Sélection de la langue

Recherche

Aperçu des débouchés en Inde

Janvier 2020

Survol de l'une des économies les plus florissantes au monde

L'Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde, avec une population de 1,3 milliard d'habitants, et est l'une des économies les plus florissantes au monde, avec un produit intérieur brut (PIB) de 3,6 billions de dollars canadiens en 2018. Ce pays a le potentiel de devenir l'un des partenaires les plus importants du Canada sur le plan économique et commercial, puisque l'Inde a importé pour 28 milliards de dollars canadiens de produits agroalimentaires et de produits de la mer en provenance de partout dans le monde en 2018.

L'Inde est un exportateur net de produits agroalimentaires et de produits de la mer. En 2018, l'excédent commercial de l'Inde pour les produits agroalimentaires et les produits de la mer était de 22,2 milliards de dollars canadiens, avec des exportations évaluées à 50,2 milliards de dollars canadiens et des importations de 28 milliards de dollars canadiens. L'Inde a importé une grande variété de produits agroalimentaires et de produits de la mer, dont les principaux étaient l'huile de palme, les fruits et noix comestibles, l'huile de soja, l'huile de tournesol et les légumes comestibles. Les principaux pays fournisseurs étaient l'Indonésie, l'Ukraine, les États-Unis, l'Argentine et la Malaisie.

Principaux débouchés en Inde

Pour obtenir plus de renseignements sur les forces, les débouchés et les aspects à considérer concernant les produits agroalimentaires et les produits de la mer canadiens, consultez nos rapports d'information sur les marchés agricoles et alimentaires – Asie.

Comment choisissons-nous les secteurs prioritaires?

Les secteurs ont été classés par ordre de priorité au moyen d'une analyse quantitative des données disponibles dans la base de données Global Trade Tracker pour 2019. La première étape consistait à cerner les 100 principaux produits parmi tous les produits agroalimentaires et produits de la mer, excluant les produits que le Canada n'a pas la capacité de produire. Chaque produit a été évalué en fonction d'une série de critères quantitatifs (c.-à-d. la taille du marché, la croissance du marché, l'intensité des échanges commerciaux du Canada et les réductions tarifaires), qui ont tous été classés sur la base des données commerciales historiques sur dix ans. Les 100 principaux produits retenus au moyen de cette méthode représentaient, en 2018, 97 % des importations totales de l'Inde en provenance du monde et 99,9 % des exportations du Canada vers l'Inde.

Notre analyse était axée sur l'évaluation des débouchés du point de vue des forces et des faiblesses :

  1. Les forces sont les produits de base dont le rendement et la croissance sont élevés dans les grands secteurs d'importation indiens.
  2. Les faiblesses sont les problèmes auxquels l'industrie pourrait faire face alors qu'elle tente de tirer avantage des débouchés.

Au cours de la deuxième étape, les produits ont été classés dans 18 supers secteurs. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), Affaires mondiales Canada (AMC) et dix experts provinciaux ont évalué ces produits au moyen d'un sondage visant à déterminer les débouchés et les défis associés à ces catégories de produits dans le contexte indien.

Tous les produits agroalimentaires et de la mer qui sont prioritaires sont importés par l'Inde et s'inscrivent dans la capacité de production du Canada à l'échelle internationale.

La croissance grâce à la transformation

Même si l'Inde constitue un marché important pour l'exportation de produits de base, le Canada a également la possibilité d'accroître les exportations dans la catégorie des boissons et des aliments transformés. En 2018, le Canada a fourni pour plus de 14 millions de dollars canadiens en boissons et en aliments transformés au marché indien (ce qui favorise de nouveaux débouchés commerciaux), à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 2,3 % depuis 2014. Les produits à haut rendement comprennent le lactose sous forme solide, les préparations alimentaires, les produits fourragers, les aliments pour animaux de compagnie et le tourteau.

En 2018, les boissons et les aliments transformés représentaient 4,5 % de tous les produits agroalimentaires et produits de la mer canadiens expédiés en Inde.

Il est dans l'intérêt du Canada de promouvoir des produits-créneau différenciés, de grande valeur et uniques. Au-delà des produits de l'érable canadiens, lesquels représentent 18,5 % des 781 434 $ CA de produits de l'érable importés par l'Inde en 2018, les exportateurs canadiens ont la possibilité de positionner d'autres produits, comme les produits sans lactose, les préparations alimentaires et les produits fourragers, que les acheteurs peuvent reconnaître et associer au Canada.

Les exportateurs peuvent tirer profit de la réputation et de l'image positive du Canada pour élargir la gamme de produits qu'ils offrent sur le marché indien, mais doivent investir du temps et des ressources pour différencier leurs produits au sein d'un marché concurrentiel sensible aux prix.

Principaux produits canadiens importés par l'Inde dans la catégorie des boissons et des aliments transformés, 2018
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
  • Lactose : 33.3 %
  • Préparations alimentaires, non dénommés ailleurs (n.d.a.) : 11.7 %
  • Produits fourragers : 9.6 %
  • Aliments pour animaux de compagnie : 7.1 %
  • Tourteau : 6.0 %
  • Autres : 32.3 %

Source : Global Trade Tracker, 2019

Préparations alimentaires, non dénommés ailleurs (n.d.a.) (défini dans Global Trade Tracker comme un produit importé du Canada par l'Inde, janvier à décembre 2018); préparations alimentaires, non dénommées ni comprises ailleurs, contenant d'autres préparations alimentaires, n.d.a, arômes alimentaires, boissons gazeuses autres que le sharbat et produit de la noix de bétel connu sous le nom de supari.

Le Canada possède un avantage concurrentiel important dans la production de nombreux produits de grande qualité dans les secteurs des céréales et des oléagineux ainsi que dans d'autres domaines, comme les légumineuses. Bien que le marché indien ait réagi très favorablement aux produits canadiens souvent vendus en vrac, des restrictions commerciales ont récemment été imposées aux importations de légumineuses en provenance du Canada en réponse à la crise locale des légumineuses en 2017, situation que les autorités canadiennes s'efforcent de résoudre. L'Inde a l'une des populations les plus importantes au monde et les besoins alimentaires des consommateurs indiens évoluent, d'où la nécessité d'offrir des produits plus innovants, tels que des emballages faciles à utiliser ou des produits en petites portions. Les produits liés à la santé, comme les aliments enrichis et fonctionnels et les aliments naturellement sains, ont aussi une très grande importance. En outre, avec l'augmentation du nombre de couples avec enfants et de familles élargies, de ménages d'une personne et de ménages sans enfant, de même que l'augmentation prévue du nombre de femmes professionnelles, le tout combiné au mode de vie actif des consommateurs, la demande pour des produits très pratiques, comme les plats cuisinés et les aliments transformés surgelés, est en hausse.

La concurrence du Canada

En 2018, le Canada se classait au 28e rang des pays fournisseurs du marché alimentaire indien et était responsable de 0,6 % de l'ensemble du marché des produits agroalimentaires et de la mer d'une valeur de 27,8 milliards de dollars canadiens. Les importations indiennes de boissons et d'aliments transformés ont été évaluées à 17,8 milliards de dollars canadiens en 2018, le Canada représentant 0,1 % de ce total. L'Indonésie, l'Ukraine, l'Argentine, la Malaisie et le Brésil ont été les principaux fournisseurs de l'Inde pour les boissons et aliments transformés en 2018, représentant 73 % du marché total.

Principaux concurrents du Canada dans la catégorie des boissons et des aliments transformés, leur part de marché et les trois principaux produits importés par l'Inde en 2018
Pays Part des produits importés par l'Inde (%) Les trois principaux produits de la catégorie des boissons et des aliments transformés importés par l'Inde (part en %)
Indonésie 28,3 Huile de palme brute (63), huile de palme (32,1), huile de palmiste brute (2)
Ukraine 14,0 Huile de tournesol brute (98,4), tourteau (0,7), huile de soja brute (0,6)
Argentine 11,7 Huile de soja brute (94,2), huile de tournesol brute (4,5), lécithines (0,6)
Malaisie 10,4 Huile de palme brute (80,1), huile de palme (13), huile de palmiste brute (3)
Brésil 8,1 Sucre de canne brut (50,4), huile de soja brute (48), matières pectiques (0,5)
Source : Global Trade Tracker, 2019

Débouchés pour le Canada

Les relations entre le Canada et l'Inde reposent sur des liens politiques, économiques et culturels renforcés par des valeurs communes et des perceptions positives mutuelles. Aujourd'hui, les deux pays sont partenaires au sein de nombreux groupes et organismes internationaux et sont fermement résolus à assurer la vitalité économique et le développement continus de la région de l'Asie-Pacifique ainsi qu'à veiller au maintien des relations politiques collaboratives dans cette région du monde.

Nous pouvons vous aider à faire croître votre entreprise

Nous offrons aux entreprises agricoles et agroalimentaires canadiennes des services d'information gratuits sur les marchés internationaux, qui comprennent :

Communiquez avec nous pour obtenir des services d'information sur les marchés : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

La bibliothèque complète des rapports d'analyse des marchés mondiaux peut être consultée sur la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire.

Accès au marché

L'Inde a des exigences strictes en matière d'importation pour de nombreux produits et il appartient aux exportateurs canadiens de déterminer ces conditions d'importation en collaboration avec leur importateur indien. Toutefois, le Secrétariat de l'accès aux marchés (SAM) d'Agriculture et Agroalimentaire Canada peut également fournir de l'information et du soutien en matière d'exportation. Ce service offre un guichet unique dans le but d'aider l'industrie et les entreprises alimentaires canadiennes à accéder aux marchés internationaux.

Pour toute question sur l'exportation de vos produits agricoles ou alimentaires, ou pour obtenir de l'aide, communiquez avec le Secrétariat de l'accès aux marchés à aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Contenu connexe

Pour trouver des événements commerciaux, des délégués commerciaux sur place, des outils de marketing et d'autres services utiles pour atteindre vos objectifs commerciaux sur les marchés internationaux, consultez la page des services aux exportateurs de produits agroalimentaires.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :