Sélection de la langue

Recherche

Aperçu du marché – Pérou

Avril 2019

Aperçu du marché

Le Pérou est l'une des économies connaissant la plus rapide croissance en Amérique latine et la 51e puissance économique mondiale, affichant un produit intérieur brut (PIB) de 210 milliards de dollars américains (G$ US) en 2017 et une croissance du PIB réel de 2,5 %.

Le Pérou a une grande classe moyenne et une importante population d'âge médian. Le pays compte plus de 12 millions de personnes âgées de 25 à 54 ans, ce qui représente 40,47 % de la population.

Les consommateurs souhaitent avoir un mode de vie et des produits plus sains. Les Péruviens qui possèdent un pouvoir d'achat supérieur recherchent des aliments et des boissons emballés fonctionnels ou enrichis ainsi que des produits-créneaux, comme les aliments emballés dits « sans… » les jus pressés purs à 100 % et les mélanges de café prêt à boire. Il y a par conséquent de nouvelles occasions de mieux servir les consommateurs ayant des revenus moyens à élevés puisque les entreprises reconnaissent la nécessité de répondre aux besoins de consommateurs mieux informés.

Les ventes d'aliments emballés étaient évaluées à 8,8 G$ US en 2017 et elles devraient atteindre 10,5 G$ US d'ici 2022.

Les dépenses de consommation par habitant au Pérou en 2017 se sont élevées à 4 390,7 $ US, comparativement à 4 214,4 $ US en 2016.

Les consommateurs péruviens sont sensibles aux prix et comparent les prix des produits alimentaires emballés (par une entreprise locale) à ceux des produits frais. Si les exportateurs canadiens réussissent à satisfaire les consommateurs péruviens sur le plan des prix, ils peuvent s'attendre à une expansion sur des marchés comparables d'Amérique latine.

Production

La canne à sucre est de loin la plus importante culture du Pérou, mais la production a diminué en 2015 et en 2016.

Parmi les dix plus grandes cultures de production, c'est le raisin qui a connu la croissance la plus importante en 2016, soit 15,4 % de plus que le volume enregistré en 2015. Le raisin a aussi enregistré la croissance la plus rapide durant la période 2012-2016, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 17,5 %.

Production des cultures au Pérou
Dix principales cultures (tonnes) 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* en % 2012-2016
Canne à sucre 10 368,9 10 992,2 11 389,6 10 211,9 9 832,5 −1,3
Pomme de terre 4 474,7 4 570,7 4 705,0 4 705,0 4 400,3 −0,4
Riz 3 043,3 3 050,9 2 896,6 3 151,4 3 165,7 1,0
Bananes plantains 2 082,1 2 114,9 2 125,8 2 145,4 2 074,0 −0,1
Maïs 1 673,9 1 670,5 1 529,6 1 746,4 1 509,8 −2,5
Manioc 1 118,5 1 184,7 1 195,9 1 230,0 1 182,1 1,4
Huile de palmiste 518,3 566,6 617,6 684,3 736,3 9,2
Oignons 775,5 748,1 758,2 760,2 705,6 −2,3
Raisin 361,9 438,3 507,1 597,9 690,0 17,5
Oranges 428,8 436,4 450,4 456,2 490,9 3,4

Source : Food and Agriculture Organization Corporate Statistical Database (FAOSTAT), 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Production des viandes au Pérou
Viande (tonnes) 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* en % 2012-2016
Viande, poulet 1211,1 1254,3 1317,4 1424,0 1514,0 6,0
Viande, bœuf 186,6 193,1 196,2 196,0 190,2 0,0
Viande, porc 122,3 127,7 135,4 142,9 149,4 5,0

Source : FAOSTAT, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Production des bétails au Pérou
Bétail (têtes) 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC* en % 2012-2016
Moutons 12183,8 12434,4 12387,6 11986,8 11450,7 −1,5
Camélidés, autres 5661,0 5600,0 5600,0 5671,3 5888,4 1,0
Bovins 5600,0 5556,0 5578,0 5567,3 5535,5 −0,3

Source : FAOSTAT, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Commerce

Le Pérou est un exportateur net de produits agroalimentaires et de produits de la mer. En 2017, l'excédent commercial du Pérou au titre du commerce des produits agroalimentaires et des produits de la mer s'est chiffré à 3,8 G$ US; les importations s'élevaient à 5,2 G$ US, et les exportations à 9 G$ US. Entre 2013 et 2017, les importations péruviennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer ont augmenté selon un TCAC de 4,1 %.

En 2017, le maïs, le blé, le tourteau, l'huile de soja brute et le riz semi-blanchi ou blanchi étaient les principaux produits agroalimentaires et de la mer importés par le Pérou. Les principaux pays fournisseurs étaient les États‑Unis, l'Argentine, le Canada, le Chili et la Bolivie. Le Canada était le 3e plus important fournisseur de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Pérou en 2017, avec une part de marché de 8 %.

Principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par le Pérou à l'échelle mondiale en 2017
Produits Valeur des importations (millions de dollars américains) Principaux fournisseurs et part de marché, en % Part du Canada en %
1 2 3
Maïs 636,1 États-Unis : 95,3 Argentine : 3,9 Brésil : 0,8 0,0
Blé 480,4 Canada : 62,0 États-Unis : 21,0 Argentine : 10,6 62,0
Tourteau 454,2 Bolivie : 54,0 États-Unis : 21,3 Paraguay : 16,0 0,0
Huile de soja brute 332,2 Argentine : 99,3 Bolivie : 0,7 Brésil : 0,0 0,0
Riz semi-blanchi ou blanchi 232,2 Uruguay : 60,5 Brésil : 20,7 Thaïlande : 13,6 0,0
Préparations alimentaires 203,1 Chili : 22,3 États-Unis : 18,8 Mexique : 10,6 0,6
Sucre de canne brute 160,0 Guatemala : 27,1 Colombie : 23,3 Cuba : 17,0 0,0
Préparations alimentaires pour animaux de toutes sortes 136,8 États-Unis : 22,6 Équateur : 22,6 Chili : 15,6 2,6
Soja 128,8 États-Unis : 43,7 Paraguay : 41,4 Uruguay : 9,0 1,3
Canne à sucre ou betterave à sucre 109,8 Colombie : 76,3 Guatemala : 15,8 Brésil : 6,4 0,0
Source : Global Trade Tracker, 2018

Les importations d'aliments et de boissons transformés au Pérou se sont chiffrées à 2,87 G$ US en 2017, la part du Canada étant de 0,6 % de ce total. L'Argentine, les États-Unis, la Bolivie, le Chili et le Brésil étaient les principaux fournisseurs d'aliments transformés du Pérou en 2017, se partageant 56,1 % du marché. Les importations d'aliments transformés au Pérou ont augmenté selon un TCAC de 1,9 % entre 2013 et 2017.

Les principales importations au Pérou de produits agroalimentaires et de la mer en provenance du Canada se sont chiffrées à 414,6 millions de dollars américains (M$ US) en 2017. Les principaux produits importés étaient le blé, le blé dur, les lentilles sèches, les pois décortiqués séchés et les produits animaux divers (abats/organes). En 2017, le Pérou a enregistré un déficit de 171,5 M$ US au titre du commerce des produits agroalimentaires et des produits de la mer avec le Canada (les exportations de produits agroalimentaires et de la mer du Pérou au Canada se sont chiffrées à 243,1 M$ US en 2017).

Ventes au détail

Le Pérou est le 6e plus important marché des aliments emballés en Amérique latine, après le Chili et la Colombie, et le 34e plus grand marché des aliments emballés au monde, après l'Ukraine et Taïwan. Ce secteur connaît toutefois une croissance modérée, une tendance qui devrait se poursuivre au cours des prochaines années. En 2017, les ventes au détail se sont élevées à 8,8 G$ US, affichant un TCAC de 4,5 % de 2013 à 2017. D'ici 2022, les ventes au détail devraient atteindre 10,5 G$ US, enregistrant un taux de croissance un peu plus important de 4,1 %.

On s'attend à ce que les céréales pour petit-déjeuner et les plats cuisinés enregistrent la plus forte croissance des ventes au détail dans le secteur des aliments emballés de 2018 à 2022. Les viandes et produits de la mer transformés devraient aussi afficher d'excellents résultats sur le plan de la croissance des ventes. On s'attend à ce que la croissance se poursuive dans ce secteur puisque les consommateurs recherchent des solutions pratiques d'autres choix de repas. Les petites épiceries indépendantes sont le principal canal de distribution compte tenu de leur côté pratique, mais le canal moderne de distribution prend de l'expansion. Les produits non emballés posent un défi pour le secteur des produits transformés car ils sont offerts par le biais de tous les canaux de distribution et sont vendus moins cher que les produits emballés et parce que les consommateurs préfèrent encore les produits frais plutôt qu'emballés.

Valeur des ventes au détail des aliments emballés au Pérou, données historiques en millions de dollars américains, taux de change fixe de 2018
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* en % 2013-2017
Aliments emballés 7 367,1 7 808,8 8 243,0 8 538,7 8 778,5 4,5
Produits de boulangerie 2 266,5 2 357,4 2 437,2 2 429,9 2 555,8 3,0
Produits laitiers 2 007,3 2 162,9 2 332,2 2 486,6 2 527,9 5,9
Huiles comestibles 568,5 596,3 617,8 650,4 697,4 5,2
Riz, pâtes, nouilles 609,0 642,0 663,6 672,0 667,5 2,3
Confiseries 441,7 466,6 488,6 505,9 516,1 4,0
Viandes et produits de la mer transformés 337,0 373,7 403,4 427,1 411,8 5,1
Biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits 292,2 300,3 325,4 328,5 333,7 3,4
Aliments pour bébés 204,4 222,5 243,4 270,5 266,2 6,8
Collations salées 180,1 194,3 200,7 210,4 220,1 5,1
Crème glacée et desserts congelés 148,7 150,6 168,7 177,6 186,8 5,9
Sauces, vinaigrettes et condiments 156,5 169,0 175,7 180,8 181,3 3,7
Céréales pour petit-déjeuner 62,7 69,5 76,3 83,0 95,1 11,0
Tartinades sucrées 51,8 55,7 59,8 62,9 66,1 6,3
Fruits et légumes transformés 31,7 34,6 37,2 39,5 38,5 5,0
Plats cuisinés 4,0 8,3 8,7 9,3 10,2 26,4
Soupes 4,8 4,8 4,3 4,2 4,1 −3,9

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Valeur des ventes au détail des aliments emballés au Pérou, prévisions en millions de dollars américains, taux de change fixe de 2018
Catégorie 2018[e] 2019 2020 2021 2022 TCAC* en % 2018-2022
Aliments emballés 8 986,9 9 317,7 9 685,8 10 092,4 10 536,7 4,1
Produits de boulangerie 2 642,0 2 790,9 2 948,8 3 115,5 3 291,2 5,6
Produits laitiers 2 568,3 2 586,5 2 613,5 2 657,9 2 717,6 1,4
Huiles comestibles 732,5 768,8 809,1 850,7 893,4 5,1
Riz, pâtes, nouilles 693,3 725,3 760,9 799,1 839,1 4,9
Confiseries 533,1 553,6 575,4 598,9 624,8 4,0
Viandes et produits de la mer transformés 373,2 394,2 416,5 440,3 465,5 5,7
Biscuits sucrés, barres tendres et collations aux fruits 342,0 353,7 366,1 379,1 392,7 3,5
Aliments pour bébés 264,7 270,5 279,2 288,9 299,7 3,2
Collations salées 230,8 241,6 253,0 265,2 278,3 4,8
Crème glacée et desserts congelés 195,2 203,5 212,4 221,8 231,8 4,4
Sauces, vinaigrettes et condiments 183,9 187,1 191,8 198,2 206,1 2,9
Céréales pour petit-déjeuner 104,5 113,2 123,3 133,9 145,6 8,6
Tartinades sucrées 69,4 72,9 76,5 80,2 84,1 4,9
Fruits et légumes transformés 39,0 40,2 42,2 44,7 47,4 5,0
Plats cuisinés 11,1 12,0 13,0 14,1 15,3 8,4
Soupes 4,0 4,0 4,0 4,1 4,2 1,2

Source : Euromonitor International, 2018

e : Estimation

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Produits de santé et de mieux-être

Le secteur des produits de santé et de mieux-être a enregistré un TCAC de 10,2 % de 2013 à 2017 et on s'attend à ce qu'il enregistre un TCAC de 6,8 % de 2018 à 2022.

La catégorie des aliments meilleurs pour la santé et des aliments enrichis ou fonctionnels a enregistré la plus importante croissance de 2013 à 2017. Les produits biologiques et les produits meilleurs pour la santé afficheront les plus fortes croissances au cours des cinq prochaines années.

Ventes au détail des aliments de santé et de mieux-être au Pérou, données historiques en millions de dollars américains, taux de change fixe de 2018
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* en % 2013-2017
Santé et mieux-être, par type 1 223,8 1 339,1 1 507,3 1 669,6 1 801,8 10,2
Aliments enrichis/fonctionnels (EF) 593,0 648,7 723,3 804,0 860,8 9,8
Meilleurs pour la santé 275,6 300,5 331,7 385,7 453,2 13,2
Naturellement sains (NS) 269,9 294,1 323,8 349,9 376,1 8,6
« Exempt de » 85,2 95,7 128,4 129,7 111,4 6,9
Biologique 0,0 0,0 0,1 0,3 0,3 0,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Ventes au détail des aliments de santé et de mieux-être au Pérou, prévisions en millions de dollars américains, taux de change fixe de 2018
Catégorie 2018[e] 2019 2020 2021 2022 TCAC* en % 2018-2022
Santé et mieux-être, par type 1 920,5 2 063,4 2 209,2 2 354,9 2 500,8 6,8
Aliments enrichis/fonctionnels (EF) 913,9 976,8 1 044,9 1 112,5 1 180,3 6,6
Meilleurs pour la santé 506,2 556,2 603,5 650,5 697,0 8,3
Naturellement sains (NS) 399,3 423,6 447,6 471,2 494,4 5,5
« Exempt de » 100,7 106,2 112,7 120,0 128,2 6,2
Biologique 0,4 0,5 0,6 0,6 0,7 15,0

Source : Euromonitor International, 2018

e : Estimation

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Débouchés pour le Canada

Le 8 mars 2018, le Canada a signé l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (Accord du PTPGP), de même que les dix pays suivants, soit l'Australie, le Brunei, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour et le Vietnam. La signature de cet accord est une avancée importante vers le resserrement des liens commerciaux et elle favorisera les investissements entre le Canada et le Pérou. Les producteurs canadiens auront la possibilité de saisir des débouchés dans ces pays, notamment au Pérou. Le PTPGP facilite l'accès du Canada aux marchés des pays signataires, lui offrant les mêmes contingents tarifaires que les principaux concurrents régionaux, comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande, dans des secteurs clés, notamment le bœuf, le porc, les fruits de mer, les céréales et de nombreux autres produits. Consultez la page suivante pour de plus amples renseignements au sujet du PTPGP.

Signataire du PTPGP, de l'ALENA et des accords de libre-échange avec l'Union européenne (AECG) et la Corée du Sud (ALECC), le Canada sera la seule nation du G7 à avoir un libre accès aux marchés des Amériques, de l'Europe et la région de l'Asie-Pacifique.

L'ensemble des provinces et des territoires du Canada pourraient tirer profit du PTPGP.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Ressources

Aperçu du marché – Pérou
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Laurie Bernardi, analyste en recherche sur les marchés internationaux

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2019).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :