Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Tendances pour les aliments emballés en Colombie

Juillet 2018

Sommaire

La Colombie est la quatrième économie de l'Amérique latine, derrière le Brésil, le Mexique et l'Argentine. Avec environ 49 millions d'habitants, elle est le troisième pays d'Amérique du Sud en population, derrière le Brésil et le Mexique. Le pays a accès à la fois au Pacifique et à la mer des Caraïbes, ce qui est considéré comme un avantage pour le transport dans le marché mondialisé actuel.

La Colombie a fait des progrès majeurs en matière d'amélioration de la sécurité et a profité d'une croissance économique régulière au cours des dernières années, ce qui a eu un effet favorable sur les investissements étrangers.

Il existe une relation commerciale solide, appuyée sur un accord de libre-échange entré en vigueur en août 2011, entre le Canada et la Colombie. La Colombie représente le deuxième marché d'exportation de produits agroalimentaires et de produits de la mer en Amérique latine pour le Canada, derrière le Mexique.

Au cours des cinq dernières années, la demande intérieure et la consommation des ménages du pays ont été en hausse constante. La nombreuse population de jeunes vivant dans les régions urbaines a acquis de nouvelles préférences et devient plus soucieuse de sa santé et plus exigeante.

L'industrie de l'alimentation de détail colombienne est une des plus modernes d'Amérique latine. On estime les ventes de produits alimentaires transformées du pays à 11,6 G$ US pour 2017. Le taux de croissance annuel composé (TCAC) de l'industrie s'est établi à 5 % de 2013 à 2017, et selon Euromonitor International il devrait être de 5,2 % pour la période 2018-2022, pour atteindre des ventes annuelles de 18,2 G$ US.

Présentation

Échanges commerciaux Colombie-Canada en bref

Le Canada et la Colombie jouissent d'une relation commerciale solide appuyée sur un accord de libre-échange entré en vigueur en 2011. La Colombie est le deuxième marché d'exportation du Canada en Amérique du Sud : les exportations de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada y ont totalisé 297,7 M$ US en 2017. Ces exportations comprenaient notamment du blé et du méteil, des légumineuses, du porc surgelé et des frites surgelées.

Les importations canadiennes originaires de Colombie ont représenté 400,2 M$ US en 2017 et comprennent des grains de café, des bananes fraîches, des fleurs coupées et du sucre.

Principaux indicateurs démographiques

Avec 49 millions d'habitants, la Colombie est le troisième pays d'Amérique latine en population, derrière le Brésil et le Mexique. Environ 75 % de la population du pays est urbaine. De façon typique en Amérique latine, les centres urbains de la Colombie sont décentralisés; le pays compte six villes de plus d'un million d'habitants.

Selon Euromonitor International, la population colombienne devrait dépasser la marque des 50 millions d'habitants d'ici 2020. D'ici 2030, le pays devrait compter 53,9 millions d'habitants, soit près du double de sa population en 1980.

Population des principales zones urbaines en Colombie
Rang Principales villes colombiennes Population de la zone urbaine
1 Bogota 9 800 000
2 Medellin 3 731 447
3 Cali 3 400 000
4 Barranquilla 2 370 753
5 Cartagena 1 239 430
6 Bucaramanga 1 212 657
7 Cucuta 833 816
8 Ibague 523 068
9 Pereira 472 023
10 Soledad 461 851
Source : World Atlas 2018.

La population de la Colombie vieillit rapidement; l'âge médian devrait passer de 30,9 ans en 2017 à 36,4 ans en 2030. À titre de comparaison, pour l'ensemble de l'Amérique latine, la moyenne de l'âge médian devrait augmenter à un rythme plus lent et se fixer à 34,4 ans en 2030.

Par ailleurs, la population en âge de travailler (de 15 à 64 ans) devrait croître de 9,2 % de 2017 à 2030 pour atteindre un sommet historique de 36,2 millions de personnes. Par contre, il s'agira d'une baisse en pourcentage de la population (de 68,7 % à 68 %).

Population par groupe d'âge (en milliers) et âge médian en Colombie
Groupe d'âge 2013 2014 2015 2016 2017
De 0 à 14 ans 11 883,3 11 801,1 11 713,2 11 615,0 11 511,2
De 15 à 64 ans 32 380,3 32 759,6 33 120,7 33 468,4 33 799,7
65 ans et plus 3 079,4 3 231,2 3 394,8 3 570,1 3 754,7
Âge médian (années) 29,2 29,6 30,0 30,5 30,9
Source : Euromonitor International, 2018.

Caractéristiques des consommateurs

Les habitudes des Colombiens en matière de cuisine changent graduellement; de plus en plus de membres du ménage contribuent à la préparation des repas. Traditionnellement, c'est la mère, ou la grand-mère ou la tante lorsque la mère travaille hors de la maison, qui se charge de cette tâche. Euromonitor International souligne cette tendance dans son profil de la Colombie, selon lequel 49 % des Colombiens préparent leurs propres repas tous les jours, alors que 45 % consomment des repas préparés par un membre de la famille. Le nombre croissant de ménages d'une personne contribue aussi à la hausse de la proportion des gens qui préparent leurs propres repas.

Les quatre produits alimentaires les plus consommés en Colombie sont le pain, la viande, les pommes de terre et le riz. Ces aliments constituent le noyau des habitudes alimentaires colombiennes et se retrouvent sur la table de la plupart des ménages du pays, malgré l'existence de différences marquées dans la préparation des aliments et la gastronomie d'une région à l'autre.

Selon Euromonitor International, les Colombiens aiment les aliments qui sont à la fois protéinés et à faible teneur calorique. En témoigne le goût marqué des Colombiens pour la viande comme source de protéine. Cette préférence, combinée à la hausse des revenus, explique la croissance de longue date de la consommation de poulet, de poisson, de bœuf et de porc dans le pays.

Tendances de consommation

En Colombie, de plus en plus de ménages urbains comptent sur deux revenus, ce qui entraîne une demande croissante pour la commodité en matière d'aliments et d'options d'achat. On observe une adoption rapide des achats dans les supermarchés par les consommateurs colombiens, ce qui a entraîné une transformation et une croissance rapides de l'industrie de l'alimentation de détail au cours des dix dernières années. De grandes chaînes d'épiceries nationales et internationales ouvrent de nouveaux établissements de taille variable en vue de répondre à la rapide croissance de la demande.

La hausse de la popularité des supermarchés et des hypermarchés est un des principaux moteurs de la croissance du secteur des aliments emballés et de celui des aliments en conserve au pays, les marchés traditionnels restant consacrés aux produits frais. De plus, les Colombiens ont de moins en moins de temps (mères sur le marché du travail, jeunes professionnels vivant seuls) et apprécient la commodité des aliments emballés et des aliments en conserve.

Par ailleurs, il existe une perception favorable aux aliments des supermarchés sur les plans de l'hygiène et de la propreté parmi les consommateurs colombiens, ce qui contribue également à la hausse de la demande d'aliments emballés et d'aliments transformés. Les détaillants du pays mettent l'accent sur la fiabilité des aliments emballés et leur rapidité d'utilisation.

À mesure que la prospérité des Colombiens augmente, ils portent de plus en plus d'attention aux bienfaits pour la santé et pour leur apparence d'une alimentation saine. Les consommateurs sont à la recherche de choix alimentaires santé et modifient leurs habitudes en conséquence.

Les aliments entièrement naturels, à saveur naturelle et à base de fruits et légumes, sont en demande. Mintel observe cette tendance depuis plusieurs années dans le pays, comme les Milléniaux ont une préférence marquée pour ces produits et cherchent à prévenir les problèmes de santé.

La hausse des revenus et du nombre de familles à deux revenus a permis à la Colombie de devenir un pays à revenu moyen élevé au cours des dernières années. La croissance soutenue du pouvoir d'achat a mené à une revitalisation rapide de l'industrie nationale des aliments transformés, les producteurs et importateurs nationaux surfant sur la déferlante de consommation et de nouveaux acteurs étrangers.

Les consommateurs colombiens d'aujourd'hui sont caractérisés par leur jeunesse et leur volonté de dépenser; ils prêtent une attention particulière à la qualité et aux marques. Euromonitor International signale que les produits alimentaires importés et novateurs sont en forte demande, malgré leur prix supérieur.

Données de consommation historiques sur les dépenses d'aliments et de boissons non alcoolisées en Colombie, par habitant par année, en dollars américains
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017
Pain et céréales 85,9 81,7 95,6 98,0 102,3
Viande 106,1 116,7 126,0 137,0 144,0
Poisson et produits de la mer 10,7 11,8 12,7 13,8 14,5
Lait, fromage et œufs 80,8 85,2 90,0 95,7 100,3
Huiles et matières grasses 19,5 23,6 26,8 28,0 29,3
Fruits 58,3 63,3 70,0 76,1 80,0
Légumes 54,1 58,3 63,9 68,9 72,4
Sucre et confiseries 38,2 37,1 41,4 42,9 44,7
Autres aliments 9,9 10,4 13,7 15,1 16,0
Dépenses de consommation totales en aliments et en boissons non alcoolisées 542,1 574,7 632,9 676,3 709,6
Dépenses de consommation totales en aliments et en boissons non alcoolisées 20,8 22,8 24,5 26,4 27,7
Eaux minérales, boissons gazeuses, jus de fruits ou de légumes 57,9 63,9 68,3 74,5 78,5
Dépenses de consommation totales en boissons non alcoolisées 78,7 86,7 92,8 100,8 106,2
Source : Euromonitor International, 2018.
Prévisions de dépenses de consommation en aliments et en boissons non alcoolisées en Colombie, par habitant par année, en dollars américains
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022
Pain et céréales 107,3 113,0 119,2 125,8 133,0
Viande 151,8 160,5 169,7 179,5 189,9
Poisson et produits de la mer 15,4 16,3 17,2 18,2 19,2
Lait, fromage et œufs 105,6 111,4 118,0 124,7 131,8
Huiles et matières grasses 30,9 32,8 34,8 36,8 39,0
Fruits 84,4 89,2 94,2 99,5 105,1
Légumes 76,2 80,4 84,9 89,6 94,7
Sucre et confiseries 46,9 49,4 52,2 55,2 58,2
Autres aliments 16,9 17,9 18,9 20,0 21,2
Dépenses de consommation totales en aliments et en boissons non alcoolisées 747,5 789,3 834,3 881,6 932,1
Café, thé et cacao 29,1 30,7 32,3 34,1 36,1
Eaux minérales, boissons gazeuses, jus de fruits ou de légumes 82,9 87,7 92,8 98,2 103,9
Dépenses de consommation totales en boissons non alcoolisées 112,1 118,4 125,1 132,3 139,9
Source : Euromonitor International, 2018.

Ventes d'aliments emballés

Selon Euromonitor International, les ventes d'aliments emballés devraient continuer de croître sur le marché colombien, les consommateurs continuant de chercher des solutions de repas pratiques dans un contexte de changement de la démographique et des habitudes de vie. Par ailleurs, les fabricants devraient continuer de mettre en marché de nouveaux produits à valeur ajoutée dans les catégories les moins exploités, ce qui contribuera à compenser le recul des catégories de base, plus matures.

Les détaillants d'aliments emballés commencent également à recommander activement des aliments supposément « meilleurs pour la santé » à leurs consommateurs. Le détaillant alimentaire haut de gamme Carulla (supermarché), par exemple, offre des produits de marque maison dont l'étiquette affiche « bueno para ti » (« meilleur pour vous »). Cette tendance confirme les observations d'Euromonitor International et de Mintel selon lesquelles les changements socioéconomiques conduisent les consommateurs colombiens à adopter de saines habitudes alimentaires.

Données historiques sur la taille du marché des aliments emballés en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Aliments pour bébés 174,4 189,3 189,4 211,9 228,1 6,9
Produits de boulangerie 1 763,7 1 826,9 1 884,8 1 947,1 2 006,7 3,3
Céréales pour petit déjeuner 155,6 163,7 172,4 178,7 187,7 4,8
Confiseries 427,1 451,9 477,9 503,5 529,4 5,5
Produits laitiers 2 482,3 2 572,1 2 679,6 2 775,1 2 904,1 4.0
Huiles comestibles 503,3 553,1 614,4 665,5 712,9 9,1
Crème glacée et desserts glacés 399,5 433,8 455,9 483,9 507,2 6,1
Fruits et légumes transformés 71,8 73,0 74,2 78,3 83,1 3,7
Viande et produits de la mer transformés 806,7 890,9 892,7 951,6 1 013,2 5,9
Plats cuisinés 71,1 83,9 89,7 96,1 101,2 9,2
Riz, pâtes et nouilles 1 188,6 1 223,6 1 293,7 1 352,6 1 424,5 4.6
Sauces, vinaigrettes et condiments 310,1 317,8 330,3 342,5 359,0 3,7
Collations salées 778,5 831,9 887,0 928,9 985,0 6,1
Soupes 24,2 23,9 23,2 24,3 25,4 1,2
Tartinades 56,5 60,5 64,5 66,0 68,8 5,0
Biscuits sucrés, barres tendres et collations de fruits 377,1 400,9 447,1 482,6 522,4 8,5
Total 9 590,6 10 097,1 10 576,9 11 088,5 11 658,7 5,0

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Sur le plan des ventes, en valeur, les catégories d'aliments emballés les plus importantes sur le marché colombien sont les produits laitiers, les produits de boulangerie et les aliments transformés secs (au premier titre le riz et les nouilles instantanées). À mesure que les habitudes alimentaires se rapprochent des habitudes nord-américaines, les catégories de la crème glacée, des aliments pour bébés, des collations et des plats cuisinés devraient croître, de même que la demande pour tous les aliments facilement transportables, novateurs et pratiques.

Prévisions sur la taille du marché des aliments emballés en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* (%) 2018-2022
Aliments pour bébés 246,0 263,6 281,6 300,1 318,8 6,7
Produits de boulangerie 2 066,4 2 128,7 2 199,5 2 279,6 2 363,7 3.4
Céréales pour petit déjeuner 199,0 209,8 220,4 231,0 241,4 4,9
Confiseries 563,3 596,6 630,5 665,1 700,2 5,6
Produits laitiers 3 064,5 3 221,0 3 382,4 3 547,2 3 715,0 4.9
Huiles comestibles 763,1 812,7 863,5 915,4 967,6 6,1
Crème glacée et desserts glacés 539,6 580,2 621,5 663,8 707,1 7,0
Fruits et légumes transformés 88,9 94,3 99,6 104,7 109,7 5,4
Viande et produits de la mer transformés 1 079,6 1 143,0 1 205,3 1 267,1 1 328,9 5.3
Plats cuisinés 108,3 115,1 121,7 128,1 134,4 5,5
Riz, pâtes et nouilles 1 515,3 1 601,7 1 687,1 1 771,2 1 855,0 5.2
Sauces, vinaigrettes et condiments 378,8 397,4 415,7 433,8 451,8 4,5
Collations salées 1 045,2 1 116,5 1 188,8 1 260,0 1 331,7 6,2
Soupes 26,8 28,1 29,5 30,8 32,2 4,7
Tartinades 73,1 77,3 81,4 85,5 89,6 5,2
Biscuits sucrés, barres tendres et collations de fruits 566,6 610,5 655,4 701,3 747,9 7,2
Total 12 324,5 12 996,2 13 683,8 14 384,6 15 095,2 5,2

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Services alimentaires

L'accès de plus en plus grand aux médias internationaux et à l'industrie du tourisme a aussi une influence sur les choix alimentaires des Colombiens, en particulier chez les jeunes. Les cuisines étrangères s'installent dans le marché et une variété de restaurants ethniques et fusion ont ouvert leurs portes en Colombie dans les dernières années.

Selon l'Association des restaurateurs de la Colombie (ACODRES), il y aurait environ 65 000 restaurants dans le pays. On observe une croissance marquée du nombre de restaurants haut de gamme dans toutes les villes importantes. Par ailleurs, la restauration rapide connaît aussi une forte croissance et constitue une excellente solution de rechange aux restaurants haut de gamme en période de ralentissement économique. La population colombienne utilise de plus en plus les établissements de restauration rapide étant donné la hausse des ménages à deux revenus qui sont à la recherche de commodité à faible prix en matière de restauration.

Selon Euromonitor International, la valeur des ventes des services alimentaires a augmenté de 3 % en Colombie de 2016 à 2017, en parallèle à la hausse de 3 % du nombre de transactions. Par contre, le volume des ventes n'a augmenté que de 0,8 %. Les catégories les plus actives ont été celles des cafés, des boulangeries haut de gamme, des établissements de restauration rapide et de la livraison à domicile.

Données historiques sur le volume des ventes dans les services alimentaires en Colombie (milliers de tonnes)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Aliments pour bébés
Produits de boulangerie 248,0 249,8 246,9 244,6 243,3 −0,5
Céréales pour petit déjeuner 1,0 1,0 1,0 1,0 1,0 0,0
Confiseries 1,1 1,1 1,1 1,1 1,2 2,2
Produits laitiers 215,7 209,8 208,8 206,4 203,8 −1,4
Huiles comestibles 102,4 108,9 119,9 123,3 128,1 5,8
Crème glacée et desserts glacés 2,1 2,2 2,2 2,2 2,3 2,3
Fruits et légumes transformés 41,5 42,1 42,4 42,7 43,0 0,9
Viande et produits de la mer transformés 61,0 61,4 61,8 62,8 64,6 1,4
Plats cuisinés 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0
Riz, pâtes et nouilles 414,9 420,9 427,5 433,9 440,0 1,5
Sauces, vinaigrettes et condiments 12,3 12,4 12,5 12,7 12,9 1,2
Collations salées 4,6 4,7 4,9 4,9 5,0 2,1
Soupes 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,0
Tartinades 0,5 0,5 0,5 0,5 0,5 0,0
Biscuits sucrés, barres tendres et collations de fruits 0,9 0,9 1,0 1,0 1,0 2,7
Total 1 106,2 1 115,9 1 130,7 1 137,3 1 146,9 0,9

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Parts de marché des entreprises

Les grands fabricants et détaillants d'aliments, comme Nestlé, PepsiCo et Bimbo, ont maintenant établi leur présence sur le marché colombien. Selon Euromonitor International, ces grands fabricants ont conclu une alliance visant à accroître les connaissances locales en matière de nutrition et d'habitudes alimentaires saines, à guider les consommateurs dans leurs choix, à favoriser l'adoption d'un style de vie actif et à encourager les consommateurs à choisir des produits correspondant à ces saines habitudes de vie.

Parts de marché des 15 principales entreprises (propriétaire de la marque mondiale et valeur en pourcentage pour la période 2013-2017)
Entreprise 2013 2014 2015 2016 2017
Grupo Nutresa SA 12,0 12,4 12,8 13,1 13,4
Alpina Productos Alimenticios SA 6,0 6,0 6,1 6,1 6,3
Cooperativa Lechera Colanta SA 4,2 5,1 5,2 5,2 5,4
PepsiCo Inc 3,0 3,2 3,5 3,6 3,8
Colombina SA 2,6 2,8 2,9 2,9 3,0
Productos Naturales de la Sabana SA 2,4 2,2 2,6 2,7 2,8
Nestlé SA 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7
Team Foods Colombia SA 2,2 2,3 2,3 2,3
Grupo Bimbo SAB de CV 1,9 2,1 2,2 2,3 2,3
Arroz Diana SA 1,8 2,1 2,2 2,2 2,3
Productos Ramo SA 1,7 1,8 1,8 1,8 1,9
Molinos Roa SA 2,0 1,7 1,7 1,7 1,7
Grasco Group 1,4 1,4 1,5 1,5 1,5
Mondelez International Inc 1,1 1,1 1,2 1,3 1,3
Artisanal 12,6 12,1 11,8 11,5 11,1
Marques maison 5,5 5,7 5,7 5,9 6,0
Others 20,3 18,9 17,6 17,4 16,8
Source : Euromonitor International, 2018.

Débouchés

L'augmentation du nombre de ménages à deux revenus et du pouvoir d'achat entraîne des changements d'habitudes alimentaires chez les Colombiens. Les aliments emballés autrefois considérés comme réservés aux classes supérieures, comme les viandes, les produits de boulangerie et les produits laitiers de première qualité, font maintenant partie des achats courants.

Par ailleurs, de plus en plus de Colombiennes accèdent à l'éducation supérieure et, conséquemment, à des emplois et à un pouvoir d'achat accru pour le ménage.

Le nombre de nouveaux aliments emballés mis en marché sur le marché colombien est en hausse. De janvier 2013 à décembre 2017, 5 856 produits alimentaires emballés ont été mis en marché au pays. Il s'agissait pour la plupart de produits de boulangerie (1 459), de produits laitiers (944) et de collations (859).

Dix principales catégories de produits mis en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017
Produits de boulangerie 212 178 210 328 531
Produits laitiers 122 133 143 192 354
Collations 100 120 142 175 322
Produits de poisson, de viande et d'œufs transformés 52 43 64 91 215
Confiseries chocolatées 82 65 70 95 128
Sucreries et gommes à mâcher 62 68 66 83 138
Fruits et légumes 23 37 28 67 132
Céréales pour petit déjeuner 48 27 31 75 98
Tartinades sucrées 21 25 28 44 80
Repas et plats principaux 22 18 20 37 49
Source : Base de données mondiale sur les nouveaux produits (GNPD) de Mintel, 2018

Dairy

Selon la Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), les 6 700 millions de litres de lait produits annuellement en Colombie placent le pays au quatrième rang des producteurs laitiers en Amérique du Sud, derrière le Brésil, le Mexique et l'Argentine.

Au cours des cinq dernières années, le TCAC des ventes au détail de produits laitiers s'est fixé à 4 % grâce à la croissance de l'économie du pays en général et à la hausse des revenus de la population.

Les ventes de l'industrie laitière sont passées de 2,4 G$ US en 2013 à 2,9 G$ US en 2017; le volume des ventes est passé de 2,19 millions de tonnes à 2,23 millions de tonnes pendant la même période.

Données historiques sur la taille du marché de l'industrie laitière en Colombie (ventes au détail en millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Boissons au lait 1 529.9 1 561.6 1 610.7 1 652.8 1 712.3 2,9
Yogourts et produits à base de lait caillé 374,7 394,3 416,5 437,0 462,8 5,4
Fromage 253,4 276,4 294,0 312,2 336,1 7,3
Autres produits laitiersy 179,9 194,4 213,2 226,5 244,8 8,0
Beurre et margarine 144,4 145,4 145,3 146,6 148,1 0,6
Total 2 482,3 2 572,1 2 679,6 2 775,1 2 904,1 4.0

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Étant donné la diversité des coutumes et la variation du revenu disponible selon les régions du pays, la consommation de produits laitiers ne suit pas un schéma uniforme.

S'il ne fait aucun doute que la consommation de produits laitiers a augmenté dans l'absolu, certaines catégories ont mieux tiré leur épingle du jeu que d'autres, et des possibilités de croissance demeurent pour de nombreux produits.

De janvier 2013 à décembre 2017, 944 produits laitiers ont été mis en marché en Colombie. L'allégation la plus courante parmi eux est la faible teneur ou la teneur réduite en gras (273), la principale catégorie d'entreposage est celle des produits réfrigérés (593), le type d'emballage le plus utilisé est le godet (256), la principale catégorie de saveurs est celle des produits non aromatisés ou nature (546) et l'entreprise ayant mis en marché le plus de produits laitiers est Alpina Productos Alimenticios (94).

Caractéristiques des produits laitiers mis en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Teneur faible, nulle ou réduite en gras 273
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 195
Teneur faible, nulle ou réduite en lactose 165
Facile à utiliser 148
Casher 136
Catégorie d'entreposage
Réfrigéré 593
Produit de longue conservation 351
Surgelé
Cinq principaux types d'emballage
Godet 256
Emballage souple 223
Boîte 118
Emballage moulant 100
Bouteille 97
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 546
Fraise 44
Pêche 38
Chocolat 30
Vanille, vanille bourbon ou vanille de Madagascar 28
Dix principales entreprises
Alpina Productos Alimenticios 94
Colanta 51
Almacenes Exito 43
Nestlé 28
Koba Colombia 27
Productos Naturales de la Sabana 26
Danone Alquería 25
Parmalat 24
Del Vecchio 17
Almacenes éxito 16
Produits de marque 784
Marques maison 160
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Produits de boulangerie

Les produits de boulangerie restent la principale catégorie d'aliments emballés en Colombie, mais le marché est éclaté en raison du rôle important joué par des producteurs artisanaux (67 % de la valeur des ventes en 2017).

Selon Euromonitor International, cette domination artisanale est le fait de petites boulangeries indépendantes qui tirent profit de leur proximité avec les consommateurs, de la fraîcheur de leurs produits et d'une gamme de produits diversifiée répondant aux préférences des consommateurs.

Données historiques sur la taille du marché des produits de boulangerie en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Pain 1 403,7 1 428,9 1 465,0 1 511,8 1 547,7 2.5
Gâteaux 224,2 257,2 277,3 293,2 311,1 8,5
Mélanges à dessert 58,4 58,2 57,5 56,3 57,6 −0,3
Produits de boulangerie surgelés 0,9 1,0 0,9 0,9 1,0 2,7
Pâtisseries 76,6 81,7 84,1 84,9 89,3 3,9
Total 1 763,7 1 826,9 1 884,8 1 947,1 2 006,7 3,3

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

De janvier 2013 à décembre 2017, 1 459 produits de boulangerie ont été mis en marché en Colombie. L'allégation la plus courante parmi eux est la faible teneur ou la teneur réduite en gras trans (234), la principale catégorie d'entreposage est celle des produits stable à l'étalage (1 329), le type d'emballage le plus utilisé est emballage Emballage souple (268), la principale catégorie de saveurs est celle des produits non aromatisés ou nature (477) et l'entreprise ayant mis en marché le plus de produits de boulangerie est Bimbo (33).

Caractéristiques des produits de boulangerie mis en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Teneur faible, nulle ou réduite en gras trans 324
Facile à utiliser 287
Produit éthique ‒ emballage écologique 184
Saisonnier 169
Blé entier 167
Catégorie d'entreposage
Produit de longue conservation 1 329
Réfrigéré 111
Surgelé 19
Cinq principaux types d'emballage
Emballage souple 268
Sachet souple à fond plat 34
Boîte 9
Sachet souple 9
Emballage moulant 8
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 477
Chocolat 192
Fromage 66
Vanille, vanille bourbon ou vanille de Madagascar 58
Beurre 43
Dix principales entreprises
Bimbo 33
Compañia de Galletas Noel 25
Almacenes Exito 21
Colombina 18
Koba Colombia 16
PepsiCo 15
Mondelez 14
Productos Ramo 11
Harinera del Valle 10
Comapan 9
Produits de marque 1 226
Marques maison 233
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Riz, pâtes et nouilles

Les consommateurs colombiens découvrent les nouilles, au point où en 2017 elles ont largement tiré la croissance de la catégorie du riz, des pâtes et des nouilles. Le taux de croissance annuel composé de la catégorie a été de 4,6 % de 2013 à 2017.

Données historiques sur la taille du marché du riz, des pâtes et des nouilles en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Riz 989.7 1 011,8 1 067,4 1 109,0 1 161,2 4,1
Pâtes 195,8 207,2 220,3 236,2 254,9 6,8
Nouilles 3,1 4,7 6,0 7,3 8,4 28,3
Total riz, pâtes et nouilles 1 188,60 1 223,60 1 293,70 1 352,60 1 424,50 4,6

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les nouilles instantanées connaissent un grand succès en Colombie et ont profité d'un TCAC de 28,3 %; elles sont présentées à la fois comme un repas complet et un accompagnement.

Les saveurs de nouilles les plus populaires en Colombie demeurent les nouilles nature et les nouilles au poulet, qui viennent devant les nouilles aux épinards et les nouilles au bœuf, selon la GNPD de Mintel. Les fabricants offrent également des nouilles aromatisées à la « gallina criolla » (poulet élevé en liberté), qui aurait une saveur plus prononcée que les autres types de poulet.

De janvier 2013 à décembre 2017, 341 produits de riz, de pâtes et de nouilles ont été mis en marché en Colombie. Parmi eux, l'allégation la plus courante est « entièrement naturel » (57), les produits réfrigérés représentent la principale catégorie d'entreposage (325), le type d'emballage le plus utilisé est l'emballage souple (268), la principale catégorie de saveur est celle des produits non aromatisés ou nature (241) et l'entreprise qui a mis en marché le plus de produits (33) est Productos Alimenticios Doria.

Caractéristiques des produits de riz, de pâtes et de nouilles mis en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Produit entièrement naturel 57
Enrichi de vitamines ou de minéraux 56
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 55
Sans gluten 54
Sans additifs ni agents de conservation 46
Catégorie d'entreposage
Réfrigéré 325
Produit de longue conservation 9
Surgelé 7
Cinq principaux types d'emballage
Emballage souple 268
Boîte 34
Pot 9
Barquette 9
Sachet souple 8
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 241
Poulet 40
Épinards 12
Viande 6
Légumes 4
Dix principales entreprises
Productos Alimenticios Doria 33
Almacenes Exito 25
Harinera del Valle 21
Barilla/Barilla G. e R. Fratelli Societa per Azioni 18
Koba Colombia 16
Arroz Caribe 15
Alimentos El Dorado 14
Diana Corporación 11
Uniarroz 10
Pastificio Bolognese 9
Produits de marque 258
Marques maison 83
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Viande et produits de la mer transformés

De 2013 à 2017, le TCAC de la catégorie de la viande et des produits de la mer transformés a été de 5,9 %. Les produits de la mer transformés ont subi les contrecoups d'une crise liée à la présence de mercure dans le thon en conserve et d'un avertissement de l'Organisation mondiale de la santé au sujet des effets d'une consommation excessive de viande transformée sur la santé.

Données historiques sur la taille du marché de la viande et des produits de la mer transformés en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Viande transformée 1 732, 1 901,9 2 068,6 2 210,7 2 369,3 8,1
Viande de longue conservation 110,3 116,9 129,3 137,2 145,7 7,2
Viande transformée réfrigérée 1 516,9 1 652,6 1 796,1 1 920,6 2 059,2 7,9
Viande transformée surgelée 105,4 132,4 143,3 152,9 164,5 11,8
Produits de la mer transformés 650,5 729,8 568,6 600,6 623,8 −1,0
Produits de la mer de longue conservation 638,7 717,3 555,4 586,4 608,5 −1,2
Produits de la mer transformés réfrigérés
Produits de la mer transformés surgelés 11,8 12,5 13,2 14,1 15,3 6,7
Total 2 383,1 2 631,7 2 637,3 2 811,3 2 993,2 5,9

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

La viande transformée surgelée est toujours la sous-catégorie dont la croissance est la plus rapide (TCAC de 11,8 % de 2013 à 2017); elle ne représente cependant qu'une fraction des ventes au détail de viande transformée réfrigérée, qui ont tout de même enregistré un TCAC de 7,9 %.

Les consommateurs colombiens ont un horaire de plus en plus occupé, étant donné le nombre croissant d'habitants retrouvant du travail, de femmes entrant sur le marché du travail et de personnes poursuivant des études postsecondaires, avec l'appui d'initiatives gouvernementales. Combinés, ces changements expliquent la hausse des ventes de repas cuisinés, les consommateurs se tournant vers des solutions leur permettant de gagner du temps.

Selon la GNPD de Mintel, 441 produits de viande et de produits de la mer transformés ont été mis en marché sur le marché colombien de janvier 2013 à décembre 2017.

L'allégation la plus courante dans la catégorie est « facile à utiliser » (165), la principale catégorie d'entreposage est celle des produits réfrigérés (239), le principal type d'emballage est l'emballage moulant (197), la principale catégorie de saveur est celle des produits non aromatisés ou nature (241) et l'entreprise ayant mis en marché le plus de produits pendant la période est Indústria de Alimentos Zenú (33).

Caractéristiques des produits de viande et des produits de la mer transformés mis en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Facile à utiliser 156
De qualité supérieure 73
Emballage pratique 64
Teneur élevée ou renforcée en protéines 56
Éthique ‒ animaux 55
Catégorie d'entreposage
Réfrigéré 239
Produit de longue conservation 163
Surgelé 39
Cinq principaux types d'emballage
Emballage moulant 197
Conserve 136
Emballage souple 4
Barquette 23
Sachet souple 22
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 241
Fumé 40
Fumé 12
Légumes 6
Grillé/grillé au charbon 4
Dix principales entreprises
Indústria de Alimentos Zenú 33
Almacenes Exito 25
Carnes Casablanca 21
Colanta 18
Almacenes Éxito 16
Koba Colombia 15
Alimentos Cárnicos 14
Cencosud 11
Carnes Frias Enriko 10
Hormel Foods 9
Produits de marque 340
Marques maison 101
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Collations

Les consommateurs colombiens sont de plus en plus soucieux d'adopter de saines habitudes alimentaires. Les fabricants ont répondu à cette demande en mettant rapidement en marché des produits santé à faible teneur en sucre, à haute teneur en protéines, à faible teneur en sel, sans gras ou sans gras trans.

Les consommateurs achètent de plus en plus de barres-collation santé. Les innovations en matière de collations sucrées et salées ont mené à une augmentation de la teneur en protéines et à une réduction des additifs chimiques et des gras trans.

Données historiques sur le marché des collations en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Biscuits salés 352,9 362,9 372,4 381,4 394,5 2,8
Collations salées 264,9 290,3 317,0 336,9 361,9 8,1
Autres collations salées 83,5 92,5 105,1 112,3 123,8 10,3
Noix, graines et mélanges de noix et de fruits séchés 54,1 61,0 64,6 68,5 72,8 7,7
Maïs soufflé 23,0 25,2 27,9 29,9 31,9 8,5
Bretzels
Total 778,5 831,9 887,0 928,9 985,0 6,1

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En vue de maintenir l'intérêt des consommateurs, des activités soutenues de développement de produits ont pris place en Colombie dans la catégorie des collations au cours des dernières années. Ces activités sont d'autant plus nécessaires que la catégorie tend à perdre de sa vitalité étant donné la concurrence livrée par les collations de fruits et les barres-collations, qui s'inscrivent mieux dans la grande tendance liée à la santé et au bien-être.

Euromonitor International souligne que la valeur des ventes de collations salées a augmenté de 6,1 % (TCAC) de 2013 à 2017. La croissance continue d'être tirée par des produits tombant dans la sous-catégorie « Autres collations salées », comme les collations à base de riz et de maïs soufflé.

Il convient de prendre note que la croissance des collations salées sera influencée par un sous-ensemble de la catégorie des fruits séchés, essentiellement des baies, dont les propriétés antioxydantes et les autres attributs santé attirent les consommateurs dans un contexte de souci croissant pour la santé et le bien-être dans la population générale.

Selon la GNPD de Mintel, 859 produits ont été mis en marché en Colombie dans la catégorie des collations de janvier 2013 à décembre 2017.

L'allégation la plus fréquente parmi ces produits est la teneur faible, nulle ou réduite en gras trans (189), la principale catégorie d'entreposage est celle des produits de longue conservation (791), le principal type d'emballage est l'emballage souple (649), la principale catégorie de saveur est celle des produits non aromatisés ou nature (145) et l'entreprise ayant mis le plus de produits en marché est PepsiCo (89).

Caractéristiques des collations mises en marché en Colombie de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Teneur faible, nulle ou réduite en gras trans 189
Sans additifs ni agents de conservation 168
Facile à utiliser 151
Réseaux sociaux 146
Teneur faible, nulle ou réduite en cholestérol 125
Catégorie d'entreposage
Produit de longue conservation 791
Surgelé 57
Réfrigéré 11
Cinq principaux types d'emballage
Emballage souple 649
Sachet souple à fond plat 96
Matériaux composites 41
Sachet souple 33
Boîte 13
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 145
Fromage 63
Banane (plantain) 27
Sel/salé 26
Porc 20
Dix principales entreprises
PepsiCo 89
Almacenes Exito 37
Compañía Internacional de Alimento 35
Compañia Nacional de Chocolats 31
Kellogg 24
Pringles 24
Koba Colombia 21
Comestibles Ricos 20
Terrafertil 18
Manitoba 16
Produits de marque 732
Marques maison 127
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Confiseries

En Colombie, les ventes de gâteries comme le chocolat ont connu certaines de leurs plus fortes hausses au cours des dernières années, parallèlement à l'augmentation du revenu disponible de la population. L'industrie des confiseries est aussi avantagée par le jeune âge de la population colombienne.

Selon les données de Mintel, comme dans d'autres marchés, les ventes en Colombie sont influencées par les tendances liées à la santé et au mieux-être. Ainsi, on met souvent de l'avant l'aspect faible en sucre et sans gras des nouveaux produits en marché par opposition aux confiseries traditionnelles.

En Colombie, les préférences dominantes ont généralement poussé les fabricants à ajouter du sucre aux confiseries à base de chocolat pour répondre aux attentes des consommateurs. Par conséquent, le chocolat utilisé dans les confiseries colombiennes est généralement associé à une saveur sucrée.

Données historiques sur la taille du marché des confiseries en Colombie (ventes au détail, millions de dollars américains)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Chocolat 164,7 172,8 188,2 199,1 212,2 6,5
Chocolat en sachet et en sac 25,5 26,7 28,3 29,4 31,4 5,3
Assortiments de chocolats en boîte 8,5 8,9 16,0 16,7 17,6 20,0
Chocolat vendu avec des jouets 5,0 5,3 5,7 7,8 9,1 16,1
Barres 41,5 45,5 52,8 56,1 60,1 9,7
Chocolat destiné aux occasions spéciales 5,1 5,6 5,7 6,0 6,4 5,8
Tablettes 79,1 80,8 79,7 83,1 87,6 2,6
Gomme 64,0 70,0 72,7 75,4 79,2 5,5
Gomme à bulles 9,5 9,9 9,5 9,9 10,3 2,0
Gomme à mâcher 54,6 60,1 63,2 65,6 68,9 6,0
Sucreries 198,5 209,2 217,0 229,0 238,0 4,6
Bonbons durs 32,1 33,0 33,9 34,2 34,4 1,7
Sucettes 52,8 54,7 55,1 56,4 57,5 2,2
Pastilles médicamentées 25,7 28,4 31,7 37,4 41,4 12,7
Total 427,1 451,9 477,9 503,5 529,4 5,5

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dernièrement, toutefois, la croissance a été tirée par les consommateurs délaissant le sucre et découvrant les propriétés nutritionnelles et fonctionnelles du chocolat. Par ailleurs, les Colombiens cherchent de plus en plus une teneur accrue en chocolat et une teneur réduite en sucre, ce qui avantage les marques de qualité supérieure.

Caractéristiques des confiseries mises en marché de janvier 2013 à décembre 2017
Caractéristique Nombre de produits
Cinq principales allégations
Saisonnier 136
Pour enfants (de 5 à 12 ans) 101
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 78
Teneur faible, nulle ou réduite en sucre 77
Sans gluten 75
Catégorie d'entreposage
Produit de longue conservation 856
Réfrigéré 1
Cinq principaux types d'emballage
Emballage souple 600
Boîte 125
Sachet souple 29
Sachet souple à fond plat 21
Boîte rigide 20
Cinq principales catégories de saveur
Non aromatisé/nature 477
Fraise 192
Fruits 66
Noisettes 58
Orange 43
Dix principales entreprises
Colombina 150
Compañia Nacional de Chocolats 94
Comestibles Aldor 63
C.I. Super de Alimentos 40
The Hershey Company 29
Mondelez 27
Ferrero 25
Lindt & Sprüngli 21
Mars 16
Nestlé 16
Produits de marque 809
Marques maison 49
Source : GNPD de Mintel, 2018.

Canaux de distribution

Selon Euromonitor International, les habitudes d'achat d'aliments des consommateurs colombiens changent en raison de l'expansion rapide des distributeurs d'aliments modernes, notamment les magasins de rabais, qui ont transformé le marché de l'épicerie par leur façon de présenter leurs produits, par le choix d'emplacement de leurs établissements et par les méthodes de paiement acceptées (argent comptant seulement).

Euromonitor International souligne également que la révolution des magasins de rabais a incité les magasins de grande taille (hypermarchés et supermarchés) à s'adapter et à adopter de nouvelles stratégies. Par ailleurs, tant les hypermarchés que les supermarchés ont fait des investissements importants dans leurs plateformes technologiques pour accroître leur présence Internet.

Données historiques sur la valeur des ventes au détail selon les canaux de distribution en Colombie (pourcentage du total)
Établissements 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* (%) 2013-2017
Magasins d'alimentation de détail 97,3 97,1 97,6 97,5 97,8 0,1
Détaillants en alimentation modernes 34,7 35,6 36,3 36,8 37,2 1,8
Dépanneurs 0,4 0,4 0,5 0,5 0,5 5,7
Magasins de rabais 0,8 1,6 1,9 2,2 2,5 33,0
Dépanneurs de station-service 0,2 0,2 0,2 0,2 0,2 0,0
Hypermarchés 16,7 16,7 16,8 16,7 16,6 −0,2
Supermarchés 16,6 16,7 16,9 17,2 17,4 1,2
Détaillants en alimentation traditionnels 62,6 61,4 61,2 60,8 60,5 −0,8
Détaillants spécialisés dans les aliments, les boissons et les produits du tabac 12,2 11,6 11,2 10,9 10,7 −3,2
Petites épiceries indépendantes 49,7 49,1 49,3 49,2 49,1 −0,3
Autres détaillants en alimentation 0,7 0,7 0,7 0,7 0,7 0,0
Spécialistes autres que les détaillants en alimentation 1,9 2,2 1,8 1,9 1,7 −2,7
Détaillants spécialisés en produits cosmétiques et en produits de santé 1,1 1,1 1,0 1,0 1,0 −2,4
Détaillants spécialisés en aliments autres que les détaillants en alimentation 0,8 1,1 0,8 0,8 0,7 −3,3
Détaillants de produits divers 0,7 0,7 0,6 0,6 0,6 −3,8

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Conclusion

Selon Euromonitor International, la valeur des ventes au détail des aliments emballés en Colombie a atteint près de 11,6 G$ US en 2017. Cela place la Colombie au 4e rang des marchés alimentaires de l'Amérique latine. Le pays est aussi le 31e marché mondial pour les aliments emballés, ce qui le place devant le Portugal et la Finlande, par exemple.

Euromonitor International prévoit que la valeur des ventes au détail d'aliments emballés en Colombie atteindra 12,6 G$ US d'ici 2022. Selon les prévisions, de fortes croissances devraient être enregistrées dans les collations salées, les aliments pour bébés, les biscuits sucrés, les barres-collation et les collations de fruit, les plats cuisinés, la crème glacée, les céréales pour petit déjeuner et les confiseries.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Institut national de contrôle des aliments et des médicaments
(INVIMA – Instituto de Vigilancia de Medicamentos y Alimentos (en espagnol seulement))
Division des aliments et des boissons
M. Javier Fernando Alvarado, coordonnateur
Bureau des affaires internationales
Courriel : ofi-ainternacionales@invima.gov.co
Carrera 10 No. 64-28
Bogotá, Colombia.
Telephone: +57-1-294-8700 poste 3885
www.invima.gov.co

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Ressources

Analyse des tendances du secteur : Tendances pour les aliments emballés en Colombie
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Karim Zarrouki, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine en chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document et d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et agroalimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :