Sélection de la langue

Recherche

Profil du secteur de la restauration – Indonésie

Août 2019

Sommaire

L'Indonésie, dont la population compte environ 267 millions d'habitants, est le plus grand marché de restauration de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE). Avec l'augmentation du revenu de la classe moyenne croissante et le changement des habitudes de vie, le secteur de la restauration en Indonésie s'est développé à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 4,2 % de 2015 à 2018. Ses ventes ont totalisé 49,5 milliards de dollars américains (G$ US) en 2018. Les ventes ont dépassé de 18,6 G$ US celles de la Thaïlande, le deuxième pays de la région. Le secteur de la restauration en Indonésie devrait connaître une croissance à un TCAC de 3,4 % de 2019 à 2022, et enregistrer des ventes de 56,7 G$ US en 2022.

Les restaurants représentent le plus important sous-secteur de la restauration en Indonésie. Ils ont généré des ventes de 34,8 G$ US en 2018 et enregistré un TCAC de 4,9 % de 2015 à 2018. Les ventes de ce sous-secteur devraient atteindre 40,7 G$ US en 2022 à un TCAC de 3,9 %. En 2018, les cafés en milieu de travail arrivaient en deuxième position en termes de valeur des ventes (5,1 G$ US), suivi des établissements d'hébergement (2,9 G$ US), des établissements de loisirs (2,1 G$ US) et des pubs, clubs et bars (2,0 G$ US). Tous les sous-secteurs ont affiché une croissance soutenue de 2015 à 2018, une tendance qui devrait se poursuivre de 2019 à 2022.

En 2017, les consommateurs indonésiens ont dépensé globalement 1,6 G$ US en boissons alcoolisées, 23,1 G$ US en aliments et 19,0 G$ US en boissons non alcoolisées. Ces catégories ont connu des TCAC respectifs de 3,2 %, de 1,8 % et de 0,7 %.

Les cinq grandes entreprises de restauration en Indonésie en 2017 étaient KFC, Pizza Hut, McDonald's, Es Teler 77 et Starbucks. Quatre de ces restaurateurs sont des chaînes de franchise internationales bien connues.

Les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer en Indonésie ont augmenté à un TCAC de 4,1 % de 2014 à 2018 et étaient estimées à 606,3 millions de dollars américains (M$ US) en 2018.

Aperçu du marché

Marché de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est

Les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer dans la région de l'ANASE étaient estimées à 1,5 G$ US en 2018, ce qui représente 2,9 % du total des exportations canadiennes dans le monde (51,9 G$ US). La part des exportations canadiennes (en pourcentage) dans cette région est relativement faible. Cependant, compte tenu de l'augmentation de la valeur des exportations canadiennes dans la région de l'ANASE, selon un TCAC de 4,1 % de 2014 à 2018, la région de l'ANASE demeure un marché émergent pour les exportateurs canadiens de produits agroalimentaires et de la mer. Les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer en Indonésie ont également connu une croissance à un TCAC de 4,1 % de 2014 à 2018, représentent une valeur de 606,3 M$ US.

Exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer dans les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) (SH6), en millions de dollars américains
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
ANASE 1 286,9 1 531,7 1 157,8 1 677,6 1 510,7 4,1
Indonésie 515,9 528,5 368,0 496,4 606,3 4,1
Philippines 166,3 291,8 147,9 254,9 252,5 11,0
Vietnam 221,5 284,3 203,0 475,6 243,2 2,4
Malaisie 136,0 158,4 166,3 175,2 142,3 1,1
Thaïlande 122,4 177,3 133,5 129,4 139,2 3,3
Singapour 119,8 76,7 99,7 100,3 71,3 −12,2
Cambodge 0,5 8,2 21,9 27,5 45,4 213,4
Myanmar 4,0 5,9 17,1 17,8 9,4 23,7
Brunei 0,51 0,54 0,35 0,41 0,58 3,3
Laos 0,00 0,05 0,13 0,07 0,37 I.C.[1]

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : impossible à calculer

En 2018, l'Indonésie était un importateur net de produits agroalimentaires et de la mer canadiens, ayant exporté pour 208,3 M$ US de produits vers le Canada et ayant importé 606,3 M$ US de produits canadiens, pour un écart de 398,0 M$ US.

Importations canadiennes de produits agroalimentaires et de la mer en provenance des pays de l'Association of Southeast Asian Nations (ASEAN), en millions de dollars américains
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
ANASE 1 555,9 1 496,8 1 501,3 1 564,7 1 617,8 1,0
Thaïlande 613,0 588,2 579,5 581,2 589,2 −1,0
Vietnam 395,7 371,1 368,8 410,1 448,1 3,2
Indonésie 182,5 169,5 205,0 215,2 208,3 3,4
Malaisie 181,6 171,3 165,2 162,6 163,6 −2,6
Philippines 154,6 168,6 143,2 162,8 149,0 −0,9
Singapour 20,1 18,5 21,4 20,8 50,6 25,9
Myanmar 7,2 8,7 9,5 10,5 6,4 −2,9
Cambodge 0,6 0,5 8,0 1,0 1,3 22,7
Laos 0,1 0,1 0,3 0,3 1,1 78,0
Brunei 0,5 0,3 0,5 0,4 0,2 −14,8

 Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Marché global

Les importations globales de produits agroalimentaires et de la mer par l'Indonésie étaient évaluées à 21,6 G$ US en 2018, dont 656,7 M$ US étaient d'origine canadienne, ce qui représente 3,0 % des importations globales de produits agricoles par l'Indonésie. L'écart entre les importations d'origine mondiale et canadienne par l'Indonésie était de 20,9 G$ US en 2018.

Écart brut des exportations de produits agroalimentaires et de la mer (SH6) entre les fournisseurs mondiaux et canadiens de l'Indonésie, en millions de dollars américains
Fournisseurs de l'Indonésie 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
Fournisseurs mondiaux 19 249,6 16 188,8 17 693,6 19 164,3 21 587,3 2,9
Fournisseurs canadiens 589,8 622,6 505,9 555,9 656,7 2,7
Écart brut d'exportation 18 659,8 15 566,2 17 187,8 18 608,4 20 930,6 2,9

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les principaux produits importés par l'Indonésie en 2018 étaient le blé (2,6 G$ US), le tourteau (2,0 G$ US), le sucre de canne brut (1,8 G$ US) et le coton (1,4 G$ US). Ce sont les importations de riz semi-blanchi ou blanchi (870,0 M$ US) qui ont connu la plus forte croissance à un TCAC de 38,0 % de 2014 à 2018, suivi des importations de bœuf désossé congelé à un TCAC de 17,1 %.

Les dix principales importations par l'Indonésie de produits agroalimentaires et de la mer mondiaux, en millions de dollars américains, 2014-2018
Code SH6 Description 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
Total des importations indonésiennes 19 249,6 16 188,8 17 693,6 19 164,3 21 587,3 2,9
100199 Blé et méteil (sauf la semence et le blé dur) 2 348,8 2 045,0 2 322,6 2 637,3 2 571,0 2,3
230400 Tourteau et autres résidus solides 2 194,9 1 814,0 1 573,9 1 641,7 2 045,3 −1,8
170114 Sucre de canne brut, sous forme solide 1 260,7 1 226,5 1 994,3 2 017,2 1 754,9 8,6
520100 Coton 1 400,8 1 087,6 1 087,2 1 325,2 1 441,9 0,7
120190 Soja (sauf la semence) 1 176,9 1 034,4 959,0 1 150,8 1 103,1 −1,6
100630 Riz semi-blanchi ou blanchi 240,2 201,3 402,7 0,2 870,0 38,0
240120 Tabac, partiellement ou totalement écoté 364,4 329,3 398,5 558,2 630,6 14,7
010229 Bovins sur pied (sauf les reproducteurs pur-sang) 675,2 540,6 599,1 515,8 564,0 −4,4
180100 Fèves de cacao, entières ou brisées, crues ou torréfiées 341,4 169,7 184,7 486,5 528,9 11,6
020230 Viande de bœuf surgelée, désossée 278,3 199,7 418,4 387,9 523,4 17,1

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les achats de produits agroalimentaires et de la mer canadiens par l'Indonésie ont augmenté à un TCAC de 2,7 % de 2014 à 2018 et ont atteint 656,7 M$ US en 2018. Les principaux produits canadiens achetés par l'Indonésie en 2018 étaient le blé (571,7 M$ US), le soja (24,7 M$ US), le crabe surgelé (23,7 M$ US) et les graines à canaris (7,7 M$ US). Les graines à canaris du Canada comptaient pour 97,2 % des importations globales de ce produit par l'Indonésie. Les pois secs écossés du Canada comptaient pour 75,1 % des importations globales de ce produit par l'Indonésie. Parmi les produits importés par l'Indonésie au cours de la période 2014-2018, c'est le soja qui a connu la plus forte croissance à un TCAC de 17,0 %, alors que c'est le lait écrémé en poudre qui a le plus diminué à un TCAC de −20,6 %.

Dix principales importations de produits agroalimentaires et de la mer canadiens par l'Indonésie, en millions de dollars américains et parts du Canada, 2014-2018
Code SH6 Description 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018 Parts du Canada en 2018 (%)
Canada total 589,8 622,6 505,9 555,9 656,7 2,7 3,0
100199 Blé et méteil (sauf la semence et le blé dur) 466,2 533,3 445,5 485,4 571,7 5,2 11,9
120190 Soja (sauf la semence) 13,2 13,5 3,7 5,9 24,7 17,0 2,2
030614 Crabe surgelé 19,8 15,1 13,0 28,7 23,7 4,6 35,4
100830 Graines à canaris 7,0 10,9 8,0 4,5 7,7 2,4 97,2
040210 Lait écrémé en poudre <= 1,5 % de matières grasses 14,4 6,9 7,3 6,5 5,7 −20,6 1,8
200410 Pommes de terre surgelées 8,1 8,0 6,4 6,0 5,1 −10,8 8,9
071310 Pois secs écossés 5,1 2,3 3,9 3,3 3,6 −8,0 75,1
070190 Pommes de terre fraîches ou réfrigérées (sauf la semence) 3,6 6,1 3,6 3,3 2,6 −7,7 19,4
210690 Préparations alimentaires, n.m.a.[1] 1,3 2,0 1,2 2,4 2,2 13,5 0,4
230330 Lie et résidus de brasserie ou de distillerie 1,7 2,3 0,0 0,2 2,1 5,0 1,3

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : Non mentionné ailleurs

Comportement des consommateurs

Tendances de consommation

Dans le secteur de la restauration, les consommateurs indonésiens ont dépensé 1,6 G$ US en boissons alcoolisées, 23,1 G$ US en aliments et 19,0 G$ US en boissons non alcoolisées en 2017. Ces catégories ont connu une croissance à des TCAC respectifs de 3,2 %, de 1,8 % et de 0,7 %.

En raison d'un contrôle strict exercé par le gouvernement indonésien pour des raisons religieuses, les dépenses en boissons alcoolisées par habitant des Indonésiens sont les plus faibles parmi celles des pays de l'ANASE.

Dépenses des consommateurs en restauration de 2013 à 2017, ventilées par catégorie, en millions de dollars américains
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Boissons alcoolisées 1 371,6 1 379,5 1 055,9 1 475,6 1 555,8 3,2
Aliments 21 550,5 20 545,2 19 797,8 21 578,5 23 112,3 1,8
Boissons non alcoolisées 18 504,9 17 966,9 17 235,7 18 725,5 19 041,9 0,7
Total 41 426,9 39 891,6 38 089,4 41 779,5 43 709,9 1,4

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Traditionnellement, les Indonésiens aiment manger des mets bien relevés et accompagnés de riz. Des légumes et du poisson ou du poulet sont généralement servis avec du riz. Cependant, un plus grand nombre de consommateurs indonésiens remplacent maintenant le riz par du pain, des pommes de terre, des nouilles, de l'avoine ou du maïs. Ainsi au petit déjeuner, de nombreux jeunes urbains consomment du pain et du café. La consommation de pain est donc en hausse en Indonésie depuis de nombreuses années et elle est bien implantée. Le marché du pain et des produits de boulangerie-pâtisserie devrait connaître une croissance annuelle de 4-5 %.

En raison du nombre croissant de mères sur le marché du travail, les familles indonésiennes mangent désormais plus souvent à l'extérieur. Chez les consommateurs à revenu élevé, les aliments ne sont peut-être pas le principal facteur qui motive leur choix de type de restaurant, car ces consommateurs recherchent également une ambiance et une marque de commerce. Chez les consommateurs à faible revenu, l'activité de manger à l'extérieur de la maison est généralement vue comme une occasion de retrouvailles familiales et ces consommateurs ont tendance à fréquenter des restaurants situés dans des centres d'achat, sans égard à la marque de commerce.

Les consommateurs indonésiens se soucient de plus en plus de leur santé. Ceux qui s'en soucient recherchent des choix plus sains d'aliments et de boissons dans les menus des restaurants et d'autres types de services alimentaires.

Marché global de la restauration

Selon un rapport d'Euromonitor, l'industrie de la restauration commerciale en Indonésie a obtenu de bons résultats au cours des deux dernières années, et a enregistré un taux de croissance supérieur à celui de l'économie nationale globale. Les perspectives de ce secteur sont très prometteuses. Les Indonésiens sont prêts à dépenser plus d'argent pour manger à l'extérieur de la maison.

L'Indonésie est le quatrième pays le plus populeux au monde. Les deux segments de la population indonésienne qui sont jugés des bases de consommateurs intéressantes sont les consommateurs à revenu moyen et les milléniaux (personnes nées entre 1981 et 2000), en raison de leurs grands nombres et de leurs comportements de consommation particuliers. Un autre facteur est leur taux élevé d'urbanisation.

Les communications numériques qui ont fait leur apparition au cours des dernières années ont contribué à diversifier l'industrie de la restauration. Les consommateurs indonésiens sont plus actifs que la moyenne des consommateurs mondiaux sur les médiaux sociaux, et les établissements alimentaires gagnent à utiliser les stratégies de « bouche-à-oreille » numériques qu'offrent des services de réseaux sociaux tels qu'Instagram et des sites d'appréciation et de commentaires tels que Trip Advisor, Zomato, Qraved et Google Reviews. Les « influenceurs de médias sociaux continuent de gagner en popularité et les restaurateurs continuent de s'en servir dans leur stratégie de marketing afin de rejoindre les marchés cibles.

De plus, des applications de commande en ligne, comme Go-Jek's 'Go-Food', offrent des services de livraison qui fonctionnement plus rondement. En août 2018, cette dernière application proposait environ 100 000 restaurateurs, allant des petits points de vente locaux de nasi goreng (riz frit) aux restaurants de sushis plus chers. Grâce à l'apparition de nouvelles technologies et applications de livraison, de nouveaux joueurs ont pu faire leur entrée sur le marché de la restauration à un coût relativement faible, et cette tendance continue d'alimenter la croissance de cette industrie en Indonésie.Note de bas de page 1

L'Indonésie, qui compte environ 267 millions d'habitants, est le plus grand marché de restauration de la région de l'ANASE. Avec l'augmentation du revenu de la classe moyenne croissante et le changement des habitudes de vie, le secteur de la restauration en Indonésie a connu un TCAC de 4,2 % de 2015 à 2018, tandis que ses ventes se sont chiffrées à 49,5 G$ US en 2018, dépassant de18,6 G$ US celles de la Thaïlande, le deuxième pays en importance de la région. Le secteur de la restauration indonésien devrait se développer à un TCAC de 3,4 % au cours de la période 2019– 2022 et générer des ventes de 56,7 G$ US en 2022. Pour sa part, le secteur de la restauration en Thaïlande a enregistré un TCAC de 3,3 % de 2014 à 2018 et généré des ventes de 30,9 G$ US en 2018.

Ventes en restauration des pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est de 2015 à 2022, par pays, en millions de dollars américains
Pays 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Indonésie 43 773,7 49 510,6 4,2 51 349,2 56 730,3 3,4
Malaisie 17 342,5 20 068,1 5,0 20 985,3 23 796,3 4,3
Philippines 11 504,9 13 190,9 4,7 13 847,3 16 205,1 5,4
Singapour 8 600,1 9 788,7 4,4 10 150,9 11 485,7 4,2
Thaïlande 28 035,8 30 910,2 3,3 31 625,7 33 475,8 1,9

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Nota : Aucune donnée n'est disponible pour les cinq autres pays de l'ANASE (Vietnam, Brunei, Cambodge, Birmanie, Laos)

En 2018, les restaurants étaient le plus important sous-secteur de la restauration en Indonésie. Ils ont enregistré des ventes de 34,8 G$ US en 2018 et un TCAC de 4,9 % de 2015 à 2018. En 2022, leurs ventes devraient atteindre 40,7 G$ US pour un TCAC de 3,9 %. Viennent ensuite les cafés en milieu de travail (5,1 G$ US), puis les établissements d'hébergement (2,9 G$ US), les établissements de loisirs (2,1 G$ US) et les pubs, clubs et bars (2,0 G$ US). Tous ces sous-secteurs ont connu une bonne croissance de 2015 à 2018, une tendance qui devrait se poursuivre de 2019 à 2022.

Ventes et croissance de la restauration en Indonésie, par sous-secteur, en millions de dollars américains
Sous-secteur 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Établissements d'hébergement 2 601,5 2 858,1 3,2 2 942,4 3 185,8 2,7
Établissements de loisirs 1 966,0 2 115,5 2,5 2 164,8 2 306,9 2,1
Exploitants mobiles 345,9 373,5 2,6 382,3 407,7 2,2
Pubs, clubs et bars 1 821,6 2 019,5 3,5 2 083,8 2 272,8 2,9
Restaurants 30 131,0 34 805,4 4,9 36 297,2 40 676,1 3,9
Commerces de détail 1 748,2 1 882,8 2,5 1 926,2 2 051,6 2,1
Transporteurs 366,9 388,2 1,9 395,3 415,6 1,7
Cafés en milieu de travail 4 792,7 5 067,7 1,9 5157,2 5 413,8 1,6
Total 43 773,7 49 510,6 4,2 51 349,1 56 730,3 3,4

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dans le sous-secteur des restaurants, ce sont les restaurants à service complet qui ont enregistré les ventes les plus élevées avec 31,4 G$ US en 2018, suivi des restaurants rapides (2,98 G$ US). Ces deux types de restaurants comptaient pour 98 % des ventes globales générées par le sous-secteur des restaurants (34,8 G$ US). Ces deux types de restaurants ont connu une croissance à des TCAC respectifs de 5,0 % et de 4,6 % de 2015 à 2018, et on prévoit que ces taux seront respectivement de 3,9 % et de 3,7 % pour la période 2019-2022. Les cafés et salons de thé ont obtenu de bons résultats à un TCAC de 3,0 % de 2015 à 2018, et leurs ventes s'élevaient à 416,6 M$ US en 2018.

Dans le sous-secteur des cafés en milieu de travail, ce sont ceux situés en milieux « industriels » qui ont enregistré les ventes les plus élevées avec 2,4 G$ US en 2018, suivis de ceux situés dans les commerces de détail et les institutions financières (1,8 G$ US). Ces deux types de cafés ont compté pour 82,3 % des ventes globales générées par le sous-secteur de la restauration en milieu de travail (5,1 G$ US). Ces deux types de commerce se sont développés à des TCAC respectifs de 2,0 % et de 1,8 % de 2015 à 2018, et devraient enregistrer des TCAC respectifs de 1,7 % et de 1,6 %, de 2019 à 2022.

Dans le sous-secteur des établissements d'hébergement, ce sont les hôtels et motels qui ont enregistré les ventes les plus élevées avec 1,4 G$ US en 2018, suivi des parcs de villégiature (824,5 M$ US). Ces deux types d'établissements ont compté pour 82,8 % des ventes globales générées par le sous-secteur des établissements d'hébergement (2,9 G$ US). Ces deux types d'établissements commerciaux se sont développés à un TCAC de 3,6 % et 2,9 % respectivement de 2015 à 2018 et devraient enregistrer des TCAC respectifs de 3,0 % et de 2,5 %, de 2019 à 2022.

Dans le sous-secteur des pubs, clubs et bars, ce sont les pubs et les bars qui ont généré les ventes les plus élevées avec 1,7 G$ US en 2018, suivis des boîtes de nuit (190,2 M$ US) et des clubs privés (65,0 M$ US). Ces trois types d'établissements ont connu des TCAC respectifs de 3,5 %, de 3,3 % et de 3,3 %, de 2015 à 2018, lesquels devraient atteindre respectivement 2,9 %, 3,1 % et 3,1 % au cours de la période 2019-2022.

Valeurs des ventes (réalisées et prévues) de restauration en Indonésie, ventilées par sous-secteur et par type d'établissement, en millions de dollars américains
Sous-secteur Type d'établissement 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Établissements d'hébergement Gîte touristique 33,2 35,5 2,2 36,2 38,4 1,9
Parc pour caravanes 1,9 2,0 1,8 2,1 2,2 1,6
Petit hôtel 334,6 359,7 2,4 367,4 390,3 2,0
Parc de villégiature 757,5 824,5 2,9 846,8 910,7 2,5
Auberge 19,4 21,1 2,9 21,7 23,3 2,5
Hôtel et motel 1 403,8 1 560,2 3,6 1 611,9 1 760,6 3,0
Autres 51,1 55,1 2,5 56,4 60,2 2,2
Loisirs Divertissements 640,7 690,6 2,5 706,9 754,1 2,2
Site d'événement 779,3 844,5 2,7 866,2 928,5 2,3
Attraction touristique 546,0 580,4 2,1 591,7 624,3 1,8
Exploitants mobiles Autres exploitants mobiles 138,4 149,6 2,6 153,1 163,4 2,2
Fourgonnettes 207,5 223,9 2,6 229,2 244,3 2,2
Pubs, clubs et bars Boîte de nuit 190,2 209,5 3,3 216,3 237,3 3,1
Club privé 65,0 71,7 3,3 74,0 81,1 3,1
Pub et bar 1 566,4 1 738,3 3,5 1 793,6 1 954,4 2,9
Restaurants Café et salon de thé 381,3 416,6 3,0 428,2 461,9 2,6
Restaurant à service complet 27 109,0 31 365,7 5,0 32 725,9 36 716,0 3,9
Bar laitier 37,8 41,2 3,0 42,2 45,3 2,3
Restaurant rapide 2 602,9 2 981,8 4,6 3 100,9 3 453,0 3,7
Commerces de détail Boulangerie-pâtisserie 868,7 929,8 2,3 949,8 1 007,6 2,0
Dépanneur 424,3 460,5 2,8 471,9 504,8 2,3
Épicerie fine 55,1 58,8 2,2 60,0 63,5 1,9
Grand magasin 27,3 29,4 2,5 30,1 32,1 2,1
Autre commerce de détail 17,5 18,3 1,6 18,6 19,4 1,4
Commerce dans une station-service 253,2 272,2 2,4 278,2 295,4 2,0
Supermarché, hypermarché 102,1 113,8 3,7 117,7 128,9 3,1
Transporteurs Avion 174,9 185,2 1,9 188,6 198,4 1,7
Train 167,4 177,1 1,9 180,3 189,6 1,7
Bateau 24,6 25,9 1,8 26,4 27,6 1,6
Cafés en milieu de travail Gouvernemental 807,5 850,8 1,8 865,2 906,6 1,6
Industriel 2 257,1 2 393,0 2,0 2 436,2 2 560,0 1,7
Commerces de détail et institutions financières 1 728,1 1 823,8 1,8 1 855,8 1 947,2 1,6

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Comparaison entre les restaurants franchisés et les restaurants indépendants

Le nombre de restaurants franchisés en Indonésie continue d'augmenter à un rythme plus rapide que celui des restaurants indépendants, même si les parts de marchés de ces derniers sont plus élevées dans les huit sous-secteurs de la restauration. des marques de restaurants internationaux comme Pizza Hut, McDonald et PFK ont suivi les touristes indonésiens et les expatriés de retour au pays. Cependant, même si les récents sondages révèlent que les Indonésiens aiment essayer de nouvelles cuisines, ils préfèrent encore la cuisine asiatique. Les marques internationales qui ont su adapter leur menu au goût des consommateurs indonésiens obtiennent de meilleurs résultats.

Le coût d'un repas pris dans un restaurant rapide franchisé varie de 2,40 à 3,40 $ US, alors qu'il peut être aussi bas que 1,20 $ US dans un restaurant indonésien bon marché. Par comparaison, un repas pour deux dans un restaurant indonésien de classe intermédiaire coûte de 6,70 à 18,10 $ US. Dans ce secteur, le revenu moyen par utilisateur (RMU) chez les propriétaires de restaurants est d'environ 8,30 $ US, qu'importe si ceux-ci sont des entreprises indonésiennes ou franchisées. Les restaurants franchisés présentent de bonnes perspectives en Indonésie et devraient afficher une croissance positive et importante. La clé de leur succès reposera sur la standardisation opérationnelle et logistique, notamment au chapitre de la livraison.Note de bas de page 1

Dans le sous-secteur des restaurants, malgré la croissance plus rapide des chaînes de franchise, les ventes des indépendants représentaient 90,9 % des ventes globales en 2018, contre 9,1 % pour les restaurants franchisés. Dans le secteur de l'hébergement, les ventes des indépendants comptaient pour 88,4 % des ventes globales, contre 11,6 % pour les franchisés. Dans le sous-secteur des pubs, clubs et bars, les ventes des indépendants comptaient pour 95,9 % des ventes globales, contre 4,1 % pour les franchisés.

Valeurs des ventes (réalisées et prévues) des restaurants en Indonésie, ventilées par franchisés et indépendants, en millions de dollars américains
Exploitants franchisés et indépendants Sous-secteur 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Franchisés Hébergement 298,4 330,5 3,5 341,1 371,6 2,9
Indépendants 2 303,2 2 527,6 3,1 2 601,3 2 814,2 2,7
Franchisés Loisirs 606,5 648,2 2,2 661,9 701,6 2,0
Indépendants 1 359,5 1 467,3 2,6 1 502,8 1 605,2 2,2
Franchisés Exploitant mobile 18,5 20,7 3,8 21,4 23,4 3,1
Indépendants 327,4 352,8 2,5 360,9 384,3 2,1
Franchisés Pub, club et bar 74,3 82,8 3,7 85,6 93,7 3,1
Indépendants 1 747,3 1 936,7 3,5 1 998,2 2 179,1 2,9
Franchisés Restaurants 2 592,1 3 141,1 6,6 3 303,5 3 813,5 4,9
Indépendants 27 538,9 31 664,3 4,8 32 993,7 36 862,6 3,8
Franchisés Commerces de détail 604,1 654,7 2,7 670,9 717,4 2,3
Indépendants 1 144,1 1 228,1 2,4 1 255,4 1 334,3 2,1
Non précisé Transporteurs 366,9 388,2 1,9 395,3 415,6 1,7
En milieu de travail 4 792,7 5 067,7 1,9 5 157,2 5 413,8 1,6
Total 43 773,7 49 510,6 4,2 51 349,2 56 730,3 3,4
Total pour les franchisés 4 193,8 4 877,94 5,2 5 084,3 5 721,3 4,0
Total pour les indépendants 34 420,4 39 176,8 4,4 40 712,4 45 179,6 3,5

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dans le secteur de la restauration en Indonésie, on constate que la valeur la plus élevée par transaction en 2018 se situait au niveau des restaurants gastronomiques indépendants (28,5 $ US), suivis des boîtes de nuit (17,6 $ US), des chaînes d'hôtel et de motel (16,0 $ US). Ce sont les restaurants rapides qui ont enregistré les TCAC les plus élevés entre 2015 et 2018, soit 2,9 % (franchisés) et 2,8 % (indépendants) et leur croissance devrait se poursuivre à des TCAC respectifs de 3,2 % (franchisés) et de 3,4 % (indépendants) de 2019 à 2022. Ce sont les clubs sociaux qui devraient connaître la croissance la plus rapide à des TCAC respectifs de 3,8 % (franchisés) et de 3,7 % (indépendants) de 2019 à 2022.

Valeurs des ventes (réalisées et prévues) de restauration par transaction, ventilées par types d'établissements franchisés ou indépendants, en $ US
Sous-secteur Exploitant franchisé ou indépendant Type d'établissement 2015 2018 TCAC* (%) 2015-2018 2019 2022 TCAC* (%) 2019-2022
Hébergement Indépendant Gîte touristique 4,4 4,6 1,2 4,6 4,9 2,2
Parc pour caravanes 6,8 6,9 0,7 6,9 7,3 1,8
Petit hôtel 4,8 4,9 1,0 4,9 5,2 1,9
Franchisé Parc de villégiature 9,8 10,1 0,9 10,1 10,6 1,8
Indépendant Parc de villégiature 8,2 8,5 0,9 8,4 8,9 1,9
Auberge 4,4 4,5 1,2 4,6 4,9 2,2
Franchisé Hôtel et motel 15,6 16,0 1,0 16,0 16,9 1,9
Indépendant Hôtel et motel 11,9 12,3 1,0 12,3 13,1 1,9
Autres 5,3 5,3 −0,1 5,2 5,4 1,0
Loisirs Franchisé Divertissements 4,3 4,5 1,9 4,5 4,9 2,7
Indépendant 3,4 3,5 1,8 3,6 3,9 2,7
Franchisé Site d'événement 5,8 5,9 1,0 6,0 6,3 1,9
Indépendant 4,5 4,6 1,0 4,6 4,9 2,0
Franchisé Attraction touristique 3,7 3,8 0,7 3,8 4,0 1,8
Indépendant 3,5 3,6 0,7 3,6 3,8 1,7
Exploitant mobile Franchisé Autres exploitants mobiles 1,8 1,9 1,0 1,9 2,0 1,9
Indépendant 1,6 1,7 0,9 1,7 1,8 1,9
Franchisé Fourgonnettes 2,2 2,3 0,8 2,3 2,4 1,7
Indépendant 2,0 2,1 0,8 2,0 2,2 1,8
Pubs, clubs et bars Franchisé Bar 8,0 8,6 2,3 8,7 9,5 3,0
Indépendant Bar 7,1 7,6 2,3 7,7 8,4 2,9
Boîte de nuit 16,4 17,6 2,4 17,8 19,9 3,7
Club privé 13,2 13,9 1,9 14,1 15,5 3,3
Franchisé Pub 9,8 10,3 2,0 10,4 11,3 2,7
Indépendant 8,7 9,3 2,0 9,3 10,1 2,7
Franchisé Club social 11,2 12,1 2,6 12,3 13,7 3,8
Indépendant 10,6 11,4 2,6 11,6 12,9 3,7
Restaurants Franchisé Restaurant décontracté 14,7 15,6 2,2 15,6 16,6 2,2
Indépendant 8,9 9,3 1,2 9,3 9,8 1,9
Franchisé Café et salon de thé 2,1 2,2 1,4 2,2 2,3 2,2
Indépendant 1,3 1,3 −0,3 1,3 1,3 1,2
Restaurant gastronomique 27,4 28,5 1,4 28,5 30,3 2,0
Franchisé Bar laitier 2,3 2,3 0,8 2,3 2,4 1,7
Indépendant 1,9 1,9 0,5 1,9 2,0 1,5
Franchisé Restaurant rapide 3,1 3,4 2,9 3,4 3,7 3,2
Indépendant 1,9 2,0 2,8 2,1 2,3 3,4
Commerces de détail Franchisé Boulangerie – pâtisserie 1,9 1,9 0,8 2,0 2,1 1,7
Indépendant 1,8 1,8 0,7 1,8 1,9 1,8
Franchisé Dépanneur 1,9 1,9 0,7 2,0 2,1 1,7
Indépendant 1,7 1,7 0,7 1,7 1,8 1,7
Épicerie fine 2,2 2,3 1,0 2,3 2,4 2,0
Franchisé Grand magasin 2,3 2,3 0,6 2,3 2,5 1,6
Indépendant 2,3 2,3 0,5 2,3 2,4 1,6
Franchisé Autre commerce de détail 2,3 2,3 −0,1 2,3 2,3 1,0
Indépendant 2,2 2,2 −0,1 2,1 2,2 1,0
Franchisé Commerce dans une station-service 1,8 1,8 0,1 1,7 1,8 1,1
Indépendant 1,6 1,6 0,1 1,6 1,7 1,1
Franchisé Supermarché, hypermarché 2,2 2,3 0,3 2,2 2,3 1,3
Indépendant 2,0 2,0 0,3 2,0 2,1 1,3

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les dix grands restaurateurs en Indonésie

PFK arrive au premier rang des restaurateurs présents en Indonésie; il a enregistré des ventes de 397,9 M$ US en 2017, détenant 1,2 % des parts du marché de la restauration. Suivent derrière Pizza Hut (337,9 M$ US), McDonald (183,5 M$ US), Es Teler 77 (174,5 M$ US) et Starbucks (116,6 M$ US). Au nombre des cinq premiers restaurants figurent quatre franchises mondiales bien connues et une seule entreprise locale (Es Teler 77). La liste des dix premiers restaurants de l'Indonésie compte quatre autres entreprises locales (Sederhana, Rumah Makan; J Co Donuts & Coffee; HokBen; Edam Burger).

Les dix grands restaurateurs en Indonésie, ventilés selon les ventes et les parts de marché enregistrées en 2017, en millions de dollars américains
Société Ventes (en millions de dollars américains) Part de marché %)
PFK 397,9 1,2
Pizza Hut 337,9 1,0
McDonald 183,5 0,5
Es Teler 77 174,5 0,5
Starbucks 116,6 0,3
Sederhana, Rumah Makan 107,8 0,3
J Co Donuts & Coffee 105,2 0,3
HokBen 100,9 0,3
A&W 97,7 0,3
Edam Burger 77,1 0,2
Autres 32 243 95,0
Total 33 942,1 100,0
Source : GlobalData, 2019

Possibilités d'affaires

L'Indonésie étant la quatrième nation la plus populeuse au monde, elle offre donc beaucoup de possibilités d'affaires aux exportateurs canadiens. L'Indonésie demeure le principal acheteur de produits agroalimentaires et de la mer canadiens du marché de l'ANASE. En 2018, elle a acheté pour 656,7 M$ US de produits et a enregistré un TCAC de 2,7 % de 2014 à 2018.

L'Indonésie est le plus grand marché de restauration des pays de l'ANASE, ayant généré des ventes de 49,5 G$ US en 2018 pour un TCAC de 4,2 % de 2015 à 2018. Selon les estimations, les ventes du secteur de la restauration devraient s'élever à 56,7 G$ US en 2022, tandis que le TCAC devrait être de 3,4 % pour la période de 2019 à 2022. Le marché indonésien de la restauration offre des possibilités d'affaires aux restaurateurs canadiens intéressés qui seraient prêts à concurrencer d'autres chaînes de franchise internationale et les restaurateurs locaux déjà établis.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant le potentiel des marchés, les conditions actuelles et les contrats d'affaires locaux, et sont une excellente ressource pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour de plus amples renseignements sur Food et Hotel Asia 2020, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Profil du secteur de la restauration – Indonésie
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Hongli Wang, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2019).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :