Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle - Tendances du secteur de l'élevage et de la viande dans la région du Conseil de coopération du Golfe

Mars 2017

Analyse sectorielle - Tendances du secteur de l'élevage et de la viande dans la région du Conseil de coopération du Golfe (Version PDF, 670Ko) | Aide sur les formats téléchargeables

Contenu


Sommaire

Les États du Conseil de coopération du Golfe (CCG), soit le Bahreïn, le Koweït, l'Oman, le Qatar, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis, comptent une population de 52,4 millions de personnes parmi les mieux nanties de la planète sur le plan de la richesse par habitant.

Toutefois, en raison de la pénurie d'eau et de l'absence de terres arables, ces pays doivent importer presque 90 % des aliments dont ils ont besoin. Ces conditions font en sorte que la croissance et l'avenir du secteur alimentaire représentent un enjeu très important pour les pays du CCG.

La jeune population musulmane de la région croît au rythme de 3,3 % par an, comparativement à une moyenne mondiale de 1,1 %. L'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis (EAU) sont les États les plus peuplés de la région, les EAU accueillant le plus grand nombre de professionnels expatriés. Par contre, l'Arabie saoudite affiche un revenu par habitant plus élevé que celui des autres pays du CCG. Les États du CCG font preuve d'ouverture à l'égard de l'évolution de la situation alimentaire à l'échelle mondiale, quoique certains soient plus sensibles au prix que d'autres.

La production de viande intérieure est insuffisante pour répondre aux besoins actuels du marché. La valeur des importations de viande et de produits de viande dans la région du CCG s'établissait à 5 milliards de dollars US en 2015 (3,8 milliards de dollars US en octobre 2016).

Selon Euromonitor, la région du CCG devrait être une de celles où la consommation de viande halal connaîtra la croissance la plus rapide. Cette augmentation prévue s'explique par une combinaison des facteurs suivants : croissance démographique, hausse des revenus et urbanisation. Malgré la taille relativement faible des populations (sauf en Arabie saoudite et aux EAU), le CCG offre un débouché pour les exportations canadiennes de bétail et de viande halal.

Conseil de coopération du Golfe - Tendances

Les six États du Golfe qui forment le CCG sont producteurs de pétrole et de gaz, relativement stables, riches, et le niveau de vie de leurs habitants est l'un des plus élevés du monde. Cependant, la confiance des consommateurs reflète les conditions du marché pétrolier. La population du CCG est majoritairement anglophone et scolarisée, et les nombreux ressortissants étrangers qui vivent dans les six pays exercent une forte influence sur la sélection des produits d'épicerie vendus dans les supermarchés et sur la culture alimentaire locale. Ils ont également un engouement pour les produits et les services haut de gamme.

Le revenu par habitant dans la région du CCG en 2015 atteignait en moyenne 47 500 $ US. Ce revenu par habitant élevé fait augmenter la demande de biens et d'aliments importés. À vrai dire, près de 90 % des aliments sont importés compte tenu du potentiel limité de l'agriculture dans la région.

La croissance démographique et les changements de société, comme les femmes au travail, l'augmentation des revenus par habitant et une industrie touristique florissante sont les principaux facteurs de l'évolution de la consommation d'aliments dans la région du CCG. Euromonitor International souligne que le CCG est un marché en plein essor, les dépenses de consommation consacrées aux produits alimentaires et aux boissons non alcoolisées ayant atteint 95,2 milliards de dollars US en 2015.

L'urbanisation croissante dans les pays du CCG, le mode de vie mouvementé, la popularité grandissante des grands détaillants modernes en alimentation et la présence d'entreprises alimentaires internationales dans la région sont les principaux facteurs de la popularité des aliments prêts à servir auprès des consommateurs. En outre, la population locale aisée a modifié ses pratiques de consommation, délaissant un régime à base de glucides au profit d'un régime à base de protéines. Ce changement a eu pour effet d'accroître la demande de viande et de produits de viande et de produits de santé et de bien‑être.

Qui plus est, les possibilités commerciales sont florissantes dans les États membres du CCG; il suffit de penser aux EAU, qui seront les hôtes d'Expo 2020 en octobre 2020, dans quatre ans, et au Qatar, qui organisera la Coupe du monde en novembre 2022. Ces événements offrent des débouchés extraordinaires pour le marché de la viande halal, en particulier pour l'industrie des services alimentaires. Au Qatar, le volume total de viande vendue en 2015 par rapport à 2014 a augmenté de 14 % et cette tendance devrait se poursuivre compte tenu de la vigueur de l'économie, d'un souci grandissant pour la consommation de repas faits maison et de la tendance à manger au restaurant le weekend.

En chiffres

Outre la consommation intérieure, le CCG compte parmi les principales destinations touristiques au monde. Les Émirats arabes unis font partie des dix destinations les plus importantes et sont les plus populaires du monde arabe, selon l'Organisation mondiale du tourisme des Nations Unies. En 2015, Dubaï a attiré à lui seul plus de dix millions de touristes, selon l'organisme Dubaï Tourism and Commerce Marketing, avec un taux d'occupation des hôtels atteignant 85 %.

Taille du marché du CCG selon le volume des ventes au détail de viande de bœuf et de veau - Données historiques et prévisions en milliers de tonnes
Pays 2010 2013 2015 % TCAC 2010-2015 2016P 2017P 2019P 2020P % TCAC 2016-2020
Source : Euromonitor 2016
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Prévisions (P)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Arabie saoudite 94,8 117,3 122,0 5,2 125,5 128,2 134,5 138,0 2,4
Émirats arabes unis 37,5 43,6 51,1 6,4 54,8 59,1 69,9 75,6 8,4
Koweït – modélisées 33,8 42,1 48,6 7,5 52,7 57,1 67,7 73,3 8,6
Oman – modélisées 14,3 19,3 22,8 9,7 23,9 24,4 25,2 25,7 1,9
Qatar – modélisées 6,7 7,2 8,9 6,0 9,8 10,8 12,9 14,0 9,1
Bahreïn – modélisées 3,9 5,0 5,3 6,3 5,4 5,4 5,7 5,8 2,0
Taille du marché du CCG selon le volume des ventes au détail de viande d'agneau, de mouton et de chèvre - Données historiques et prévisions en milliers de tonnes
Pays 2010 2013 2015 % TCAC 2010‑2015 2016P 2017P 2019P 2020P % TCAC 2016-2020
Source : Euromonitor 2016
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Prévisions (P)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Arabie saoudite 118,6 146,6 144,2 4,0 148,8 153,9 165,1 171,2 3,6
Émirats arabes unis 68,5 75,0 82,8 3,9 87,5 93,5 108,2 116,3 7,4
Oman – modélisées 25,8 30,0 37,2 7,6 39,1 40,5 42,8 44,0 3,0
Bahreïn – modélisées 7,0 7,8 8,6 4,3 8,8 9,0 9,6 9,9 3,1
Koweït – modélisées 2,5 3,4 3,8 8,3 4,0 4,3 5,0 5,4 7,6
Qatar – modélisées 0,5 0,6 0,7 6,8 0,8 0,8 1,0 1,0 8,1
Taille du marché du CCG selon le volume des ventes au détail de viande de volaille – Données historiques et prévisions en milliers de tonnes
Pays 2010 2013 2015 % TCAC 2010-2015 2016P 2017P 2019P 2020P % TCAC 2016-2020
Source : Euromonitor 2016
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Prévisions (P)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Arabie saoudite 1 006,4 1 092,8 1 127,0 2,3 1154,6 1 184,9 1 259,0 1 301,1 3,0
Émirats arabes unis 234,0 273,3 317,9 6,3 338,6 362,7 423,2 458,8 7,9
Koweït – modélisées 103,8 144,5 168,4 10,2 181,6 195,7 228,7 248,2 8,1
Oman – modélisées 108,8 128,0 146,6 6,2 152,8 157,3 164,4 168,7 2,5
Bahreïn – modélisées 29,4 33,2 33,8 2,8 34,3 35,0 37,0 38,1 2,6
Qatar – modélisées 20,5 24,8 30,9 8,6 33,9 36,9 43,5 47,3 8,7

Consommation de viande dans les pays du CCG en milliers de tonnes

Consommation de viande: La description de cette image suit.
Description
Consommation de viande dans les pays du CCG en milliers de tonnes
Catégorie Pays 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Boeuf et veau Koweït – modélisées 10.2 10.2 10.2 10.1 10.8 11.5
Boeuf et veau Émirats arabes unis 4.7 4.9 5.2 5.5 6.0 6.3
Boeuf et veau Oman – modélisées 5.1 5.0 5.3 5.4 5.5 5.5
Boeuf et veau Bahreïn – modélisées 3.6 3.9 4.1 4.2 4.3 4.3
Boeuf et veau Qatar – modélisées 4.0 3.9 3.6 3.5 3.8 4.0
Boeuf et veau Saudi Arabia 3.6 3.7 3.9 3.8 3.9 3.9
Agneau, mouton et chèvre Émirats arabes unis 8.5 8.7 8.9 9.3 9.6 10.1
Agneau, mouton et chèvre Oman – modélisées 8.8 8.2 8.3 8.9 9.0 9.1
Agneau, mouton et chèvre Bahreïn – modélisées 6.2 6.4 6.4 6.9 6.9 7.0
Agneau, mouton et chèvre Saudi Arabia 4.2 4.3 4.9 4.5 4.6 4.6
Agneau, mouton et chèvre Koweït – modélisées 0.8 0.8 0.8 0.8 0.8 0.9
Agneau, mouton et chèvre Qatar – modélisées 0.3 0.3 0.3 0.3 0.3 0.3
Volaille Koweït – modélisées 32.5 33.9 34.9 35.1 37.6 39.6
Volaille Émirats arabes unis 29.3 30.7 32.5 34.6 37.0 39.0
Volaille Saudi Arabia 36.0 36.2 36.2 35.8 35.7 35.9
Volaille Oman – modélisées 37.1 34.8 35.2 35.3 35.3 35.4
Volaille Bahreïn – modélisées 26.1 27.0 27.4 27.4 27.4 27.5
Volaille Qatar – modélisées 12.9 12.9 12.4 12.2 13.1 13.8

Dépenses et consommation

Consommation de viande de bœuf et de veau par habitant dans les pays du CCG en kilogrammes
Pays 2011 2012 2013 2014 2015 2016E
Source : Euromonitor, 2016
Estimation (E)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Koweït – modélisées 10,2 10,2 10,2 10,1 10,8 11,5
Émirats arabes unis 4,7 4,9 5,2 5,5 6,0 6,3
Oman – modélisées 5,1 5,0 5,3 5,4 5,5 5,5
Bahreïn – modélisées 3,6 3,9 4,1 4,2 4,3 4,3
Qatar – modélisées 4,0 3,9 3,6 3,5 3,8 4,0
Arabie saoudite 3,6 3,7 3,9 3,8 3,9 3,9
Consommation de viande d'agneau, de mouton et de chèvre par habitant dans les pays du CCG en kilogrammes
Pays 2011 2012 2013 2014 2015 2016E
Source : Euromonitor, 2016
Estimation (E)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Émirats arabes unis 8,5 8,7 8,9 9,3 9,6 10,1
Oman – modélisées 8,8 8,2 8,3 8,9 9,0 9,1
Bahreïn – modélisées 6,2 6,4 6,4 6,9 6,9 7,0
Arabie saoudite 4,2 4,3 4,9 4,5 4,6 4,6
Koweït – modélisées 0,8 0,8 0,8 0,8 0,8 0,9
Qatar – modélisées 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3

Le Koweït est le pays du CCG qui consomme le plus de viande de bœuf et de veau avec plus de 11,5 kg par personne, tandis que le plus grand consommateur de viande d'agneau, de mouton et de chèvre est les EAU avec 10,1 kg par personne, suivi de l'Oman avec 9,1 kg par personne.

Consommation de viande de volaille par habitant dans les pays du CCG en kilogrammes
Pays 2011 2012 2013 2014 2015 2016E
Source : Euromonitor, 2016
Estimation (E)
Les données d’Euromonitor modélisées pour certains pays sont créées en reliant les pays ayant une culture de consommation et un niveau de développement similaires, en tenant compte des populations, des habitudes de dépenses de consommation et d’autres facteurs macroéconomiques
Koweït – modélisées 32,5 33,9 34,9 35,1 37,6 39,6
Émirats arabes unis 29,3 30,7 32,5 34,6 37,0 39,0
Arabie saoudite 36,0 36,2 36,2 35,8 35,7 35,9
Oman – modélisées 37,1 34,8 35,2 35,3 35,3 35,4
Bahreïn – modélisées 26,1 27,0 27,4 27,4 27,4 27,5
Qatar – modélisées 12,9 12,9 12,4 12,2 13,1 13,8

La croissance démographique, l'intensification du tourisme, les passagers en transit qui traversent les pays du CCG, de même que les secteurs actifs des hôtels, des restaurants et des services alimentaires en établissement sont des facteurs qui contribuent de manière positive à la consommation accrue de volaille.

Tendances à l'importation de viande

Importations de viande par les pays du CCG en millions de dollars US

Short Description: La description de cette image suit.
Description
Importations de viande par les pays du CCG en millions de dollars US
Viande 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Viande de bœuf et de veau 936,673,021 1,046,899,463 1,059,009,793 1,159,205,183 1,239,208,025 884,421,289
Volaille 2,747,484,389 2,764,738,559 3,143,600,432 2,788,539,258 3,026,891,920 2,374,822,346
Viande de mouton, d'agneau et de chèvre 517,254,003 526,999,177 574,543,810 825,725,935 780,441,333 529,341,836

Principaux fournisseurs étrangers de viande et de produits de viande au CCG

Les pays du CCG misent en grande partie sur les importations de viande pour satisfaire leurs besoins alimentaires. Les pays du CCG ont importé de la viande et des produits de viande pour une valeur de plus de cinq milliards de dollars US en 2015.

Tous les principaux pays producteurs de denrées alimentaires sont actifs sur ce marché très concurrentiel. Le Brésil, l'Australie, l'Inde, les États‑Unis et la France sont des acteurs importants.

Rang des principaux pays fournisseurs de produits de viande au CCG en dollars US
Rang Pays partenaire 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Système harmonisé (SH)
Sans objet (S.O.)
S.O. Valeur totale des importations (Code SH : 0201, 0202, 0204, 0207) 5 046 541 282 3 788 585 471
1 Brésil 2 434 363 893 2 073 639 091
2 Australie 716 842 325 477 682 260
3 Inde 662 615 468 430 128 926
4 États‑Unis 213 671 707 177 267 455
5 France 302 275 568 171 423 214
6 Nouvelle‑Zélande 181 083 075 109 956 979
7 Afrique du Sud 34 205 531 30 977 056
8 Argentine 70 298 471 27 885 088
9 Éthiopie 94 008 890 22 085 442
10 Turquie 20 194 906 20 729 089
11 Paraguay 45 999 840 17 425 468
12 Canada 19 551 050 16 973 342

Le secteur de la viande comprend la viande rouge et la viande de volaille. La viande est un élément important du régime alimentaire des habitants de la région du CCG. L'Arabie saoudite et le Koweït sont aussi des producteurs de viande importants dans la région.

Le Canada s'est hissé parmi les douze principaux fournisseurs du CCG en 2015. La part du Canada représente 0,4 % des importations de viande totales dans la région. En 2015, le bœuf canadien exporté vers le CCG était destiné principalement à l'Arabie saoudite avec des exportations de 17,3 millions de dollars US (17,3 millions de dollars US en octobre 2016), suivi par les EAU avec des exportations de 2,2 millions de dollars US (2,3 millions de dollars US en octobre 2016), lesquelles étaient composées principalement de produits de bœuf désossé congelé. Le Canada a commencé à exporter certaines coupes de bœuf frais ou réfrigéré et certains produits d'abats bovins, mais en très petites quantités.

L'Arabie saoudite et les EAU étaient les principaux importateurs, représentant près de 75 % des importations de produits de viande dans la région.

Valeur historique des importations de produits de viande au CCG en millions de dollars US
Code SH Description 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Système harmonisé (SH)
Sans objet (S.O.)
S.O. Valeur totale des importations (Code SH : 0201, 0202, 0204, 0207) 4 201,41 4 338,64 4 777,15 4 773,47 5 046,54 3 788,59
0207 Viande de volaille congelée, fraîche ou réfrigérée 2 747,48 2 764,74 3 143,60 2 788,54 3 026,89 2 374,82
0202 Viande de bœuf congelée 731,12 800,62 777,62 820,75 872,10 583,78
0204 Viande de mouton ou de chèvre congelée ou fraîche 517,25 527,00 574,54 825,73 780,44 529,34
0201 Viande de bœuf fraîche ou réfrigérée 205,55 246,28 281,39 338,45 367,10 300,64
Valeur historique des importations de produits viande par pays en millions de dollars US
Pays 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Système harmonisé (SH)
Valeur totale des importations (Code SH : 0201, 0202, 0204, 0207) 4 201,41 4 338,64 4 777,15 4 773,47 5 046,54 3 788,59
Arabie saoudite 2 091,96 2 102,13 2 344,47 2 193,12 2 359,01 1 720,64
Émirats arabes unis 1 021,94 1 142,81 1 242,42 1 356,07 1 375,08 1 090,22
Koweït 480,24 447,25 455,84 447,08 506,27 320,19
Qatar 253,57 271,73 282,65 335,37 366,29 300,81
Oman 216,45 240,16 262,50 254,80 266,52 215,07
Bahreïn 137,25 134,56 189,28 187,03 173,36 141,65

Concurrence

La région du CCG constitue un marché important pour la viande de volaille, plus de 13 % des exportations mondiales ayant été destinées à ce marché en 2015 (3,02 milliards de dollars US).

Plus de la moitié des expéditions sont acheminées en Arabie saoudite, tandis que près du quart des envois sont destinés aux Émirats arabes unis. La demande de viande de volaille importée est forte pour deux grandes raisons : la faible production nationale et la réexportation.

Principaux pays fournisseurs de produits de viande au CCG et leurs principaux produits ($ US)
Pays Produit 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Brésil Viande de volaille 2 355 371 025 1 899 940 616
Brésil Bœuf congelé 46 749 335 98 902 067
Brésil Bœuf frais ou réfrigéré 32 243 533 74 796 408
Australie Viande de mouton et de chèvre 426 335 167 327 193 443
Australie Bœuf frais ou réfrigéré 150 901 117 86 936 238
Australie Bœuf congelé 139 212 824 63 247 587
Inde Bœuf congelé 468 601 053 289 376 700
Inde Viande de mouton et de chèvre 127 770 647 98 335 298
Inde Bœuf frais ou réfrigéré 56 977 739 38 665 653
États‑Unis Viande de volaille 91 663 589 91 397 200
États‑Unis Bœuf congelé 82 475 828 64 103 790
États‑Unis Bœuf frais ou réfrigéré 39 333 436 21 570 395
France Viande de volaille 301 728 047 170 958 383
France Bœuf congelé 287 574 314 663
France Bœuf frais ou réfrigéré 186 938 98 912
Nouvelle‑Zélande Viande de mouton et de chèvre 105 774 033 54 334 429
Nouvelle‑Zélande Bœuf frais ou réfrigéré 49 116 120 42 417 894
Nouvelle‑Zélande Bœuf congelé 24 110 192 10 776 333
Arabie saoudite Viande de volaille 122 589 052 103 722 184
Arabie saoudite Bœuf congelé 9 927 865 1 304 680
Arabie saoudite Viande de mouton et de chèvre 794 185 545 126
Afrique du Sud Bœuf frais ou réfrigéré 22 401 043 21 756 886
Afrique du Sud Bœuf congelé 11 749 612 8 844 585
Afrique du Sud Viande de mouton et de chèvre 657 346 600
Argentine Viande de volaille 60 219 466 25 525 297
Argentine Bœuf frais ou réfrigéré 1 992 329 1 503 793
Argentine Bœuf congelé 7 478 346 529 916
Éthiopie Viande de mouton et de chèvre 93 814 493 22 077 314
Éthiopie Bœuf congelé 148 376 7947
Éthiopie Bœuf frais ou réfrigéré 45 899 181
Canada (12) Bœuf congelé 14 961 976 11 799 085
Canada (12) Bœuf frais ou réfrigéré 4 314 874 4 906 376
Canada (12) Viande de mouton et de chèvre 274 200 212 694

Tendances du secteur de l'élevage

Tous les gouvernements de la région du Golfe ont élaboré et mis en œuvre des plans stratégiques à long terme visant à améliorer la sécurité alimentaire, tout en utilisant de manière optimale les ressources disponibles. En outre, les pays du CCG canalisent leurs efforts pour réduire leur dépendance alimentaire et, à ce titre, ils ont effectué des investissements afin d'améliorer les activités nationales d'élevage du bétail et d'aquaculture.

De plus, le secteur actif du tourisme a stimulé les améliorations importantes apportées aux infrastructures (y compris les chaînes frigorifiques), facilitant ainsi le commerce des marchandises périssables. Par conséquent, la tendance de consommation alimentaire se transforme, les consommateurs délaissant progressivement les aliments de consommation courante à base de glucides (p. ex. les céréales) au profit de produits riches en protéines, comme les produits de viande et les produits laitiers. Ces changements ainsi que la croissance démographique et l'augmentation du nombre de visiteurs ont pour effet d'accroître la demande en produits du bétail.

Les données les plus à jour de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) indiquent que les chiffres en matière de production bovine, ovine, caprine et avicole augmentent année après année, en moyenne de 9 % par an.

Production de bétail dans la région du CCG en 2014
Produit Pays Têtes Animaux abattus, y compris importations
Source : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) 2016
Volaille Bahreïn 550 000 4 307 000
Volaille Koweït 44 203 000 28 100 000
Volaille Oman 4 600 000 7 723 000
Volaille Qatar 8 600 000 7 358 000
Volaille Arabie saoudite 183 000 000 618 130 000
Volaille Émirats arabes unis 22 500 000 36 469 000
Chèvre Bahreïn 18 500 12 165
Chèvre Koweït 153 391 44 850
Chèvre Oman 2 100 000 773 998
Chèvre Qatar 267 202 171 497
Chèvre Arabie saoudite 3 450 000 2 014 507
Chèvre Émirats arabes unis 1 920 000 2 650 480
Mouton Bahreïn 40 000 963 887
Mouton Koweït 628 041 2 292 120
Mouton Oman 560 000 996 352
Mouton Qatar 545 440 571 859
Mouton Arabie saoudite 11 650 000 5 034 904
Mouton Émirats arabes unis 2 150 000 390 819
Bovin de boucherie Bahreïn 10 500 8 646
Bovin de boucherie Koweït 27 310 17 875
Bovin de boucherie Oman 365 000 182 035
Bovin de boucherie Qatar 8 491 4 194
Bovin de boucherie Arabie saoudite 354 276 270 886
Bovin de boucherie Émirats arabes unis 87 000 60 554

L'Arabie saoudite est de loin le plus important pays producteur de volailles de la région. Sa production correspond à environ 70 % du troupeau de volailles. Par contre, l'Oman et l'Arabie saoudite abritent plus de 80 % du cheptel bovin.

Principaux pays fournisseurs d'animaux vivants au CCG selon la valeur en dollars US, 2015‑2016
Rang Pays 2015 2016
Source: Global Trade Tracker, 2016
Note: 2016 est une année partielle (octobre 2016)
Sans objet (S.O.)
S.O. Valeur totale des importations 690 982 220 477 136 362
1 République islamique d'Iran 237 492 372 182 249 807
2 Jordanie 201 369 774 121 830 700
3 Australie 150 804 151 103 962 676
4 Inde 83 959 25 803 819
5 Royaume‑Uni 8 164 578 9 855 108
6 Pays‑Bas 11 719 642 6 769 392
7 Géorgie 4 919 032 6 437 227
8 Allemagne 6 202 608 2 763 876
9 Afrique du Sud 1 178 206 2 669 433
10 États‑Unis 4 324 869 2 403 088

Conclusion

Le CCG a une production agricole limitée, une demande croissante de produits alimentaires importés et un excellent marché de réexportation. Les produits agroalimentaires canadiens, reconnus pour leur grande qualité, véhiculent une image caractéristique de l'Amérique du Nord.

La demande de viande halal, en particulier, des pays du CCG ne cesse d'augmenter en quantité et en qualité, et compte tenu que l'approvisionnement en viande locale et que l'expansion du cheptel sont limités par l'aridité de la terre et les pénuries d'aliments pour animaux et d'eau, le CCG aura encore besoin d'importer une part importante de la viande qu'il consomme.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le marché du Conseil de coopération du Golfe et d'autres marchés, veuillez consulter la collection complète des rapports d'analyse mondiale sous la rubrique Statistiques et renseignements sur les marchés, qui présente les revues de marché par secteur d'intérêt et par région, à l'adresse :

Pour de plus amples renseignements au sujet de l'exposition Gulfood 2017 à Dubaï, veuillez communiquer avec :

Ressources

Analyse sectorielle : Tendances du secteur de l'élevage et de la viande dans la région du Conseil de coopération du Golfe
Rapport d'analyse mondiale
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2017).

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :
Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 4e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :