Sélection de la langue

Recherche

Aperçu du marché - Maroc

Juin 2020

Aperçu du marché

En 2019, le produit intérieur brut (PIB) du Maroc s'est chiffré à 119,3 milliards de dollars américains (G$ US), une augmentation de 2,7 % par rapport à 2018.

La population totale du Maroc s'élevait à 35,6 millions de personnes en 2019, dont 65,9 % était âgé de 15 à 64 ans. D'ici 2025, le pays devrait compter 37,7 millions d'habitants.

Le Maroc est un exportateur net de produits agroalimentaires et de produits de la mer. En 2019, l'excédent du Maroc au titre du commerce de ces produits s'est chiffré à 187,2 millions de dollars américains (M$ US), les importations s'élevant à 5,9 G$ US et les exportations, à 6,2 G$ US. Les importations de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc ont augmenté selon un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 7,2 % entre 2015 et 2019. Le Canada figurait au huitième rang des plus importants fournisseurs de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc en 2019, représentant une part de marché de 4,9 %.

En 2019, les principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par le Maroc en provenance d'autres pays étaient le blé, le méteil, le maïs, le sucre de canne brut, l'huile de soja brute et le blé dur. Les principaux fournisseurs étaient la France, l'Argentine, le Brésil, l'Espagne et les États-Unis. La même année, les principaux produits importés par le Maroc en provenance du Canada étaient le blé dur, les crevettes nordiques surgelées, les lentilles, le blé, le méteil et les pois.

L'augmentation des dépenses par habitant et du revenu disponible moyen a contribué à l'accroissement des dépenses de consommation. En plus d'être sensible au prix, le consommateur urbain marocain est plus sophistiqué et soucieux de sa santé.

Au Maroc, le secteur des aliments et des boissons (alcoolisés et non alcoolisées) a connu une croissance raisonnable (les aliments et les boissons alcoolisées ont respectivement atteint un TCAC de 5,7 % et de 5,5 % de 2015 à 2019), une tendance qui devrait se maintenir au fil des années à venir, mais à un plus faible taux.

Production

Il existe une importante superficie de terres arables au Maroc, et le pays jouit d'un climat méditerranéen tempéré. Le pays peut produire suffisamment de viande et de fruits et légumes ainsi que la plupart des produits laitiers destinés à la consommation intérieure lors d'une année normale (c'est-à-dire une année qui n'est pas affectée par la sécheresse)Note de bas de page 1. Le Maroc est considéré comme le plus important producteur de poisson du monde africain et arabe, et était le plus grand exportateur mondial de sardines et de pilchardsNote de bas de page 1. Bien que l'alimentation des Marocains soit de plus en plus diversifiée en raison de la consommation plus courante de produits transformés et prêts-à-manger dans les régions urbaines, elle est essentiellement basée sur les céréales, les fruits et les légumesNote de bas de page 1.

Le blé est la principale culture du Maroc; sa production s'est élevée à 7,3 millions de tonnes en 2018. Entre 2014 et 2018, le volume de production du blé a augmenté selon un TCAC de 9,4 %. L'orge a affiché le plus haut TCAC, soit 14,9 %, alors que le TCAC des pommes de terre et des olives a connu une baisse de 1,1 % et de 0,2 % respectivement au cours de la même période.

Le poulet est la viande la plus consommée au Maroc : le pays en a produit 720 milliers de tonnes en 2018, et son TCAC se chiffrait à 5,4 % entre 2014 et 2018. La production des autres viandes a connu une hausse; en effet, la production de mouton a connu la plus importante croissance (10,4 %), suivi par celle du bœuf (2,2 %) et du gibier (1,7 %), alors que la production de dinde est restée la même de 2014 à 2018.

La production de poulet et de mouton a augmenté selon un TCAC de 2,3 % et de 0,8 %, alors que la production de dinde est restée la même (elle n'a connu aucune croissance) de 2014 à 2018. Au cours de la même période, la production de chèvre, elle, a connu un déclin selon un TCAC de −1,7 %.

Production agricole au Maroc de 2014 à 2018 (en milliers de tonnes)
Dix principales cultures (en tonnes) 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
Blé[1] 5 115,9 8 074,7 2 731,1 7 090,8 7 320,6 9,4
Betterave à sucre[1] 3 208,6 3 875,6 4 218,9 3 741,4 3 710,5 3,7
Orge[1] 1 638,1 3 397,0 619,9 2 466,5 2 851,0 14,9
Pommes de terre[1] 1 951,0 1 924,4 1 743,6 1 924,9 1 869,1 −1,1
Olives 1 573,2 1 144,2 1 416,1 1 039,1 1 561,5 −0,2
Tomates[1] 1 231,0 1 412,4 1 231,2 1 293,8 1 409,4 3,4
Tangerines, clémentines 1 185,4 993,2 1 077,6 1 278,3 1 208,8 0,5
Oranges 1 001,2 869,0 909,2 1 037,2 1 019,2 0,4
Oignons, secs[1] 813,7 828,7 685,6 754,1 954,8 4,1
Pastèque 724,9 706,6 437,1 619,3 742,4 0,6

Source : FAOSTAT - Production agricole, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : Cultures également produites au Canada

Production de viande au Maroc de 2014 à 2018 (en milliers de tonnes)
Viande (en tonnes) 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
Viande, poulet 584,0 660,0 610,0 690,0 720,0 5,4
Viande, bœuf 259,1 245,5 257,8 260,7 283,0 2,2
Viande, mouton 120,4 157,0 160,9 163,4 178,8 10,4
Viande, dinde 55,0 157,0 55,0 55,0 55,0 0,0
Viande, gibier 49,8 50,7 51,5 52,3 53,2 1,7

Source : FAOSTAT - Production agricole, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Élevage du bétail au Maroc de 2014 à 2018
Bétail (têtes) 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018
Poulet 187 000 000 190 426 000 197 987 000 199 186 000 204 604 000 2,3
Mouton 19 230 835 18 509 601 19 870 000 19 863 000 19 880 000 0,8
Dinde 10 000 000 9 995 000 12 410 000 13 249 000 9 995 000 0,0
Chèvre 6 147 225 6 231 386 5 600 000 5 205 000 5 731 000 −1,7

Source : FAOSTAT - Production agricole, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Commerce

Le Maroc est un exportateur net de produits agroalimentaires et de produits de la mer. En 2019, l'excédent du Maroc au titre du commerce de ces produits s'est chiffré à 187,2 M$ US, les importations s'élevant à 5,9 G$ US et les exportations, à 6,2 G$ US. Les importations de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc ont augmenté selon un TCAC de 7,2 % entre 2015 et 2019. Le Canada figurait au huitième rang des plus importants fournisseurs de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc en 2019, représentant une part de marché de 4,9 %. Les principaux produits importés par le Maroc en provenance du Canada étaient le blé dur, les crevettes nordiques surgelées, les lentilles, le blé, le méteil et les pois.

En 2019, les principaux produits agroalimentaires et produits de la mer importés par le Maroc en provenance d'autres pays étaient le blé, le méteil, le maïs, le sucre de canne brut, l'huile de soja brute et le blé dur. Les principaux fournisseurs étaient la France, l'Argentine, le Brésil, l'Espagne et les États-Unis.

Principales importations marocaines de produits agroalimentaires et de produits de la mer en provenance d'autres pays, 2019
Code SH Produit Valeur des importations (en M$ US) Principaux fournisseurs et pourcentage de la part de marché Part du Canada (%)
1 2 3
100199 Blé et méteil 711,1 France : 52,3 Ukraine : 28,7 Argentine : 10,2 0,8
100590 Maïs 542,3 Argentine : 54,4 Brésil : 39,1 Ukraine : 3,2 0,0
170114 Sucre de canne, brut 411,7 Brésil : 65,3 Mexique : 34,7 0,0
150710 Huile de soja, brute 383,7 Argentine : 45,7 Espagne : 22,9 Pays-Bas : 13,9 0,0
100119 Blé dur 255,2 Canada : 92,8 France : 7,2 92,8
230400 Tourteau, résidus de l'huile de soja 215,5 États-Unis : 51,2 Argentine : 48,8 0,0
090220 Thé vert 208,9 Chine : 99,5 Japon : 0,3 Allemagne : 0,1 0,0
080410 Dattes, fraîches ou sèches 169,9 Tunisie : 41,9 Émirats arabes unis : 30,6 Algérie : 10,5 0,0
230320 Pulpes de betterave 100,6 Égypte : 40,0 Russie : 37,9 États-Unis : 15,9 0,0
230630 Tourteau, résidus de graines de tournesol 97,4 Ukraine : 69,8 Moldova : 8,6 Bulgarie : 8,5 0,0
Source : Global Trade Tracker, 2020

En 2019, les importations marocaines de boissons et d'aliments transformés étaient évaluées à 3,1 G$ US. Le Canada était pratiquement absent de ce marché, accusant une part de marché de seulement 0,7 % en 2019. La même année, l'Argentine, l'Espagne, le Brésil, la France et les États-Unis étaient les plus importants fournisseurs de boissons et d'aliments transformés du Maroc, représentant une part de marché de 45,9 %. Entre 2015 et 2019, les importations marocaines de boissons et d'aliments transformés ont augmenté selon un TCAC de 8 %.

Le rendement du Canada

En 2019, le Canada a exporté pour plus de 67 G$ US de produits agroalimentaires et de produits de la mer dans le monde; 55,6 % de ces produits ont été exportés vers les États-Unis et 0,5 %, vers le Maroc.

En 2019, les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers le Maroc étaient évaluées à 303,7 M$ CA. Les principaux produits exportés étaient le blé (84,9 %), les lentilles (5,6 %), les crevettes nordiques surgelées (4,6 %) ainsi que les graines à canaris et les pois (0,7 %). En 2019, le Canada a enregistré un excédent commercial de 144,1 M$ CA au titre de l'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers le Maroc (importations d'une valeur de 159,6 M$ CA en provenance du Maroc).

Exportations

Le total des exportations marocaines de produits agroalimentaires et de produits de la mer s'élevait à 6,2 G$ US en 2019, ce qui représentait un TCAC de 8,2 % de 2015 à 2019. Le Canada figurait au 16e rang des plus importants pays importateurs de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc en 2019, représentant une part de marché de 1 %. Les pays qui ont importé le plus de produits du Maroc, soit jusqu'à 60,4 % de tous ses produits, étaient l'Espagne, la France, les Pays-Bas, l'Italie et la Russie.

En 2019, les importations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer en provenance du Maroc étaient évaluées à 159,6 M$ CA. Les trois principaux produits importés au Canada en provenance du Maroc étaient les agrumes, notamment les clémentines, les oranges et les mandarines, ainsi que les poulpes et les végétaux.

Principales exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Maroc vers d'autres pays, 2019
Code SH Produit Valeur des exportations (en M$ US) Principales destinations et pourcentage de la part de marché Part du Canada (%)
1 2 3
070200 Tomates, fraîches ou réfrigérées 688,5 France : 61,6 Royaume-Uni : 11,5 Espagne : 8,9 0,0
160413 Sardines, préparées ou en conserve 503,4 France : 10,1 États-Unis : 7,9 Nigéria : 7,3 0,3
030752 Poulpes, congelées 436,2 Espagne : 54,9 Italie : 26,4 Japon : 12,4 1,3
030743 Seiches et calmars, congelés 274,5 Espagne : 64,9 Italie : 22,3 Chine : 5,3 0,1
070820 Haricots, frais ou réfrigérés 229,5 Espagne : 63,7 Pays-Bas : 17,0 France : 15,9 0,0
081020 Framboises et mûres fraîches 227,4 Espagne : 51,6 Pays-Bas : 33,5 France : 11,3 0,0
170199 Sucre de canne ou de betterave 200,9 Turquie : 31,4 Togo : 8.1 Syrie : 8.1 0,0
030353 Sardines congelées 188,1 Brésil : 30,9 Afrique du Sud : 21,9 Espagne : 9,1 0,1
081040 Canneberges et myrtilles fraîches 178,2 Espagne : 69,9 Pays-Bas : 15,9 France : 7,0 0,0
230120 Farines, tourteaux et agglomérés de poisson ou de crustacés 174,1 Turquie : 54,1 Allemagne : 13,8 Chine : 5,8 0,0
Source : Global Trade Tracker, 2020

Vente au détail

Le secteur marocain de la vente au détail de produits alimentaires connaît une croissance rapide, car de grands supermarchés et hypermarchés internationaux étendent leurs activités dans le pays. De plus, l'expansion de la classe moyenne du pays, l'adoption plus courante du mode de vie occidental et la consommation de produits emballés et transformés sont des facteurs qui ont stimulé la croissance au sein du secteur.

L'augmentation des dépenses par habitant et du revenu disponible moyen a contribué à l'accroissement des dépenses de consommation. En plus d'être sensible au prix, le consommateur urbain marocain est plus sophistiqué et soucieux de sa santé : il consulte l'information nutritionnelle des aliments emballés avant l'achat et la consommation. Par conséquent, les supermarchés offrent plus de produits affichant la mention « exempt de » (gluten, gras trans) et « sans […] ajouté » (sucre, agents de conservation), comme la tartinade au chocolat sans sucre Pralinutta de Madico PM (entreprise établie à Casablanca), Yawny 00 % de Centrale Laitière, et la crème à fouetter à base végétale Duetto exempte de cholestérol et de gras trans, produite par l'entreprise Extraport SARLNote de bas de page 1.

Au Maroc, le secteur des aliments et des boissons (alcoolisés et non alcoolisées) a connu une croissance raisonnable (les aliments et les boissons alcoolisées ont respectivement atteint un TCAC de 5,7 % et de 5,5 % de 2015 à 2019), une tendance qui devrait se maintenir au fil des années à venir, mais à un plus faible taux. En 2019, les ventes au détail totales du secteur alimentaire étaient évaluées à 12 G$ US, et devraient atteindre 15,9 G$ US d'ici 2024. La catégorie des produits de boulangerie et des céréales a connu les ventes au détail les plus élevées, pour un total de 2,9 G$ US, suivie par la catégorie de la viande, dont les ventes au détail étaient évaluées à 1,9 G$ US en 2019. La catégorie du poisson et des fruits de mer ainsi que la catégorie de la crème glacée ont atteint leur TCAC le plus élevé, données historiques et prévisions confondues (données historiques de 10,8 % et 10,1 %, et prévisions de 9 % et 8,5 %).

En 2019, dans le secteur des boissons, les ventes au détail cumulées des boissons non alcoolisées comme les boissons chaudes et les boissons rafraîchissantes se chiffraient à 2,6 G$ US, une valeur supérieure à celle de la catégorie des spiritueux et du vin, dont les ventes au détail cumulées étaient évaluées à 416,3 M$ US. De même, selon les prévisions, les ventes au détail des boissons non alcoolisées devraient être plus importantes que celles des boissons alcoolisées puisque les ventes au détail connaîtront une augmentation de 3 % pour atteindre 3,1 G$ US d'ici 2024. Dans la catégorie des boissons non alcoolisées, les ventes au détail des boissons rafraîchissantes sont plus élevées que celles des boissons chaudes, tant du point de vue des données historiques que des prévisions, les taux de croissance des boissons rafraîchissantes se chiffrant respectivement à 2,4 % et à 3,2 %. Dans la catégorie des boissons rafraîchissantes, les préoccupations concernant la baisse de la qualité de l'eau du robinet ont stimulé la croissance de la vente d'eau embouteillée. De plus, conformément aux tendances en matière de santé, on a constaté un intérêt pour les boissons énergisantes et fonctionnelles chez les jeunes consommateurs et les consommateurs urbains, les principaux fabricants marocains ayant augmenté leurs dépenses en développement et en promotion de nouveaux produitsNote de bas de page 1.

Il faut noter que les ventes au détail de vin dans la catégorie des boissons alcoolisées ont atteint un sommet en 2019, soit 356 M$ US, et devraient connaître une croissance de 4,2 % d'ici 2024 pour atteindre 448 M$ US.

Ventes au détail d'aliments et de boissons non alcoolisées et alcoolisées au Maroc, données historiques et prévisions, selon le taux de change fixe de l'année précédente (en M$ US)
Catégorie 2015 2019 TCAC* (%) 2015-2019 2020 2024 TCAC* (%) 2020-2024
Aliments 9 649,5 12 033,0 5,7 12 765,8 15 872,0 5,6
Produits de boulangerie et céréales 2 534,1 2 954,6 3,9 3 077,4 3 639,0 4,3
Haricots et légumineuses 221,2 263,3 4,5 276,0 332,3 4,8
Confiseries 515,4 677,8 7,1 725,3 932,7 6,5
Produits laitiers et à base de soja 1 501,9 1 883,3 5,8 2 020,5 2 464,5 5,1
Poisson et fruits de mer 1 165,4 1 754,8 10,8 1 932,8 2 731,4 9,0
Crème glacée 187,6 275,6 10,1 302,2 419,0 8,5
Viande 1 560,1 1 905,7 5,1 2 006,0 2 452,9 5,2
Huiles et matières grasses 382,2 456,4 4,5 478,1 579,0 4,9
Pâtes et nouilles 117,9 144,9 5,3 153,6 190,6 5,5
Repas préparés 3,4 4,8 9,0 5,3 7,2 8,0
Aliments salés et charcuteries 1 138,6 1 283,0 3,0 1 327,2 1 514,4 3,4
Collations salées 89,9 119,1 7,3 128,4 169,5 7,2
Assaisonnements, vinaigrettes et sauces 128,2 173,5 7,9 186,4 248,0 7,4
Soupes 2,4 2,8 3,9 3,0 3,5 3,9
Sirops et tartinades 101,2 133,4 7,2 143,6 188,0 7,0
Boissons non alcoolisées 2 376,7 2 623,8 2,5 2 706,1 3 051,1 3,0
Boissons chaudes 1 148,3 1 275,4 2,7 1 311,7 1 471,4 2,9
Boissons rafraîchissantes 1 228,4 1 348,3 2,4 1 394,4 1 579,7 3,2
Boissons alcoolisées 336,6 416,3 5,5 441,7 513,3 3,8
Spiritueux 64,3 60,3 −1,6 61,2 65,3 1,6
Vin 272,3 356,0 6,9 380.5 448,0 4,2

Source : GlobalData - Market Data, Segment Insights, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Services alimentaires

En 2017, les ventes dans l'industrie des services alimentaires étaient évaluées à 3,1 G$ US, et la croissance annuelle du secteur est passée de 4 à 6 %. Les catégories du secteur de la restauration dont la croissance est la plus rapide sont les restaurants rapides et les restaurants à service complet. L'industrie marocaine des services alimentaires est plus développée à Casablanca (un pôle commercial) et à Marrakech (en raison du tourisme)Note de bas de page 2.

Les restaurants rapides et les établissements qui servent de la pizza, comme Pizza Hut, Dominos, McDonald's, Burger King et PFK sont maintenant très présents dans les grandes villes du Maroc (Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger), et les boulangeries et les cafés de style français font partie de la culture alimentaire et du mode de vie des Marocains. Pendant le ramadan (fête islamique d'un mois qui n'a pas de date fixe puisque le calendrier islamique est un calendrier lunaire, ce qui signifie que chaque année, le ramadan commence 10 jours plus tard comparativement à l'année précédenteNote de bas de page 3), la plupart des restaurants rapides sont fermés pour le mois, mais certains restaurants haut de gamme sont ouverts en soirée pour la rupture du jeûne, et la plupart d'entre eux remplacent leur menu à la carte par un buffetNote de bas de page 3.

Pour de plus amples renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à partir de la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire.

Pour de plus amples renseignements sur Gulfood 2020 (en anglais seulement), veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Aperçu du marché - Maroc
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Laurie Bernardi, analyste en recherche sur les marchés internationaux

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2020).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :