 4,7 987,0 1 148,4 3,8
Italienne et pizza et pâtes 538,5 654,7 5,0 685,04 812,3 4,4
Japonaise (y compris les sushis) 391,7 470,9 4,7 492,0 577,6 4,1
Indienne 378,6 454,4 4,7 475,6 553,6 3,9
Steaks et grillades 323,0 386,7 4,6 404,5 471,3 3,9
Poisson et fruits de mer 284,1 343,4 4,9 358,8 422,4 4,2
Thaïe 225,0 269,7 4,6 282,2 328,3 3,9
Barbecue, churrascaria 106,6 128,1 4,7 133,9 156,5 4,0
Française 98,4 117,9 4,6 123,2 143,2 3,8
Turque, levantine et perse 20,3 24,3 4,6 25,5 29,6 3,8
Africaine 3,2 3,9 4,6 4,0 4,7 3,9
Autre 1 161,1 1 672,8 9,6 1 819,8 2 451,9 7,7
Total 5 723,2 7 159,9 5,8 7 555,1 9 156,5 4,9

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Valeur des ventes en Malaisie par type de cuisine - restaurants rapides - données historiques et prévisions, de 2014 à 2023 (en millions de dollars américains)
Type de cuisine 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Hamburgers 658,0 788,2 4,6 821,9 955,0 3,8
Poulet 558,4 676,9 4,9 708,2 826,2 3,9
Poisson et fruits de mer 451,7 528,5 4,0 548,9 636,3 3,8
Nouilles et riz 252,3 296,5 4,1 308,1 357,2 3,8
Sandwichs 168,5 204,7 5,0 213,9 249,4 3,9
Pizza 146,7 176,1 4,7 183,5 213,4 3,8
Jus/boissons fouettées 66,3 78,5 4,3 81,6 94,7 3,8
Mexicaine et tacos 10,3 12,4 4,6 12,9 15,0 3,8
Sushis 10,3 12,1 4,0 12,6 14,5 3,7
Kebabs/gyros 9,9 11,8 4,6 12,3 14,3 3,8
Autre 1 171,5 1 539,5 7,1 1 638,7 2 064,3 5,9
Total 3 503,9 4 325,1 5,4 4 542,5 5 440,3 4,6

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Marché global des services alimentaires

La Malaisie compte environ 32,6 millions d'habitants (Statistics Malaysia, 2019) et se classe au deuxième rang des plus grands marchés de services alimentaires parmi les quatre nations retenues de l'Asie du Sud-Est (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est [ANASE]). L'augmentation du pouvoir d'achat de la Malaisie et l'évolution du mode de vie urbain stimulent la demande pour la commodité, la constance de la qualité, la valeur ajoutée et les goûts diversifiés au sein de l'industrie des services alimentaires du pays. Le secteur des services alimentaires de la Malaisie a connu une croissance selon un TCAC de 4,9 % de 2014 à 2018, et ses ventes ont atteint une valeur de 20,1 G$ US en 2018, soit 5 G$ US de plus que la valeur des ventes enregistrées dans le secteur des services alimentaires des Philippines. Le secteur des services alimentaires de la Malaisie devrait atteindre 24,8 G$ US d'ici 2023, une valeur qui devrait augmenter selon un TCAC de 4,3 % de 2019 à 2023.

Valeur des ventes dans le secteur des services alimentaires de chaque économie de l'ANASE retenue,données historiques et prévisions (en milliards de dollars américains)
Économie 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Indonésie 43,3 51,0 4,2 52,9 60,2 3,3
Malaisie 16,6 20,1 4,9 21,0 24,8 4,3
Philippines 12,7 15,1 4,5 15,9 19,7 5,5
Singapour 7,2 8,8 5,3 9,3 11,2 4,9

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Débouchés et défis relatifs aux produits alimentaires canadiens en Malaisie
Débouchés Défis
La Malaisie est l'un des trois principaux marchés émergents en Asie. Ses infrastructures et l'interconnexion des moyens de transport sont excellentes, et le poids du régime douanier est faible (EDC, 2019). En raison de la baisse de production d'huile de palme et de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine (Kumar, 2020; Yusof, 2020), la croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Malaisie a diminué, s'établissant à 4,3 % en 2019, soit le taux le plus bas depuis la dernière crise financière mondiale (Sukumuran, 2020).
La croissance de l'industrie malaisienne est l'une des plus rapides au pays grâce à l'augmentation du tourisme et des dépenses de consommation (département du Commerce des États-Unis, 2019). Pour réaliser son objectif d'attirer 30 millions de touristes, le pays fait maintenant la promotion de la campagne Visit Malaysia 2020 - « Visit Truly Asia Malaysia (en anglais seulement) » (Malaysia Tourism Promotion Board, 2020). L'éclosion du coronavirus actuelle entraîne une baisse inattendue du nombre de touristes en Chine, qui comptent pour une importante partie du marché du tourisme de la Malaisie (Mok, 2020). Le virus aura une incidence négative sur l'économie de la Malaisie pendant le premier trimestre de 2020 (Bank Negara, 2020). Le gouvernement malaisien prépare une politique de stimulation de l'économie pour réduire les répercussions de l'épidémie (Shira, 2020).
Les produits agroalimentaires et les produits de la mer du Canada sont considérés comme étant salubres et de grande qualité. Les produits alimentaires sains et hygiéniques de grande qualité sont en demande en Malaisie. Les cas d'intoxication alimentaire en Malaisie ont grimpé de 24 % de 2017 à 2018 (Kaur, 2019). L'inégalité des revenus persiste en Malaisie. Les produits alimentaires canadiens sont encore trop chers pour la plupart des habitants des régions rurales et certaines familles de la classe moyenne. Dans le marché de l'alimentation au détail de la Malaisie, le Canada fait face à une forte concurrence de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Chine et d'autres pays d'Asie du Sud.

À l'échelle mondiale, les dépenses alimentaires des musulmans étaient évaluées à 1,4 billion de dollars en 2018, et elles devraient atteindre 2 billions de dollars d'ici 2024 (DinarStandard, 2019). La Malaisie, l'un des pays de l'ANASE comptant une population majoritairement musulmane, cherche à devenir le chef de file de l'industrie mondiale de produits halal et le centre international de produits halal (Abdullah & Azam, 2020).

Agriculture et Agroalimentaire Canada a mis sur pied le programme Agri-assurance pour aider les entreprises canadiennes à mettre en œuvre des projets de certification de systèmes d'assurance de tiers qui tiennent compte des exigences des marchés étrangers et contribuent à accroître les possibilités d'exportation pour les produits agricoles et agroalimentaires canadiens (AAC, 2018).

Il n'existe aucun système de certification de produits halal normalisé à l'échelle mondiale. Chaque pays musulman a ses propres exigences en matière de produits halal lorsqu'il est question de produits alimentaires importés. La région de l'ANASE ne possède ni les compétences ni les investissements suffisants pour mettre sur pied un écosystème halal (Neo, 2019).

La plupart des petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes ne connaissent pas bien le marché alimentaire halal en Asie et sont parfois réticentes à respecter certaines exigences des clients en raison de contraintes financières et du fardeau de la réglementation (VanRaes, 2017). Les exportateurs de viande de l'Alberta n'exportent aucun produit alimentaire emballé ni bœuf ou agneau sur le marché malaisien (gouvernement de l'Alberta, 2020).

Les restaurants représentent le plus important sous-secteur des services alimentaires de la Malaisie, avec des ventes qui sont se chiffrées à 12,6 G$ US en 2018 et qui ont connu une croissance selon un TCAC de 5,5 % de 2014 à 2018. Les ventes de ce sous-secteur devraient atteindre 16 G$ US d'ici 2023, c'est-à-dire croître selon un TCAC de 4,7 %. En 2018, le sous-secteur de l'hébergement s'est classé deuxième sur le plan de la valeur des ventes (2 G$ US), suivi par les secteurs des pubs, clubs et bars (1,8 G$ US), des exploitants mobiles (1,3 G$ US) et des loisirs (833,5 M$ US). Tous les sous-secteurs ont connu une croissance solide de 2014 à 2018, et les résultats sont prometteurs pour les années 2019 à 2023.

Valeur des ventes et croissance du secteur des services alimentaires de la Malaisie par sous-secteur, données historiques et prévisions (en millions de dollars américains)
Sous-secteur 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Restaurants 10 171,7 12 602,1 5,5 13 256,4 15 933,7 4,7
Hébergement 1 675,8 1 981,2 4,3 2 066,0 2 443,6 4,3
Pubs, clubs et bars 1 557,1 1 815,4 3,9 1 880,3 2 146,5 3,4
Exploitants mobiles 1 112,0 1 277,8 3,5 1 311,4 1 468,3 2,9
Loisirs 709,9 833,5 4,1 864,0 992,0 3,5
Milieu de travail 554,0 632,0 3,3 647,2 718,7 2,7
Détail 403,8 471,1 3,9 486,4 553,7 3,3
Voyage 380,5 455,1 4,6 473,6 554,3 4,0
Total 16 564,8 20 068,1 4,9 20 985,3 24 810,7 4,3

Source :GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dans le sous-secteur des restaurants, ce sont les restaurants à service complet qui ont enregistré les ventes les plus élevées, soit 7 160 M$ US en 2018, suivis par les restaurants rapides (4 325,1 M$ US). Ces deux types de restaurants comptaient pour 91,1 % des ventes totales du sous-secteur des restaurants (12,6 G$ US). Ces deux types de restaurants ont connu une forte croissance selon un TCAC de 5,8 % et 5,4 %, respectivement, de 2014 à 2018, et on prévoit que leur croissance se poursuivra selon un TCAC de 4,9 % et 4,6 %, respectivement, de 2019 à 2023. Les cafés et salons de thé ont connu une bonne croissance selon un TCAC de 4,2 % de 2014 à 2018; leurs ventes se sont élevées à 856,4 M$ US en 2018.

Dans le sous-secteur de l'hébergement, ce sont les hôtels et les motels qui ont enregistré les ventes les plus élevées (1,7 G$ US) en 2018, suivis par les parcs de villégiature (146,3 M$ US) et les petits hôtels (62,8 M$ US). Ces trois types d'établissements se sont développés selon un TCAC de 4,3 %, 3,1 % et 3,6 %, respectivement, de 2014 à 2018, et devraient connaître une croissance selon un TCAC de 4,4 %, 3,5 % et 2,9 %, respectivement, de 2019 à 2023.

Dans le sous-secteur des pubs, clubs et bars, ce sont les pubs et les bars qui ont généré les ventes les plus élevées, soit 1,5 G$ en 2018, suivis par les boîtes de nuit (307,8 M$ US). Les ventes de ces deux principaux types d'établissements comptaient pour 98 % de l'ensemble des ventes du sous-secteur des pubs, clubs et bars (1,8 G$ US). Les deux types d'établissements ont connu une croissance modérée selon un TCAC de 3,9 % et 3,8 %, respectivement, de 2014 à 2018, et devraient croître selon un TCAC respectif de 3,4 % et de 3,1 % de 2019 à 2023.

Ventes du secteur des services alimentaires de la Malaisie par sous-secteur et type d'établissement, données historiques et prévisions (en millions de dollars américains)
Sous-secteur Type d'établissement 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Hébergement Logement et petit déjeuner continental 2,8 3,2 3,8 3,4 4,0 4,3
Petits hôtels 54,5 62,8 3,6 64,4 72,2 2.9
Parcs de villégiature 124,6 146,3 4,1 151,4 173,4 3,5
Auberges 17,1 19,9 3,8 20,4 23,1 3,1
Hôtels et motels 1 460,6 1 730,3 4,3 1 806,8 2 147,6 4,4
Autres 16,1 18,8 3,8 19,6 23,3 4,5
Loisirs Divertissement 373,5 438,8 4,1 455,1 523,0 3,5
Lieux de rassemblement 213,3 251,1 4,2 260,7 300,3 3,6
Attractions touristiques 123,1 143,6 3,9 148,2 168,7 3,3
Exploitants mobiles Autres exploitants mobiles 872,8 995,8 3,4 1 018,5 1 130,5 2,6
Fourgonnettes 239,3 281,9 4,2 292,8 337,8 3,6
Pubs, clubs et bars Boîtes de nuit 265,5 307,8 3,8 317,1 358,5 3,1
Clubs privés et clubs sociaux 31,5 36,3 3,7 37,3 41,9 3,0
Pubs et bars 1 260,2 1 471,2 3,9 1 525,9 1 746,1 3,4
Restaurants Cafés et salons de thé 726,1 856,4 4,2 888,4 1 023,5 3,6
Restaurants à service complet 5 723,2 7 159,9 5,8 7 555,1 9 156,5 4,9
Bars laitiers 218,6 260,6 4,5 270,4 313,3 3,8
Restaurants rapides 3 503,8 4 325,1 5,4 4 542,5 5 440,3 4,6
Détail Boulangeries-pâtisseries 240,7 283,0 4,1 293,3 336,9 3,5
Dépanneurs 80,2 92,4 3,6 94,8 106,2 2,9
Épiceries fines 5,9 6,9 3,8 7,1 8,0 3,1
Grands magasins 4,6 5,5 4,6 5,7 6,6 3,8
Autres commerces de détail 4,1 4,7 3,4 4,8 5,3 2,7
Commerces rattachés à une station-service 27,5 31,1 3,1 31,8 35,0 2,4
Supermarchés et hypermarchés 40,7 47,4 3,9 48,9 55,6 3,2
Voyage Avion 330,2 399,4 4,9 416,3 489,2 4,1
Train 5,1 5,8 3,3 5,9 6,6 2,6
Bateau 45,2 49,9 2,5 51,4 58,5 3,3
Milieu de travail Ministères et autorités locales 57,7 67,4 4,0 69,8 79,6 3,4
Industriel 333,4 377,3 3,1 385,7 424,8 2,4
Commerces de détail, institutions financières et bureaux 163,0 187,3 3,5 191,7 214,3 2,8

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Services alimentaires : Comparaison entre les établissements franchisés et les établissements indépendants

Bien que les établissements indépendants détiennent une part de marché importante dans tous les canaux, les ventes des établissements franchisés devraient croître selon un TCAC plus élevé que celui des chaînes indépendantes (4,8 % par rapport à 4,2 %) d'ici 2023. Malgré la croissance plus rapide des chaînes franchisées au sein du sous-secteur des restaurants, les ventes des restaurants indépendants représentaient 75,5 % de l'ensemble des ventes, alors que celles des chaînes de restaurant comptaient pour 24,5 % des ventes totales en 2018. Au sein du sous-secteur de l'hébergement, les ventes des établissements indépendants comptaient pour 93,7 % de l'ensemble des ventes, tandis que celles des établissements franchisés représentaient 6,3 % des ventes totales. Dans le sous-secteur des pubs, clubs et bars, les ventes des établissements indépendants représentaient 95,1 % des ventes totales, alors que celles des établissements franchisés représentaient 4,9 % de l'ensemble des ventes.

Ventes des établissements franchisés par rapport aux ventes des établissements indépendants dans le secteur des services alimentaires de la Malaisie, données historiques et prévisions (en millions de dollars américains)
Sous-secteur Chaîne ou établissement indépendant 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Hébergement Chaîne 103,7 124,8 4,7 131,0 155,7 4,4
Établissement indépendant 1 572,1 1 856,4 4,2 1 935,0 2 287,9 4,3
Loisirs Chaîne 245,6 288,2 4,1 298,5 341,8 3,4
Établissement indépendant 464,3 545,3 4,1 565,5 650,2 3,6
Exploitants mobiles Chaîne 27,4 31,6 3,6 32,5 36,4 2,9
Établissement indépendant 1 084,6 1 246,1 3,5 1 278,8 1 431,9 2,9
Pubs, clubs et bars Chaîne 76,4 89,6 4,1 92,9 106,1 3,4
Établissement indépendant 1 480,7 1 725,8 3,9 1 787,4 2 040,4 3,4
Restaurants Chaîne 2 430,0 3 089,2 6,2 3 254,8 3 973,0 5,1
Établissement indépendant 7 741,7 9 512,9 5,3 10 001,6 11 960,7 4,6
Détail Chaîne 127,2 146,9 3,7 150,9 169,6 3,0
Établissement indépendant 276,6 324,2 4,0 335,5 384,1 3,4
Voyage Non précisé 380,5 455,1 4,6 473,6 554,3 4,0
Milieu de travail Non précisé 554,0 632,0 3,3 647,2 718,7 2,7
Sous-total - Établissements franchisés 3 010,3 3 770,3 5,8 3 960,6 4 782,6 4,8
Sous-total - Établissements indépendants 12 620,0 15 210,7 4,8 15 903,8 18 755,1 4,2
Total - Établissements franchisés et indépendants 15 630,3 18 980,9 5,0 19 864,4 23 537,7 4,3

Source : GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dans le secteur des services alimentaires de la Malaisie, la valeur la plus élevée par transaction en 2018 a été enregistrée dans les boîtes de nuit indépendantes et franchisées (25,8 $ US), puis dans les pubs et bars indépendants (22,4 $ US). De 2019 à 2023, les établissements de logement et petit déjeuner continental (indépendants) devraient connaître la croissance la plus rapide, selon un TCAC de 4,3 %.

Valeur par transaction dans les établissements franchisés de services alimentaires par type d'établissement, données historiques et prévisions (en dollars américains)
Sous-secteur Type d'établissement 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Hébergement Hôtels et motels 13,4 11,3 −4,2 11,8 13,8 4,0
Loisirs Divertissement 9,9 8,4 −4,2 8,7 10,0 3,4
Lieux de rassemblement 13,4 11,3 −4,2 11,8 13,4 3,4
Attractions touristiques 8,9 7,6 −3,8 8,0 9,2 3,7
Exploitants mobiles Autres exploitants mobiles 6,1 5,2 −3,8 5,4 6,2 3,4
Fourgonnettes 6,3 5,4 −3,7 5,7 6,6 3,7
Pubs, clubs et bars Clubs privés et clubs sociaux 19,4 16,6 −3,8 17,3 20,0 3,7
Pubs et bars 30,0 25,8 −3,7 27,0 31,4 3,9
Restaurants Cafés et salons de thé 5,1 4,3 −4,2 4,5 5,2 3,5
Restaurants à service complet 20,9 17,7 −4,1 18,4 21,3 3,6
Bars laitiers 5,7 4,9 −4,0 5,1 5,8 3,5
Restaurants rapides 7,3 6,1 −4,2 6,4 7,0 2,5
Détail Boulangeries-pâtisseries 9,5 8,1 −4,1 8,4 9,7 3,5
Dépanneurs 4,8 4,1 −3,9 4,3 4,9 3,6
Grands magasins 3,8 3,2 −4,0 3,3 3,8 3,5
Autres commerces de détail 4,9 4,2 −3,9 4,3 5,0 3,5
Commerces rattachés à une station-service 4,1 3,5 −4,0 3,6 4,1 3,3
Supermarchés et hypermarchés 5,8 5,0 −3,6 5,2 6,1 3,9

Source :GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Valeur par transaction dans les établissements indépendants de services alimentaires par type d'établissement, données historiques et prévisions (en dollars américains)
Sous-secteur Type d'établissement 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Hébergement Logement et petit déjeuner continental 2,5 2,1 −4,3 2,2 2,6 4,3
Petits hôtels 6,6 5,7 −3,6 5,9 6,8 3,6
Parcs de villégiature 12 10,1 −4,2 10,5 12 3,4
Auberges 6,8 5,7 −4,3 6 6,9 3,6
Hôtels et motels 11,3 9,5 −4,2 9,9 11,6 4,0
Autres 9,6 8,2 −3,9 8,5 10 4,1
Loisirs Divertissement 8,2 7 −3,9 7,3 8,3 3,3
Lieux de rassemblement 11,2 9,4 −4,3 9,8 11,3 3,6
Attractions touristiques 8,5 7,2 −4,1 7,6 8,8 3,7
Exploitants mobiles Autres exploitants mobiles 2,7 2,3 −3,9 2,4 2,7 3,0
Fourgonnettes 2,8 2,4 −3,8 2,6 3 3,6
Pubs, clubs et bars Boîtes de nuit 30,1 25,8 −3,8 26,9 31 3,6
Clubs privés et clubs sociaux 22,5 19,3 −3,8 20,1 23,2 3,7
Pubs et bars 26,1 22,4 −3,7 23,5 27,3 3,8
Restaurants Cafés et salons de thé 4,4 3,7 −4,2 3,9 4,5 3,6
Restaurants à service complet 4,1 3,5 −3,9 3,6 4 2,7
Bars laitiers 5,2 4,4 −4,1 4,6 5,3 3,6
Restaurants rapides 2,7 2,2 −5,0 2,3 2,7 4,1
Détail Boulangeries-pâtisseries 8,6 7,3 −4,0 7,6 8,8 3,7
Dépanneurs 4,4 3,7 −4,2 3,9 4,5 3,6
Épiceries fines 3,9 3,3 −4,1 3,5 4 3,4
Grands magasins 3,5 3 −3,8 3,1 3,6 3,8
Autres commerces de détail 4,7 4 −4,0 4,1 4,7 3,5
Commerces rattachés à une station-service 3,7 3,1 −4,3 3,2 3,7 3,7
Supermarchés et hypermarchés 5,3 4,6 −3,5 4,8 5,6 3,9

Source :GlobalData, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Tendances des marchés

Économie des pays de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est

L'économie de l'Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), pays confondus, constituerait la quatrième économie en importance au monde en 2050, et l'ANASE représenterait le sixième plus grand partenaire commercial du Canada en 2018 (US-ASEAN Business Council, 2019; Affaires mondiales Canada, 2019). En 2019, les exportations canadiennes combinées de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers les marchés de l'ANASE étaient évaluées à 1,6 G$ US, représentant 3,2 % du total des exportations canadiennes vers d'autres pays (50,5 G$ US). Les exportations canadiennes vers les régions ont été relativement peu élevées, la valeur des exportations canadiennes ayant augmenté selon un TCAC de 1,7 % de 2015 à 2019. Cependant, les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers la Malaisie ont connu un déclin selon un TCAC de 1,1 % de 2015 à 2019, ayant atteint une valeur de 151,1 M$ US en 2019.

Exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers les pays de l'ANASE (en millions de dollars américains)
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Pays membres de l'ANASE 1 524,9 1 145,6 1 667,2 1 525,1 1 630,3 1,7
Indonésie 528,2 367,8 495,3 602,4 673,6 6,3
Viet Nam 280,5 198,4 470,3 264,5 298,4 1,6
Philippines 291,0 147,5 253,8 251,5 193,5 −9,7
Thaïlande 176,5 129,5 128,6 138,8 179,3 0,4
Malaisie 158,2 166,1 174,9 141,8 151,1 −1,1
Singapour 75,8 96,9 98,7 70,4 85,6 3,1
Cambodge 8,1 21,9 27,5 45,4 30,3 39,1
Myanmar 6,0 17,0 17,8 9,4 17,9 31,6
Brunéi Darussalam 0,5 0,3 0,4 0,6 0,5 −3,1
Laos 0,0 0,1 0,1 0,4 0,1 27,9

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2019, le Canada a importé pour 1,6 G$ US en produits agroalimentaires et en produits de la mer en provenance des pays de l'ANASE. Les importations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer en provenance de la Malaisie ont connu une croissance selon un TCAC de 0,8 % de 2015 à 2019, atteignant une valeur de 177,1 M$ US en 2019.

Importations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer en provenance des pays de l'ANASE (en millions de dollars américains)
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Pays membres de l'ANASE 1 496,8 1 501,3 1 577,1 1 627,0 1 630,3 2,2
Thaïlande 588,2 579,5 586,9 594,5 615,7 1,2
Viet Nam 371,1 368,8 410,7 448,7 436,2 4,1
Indonésie 169,5 205,0 217,6 209,1 212,0 5,8
Malaisie 171,3 165,2 162,8 163,8 177,1 0,8
Philippines 168,6 143,2 166,1 151,1 134,6 −5,5
Singapour 18,5 21,4 20,9 50,7 45,1 25,0
Myanmar 8,7 9,5 10,5 6,4 7,0 −5,5
Cambodge 0,5 8,0 1,0 1,3 1,5 32,1
Laos 0,1 0,3 0,3 1,1 0,8 61,4
Brunéi Darussalam 0,3 0,5 0,4 0,2 0,3 −6,5

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Produits alimentaires halal lancés en Malaisie

La population musulmane en croissance devrait constituer 27 % de la population mondiale d'ici 2030 (MIFB, 2019). À l'échelle mondiale, les dépenses alimentaires des musulmans étaient évaluées à 1,4 billion de dollars en 2018, et elles devraient atteindre 2 billions de dollars d'ici 2024 (DinarStandard, 2019). Entre janvier 2015 et janvier 2020, 17,7 % des produits alimentaires et des boissons (y compris les aliments pour animaux de compagnie) lancés dans les régions de l'Asie-Pacifique portaient la mention « halal » (Mintel, 2020). La Malaisie, l'un des pays de l'ANASE comptant une population majoritairement musulmane, cherche à devenir le chef de file de l'industrie mondiale de produits halal et prévoit devenir le centre international de produits halal (Abdullah & Azam, 2020).

En Malaisie, 6 199 produits alimentaires halal ont été lancés de 2015 à 2019. Pendant la même période, les dix principales entreprises alimentaires du pays avaient lancé 1 520 produits et connu une croissance selon un TCAC de 8,2 %. L'entreprise qui a lancé le plus grand nombre de produits alimentaires halal en Malaisie est Nestlé, avec 347 produits. Les pâtisseries et les collations ont été les deux catégories ayant connu le plus grand nombre de produits alimentaires halal lancés.

Nombre de boissons chaudes lancées en Malaisie, de 2015 à 2019
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • 2015 : 1 173
  • 2016 : 1 350
  • 2017 : 1 151
  • 2018 : 1 302
  • 2019 : 1 223

Source : Mintel, 2020

Nombre de produits lancés par les dix principales entreprises en Malaisie, de 2015 à 2019
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Entreprise Nombre de produits lancés
Nestlé 347
Mondelez  159
Dairy farm  153
Petra foods 135
Delfi marketing 135
Delfi foods 135
GCH retail 134
Mondelez 119
Tong garden 102
Unilever 101

Source : Mintel, 2020

Nombre de produits lancés dans les 10 principales catégories, de 2015 à 2019
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Catégorie Nombre de produits lancés
Confiseries et gommes à mâcher 212
Aliments pour bébés 246
Desserts et crème glacée 267
Produits transformés à base de poisson, de viande et d'œufs 339
Confiseries chocolatées 374
Repas et plats principaux 528
Produits laitiers 767
Sauces et assaisonnements 850
Collations 889
Produits de boulangerie-pâtisserie 1 161

Source : Mintel, 2020

Marché mondial

La Malaisie est un pays exportateur net de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers le Canada, dont les ventes nettes sont évaluées à 26 M$ US. Le Canada a importé pour 177,1 M$ US en produits agroalimentaires et produits de la mer de la Malaisie; les exportations canadiennes, elles, étaient évaluées à 151,1 M$ US en 2019.

En 2019, les importations totales de produits agroalimentaires et de produits de la mer de la Malaisie en provenance d'autres pays étaient évaluées à 16,3 G$ US. De ce montant, 148,9 M$ US provenaient du Canada, représentant 0,9 % des importations agricoles totales de la Malaisie. En 2019, il y avait un écart de 16,1 G$ US entre les importations de la Malaisie en provenance d'autres pays et celles en provenance du Canada.

Écart brut en matière d'exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers la Malaisie (en millions de dollars américains)
Fournisseur des produits importés 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Importations de la Malaisie en provenance d'autres pays 15 802,2 14 906,9 15 671,6 16 559,3 16 275,8 0,7
Importations de la Malaisie en provenance du Canada 187,7 205,2 219,0 209,1 148,9 −5,6
Écart brut avec le Canada en matière d'exportation 15 614,5 14 701,7 15 452,6 16 350,2 16 126,9 0,8

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2019, les principaux produits importés par la Malaisie en provenance d'autres pays étaient les fèves de cacao (0,8 G$ US), les préparations alimentaires (0,7 G$ US), le sucre de canne brut (0,6 G$ US) et le tourteau (0,5 G$ US). De 2015 à 2019, les importations de fèves de cacao ont connu la croissance la plus rapide, soit selon un TCAC de 4,7 %, suivies par les importations de préparations alimentaires, qui ont connu une croissance selon un TCAC de 3,7 %.

Dix principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par la Malaisie en provenance d'autres pays, de 2015 à 2019 (en millions de dollars américains)
Code SH 6 Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total - Monde 15 802,2 14 906,9 15 671,6 16 559,3 16 275,8 0,7
180100 Fèves de cacao 688,5 657,1 695,7 791,9 828,6 4,7
210690 Préparations alimentaires, n.d.a.[1] 598,1 640,1 594,9 651,5 690,6 3,7
170114 Sucre de canne brut à l'état solide (à l'exception du sucre de canne 170113) 636,6 791,7 887,5 683,9 567,8 −2,8
230400 Tourteau et autres résidus solides de l'huile de soja 576,3 460,5 609,6 590,4 521,7 −2,5
100590 Maïs (à l'exception des semences) 469,1 421,7 532,1 546,3 478,2 0,5
151110 Huile de palme brute 437,0 128,5 211,0 275,2 456,8 1,1
100630 Riz semi-blanchi ou blanchi 528,9 375,6 346,6 404,4 450,3 −3,9
020230 Viande désossée de l'espèce bovine, congelée 489,2 442,5 468,6 463,4 418,0 −3,9
100510 Maïs de semence 296,5 285,7 212,1 277,3 309,8 1,1
040210 Lait et crème sous forme solide, n'excédant pas 1,5 % de matière grasse 385,2 283,1 286,9 261,6 298,6 −6,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Les importations de produits agroalimentaires et de produits de la mer par la Malaisie en provenance du Canada ont connu une baisse selon un TCAC de −5,6 % de 2015 à 2019 pour se chiffrer à 148,9 M$ US en 2019. La même année, les principaux produits importés par la Malaisie en provenance du Canada étaient le blé et le méteil (45,1 M$ US), suivis par l'huile de navette ou de colza à faible teneur en acide érucique (22,3 M$ US) et le soja (19,9 M$ US). L'huile de canola du Canada représentait 65,1 % de l'ensemble des importations de ce produit par la Malaisie en provenance d'autres pays. Les graines de canola du Canada représentaient 25,9 % des importations totales de la Malaisie en provenance d'autres pays. Le lait et la crème sous forme solide ont connu la croissance la plus importante sur le plan de l'importation, avec un TCAC de 212,8 % de 2015 à 2019, alors que l'importation des semences de soja a connu une baisse au cours de la même période, avec un TCAC de −19,1 %.

Dix principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par la Malaisie en provenance du Canada et part du Canada, de 2015 à 2019 (en millions de dollars américains)
Code SH 6 Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019 Part du Canada dans le monde en 2019 (%)
Total - Canada 187,7 205,2 219,0 209,1 148,9 −5,6 0,9
100199 Blé et méteil (à l'exception des semences et du blé dur) 31,5 46,9 54,5 55,3 45,1 9,4 15,5
151411 Huile de navette ou de colza à faible teneur en acide érucique (moins de 2 %), brute 25,0 55,2 32,0 40,4 22,3 −2,9 65,1
120190 Soja (à l'exception des semences) 34,5 38,8 39,0 31,0 19,9 −12,8 12,9
120110 Semences de soja 36,6 31,8 37,4 31,7 15,7 −19,1 9,9
430110 Pelleteries de vison brutes 0,8 2,3 2,7 2,3 8,3 81,6 19,4
040210 Lait et crème sous forme solide, n'excédant pas 1,5 % de matière grasse 0,1 0,0 9,6 4,8 5,3 212,8 1,8
100191 Semences de blé et de méteil (à l'exception du blé dur) 4,5 1,6 0,9 2,0 4,4 −0,5 22,0
120510 Graines de navette ou de colza à faible teneur en acide érucique (moins de 2 %; moins de 30 micromoles/g) 0,0 0,0 0,5 2,5 4,0 183,5 25,9
210690 Préparations alimentaires, n.d.a[1] 4,6 3,3 2,2 2,2 2,5 −14,0 0,4
071340 Lentilles séchées, écossées 0,8 0,6 0,7 1,3 1,3 15,4 20,5

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Dix principales entreprises de services alimentaires en Malaisie

En 2017, Yum! Brands était la plus grande entreprise de services alimentaires; ses ventes ont totalisé 853,4 M$ US et représentaient 4,5 % du marché des services alimentaires en Malaisie. McDonald's (330,8 M$ US), Doctor's Associates (142 M$ US), Starbucks (127,6 M$ US) et Domino's Pizza (101,2 M$ US) suivaient Yum! Brands.

Dix principales entreprises de services alimentaires en Malaisie en 2017, selon les ventes et la part de marché (en millions de dollars américains)
Entreprise Millions de dollars américains Part (%)
Yum! Brands 853,4 4,5
McDonald's 330,8 1,7
Doctor's Associates 142,0 0,7
Starbucks 127,6 0,7
Domino's Pizza 101,2 0,5
Hot&Roll Holdings 90,1 0,5
Marrybrown 90,0 0,5
Secret Recipe Cakes & Café 81,9 0,4
SugarBun 58,4 0,3
Autres 17 173,3 89,9
Total 19 106,4 100,0
Source : GlobalData, 2020

Concurrence et débouchés

Les perspectives pour les produits agroalimentaires et les produits de la mer canadiens dans le secteur des services alimentaires de la Malaisie sont prometteuses en ce qui a trait aux préparations alimentaires et au lait et à la crème sous forme solide. De 2018 à 2019, l'importation de porc congelé et de pelleteries brutes a connu la plus grande croissance parmi les produits importés par la Malaisie, soit un taux de croissance de 2 058,1 % et de 267,1 % respectivement. En 2019, les exportations de graines de canola canadiennes vers la Malaisie ont augmenté de 59,7 % et représentaient une part de marché de 25,9 %. Le Canada a également la possibilité d'accroître ses exportations de porc congelé et de canneberges vers la Malaisie. En 2019, ces deux produits détenaient une part de marché de moins de 5,5 % en Malaisie.

On recommande fortement aux exportateurs de travailler avec un agent d'importation local, un distributeur et l'utilisateur final pour s'assurer que les produits sont conformes à la réglementation de la Malaisie et que tous les documents appropriés ont été remplis. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le document d'exportation d'aliments hors du Canada (Agence canadienne d'inspection des aliments), le Guide pas-à-pas à l'exportation - Étape 6. Ouvrir les portes : entrer sur votre marché cible (Service des délégués commerciaux du Canada) ainsi que la réglementation douanière et les renseignements sur la conformité (Royal Malaysian Customs Department [en anglais seulement)].

Il convient de mentionner que CanExport offre du financement aux PME pour les aider à se tailler une place au sein des marchés d'exportation et à réaliser des projets de commercialisation stratégique, comme une participation à des salons professionnels. Si elles le désirent, les PME canadiennes sont invitées à présenter une demande au programme CanExport pour les entreprises (PME). Pour toute question au sujet de l'exportation de vos produits agricoles ou alimentaires ou pour obtenir de l'aide, veuillez communiquer avec le Secrétariat de l'accès aux marchés, Agriculture et Agroalimentaire Canada, à l'adresse aafc.mas-sam.aac@canada.ca.

Dix principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par la Malaisie et principaux concurrents en 2019
Code SH 6 Produit Valeur des importations (en millions de dollars américains) Trois principaux fournisseurs et part de marché (%) Part du Canada (%)
1er fournisseur 2e fournisseur 3e fournisseur
180100 Fèves de cacao 828,6 Côte d'Ivoire : 34,4 Ghana : 15,8 Cameroun : 11,3 0,0
210690 Préparations alimentaires, n.d.a.[1] 690,6 Singapour : 31,3 États-Unis : 17,4 Indonésie : 8,7 0,4
170114 Sucre de canne brut (à l'exception du sucre de canne 170113) 567,8 Afrique du Sud : 36,8 Thaïlande : 30,8 Brésil : 21,4 0,0
230400 Tourteau et autres résidus solides de l'huile de soja 521,7 Argentine : 98 États-Unis : 0,6 Inde : 0,6 0,0
100590 Maïs (à l'exception des semences) 478,2 Argentine : 51,3 Brésil : 47,8 États-Unis : 0,5 0,0
151110 Huile de palme brute 456,8 Indonésie : 91,7 Papouasie-Nouvelle-Guinée : 3,0 Cambodge : 2,8 0,0
100630 Riz semi-blanchi ou blanchi 450,3 Viet Nam : 44,5 Thaïlande : 26,6 Inde : 12,2 0,0
020230 Viande désossée de l'espèce bovine, congelée 418,0 Inde : 82,8 Australie : 8,8 Brésil : 4,6 0,0
100510 Maïs de semence 309,8 Argentine : 71,4 Brésil : 27,2 États-Unis : 1,0 0.0
040210 Lait et crème sous forme solide, n'excédant pas 1,5 % de matière grasse 298,6 Nouvelle-Zélande : 32,4 États-Unis : 19,3 Belgique : 9,0 1,8

Source : Global Trade Tracker, 2020

2 : non dénommé ailleurs

Dix principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par la Malaisie en provenance du Canada à la croissance la plus rapide (en millions de dollars américains)
Code SH 6 Description Importations en 2018 Importations en 2019 Écart de croissance (2018-2019) (%) Part de marché en 2019 (%)
030383 Légine congelée 0,0 0,7 N.C. 17,2
020329 Viande de porc congelée 0,0 0,5 2058,1 1,0
430180 Pelleteries brutes 0,3 1,1 267,1 46,0
430110 Pelleteries de vison brutes 2,3 8,3 255,8 19,4
100191 Semences de blé et de méteil (à l'exception du blé dur) 2,0 4,4 122,0 22,0
050400 Boyaux, vessies et estomacs d'animaux (autres que le poisson) 0,4 0,8 118,5 6,3
071310 Pois secs écossés 0,6 1,1 79,9 7,5
120510 Graines de navette ou de colza à faible teneur en acide érucique (moins de 2 %; moins de 30 micromoles/gramme) 2,5 4,0 59,7 25,9
230990 Préparations alimentaires pour animaux (à l'exception des aliments pour chiens ou pour chats) 0,7 1,0 46,8 0,5
130239 Mucilages et épaississants 0,3 0,5 46,4 3,5
200893 Airelles rouges, n.d.a.[1] 1,0 1,3 26,4 5,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

N.C. : Non calculable

1 : non dénommé ailleurs

Selon le rapport d'estimation des échanges commerciaux nationaux publié par le Bureau du représentant américain au Commerce en 2019, les normes halal malaisiennes exigent que les abattoirs maintiennent en place des installations de production de produits halal et assurent la mise en place d'installations de stockage et de transport distinctes pour les produits halal et non halal. En revanche, la Commission du Codex Alimentarius permet la préparation, la transformation, le transport et l'entreposage d'aliments halal dans des installations qui ont été utilisées pour la manipulation d'aliments non halal, à condition que des procédures de nettoyage conformes aux règles islamiques aient été suivies. Toutes les viandes canadiennes ou de pays étrangers (sauf le porc) doivent être certifiées halal par les autorités malaisiennes ou par un organisme de certification halal étranger.

Les producteurs et exportateurs de viande de l'Alberta n'exportent aucun produit alimentaire emballé ni bœuf ou agneau sur le marché malaisien (gouvernement de l'Alberta, 2020). Les exigences malaisiennes en matière de produits halal sont parmi les plus strictes au monde. Le ministère du Développement islamique en Malaisie (en anglais seulement) (Department of Islamic Development Malaysia [JAKIM]) est l'organisme de réglementation qui délivre les certifications halal en Malaisie. Au Canada, le JAKIM a reconnu deux organisations (PDF, en anglais seulement) pour l'inspection et la délivrance de certification halal des produits alimentaires et des boissons destinés à l'exportation vers la Malaisie en provenance du Canada. Il s'agit de l'Autorité de certification Halal Montréal et la Halal Monitoring Authority.

Logo d'Autorité de certification Halal Montréal

Autorité de certification Halal Montréal
1510, chemin de Chambly, bureau 270
Longueuil QC  J4J 3X5
Canada

Taibi Baaja
Téléphone : 514-296-7360
Télécopieur : 450-332-7072
Courriel : info@halalmontreal.com / taibi@halalmontreal.com

Logo du Halal Monitoring Authority Canada logo

Halal Monitoring Authority (HMA)
1825, chemin Markham, bureau 211
Scarborough ON  M1B 4Z9
Canada

Hafiz Faizan Ul-Haq (président)
Téléphone : 416-731-2247
Télécopieur : 416-981-3247
Courriel : info@hmacanada.org
Site Web : Halal Monitoring Authority Canada (en anglais seulement)

Source : JAKIM - The Recognised Foreign Halal Certification Bodies & Authorities, le 13 février 2019.

Conclusion

La Malaisie est un marché en pleine croissance en ce qui a trait aux produits alimentaires pratiques, sains et de qualité. La petite part de marché du Canada des produits alimentaires importés par la Malaisie indique une possibilité d'expansion, et l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) contribuera à améliorer la compétitivité du Canada sur le marché malaisien. Le 8 mars 2018, le Canada a signé le PTPGP avec dix pays, soit l'Australie, Brunéi, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Viet Nam. Le PTPGP constitue une étape importante vers le resserrement des liens en matière de commerce et d'investissement entre le Canada et la Malaisie.

Le PTPGP donne aux produits agricoles et agroalimentaires du Canada un accès préférentiel aux principaux marchés d'exportation, notamment la Malaisie. Au titre de l'Accord, les droits de douane devraient être éliminés ou réduits pour un vaste éventail d'exportations canadiennes dans le secteur agricole, notamment la viande, les céréales, les légumineuses, le sirop d'érable, le vin et les spiritueux, les produits de la mer et d'autres produits agroalimentaires. Consultez l'aperçu du PTPGP et du secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire du Canada publié par Affaires mondiales Canada pour obtenir de plus amples renseignements.

Les producteurs canadiens pourraient enregistrer des gains notables en augmentant leur part de marché au sein d'économies comme celles de la Malaisie. Le PTPGP fait en sorte que les produits agricoles canadiens sont sur un pied d'égalité avec leurs principaux concurrents, surtout dans les pays où le Canada devait composer avec des tarifs élevés et ne profitait pas d'un accès préférentiel aux marchés par l'entremise d'accords de libre-échange existants. Pour obtenir plus de renseignements concernant les débouchés commerciaux sous le régime du PTPGP, consultez la page Le PTPGP et les exportateurs de produits agroalimentaires. Pour comprendre comment le PTPGP favorise les investissements et le commerce entre le Canada et la Malaisie dans le secteur agricole, consultez la page Partenaire du PTPGP : Malaisie.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à partir de la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire.

Pour de plus amples renseignements sur le Food and Hotel Asia 2020 (en anglais seulement), veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Profil du secteur de la restauration – Malaisie
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Zhiduo Wang, analyste de marchés

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2020).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :