Sélection de la langue

Recherche

Profil du secteur de la restauration – Les Émirats arabes unis

Avril 2020

Sommaire

Les Émirats arabes unis (EAU) sont une fédération de sept émirats avec une population de 9,7 millions d'habitants en 2018, dont 8,5 millions (89 %) sont des expatriés (habitants n'ayant pas la nationalité des Émirats). En 2030, la population des EAU devrait atteindre 10,5 millions d'habitants, soit une augmentation de 21,9 % par rapport à 2015, hausse attribuée principalement à la demande élevée de main-d'œuvre dans les deux villes principales d'Abu Dhabi et de Dubaï. Les projets de construction incessants et la demande de main-d'œuvre attirent des travailleurs des environs et de l'étranger.

Le produit intérieur brut (PIB) des EAU était de 414,2 G$ US en 2018, ce qui représente 0,7 % de l'économie mondiale.

Avec 16 millions de visiteurs, Dubaï était la quatrième ville la plus visitée au monde en 2018. Malgré un afflux d'étrangers ayant de l'argent à dépenser et ouverts aux divers produits alimentaires étrangers, le secteur de la restauration fait face à un ralentissement, alors qu'une compétition accrue et des consommateurs moins dépensiers ont eu des répercussions sur les marges des exploitants. Expo2020 Dubai offrira au secteur de la restauration des débouchés positifs. On s'attend à ce que la demande des consommateurs en services alimentaires poursuive une croissance continue en raison de la consommation à l'extérieur du domicile et de la livraison d'aliments. Le Canada participera à Expo2020.

En 2018, les EAU étaient la huitième destination d'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada, et le plus grand marché de produits agroalimentaires et d'exportation au sein de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MOAN). Le Canada n'a actuellement aucun problème d'accès au marché important connu aux EAU.

Le marché émirati de la restauration est dominé par les restaurants, et les restaurants à service rapide y représentent une part du marché en rapide expansion.

Remarque : Le présent rapport met l'accent sur les exploitations à but lucratif plutôt que sur les exploitations à prix d'achat (secteur de la restauration institutionnelle : éducation, santé et hôpitaux).

Profil des consommateurs et tendance des services alimentaires

Avec une population d'environ 9,7 millions d'habitants et un produit intérieur brut (PIB) de 414,2 G$ US en 2018, les EAU représentent 0,7 % de l'économie mondiale. Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) connaît un développement et une diversification économiques à grande échelle qui incluent notamment Saudi Vision 2030 et UAE Centennial 2071Note de bas de page 1. Les EAU sont un pays très jeune dont les habitants âgés de 16 à 54 ans représentaient 77,9 % de la population en 2017. Les enfants et les adolescents représentaient pour leur part 21 % de la population, tandis que les personnes âgées (de plus de 65) n'en représentaient que 1,1 %. Les jeunes et les adultes d'âge moyen sont particulièrement occupés par leur travail et leur vie personnelle, et ils considèrent que manger à l'extérieur fait partie de leur quotidien. On croit que les EAU ont le nombre le plus élevé de points de vente d'aliments et de boissons par personne au mondeNote de bas de page 2.

En 2018, Dubaï était classée quatrième ville la plus visitée au monde, avec 16 millions de visiteurs, ce qui représente d'immenses débouchés dans le marché des services alimentaires des EAU, en particulier pour les produits de niche. En 2018, les EAU étaient la huitième destination d'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada (506 M$ CA) au monde, et le plus grand marché de produits agroalimentaires et d'exportation de produits de la mer du MOAN. Le Canada n'a actuellement aucun problème d'accès important connu au marché des EAU.

Un certain nombre d'initiatives, par exemple Dubai Tourism Strategy 2020, Sharjah Tourism Vision 2021 et Ajman Strategic Plan for Tourism 2015-2021, ont eu pour but de développer l'industrie touristique des Émirats. Dubaï se classait parmi les 20 principales destinations touristiques du monde dans la liste Travellers' Choice Destinations 2018 publiée par TripAdvisor. D'après le Rapport du Conseil mondial du voyage et du tourisme de 2017, le secteur du voyage et du tourisme a apporté en 2017 une contribution directe au PIB du pays de 8,8 G$ US, montant qui devrait augmenter de 5,0 % en 2018, et de presque 4,1 % par année entre 2018 et 2028. Le gouvernement des EAU déclare que 5,4 % de l'ensemble des emplois au pays sont directement liés au secteur du tourisme et du voyage, et que cette proportion devrait augmenter de 2,4 % au cours de l'année 2020Note de bas de page 3.

Le secteur de la restauration des EAU fait face à un ralentissement, alors qu'une compétition accrue et des consommateurs moins dépensiers ont eu des répercussions sur les marges des exploitants. Dans le secteur de la restauration, l'année 2018 est restée une année difficile pour les acteurs cherchant à maintenir leurs cibles de revenu supérieur et leurs marges de profit. L'implantation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA : taxe de 5 % sur toutes les transactions commerciales admissibles) dans le pays a entraîné des difficultés opérationnelles majeures qui ont obligé les intervenants visés du secteur à s'ajuster à de nouveaux processus et à former et à embaucher des employés pour mettre en œuvre et gérer le nouveau système.

Alors que le marché de la vente au détail fait face à des difficultés avec des ventes décroissantes pour les détaillants locataires dans les principaux centres commerciaux, ces derniers ont mis l'accent sur l'expérience du visiteur en offrant des espaces de vente à des lieux de divertissement tels que des cinémas et des aires de jeu pour les enfants.

Les plateformes de prestation par des tierces parties et les programmes de livraison de repas sont devenus des domaines vitaux pour tout exploitant de services alimentaires au pays cherchant à maintenir son volume de commandes. La compétition était croissante au sein du secteur de la livraison lui-même, avec des plateformes clés telles qu'Aomato et Talabat, qui offrent leurs services à une clientèle générale, et UberEats et Deliveroo, qui ciblent une clientèle particulière.

Les principaux partenaires franchisés continuent d'occuper des positions fermes dans le marché. Leur présence de longue date, l'efficacité éprouvée de leur chaîne d'approvisionnement et les relations qu'ils ont eu le temps d'établir les ont aidés à s'adapter à une dynamique du marché changeante. Les nouveaux venus sur le marché continuent d'accorder leur confiance à ces joueurs pour lancer leurs concepts aux EAU.

On s'attend à ce que le secteur de la restauration poursuive une croissance continue en raison de la consommation à l'extérieur du domicile et de la livraison d'aliments pour une population largement dominée par les expatriés. En outre, les touristes continueront d'être une cible principale pour les restaurants gastronomiques et décontractés offrant des expériences exceptionnelles et différentes options culinaires. Expo2020 offrira également des débouchés positifs dans le secteur de la restauration.Note de bas de page 4

D'après les rapports des détaillants et les observations du marché, on prévoit que la demande pour des produits naturels, biologiques, sains et « sans » augmentera de façon constante dans la région du CCG. Les revenus disponibles, des consommateurs plus préoccupés par leur santé et les initiatives du gouvernement des EAU pour abaisser le taux d'obésité devraient accélérer la demande pour ces produits alimentaires au cours des années à venir.Note de bas de page 5

Services alimentaires : ventes des exploitants à but lucratif

Le marché émirati de la restauration est dominé par les restaurants; les restaurants à service rapide y représentent une part du marché en rapide expansion.

Dans le présent rapport, huit sous-secteurs de la restauration ont été groupés pour former le « secteur à but lucratif » : hébergement, loisirs, services mobiles, pubs, clubs et bars (PCB), restaurants, commerces de détail (consommation sur place seulement), voyage, et cafés en milieu de travail. Ils sont exploités par des fournisseurs de services alimentaires indépendants ou franchisés.

En 2018, le secteur de la restauration des EAU enregistrait des ventes de 10,6 G$ US. Les restaurants représentaient le plus important sous-secteur des services alimentaires, atteignant des ventes de 6,2 G$ US représentant 58,5 % de l'ensemble du secteur des services alimentaires, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 5,8 % entre 2015 et 2018. Les ventes de ce sous-secteur devraient atteindre 7,6 G$ US en 2022, à un TCAC de 5,0 %. Le sous-secteur de l'hébergement s'est classé deuxième en termes de ventes (1,6 G$ US) en 2018, suivi par celui des PCB (969,0 M$ US), celui des cafés en milieu de travail (694,6 M$ US) et celui du voyage (661,2 M$ US). Tous les sous-secteurs ont connu une croissance entre 2015 et 2018 et on s'attend à ce que cette croissance se poursuive (TCAC s'échelonnant de 0,7 % à 1,6 %) entre 2019 et 2022.

Ventes et croissance du secteur de la restauration aux Émirats arabes unis par sous-secteur, en millions de dollars américains
Sous-secteur 2015 2018 TCAC* 2015-2018 (%) 2019 2022 *TCAC 2019-2022 (%)
Hébergement 1 285,2 1 576,1 7,0 1 684,7 2 015,2 6,2
Loisirs 128,3 155,2 6,5 165,0 194,9 5,7
Exploitants mobiles 2,2 15,3 90,4 20,3 36,7 21,9
Pubs, clubs et bars 789,9 969,0 7,0 1 034,3 1 245,2 6,4
Restaurants 5 263,5 6 232,0 5,8 6 563,7 7 601,5 5,0
Vente au détail (consommation sur place) 270,4 317,6 5,5 333,8 384,5 4,8
Voyage 532,2 661,2 7,5 709,9 858,6 6,5
Cafés en milieu de travail 602,5 694,6 4,9 725,9 826,3 4,4
Total 8 874,3 10 621,0 6,2 11 237,5 13 162,9 5,4

Source : GlobalData, 2019.

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

Dans le sous-secteur des restaurants, ce sont les restaurants à service rapide qui ont enregistré les ventes les plus élevées avec des ventes de 3,7 G$ US en 2018, suivis des restaurants à service complet (RSC), qui ont enregistré des ventes de 1,9 G$ US. La croissance de ces deux types d'établissements était représentée par des TCAC respectifs de 6,0 % et de 5,5 % entre 2015 et 2018, et leur croissance devrait se poursuivre à des TCAC respectifs de 5,2 % et de 4,7 % entre 2019 et 2022. Les restaurants à service rapide resteront l'un des marchés les plus prometteurs dans le secteur de la restauration des EAU. Une prospérité économique continue fait en sorte que les visites aux RSC se fassent régulièrement pour les familles ou lors des occasions sociales. Une moindre attention au prix permet aux consommateurs de préférer des aliments halals et de qualité. Les boissons et les aliments traditionnels du Moyen-Orient et les aliments locaux sont ceux qui dominent dans les RSC. Les consommateurs commencent à demander aux exploitants des produits plus sains. Les restaurants décontractés sont les restaurants les plus populaires dans ce domaine, car ils permettent d'obtenir des aliments de qualité à des prix abordables. Les cafés et salons de thé ont enregistré un TCAC de 0,5 % entre 2015 et 2018. Les cinq principaux acteurs étaient Starbucks Corporation (13,4 % des parts de marché), Costa Coffee (8,8 %), Tim Horton (8,4 %), Dunkin' Brands Group Inc. (6,8 %) et Seattle Coffee Co. (2,4 %). Bien que 69 % des consommateurs préfèrent les chaînes de cafés et de salons de thé, il reste que 31 % d'entre eux préfèrent visiter des établissements indépendants en raison de leur caractère unique et des aliments artisanaux qui y sont offertsNote de bas de page 2.

Dans le sous-secteur de l'hébergement, ce sont les hôtels et motels qui ont enregistré les ventes les plus élevées avec des ventes de 1,6 G$ US en 2018, soit 98,6 % des ventes totales dans ce sous-secteur. La croissance pour les hôtels et motels a atteint 7,0 % entre 2015 et 2018, et on prévoit un TCAC de 6,2 % entre 2019 et 2022.

Dans le sous-secteur des PCB, ce sont les pubs et bars qui ont affiché les ventes les plus élevées, avec des ventes de 724,9 M$ US en 2018, suivis des clubs privés et sociaux (149,6 M$ US). Ces deux types de commerce ont progressé à un TCAC de 7,4 % entre 2015 et 2018, et leur croissance devrait se poursuivre à un TCAC de 6,7 % entre 2019 et 2022.

Il faut noter que dans le sous-secteur des exploitants mobiles, les fourgonnettes (ou cantines mobiles) ont démontré la plus grande croissance parmi tous les établissements, avec un TCAC de 218,6 % entre 2015 et 2018, et une hausse significative des ventes, qui sont passées de 0,4 M$ US (la plus faible valeur des ventes parmi tous les établissements) en 2015 à 13,2 M$ US en 2018. Les cantines mobiles font maintenant partie intégrante de nombreux festivals qui ont lieu durant les fins de semaine aux EAU.

Ventes et croissance du secteur de la restauration aux Émirats arabes unis, par sous-secteur et par type d'établissement, en millions de dollars américains
Sous-secteur Type d'établissement 2015 2018 TCAC* 2015-2018 (%) 2019 2022 *TCAC 2019-2022 (%)
Hébergement Gîtes touristiques 1,5 1,8 5,4 1,9 2,2 4,7
Petits hôtels 3,1 3,7 6,5 3,9 4,6 5,5
Parcs de villégiature 6,8 8,2 6,5 8,7 10,2 5,6
Foyers 4,6 5,6 6,8 5,9 7,1 6,0
Hôtels et motels 1 266,6 1 553,6 7,0 1 660,9 1 987,2 6,2
Autres 2,7 3,2 5,7 3,3 4,0 5,9
Loisirs Divertissement 20,2 24,2 6,2 25,6 30,0 5,4
Lieux de rencontre 85,8 104,0 6,6 110,7 131,0 5,8
Attractions touristiques 22,4 27,0 6,5 28,7 33,9 5,7
Exploitants mobiles Autres exploitants mobiles 1,8 2,1 5,7 2,3 2,6 5,0
Cantines mobiles 0,4 13,2 218,6 18,0 34,1 23,7
Pubs, clubs et bars Boîtes de nuit 80,7 94,5 5,4 99,7 116,6 5,4
Clubs privés et sociaux 124,7 149,6 6,3 158,6 186,0 5,5
Pubs et bars 584,6 724,9 7,4 776,0 942,6 6,7
Restaurants Cafés et salons de thé 499,2 584,5 5,4 613,8 705,0 4,7
Restaurants à service complet 1 657,9 1 949,5 5,5 2 040,4 2 341,0 4,7
Bars laitiers 30,4 35,4 5,2 37,0 42,2 4,5
Restaurants à service rapide 3 076,0 3 662,6 6,0 3 872,5 4 513,4 5,2
Commerces de détail (consommation sur place) Boulangeries 55,5 64,5 5,1 67,3 76,6 4,4
Dépanneurs 6,6 7,7 5,5 8,1 9,3 4,6
Épiceries fines 4,8 5,5 4,8 5,8 6,7 5,0
Magasins à rayons 15,0 17,6 5,6 18,5 21,4 4,8
Centres de jardinage et de rénovation 1,9 2,2 4,9 2,3 2,6 4,2
Autres commerces de détail 7,3 8,6 5,7 9,1 10,5 5,0
Commerces dans une station-service 34,2 40,1 5,4 42,0 48,1 4,6
Supermarchés et hypermarchés 145,1 171,3 5,7 180,6 209,4 5,0
Voyage Transport aérien 530,5 659,2 7,5 707,7 856,0 6,5
Transport maritime 1,7 2,0 6,9 2,2 2,6 6,1
Lieux de travail Édifices gouvernementaux 87,1 102,1 5,4 107,2 123,1 4,7
Industrie 297,5 346,5 5,2 362,5 413,7 4,5
Commerces de détail et institutions financières 217,9 246,0 4,1 256,2 289,5 4,2

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

Secteur de la restauration : comparaison entre les restaurants franchisés et les restaurants indépendants

En dépit de la croissance plus rapide des établissements franchisés aux EAU, les exploitants indépendants, qui ont réalisé 63,6 % de la valeur des ventes du secteur des services alimentaires en 2018, ont dépassé les chaînes franchisées, qui n'en ont réalisé que 36,4 %. Les établissements indépendants et les établissements franchisés ont progressé à un TCAC de 6,1 % et de 6,4 %, respectivement, entre 2014 et 2018, et leur croissance devrait se poursuivre à des TCAC respectifs de 5,3 % et de 5,6 % entre 2019 et 2022.

Dans le sous-secteur des restaurants, les restaurants indépendants ont enregistré des ventes de 3,8 G$ US en 2018, tandis que les restaurants franchisés réalisaient des ventes de 2,4 G$ US. La croissance dans tous les sous-secteurs des exploitants franchisés et indépendants était constante, avec un TCAC s'échelonnant de 5,4 % (commerces de détail indépendants avec consommation sur place) à 90,4 % (exploitants mobiles indépendants) entre 2015 et 2018. On prévoit que la croissance dans tous les sous-secteurs restera constante au cours de la période entre 2019 et 2022.

Les chaînes sont mieux équipées pour s'adapter aux tendances changeantes des consommateurs et sont valorisées par des consommateurs de diverses nationalités dans le pays en raison de leur familiarité et de leur offre normalisée. Il en résulte que de nombreuses bannières internationales de services alimentaires ont pénétré le marché émirati. L'importante population d'expatriés du pays a permis à des bannières occidentales mondialement connues de prospérer, les cinq principaux exploitants étant des entreprises états-uniennes. McDonald's, le leader du marché, conserve 10,2 % des parts de la totalité du domaine de l'alimentation rapide, suivi de Doctor's Associates Inc. (Subway), qui en détient 6,0 %, de Yum! Brands Inc. à 5,1 %, de Restaurant Brands International, à 4,5 %, et de CKE Restaurants (compagnie parente de Hardee's and Carl's Jr), à 2,6 %. À noter, comme 22 % des consommateurs visitent un restaurant à service rapide accompagnés de leurs enfants, l'attraction des enfants continue d'être un moyen efficace d'obtenir la clientèle de leurs parents. La préoccupation croissante concernant le taux d'obésité pourrait augmenter la demande pour une « restauration rapide santé ». Le marché des services alimentaires aux EAU sera vraisemblablement un terrain fertile pour les exploitants de restaurants rapides axés sur la santé tels que Salad Box, Freshii ou Grabba GreenNote de bas de page 2.

Ventes (données historiques et prévisions) dans le secteur de la restauration aux Émirats arabes unis : exploitants franchisés vs exploitants indépendants, en millions de dollars américains
Exploitants franchisés vs indépendants Sous-secteur 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Chaîne Hébergement 522,8 642,6 7,1 687,5 824,6 6,2
Loisirs 106,2 128,5 6,5 136,6 161,5 5,7
Restaurants 2 028,2 2 432,6 6,2 2 572,6 3 014,0 5,4
Vente au détail (consommation sur place) 140,7 165,7 5,6 174,4 201,5 4,9
Total partiel (chaînes) 2 797,9 3 369,5 6,4 3 571,1 4 201,6 5,6
Exploitants indépendants Hébergement 762,5 933,4 7,0 997,2 1 190,6 6,1
Loisirs 22,1 26,7 6,5 28,4 33,4 5,6
Exploitants mobiles 2,2 15,3 90,4 20,3 36,7 21,9
Pubs, clubs et bars 789,9 969,0 7,0 1 034,3 1 245,2 6,4
Restaurants 3 235,2 3 799,4 5,5 3 991,1 4 587,5 4,8
Vente au détail (consommation sur place) 129,7 151,8 5,4 159,4 183,0 4,7
Total partiel (exploitants indépendants) 4 941,6 5 895,7 6,1 6 230,6 7 276,5 5,3
Total (exploitants franchisés et indépendants) 7 739,5 9 265,2 6,0 9 801,7 11 478,1 5,1

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

En 2018, les restaurants à service rapide étaient ceux dont le plus grand nombre d'établissements était franchisé; le secteur de la restauration en comptait 996 aux EAU, suivis par les cafés et salons de thé (847), les supermarchés et hypermarchés (474), les restaurants à service complet (399) et les hôtels et motels (369). Les hôtels et motels ont démontré la plus grande croissance, avec un TCAC de 3,7 % entre 2015 et 2018.

Nombre d'établissements franchisés dans le secteur de la restauration aux Émirats arabes unis, en 2015-2018
Exploitants franchisés : sous-secteur Type d'établissement 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2015-2018
Hébergement Hôtels et motels 331 344 357 369 3,7
Loisirs Divertissement 55 56 56 57 1,2
Lieux de rencontre 245 248 249 251 0,8
Attractions touristiques 173 175 175 176 0,6
Restaurants Cafés et salons de thé 802 817 832 847 1,8
Restaurants à service complet 390 393 396 399 0,8
Bars laitiers 243 244 245 246 0,4
Restaurants à service rapide 963 974 985 996 1,1
Commerces de détail Boulangeries 33 33 33 32 −1,0
Dépanneurs 52 53 53 53 0,6
Magasins à rayons 26 26 26 26 0,0
Commerces dans une station-service 259 262 263 266 0,9
Supermarchés et hypermarchés 461 464 468 474 0,9

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

En 2018, les restaurants à service complet étaient ceux dont le plus grand nombre d'établissements (4 589) étaient indépendants dans le secteur de la restauration des EAU; ils étaient suivis par les cafés et salons de thé (3 545), les restaurants à service rapide (1 176), les hôtels et motels (911) et les pubs et bars (903). Les fourgonnettes (cantines mobiles) ont enregistré dans la catégorie des exploitants mobiles un TCAC de 236,9 % entre 2015 et 2018.

Nombre d'établissements indépendants dans le secteur de la restauration aux Émirats arabes unis, en 2015-2018
Exploitants indépendants : sous-secteur Type d'établissement 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%)2015-2018
Hébergement Gîtes touristiques 70 71 71 71 0,5
Petits hôtels 91 92 92 92 0,4
Parcs de villégiature 15 16 16 16 2,2
Foyers 100 101 101 101 0,3
Hôtels et motels 814 845 877 911 3,8
Autres 45 45 45 45 0,0
Loisirs Divertissement 16 16 16 15 −2,1
Lieux de rencontre 94 94 95 95 0,4
Attractions touristiques 39 39 40 40 0,8
Opérateurs mobiles Autres exploitants mobiles 49 50 51 52 2,0
Cantines mobiles 4 27 103 153 236,9
Pubs, clubs et bars Boîtes de nuit 126 126 126 127 0,3
Clubs privés et sociaux 271 273 273 273 0,2
Pubs et bars 898 899 900 902 0,1
Restaurants Cafés et salons de thé 3 351 3 414 3 477 3 545 1,9
Restaurants à service complet 4 520 4 543 4 563 4 589 0,5
Bars laitiers 78 78 78 78 0,0
Restaurants à service rapide 1 141 1 152 1 163 1 176 1,0
Commerces de détail Boulangeries 243 245 246 248 0,7
Dépanneurs 61 61 61 61 0,0
Épiceries fines 65 65 65 66 0,5
Magasins à rayons 10 10 11 11 3,2
Centres de jardinage et de rénovations 48 48 49 49 0,7
Autres commerces de détail 52 52 53 53 0,6
Dépanneurs de station-service 44 44 45 45 0,8
Supermarchés et hypermarchés 428 431 433 434 0,5

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

Comparaison entre les restaurants avec salle à manger et les comptoirs de mets à emporter

En 2018, le secteur de la restauration incluait le domaine des restaurants avec salle à manger et il a enregistré des ventes de 8,0 G$ US, ce qui représente 75,4 % du marché, alors que le domaine des comptoirs de mets à emporter a enregistré des ventes de 2,6 G$ US, soit les 24,6 % restants des ventes. Dans le domaine du prêt-à-emporter, le sous-domaine des commandes emportées par le client a atteint des ventes de 1,9 G$ US, soit 17,6 % des parts de marché, tandis que celui des commandes livrées a atteint des ventes de 0,7 G$ US, soit 7,0 % des parts de marché. Les domaines des restaurants avec salle à manger et des comptoirs de mets à emporter ont eu des TCAC respectifs de 4,5 % et 4,8 % entre 2015 et 2018. Le sous-domaine des commandes livrées a atteint un TCAC de 5,8 %, soit le plus élevé au cours de la même période. Bien que la plus grande partie des revenus soit dépensée pour des transactions de restaurant avec service en salle dans tous les domaines du secteur de la restauration, la croissance de la valeur future devrait survenir dans un marché des mets à emporter florissant.

En raison de la chaleur extrême aux EAU durant l'été, la livraison de mets est enracinée dans le mode de vie des consommateurs. Naturellement, les applications de livraison de mets tels que Deliveroo, Zomato, Talabat et UberEats connaissent une croissance rapide, et cela devrait entraîner une croissance accélérée des comptoirs de mets à emporter en 2017-2022 dans tous les domaines. Cette proportion relativement élevée de transactions concernant des mets à emporter souligne l'importance de l'aspect pratique pour les consommateurs. Dans le secteur des restaurants à service rapide, 44 % des repas sont pris sur place; 56 % des repas sont emportésNote de bas de page 2.

Valeur des ventes et croissance par domaine : comparaison entre les restaurants avec salle à manger et les comptoirs de mets à emporter, en millions de dollars américains
Domaine Sous-domaine 2015 2018 Parts de marché en 2018 (%) TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Salles à manger Salles à manger 6 701,9 8 004,0 75,4 4,5 8 461,8 9 898,5 3,6
Commandes à emporter Commandes emportées par le client 1 575,5 1 869,9 17,6 4,4 1 974,8 2 298,6 3,5
Commandes livrées 747,11 747,1 7,0 5,8 800,8 965,9 4,4
Total partiel (commandes à emporter) 2 172,3 2 617,0 24,6 4,8 2 775,7 3 264,5 3,8
Total 8 874,3 10 621,0 4,6 11 237,5 13 162,9 3,7

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : taux de croissance annuelle composé

Débouchés pour les exportateurs canadiens

On conseille fortement aux exportateurs de travailler avec les délégués commerciaux, les agents d'importation locaux, les distributeurs et les utilisateurs finals pour s'assurer que leurs produits sont conformes à la réglementation des EAU et que tous les documents voulus aient été remplis. Pour plus d'information, veuillez consulter la Bibliothèque des exigences en matière d'exportation d'aliments (Agence canadienne d'inspection des aliments) et la page Faire des affaires aux Émirats arabes unis (Service des délégués commerciaux du Canada).

Conclusion

On s'attend à ce que les services alimentaires aux consommateurs poursuivent une croissance continue en raison de la consommation à l'extérieur du domicile et de la livraison d'aliments pour une population largement dominée par les expatriés. En 2018, avec 16 millions de visiteurs, Dubaï était la quatrième ville la plus visitée au monde. Le marché de la restauration des EAU présente ainsi d'énormes débouchés. En 2018, les EAU étaient la huitième destination d'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada, et le plus grand marché de produits agroalimentaires et d'exportation au sein de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MOAN). Le marché émirati des services alimentaires offre à l'industrie de la restauration et aux fournisseurs de produits agroalimentaires et de produits de la mer canadiens la possibilité de prendre de l'expansion aux EAU et de concurrencer les franchises internationales existantes ainsi que les entreprises locales de restauration.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à partir de la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire.

Pour de plus amples renseignements sur Gulfood 2020, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Profil du secteur de la restauration – Les Émirats arabes unis
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Hongli Wang, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2020).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :