Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Tendances du marché des produits de la mer dans l'Union européenne

Août 2019

Soimmaire

Une analyse sectorielle vise à examiner le commerce, le comportement des consommateurs, la consommation et la concurrence dans une industrie ou un secteur donné afin de prévoir la croissance et la viabilité futures.

Cette analyse met en lumière les tendances liées aux ventes de poissons et aux fruits de mer dans l'Union européenne (UE) et les principaux fournisseurs mondiaux de la région. Les principales importations de poissons et des fruits de mer dans l'UE en provenance d'États non membres ainsi que du Canada sont incluses.

Tout au long du rapport, une série d'analyses identifie les cinq principaux États membres de l'Union européenne, leurs habitudes de consommation de poisson et de fruits de mer et les principaux acteurs de l'industrie.

Vue d'ensemble de l'Union européenne

L'Union européenne est composée de 28 pays et compte environ 512,6 millions d'habitants. En tant que région, les membres de l'UE ont consommé 6,8 milliards de kilogrammes de poisson et de fruits de mer importés, soit 44,5 milliards de dollars canadiens, en 2018.

Le taux de croissance annuel composé (TCAC) des importations de poissons et de fruits de mer entre 2014 et 2018 était de 6,6 % dans l'Union européenne, tandis que 90,8 % des importations étaient réclamées par les 10 premiers États membres de l'UE.

Les cinq principaux importateurs de poissons et de fruits de mer de l'UE en matière de valeur et sans tenir compte du commerce intra-UE pour 2018 étaient l'Espagne, la Suède, la France, le Danemark et le Royaume-Uni.

Le total des importations de poissons et de fruits de mer en provenance des cinq principaux pays membres de l'UE s'élevait à 28 milliards de dollars canadiens en 2018, avec un TCAC de 2,1 % pour la période de 2014 à 2018.

Les cinq premiers fournisseurs mondiaux de poissons et de fruits de mer de l'Union européenne étaient la Norvège, la Chine, l'Islande, l'Équateur et le Maroc, le Canada se classant au 15e rang.

Aperçu du commerce

En 2018, l'Union européenne (UE) était un importateur net de poissons et des fruits de mer, avec un total combiné de 44,5 milliards de dollars canadiens provenant de fournisseurs mondiaux. Composée de 28 nations et d'environ 512,6 millions d'habitants, répartis sur 4,5 millions de kilomètres carrés, l'UE dans son ensemble a consommé environ 6,8 milliards de kilogrammes (kg) de poissons et des fruits de mer importés en 2018.

L'UE a enregistré un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 6,6 % en valeur totale des poissons et des fruits de mer importés entre 2014 et 2018, tandis que les 10 premiers États membres représentaient 90,8 % du volume total du poissons et des fruits de mer importés en 2018 (voir les tableaux ci-dessous pour une liste des 10 premiers importateurs européens en valeur et en volume).

Les cinq principaux importateurs de poissons et des fruits de mer de l'UE en provenance de fournisseurs mondiaux - à l'exclusion du commerce intra-UE et classés selon leur valeur - étaient l'Espagne, la Suède, la France, le Danemark et le Royaume-Uni et ont importé 28 milliards dollars canadiens en 2018. Ces mêmes pays ont importé environ 20 milliards de kilogrammes de poissons et des fruits de mer entre 2014 et 2018, et ont enregistré un TCAC de 2,1 % pour cette période.

Union européenne - les 10 principaux importateurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Union européenne 34 405,3 35 467,9 40 295,1 42 008,0 44 510,6 6,6
1. Espagne 5 387,3 5 797,1 6 606,4 7 371,3 7 966,5 10,3 17,9
2. Suède 4 695,0 5 087,7 6 255,7 5 782,8 6 571,0 8,8 14,8
3. France 4 465,2 4 498,8 4 957,9 5 204,8 5 314,9 4,5 11,9
4. Danemark 3 351,2 3 439,0 4 007,3 4 085,8 4 258,2 6,2 9,6
5 Royaume-Uni 3 574,9 3 712,0 3 803,6 3 682,0 3 843,3 1,8 8,6
6. Pays-Bas 2 904,3 2 968,2 3 240,3 3 641,2 3 867,5 7,4 8,7
7. Allemagne 3 471,1 3 305,7 3 693,7 3 541,6 3 631,7 1,1 8,2
8. Italie 2 800,5 2 823,0 3 224,7 3 387,3 3 624,7 6,7 8,1
9. Belgique 1 113,8 1 084,8 1 132,4 1 197,6 1 130,4 0,4 2,5
10. Portugal 601,7 686,6 810,4 937,3 1 070,3 15,5 2,4

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

Union européenne - les 10 principaux importateurs de poissons et des fruits de mer (en millions de kg)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Union européenne 6 523,6 6 386,9 6 588,9 6 533,8 6 780,5 1,0
1. Espagne 1 141,4 1 162,1 1 180,3 1 217,8 1 241,4 2,1 18,3
2. Danemark 936,8 913,2 956,9 911,4 947,1 0,3 14,0
3. Suède 668,4 743,1 714,9 644,4 722,7 2,0 10,7
4. France 652,6 643,3 648,5 661,9 677,8 1,0 10,0
5. Allemagne 750,1 637,2 669,2 588,9 609,7 −5,0 9,0
6. Pays-Bas 523,0 502,9 530,5 546,7 550,5 1,3 8,1
7. Royaume-Uni 541,0 505,1 526,6 514,1 524,9 −0,7 7,7
8. Italie 458,0 439,6 467,9 451,7 466,3 0,5 6,9
9. Pologne 189,9 191,9 219,7 251,7 231,5 5,1 3,4
10. Portugal 131,6 141,9 161,1 169,6 182,5 8,5 2,7

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

Fournisseurs mondiaux de l'Union européenne

Dans l'ensemble, les 10 premiers fournisseurs mondiaux de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne - à l'exclusion du commerce intra-UE - représentaient 65,3 % du total des importations dans la région, tandis que les 5 premiers États membres de l'UE ont importé 28 milliards $ CA en 2018.

Compte tenu de sa proximité avec l'UE, il n'est pas surprenant que la Norvège y ait exporté 28,3 % du poisson et des fruits de mer en 2018, ce qui en fait le plus grand fournisseur mondial de l'Union européenne en dehors de ses pays membres. Pendant ce temps, le Canada s'est classé au 15e rang, avec 1,8 % de part de marché et un TCAC de 3,3 % pour la période 2014-2018.

Union européenne - les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 34 405,3 35 467,9 40 295,1 42 008,0 44 510,6 6,6
1. Norvège 8 970,2 9 372,5 11 631,5 11 705,7 12 610,4 8,9 28,3
2. Chine 2 324,3 2 414,5 2 730,7 2 877,5 2 975,3 6,4 6,7
3. Islande 1 665,2 1 912,2 2 088,5 2 068,3 2 452,0 10,2 5,5
4. Équateur 1 625,4 1 543,6 1 737,7 2 083,3 2 121,5 6,9 4,8
5. Maroc 1 448,9 1 621,7 1 896,9 1 908,3 2 063,2 9,2 4,6
6. Vietnam 1 440,5 1 549,8 1 616,1 1 838,8 1 931,5 7,6 4,3
7. États-Unis 1 392,7 1 562,7 1 675,8 1 520,5 1 541,0 2,6 3,5
8. Inde 1 333,7 1 358,6 1 441,2 1 592,0 1 360,9 0,5 3,1
9. Russie 665,5 793,4 894,9 1 021,4 1 131,5 14,2 2,5
10. Argentine 858,3 933,8 1 019,7 1 043,7 1 056,2 5,3 2,4
15. Canada 683,5 841,2 705,6 702,7 779,1 3,3 1,8

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

Les tableaux ci-dessous détaillent la consommation de poissons et des fruits de mer importés de 2014 à 2018 pour les cinq premiers pays de l'Union européenne et leurs dix premiers fournisseurs mondiaux, le classement du Canada étant indiqué en bleu.

1. Espagne

En 2014, l'Espagne a importé pour environ 5,4 milliards de dollars canadiens de poissons et des fruits de mer de fournisseurs mondiaux. En 2018, les importations espagnoles de poissons et des fruits de mer ont augmenté de 31,6 % pour atteindre près de 8 milliards de dollars canadiens, soit un TCAC enregistré de 10,3 %. Les 10 premiers fournisseurs de poissons et des fruits de mer de l'Espagne se sont partagé 65 % des importations totales en 2018. Le Canada s'est classé au 25e rang mondial la même année, ayant exporté 68,3 millions de kilogrammes de poissons et des fruits de mer vers l'Espagne, et a enregistré un TCAC de 28,9 % entre 2014 et 2018.

Espagne - les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 5 387,3 5 797,1 6 606,4 7 371,3 7 966,5 10,3 %
1. Maroc 682,9 771,5 930,2 1 034,9 1 085,0 12,3 13,6
2. Chine 383,4 443,4 539,6 603,0 737,3 17,8 9,3
3. Équateur 495,7 562,1 608,1 742,8 691,2 8,7 8,7
4. Argentine 517,0 564,6 610,1 639,2 612,3 4,3 7,7
5. Mauritanie 171,3 249,8 274,0 389,3 475,4 29,1 6,0
6. Pérou 197,7 215,4 223,9 271,6 363,1 16,4 4,6
7. Namibie 263,5 263,7 280,2 299,7 343,8 6,9 4,3
8. Chili 218,6 223,0 264,6 291,5 334,3 11,2 4,2
9. Îles Malouines 159,1 177,8 242,0 225,0 296,4 16,8 3,7
10. Inde 221,8 254,1 295,1 351,5 249,4 3,0 3,1
25. Canada 24,7 34,3 44,6 48,3 68,3 28,9 0,9

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

2. Suède

La Suède s'est classée au 2e rang pour l'ensemble de poissons et des fruits de mer importés par les États membres de l'Union européenne. La Norvège était le premier fournisseur mondial et détenait 96,2 % du marché en 2018, ayant exporté pour 6,3 milliards de dollars canadiens de poissons et des fruits de mer en Suède entre 2014 et 2018. Le Canada s'est classé au 5e rang avec 17,3 millions de dollars canadiens de poissons et des fruits de mer exportés en Suède en 2018, détenant 0,3 % du marché la même année.

Il est important de noter que l'offre mondiale d'importations de poissons et des fruits de mer en Suède a été stable ou en baisse au cours des cinq dernières années, sauf en ce qui concerne la Norvège où elle a augmenté de manière importante d'année en année, comme l'illustre le tableau ci-dessous.

Suède - les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 4 695,0 5 087,7 6 255,7 5 782,8 6 571,0 8,8
1. Norvège 4 424,2 4 831,8 5 979,6 5 528,4 6 321,1 9,3 96,2
2. Chine 96,8 75,8 95,1 83,6 76,0 −5,9 1,2
3. Albanie 4,2 22,6 26,1 n/c 0,4
4. Vietnam 14,3 19,9 19,8 19,4 22,3 11,8 0,3
5. Canada 25,2 26,3 24,0 21,6 17,3 −9,1 0,3
6. Thaïlande 20,1 19,4 15,5 19,1 16,5 −4,9 0,3
7. Islande 12,7 15,4 16,1 15,1 15,5 5,0 0,2
8. États-Unis 22,7 23,8 21,3 16,3 14,0 −11,3 0,2
9. Maroc 22,1 27,9 28,0 6,2 11,5 −15,1 0,2
10. Maurice 6,0 7,2 8,7 8,3 7,3 4,8 0,1

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

n/c : non calculé

À l'exclusion du commerce intra-UE

3. France

En 2018, la France représentait 11,9 % du marché total du poisson et des fruits de mer importés dans l'Union européenne, la Norvège étant son premier fournisseur. Toutefois, contrairement à la Suède, la France a une plus grande diversité de partenaires internationaux et ne dépend pas principalement des importations norvégiennes de poissons et des fruits de mer.

Le Canada s'est classé 12e sur la liste mondiale des fournisseurs de poissons et des fruits de mer de la France et détenait 2,1 % de part de marché en 2018, tout en augmentant ses importations d'un TCAC de 5,3 % entre 2014 et 2018.

France - top 10 fish and seafood suppliers (Can$ million)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 4 465,2 4 498,8 4 957,9 5 204,8 5 314,9 4,5 %
1. Norvège 892,4 885,0 1 157,5 1 114,1 1 209,1 7,9 22,7
2. Équateur 379,8 378,3 391,5 417,8 393,8 0,9 7,4
3. États-Unis 257,2 293,3 308,6 332,0 349,6 8,0 6,6
4. Islande 196,5 240,2 288,5 276,6 323,5 13,3 6,1
5. Chine 221,6 251,0 297,0 359,0 316,2 9,3 5,9
6. Vietnam 201,7 202,9 201,9 205,5 204,5 0,3 3,8
7. Seychelles 152,6 117,8 139,1 140,8 165,9 2,1 3,1
8. Inde 212,1 200,8 189,1 192,9 165,5 −6,0 3,1
9. Madagascar 138,3 105,7 131,1 160,1 165,2 4,5 3,1
10. Maroc 161,3 157,1 172,1 160,6 164,3 0,5 3,1
12. Canada 92,5 100,1 98,0 113,1 113,8 5,3 2,1

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

4. Denmark

Le Danemark a augmenté sa consommation de poissons et des fruits de mer d'un TCAC de 6,2 % entre 2014 et 2018, ce qui place le pays au quatrième rang pour la valeur monétaire globale des importations de poissons et des fruits de mer en provenance de fournisseurs mondiaux.

Ayant importé 947,1 millions de kilogrammes de poissons et des fruits de mer en 2018, le Danemark s'est classé deuxième en volume par rapport aux autres membres de l'Union européenne cette année-là. Comme d'autres pays européens, mais pas dans la même mesure que certains, la Norvège est le premier fournisseur de poissons et des fruits de mer du Danemark avec 52,6 % de part de marché.

À l'échelle mondiale, le Canada s'est classé cinquième au Danemark avec des importations de poissons et des fruits de mer évaluées à 765,7 millions de dollars canadiens entre 2014 et 2018.

Danemark - les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 3 351,2 3 439,0 4 007,3 4 085,8 4 258,2 6,2 %
1. Norvège 1 646,3 1 720,7 2 037,4 2 113,6 2 237,9 8,0 52,6
2. Groenland 487,9 518,5 662,2 667,5 718,2 10,1 16,9
3. Îles Féroé 283,7 269,7 353,6 366,3 306,8 2,0 7,2
4. Islande 137,3 164,6 190,5 231,6 222,8 12,9 5,2
5. Canada 144,4 179,8 120,9 144,2 176,4 5,1 4,1
6. États-Unis 108,6 106,4 178,4 123,1 126,3 3,8 3,0
7. Pérou 119,2 122,2 63,3 50,8 76,1 −10,6 1,8
8. Chine 79,1 54,8 67,4 62,8 60,2 −6,6 1,4
9. Chili 99,8 73,1 80,8 74,4 59,4 −12,2 1,4
10. Vietnam 46,3 43,5 46,0 57,2 48,1 0,9 1,1

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

5. Royaume-Uni

Le Royaume-Uni s'est classé cinquième pour l'ensemble des poissons et fruits de mer importés par les fournisseurs mondiaux non membres de l'Union européenne. La consommation a été relativement stable au cours des cinq dernières années, les importations de poissons et des fruits de mer en provenance d'autres États de l'UE s'élevant à près de 2,6 milliards de kilogrammes et un TCAC enregistré de 1,8 % en valeur pécuniaire entre 2014 et 2018.

L'Islande est en tête pour ce qui est du poisson et des fruits de mer fournis au Royaume-Uni avec des exportations s'élevant à 543,2 millions de dollars canadiens et une part de marché de 14,1 % en 2018.

Le Canada s'est bien tiré d'affaire, se classant au 7e rang mondial, avec une part de 4,7 % du marché du poisson et des fruits de mer en 2018, mais les importations ont connu un TCAC à la baisse de 4,7 % entre 2014 et 2018.

Royaume-Uni - les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars canadiens)
Pays 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* % 2014-2018 Part en % 2018
Monde 3 574,9 3 712,0 3 803,6 3 682,0 3 843,3 1,8
1. Islande 486,8 546,5 563,9 463,4 543,2 2,8 14,1
2. Vietnam 184,7 240,3 265,9 328,1 384,8 20,1 10,0
3. Chine 363,3 360,9 360,1 364,6 365,0 0,1 9,5
4. Îles Féroé 347,6 290,3 404,6 355,8 360,7 0,9 9,4
5. Norvège 191,7 185,5 211,6 210,5 280,6 10,0 7,3
6. Inde 191,8 168,2 199,5 228,0 185,1 −0,9 4,8
7. Canada 219,5 305,0 203,5 179,5 181,0 −4,7 4,7
8. États-Unis 203,1 206,7 178,4 156,8 144,3 −8,2 3,8
9. Russie 85,0 116,4 91,5 117,8 143,7 14,0 3,7
10. Équateur 83,3 60,6 76,1 124,0 135,2 12,9 3,5

Source : Global Trade Tracker, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

À l'exclusion du commerce intra-UE

Les 20 principaux poissons et fruits de mer importés du monde entier

Les 20 principaux poissons et fruits de mer, énumérés ci-dessous, représentent 73,4 % des 44,5 milliards de dollars canadiens importés dans l'Union européenne en 2018 en provenance de partenaires mondiaux, à l'exclusion des importations provenant d'autres membres de l'UE.

En 2018, le saumon de l'Atlantique frais et réfrigéré représentait 19,6 % de toutes les importations de poissons et des fruits de mer dans l'Union européenne et la Norvège a continué de fournir à l'UE plus de 94 % de ce produit depuis 2014.

Les crevettes congelées sont au deuxième rang des poissons et des fruits de mer importés par l'UE, avec 11 % de la part de marché en 2018. Les trois principaux fournisseurs mondiaux de ce produit, soit l'Équateur, l'Argentine et l'Inde, ont exporté 50,3 % des 4,9 milliards de dollars canadiens en poisson et des fruits de mer vers les États membres de l'UE.

En 2018, sur les 20 principaux codes SH de poissons et des fruits de mer importés dans l'Union européenne, le Canada a fourni cinq produits, principalement de la morue et des crevettes (les traits bleus indiquent la part du Canada des 20 principaux produits de poissons et des fruits de mer).

Union européenne - les 20 principaux poissons et fruits de mer importés du monde entier (en millions de dollars canadiens)
Code SH Produit 2018 Part en % 2018
Total des importations de poissons et des fruits de mer 44 510,6
030214 Saumon de l'Atlantique frais ou réfrigéré 8 733,6 19,6
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 4 917,8 11,0
160414 Thons, listaos et bonites, préparés ou en conserve (non hachés) 3 743,2 8,4
030743 Seiche et calmar congelés 2 622,9 5,9
030752 Poulpe congelé 1 527,6 3,4
030471 Filets de morue congelés 1 372,4 3,1
030481 Filets de saumon du Pacifique congelés 1 100,9 2,5
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 998,6 2,2
160521 Crevettes préparées ou en conserve (sauf les crevettes fumées) 978,1 2,2
30363 Morue congelée 778,1 1,7
030441 Filets de saumon du Pacifique, frais ou réfrigérés 731,0 1,6
030474 Filets de merluche surgelés 698,5 1,6
030444 Filets de poissons frais ou réfrigérés[1] 693,5 1,6
160529 Crevettes préparées ou en conserve(sauf les crevettes fumées) 659,4 1,5
030489 Filets de poissons congelés, n.m.a.[2] 628,4 1,4
230120 Farines, tourteaux et granules de poissons, de crustacés et d'invertébrés (impropres à la consommation humaine) 558,6 1,3
030562 Morue salée ou en saumure seulement (sauf les filets et les abats) 517,8 1,2
150420 Graisses et huiles de poissons (sauf les huiles de foie et modifiées chimiquement) 503,3 1,1
030251 Morue fraîche ou réfrigérée 454,8 1,0
030551 Morue séchée, même salée, non fumée (sauf les filets et les abats) 436,7 1,0

Source : Global Trade Tracker, 2019

1 : poisson de la famille des bregmacérotidés, euclichthyidae, gadidés, grenadiers, mélanonidés, merlucciidés, moridae et muraenolepididae

2 : non mentionné ailleurs

À l'exclusion du commerce intra-UE

Les 10 principaux poissons et fruits de mer importés du Canada

De 2014 à 2018, le Canada a fourni à l'Union européenne 325,8 millions de kilogrammes de poissons et des fruits de mer, soit 3,7 milliards de dollars canadiens et un TCAC de 3,3 % de plus, pour cette période. Les dix principaux poissons et fruits de mer importés du Canada par l'UE représentaient 83,7 % des importations totales en 2018 (voir ci-dessous pour une ventilation détaillée).

Union européenne - les 10 principaux poissons et fruits de mer importés du Canada (en dollars canadiens ($ CA) et kilograms (kg)), 2018
Code SH Produit $ CA (millions) Part en % 2018 kg (millions)
Total des importations de poissons et des fruits de mer 779,1 66,4
030632 Homards, vivants, frais ou réfrigérés 174,4 22,4 7,0
160521 Crevettes préparées ou en conserve, contenant non hermétique (sauf fumées) 156,5 20,1 10,9
030612 Homard congelé 93,6 12,0 4,3
030722 Pétoncles 49,5 6,4 1,6
030616 Crevettes nordiques congelées 46,8 6,0 8,7
030331 Flétan noir ou du Groenland congelé 35,2 4,5 4,3
160411 Saumon préparé ou conservé (sauf haché) 33,5 4,3 2,4
160529 Crevettes préparées ou en conserve, contenants hermétiques (sauf fumées) 32,9 4,2 2,3
150420 Graisses et huiles de poissons (sauf les huiles de foie et modifiées chimiquement) 17,7 2,3 1,5
030562 Morue salée ou en saumure seulement (sauf les filets et les abats) 12,0 1,5 1,8

Source : Global Trade Tracker, 2019

À l'exclusion du commerce intra-UE

Le homard frais, vivant et réfrigéré, ainsi que les crevettes préparées ou en conserve représentaient 42,5 % du total des importations de poissons et des fruits de mer du Canada pour le marché de l'Union européenne en 2018. De plus, le Royaume-Uni et le Danemark ont importé 174,1 millions de dollars canadiens des 330,9 millions de dollars canadiens de homards vivants, frais ou réfrigérés et de crevettes fournis à l'UE par le Canada.

Les 10 principaux fournisseurs de poissons et des fruits de mer et les 5 principaux codes de produits

En 2018, l'Union européenne a importé 29,2 milliards de dollars canadiens de poissons et des fruits de mer de ses dix principaux fournisseurs mondiaux à l'extérieur de l'UE et a augmenté sa consommation totale de 6,6 %, ce qui représente une différence de 7,5 milliards de dollars canadiens entre 2014 et 2018.

Les importations de saumon de l'Atlantique de la Norvège vers l'UE s'élevaient à 8,3 milliards de dollars canadiens, ce qui est supérieur aux cinq autres produits du sous-secteur de poissons et des fruits de mer des cinq premiers importateurs, combinés. La Chine, l'Islande, l'Équateur, le Maroc et le Vietnam ont exporté 8,1 milliards de dollars canadiens de leurs cinq principaux produits de poissons et des fruits de mer du sous-secteur vers l'Union européenne en 2018.

European Union - top 10 fish and seafood suppliers including the top 5 sub-sectors, Harmonized System codes, 2018 (Can$ million)
Pays Code SH Principaux sous-secteurs Valeur
1. Norvège 12 610,3
030214 Saumon de l'Atlantique frais ou réfrigéré 8 290,1
030441 Filets de saumon du Pacifique, frais ou réfrigérés 701,3
030481 Filets de saumon du Pacifique, congelés 413,9
030551 Morue séchée (sauf les filets et les abats) 410,4
030251 Morue fraîche ou réfrigérée 368,9
2. Chine 2 975,3
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 190,6
030471 Filets de morue congelés 480,6
030743 Seiche et calmar congelés 461,5
030481 Filets de saumon du Pacifique, congelés 443,6
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 312,1
3. Islande 2 452,0
030444 Filets de poisson frais ou réfrigérés[1] 550,2
30471 Filets de morue congelés 354,2
030562 Morue salée ou en saumure seulement (sauf les filets et les abats) 215,0
030532 Filets de poisson, séchés, salés ou en saumure, mais non fumés[1] 139,8
030473 Filets de goberge congelés 94,9
4. Équateur 2 121,5
160414 Thons préparés ou en conserve (sauf hachés) 1 015,0
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 975,5
160521 Crevettes préparées ou en conserve, non mises en contenant hermétique (sauf les crevettes fumées) 24,3
160420 Autres préparations et conserves de poisson (sauf entiers ou en morceaux) 23,0
030342 Thon albacore congelé 22,8
5. Maroc 2 063,1
030752 Poulpe congelé 661,5
030743 Seiche et calmar congelés 235,9
160413 Sardines, sardinelles et sprats ou esprots, congelés ou conservés (sauf hachés) 234,3
160416 Anchois préparés ou en conserve (sauf hachés) 151,813
160529 Crevettes préparées ou en conserve, contenants hermétiques (sauf fumées) 134,4
6. Vietnam 1 931,5
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 617,8
160521 Crevettes préparées ou en conserve, contenants non hermétiques (sauf fumées) 315,9
030462 Filets de poisson-chat congelés 280,0
160529 Crevettes préparées ou en conserve, contenants hermétiques (sauf fumées) 153,6
030487 Filets de thon congelés 73,7
7. États-Unis 1 541,0
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 342,6
030311 Saumon sockeye congelé 140,1
030494 Chair de goberge d'Alaska congelée (sauf les filets) 112,2
030632 Homards vivants, frais ou réfrigérés 92,1
030495 Chair de poisson congelée[1] 80,7
8. Inde 1 360,9
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 716,7
030743 Seiche et calmar congelés 466,6
160521 Crevettes préparées ou en conserve, contenants non hermétiques (sauf fumées) 25,2
160529 Crevettes préparées ou en conserve, contenants hermétiques (sauf fumées) 25,0
030752 Poulpe congelé 20,8
9. Russie 1 131,5
030363 Morue congelée 384,7
030471 Filets de morue congelés 294,9
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 166,1
030489 Filets de poisson congelés, n.m.a.[2] 82,0
030472 Filets d'aiglefin congelés 69,0
10. Argentine 781,8
030617 Crevettes congelées (sauf les crevettes nordiques) 781,8
030743 Seiche et calmar congelés 89,9
030474 Filets de merluche surgelés 81,7
030722 Pétoncles 38,4
030366 Merluche congelée 15,5

Source : Global Trade Tracker, 2019

1 : poisson de la famille des bregmacérotidés, euclichthyidae, gadidés, grenadiers, mélanonidés, merlucciidés, moridae et muraenolepididae

2 : non mentionné ailleurs

À l'exclusion du commerce intra-UE

Vente au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

Union européenne - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche entiers congelés 14 841,9 16 578,2 3,8 17 299,0 19 623,6 3,2
Produits de la pêche (comptoir) 9 763,5 10 658,8 3,0 11 042,4 12 222,9 2,6
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 6 117,6 6 748,3 3,3 7 024,5 7 877,7 2,9
Produits de la pêche ambiants 6 008,4 6 597,0 3,2 6 855,0 7 663,4 2,8
Poisson transformé congelé 4 929,5 5 388,7 3,0 5 575,2 6 167,9 2,6
Produits de la pêche séchés 4 201,7 4 545,3 2,7 4 693,8 5 136,2 2,3
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 1 219,5 1 335,5 3,1 1 385,6 1 552,5 2,9
Produits de la pêche congelés (non segmentés) 34,4 39,9 5,1 42,0 49,6 4,2
Total des ventes au détail 47 116,4 51 891,7 3,3 53 917,5 60 293,8 2,8

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

L'Union européenne a enregistré des ventes au détail de poissons et des fruits de mer de 51,9 milliards de dollars américains en 2018, et un TCAC de 3,8 % pour la période de quatre ans débutant en 2015.

Les catégories de commerce de détail de poissons et des fruits de mer ayant le plus fort potentiel de croissance dans l'UE sont les découpes entières congelées, le poisson et les fruits de mer frais et le poisson et les fruits de mer crus, réfrigérés et emballés. Avec des ventes de 33,9 milliards de dollars américains en 2018, ces trois catégories combinées devraient augmenter de 3 milliards de dollars américains en 2022, tandis que le total des ventes au détail de poisson et des fruits de mer devrait atteindre 60,3 milliards de dollars américains.

Les trois membres de l'Union européenne qui vendent le plus de poissons et des fruits de mer au détail sont l'Espagne, la France et le Royaume-Uni, la Suède et le Danemark occupant respectivement les quatrième et cinquième places. Les tableaux ci-dessous détaillent les ventes au détail de poissons et des fruits de mer, par catégorie, pour les cinq premiers pays de l'UE en 2015 et 2018, avec les taux de croissance annuels composés et les prévisions pour 2019 et 2022, en valeur et en quantité.

1. Espagne - ventes au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

Les Espagnols consomment plus de poissons et des fruits de mer que les autres membres de l'Union européenne. Dollar pour dollar, les ventes au détail de poisson et des fruits de mer en Espagne ont représenté 22,1 % du total des ventes au détail de poissons et des fruits de mer de l'UE en 2018 et devraient atteindre 13 milliards de dollars US en 2022, tout en augmentant d'un TCAC de 3,3 % dès 2019.

En Espagne, les consommateurs ont tendance à privilégier le poisson et les fruits de mer frais par rapport à toutes les autres catégories. Les ventes en volume en 2018 se sont élevées à 612,7 millions de kilogrammes et devraient atteindre 649,8 millions de kilogrammes d'ici 2022, avec un TCAC de 1,5 % entre 2019 et 2022. Les Espagnols ont dévoré près de deux fois plus de poissons et des fruits de mer que les Français en 2018, et le volume total a atteint 1,3 milliard de kilogrammes.

Espagne - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 4 186,6 4 514,7 2,5 4 654,6 5 123,1 3,2
Produits de la pêche ambiants 2 683,2 2 866,1 2,2 2 951,7 3 232,9 3,1
Produits de la pêche entiers congelés 1 498,7 1 650,8 3,3 1 711,0 1 912,5 3,8
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 893,3 956,7 2,3 985,4 1 080,2 3,1
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 890,5 947,7 2,1 975,4 1 065,8 3,0
Poisson transformé congelé 435,9 479,5 3,2 496,8 554,9 3,8
Produits de la pêche séchés 50,7 53,3 1,7 54,7 59,4 2,7
Total des ventes au détail 10 638,9 11 468,9 2,5 11 829,7 13 028,8 3,3

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Espagne - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions de kg)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 582,7 612,7 1,7 622,3 649,8 1,5
Produits de la pêche ambiants 211,4 220,9 1,5 223,9 232,8 1,3
Produits de la pêche entiers congelés 196,2 210,2 2,3 214,7 227,6 2,0
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 85,4 89,0 1,4 90,2 93,5 1,2
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 68,9 72,1 1,5 73,1 76,1 1,3
Poisson transformé congelé 55,0 58,8 2,3 60,1 63,6 1,9
Produits de la pêche séchés 2,6 2,7 1,1 2,7 2,8 1,0
Total du volume des ventes 1 202,2 1 266,5 1,8 1 287,0 1 346,2 1,5

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

2. France - ventes au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

En deuxième position, parmi les membres de l'Union européenne, les Français ont dépensé 8,3 milliards de dollars américains pour l'achat de poissons et des fruits de mer en 2018. Les dépenses totales devraient augmenter d'environ 1,2 milliard de dollars américains d'ici 2022, avec un TCAC de 3,3 % sur une période de cinq ans commençant en 2019. Les trois premières catégories de poissons et des fruits de mer vendus au détail en France représentaient 68,2 % du total des poissons et des fruits de mer vendus en 2018, soit 421,6 millions de kilogrammes.

France - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 1 868,3 2 090,6 3,8 1 558,2 1 737,8 3,7
Produits de la pêche ambiants 1 949,1 2 083,6 2,2 2 144,9 2 328,7 2,8
Produits de la pêche entiers congelés 1 354,0 1 498,8 3,4 1 516,9 1 646,7 2,8
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 1 378,8 1 473,8 2,2 108,3 117,8 2,8
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 749,8 822,5 3,1 2 180,6 2 453,0 4,0
Poisson transformé congelé 229,1 243,7 2,1 852,5 943,9 3,5
Produits de la pêche séchés 98,0 105,1 2,4 250,5 270,9 2,6
Total des ventes au détail 7 627,1 8 318,0 2,9 8 611,9 9 498,7 3,3 %

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

France - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions de kg)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 218,5 238,9 3,0 245,6 263,5 2,4
Produits de la pêche ambiants 105,0 110,2 1,6 111,9 116,4 1,3
Produits de la pêche entiers congelés 84,9 89,1 1,6 90,5 94,1 1,3
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 81,3 87,2 2,4 89,1 94,2 1,9
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 67,0 72,5 2,7 74,2 79,0 2,1
Poisson transformé congelé 24,9 26,0 1,5 26,4 27,4 1,2
Produits de la pêche séchés 9,2 9,7 1,7 9,8 10,2 1,4
Total du volume des ventes 590,7 633,7 2,4 647,6 684,8 1,9

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

3. Royaume-Uni - ventes au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

Le Royaume-Uni a enregistré un TCAC de 4,4 % pour les ventes au détail de poissons et des fruits de mer entre 2015 et 2018, soit le taux de croissance annuel composé le plus élevé parmi les cinq premiers États membres de l'Union européenne.

Bien qu'éclipsés par les dépenses de l'Espagne et près de la moitié du volume des ventes enregistrées par la France en 2018, la consommation de poissons et des fruits de mer au Royaume-Uni devraient atteindre 5,5 milliards de dollars américains d'ici 2022, tandis que le volume total des ventes devrait augmenter de 30,8 millions de kilogrammes.

La catégorie la plus importante, comme elle semble l'être dans la plupart des autres pays de l'Union européenne, est celle du poisson et des fruits de mer frais, avec un TCAC de 5,6 % en 2018 et une augmentation prévue de 891,9 millions de dollars américains vers 2022.

Royaume-Uni - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 1 016,2 1 195,1 5,6 1 265,3 1 468,8 5,1
Produits de la pêche ambiants 759,1 866,6 4,5 908,7 1 028,8 4,2
Produits de la pêche entiers congelés 736,9 828,5 4,0 869,5 980,8 4,1
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 562,9 645,1 4,6 680,3 777,5 4,6
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 554,7 608,2 3,1 632,9 697,6 3,3
Poisson transformé congelé 417,7 465,9 3,7 486,1 542,1 3,7
Produits de la pêche séchés 34,1 37,6 3,3 39,2 43,4 3,5
Total des ventes au détail 4 081,6 4 647,1 4,4 4 882,0 5 539,0 4,3

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Royaume-Uni - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions de kg)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 81,5 90,4 3,5 93,4 102,1 3,0
Produits de la pêche ambiants 57,4 60,2 1,5 61,0 63,6 1,4
Produits de la pêche entiers congelés 52,2 56,3 2,6 57,7 61,7 2,2
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 39,4 43,0 3,0 44,2 47,8 2,6
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 37,2 40,0 2,4 40,9 43,5 2,1
Poisson transformé congelé 25,7 27,2 1,9 27,7 29,1 1,7
Produits de la pêche séchés 1,2 1,3 2,3 1,3 1,4 2,0
Total du volume des ventes 294,5 318,3 2,6 326,2 349,1 2,3

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

4. Suède - ventes au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

Les ventes au détail de poissons et des fruits de mer en Suède ont connu une croissance continue depuis 2015, avec un taux de croissance annuel composé de 3,5 % en 2018. Les trois principales catégories de poissons et des fruits de mer étaient les coupes entières congelées, le poisson frais et le poisson transformé congelé. Les ventes au détail combinées de ces catégories s'élèveront à 795,2 millions de dollars américains en 2018 et devraient atteindre 940,6 millions de dollars américains d'ici 2022, tandis que le total des ventes au détail de poissons et des fruits de mer devrait atteindre 1,5 milliard de dollars américains pour un TCAC global de 4,1 %.

Suède - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 254,4 284,2 3,8 296,5 337,7 4,4
Produits de la pêche ambiants 225,9 255,8 4,2 267,9 309,1 4,9
Produits de la pêche entiers congelés 232,9 255,2 3,1 263,7 293,8 3,7
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 162,4 179,8 3,5 187,1 211,6 4,2
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 128,2 139,8 2,9 144,1 160,2 3,6
Poisson transformé congelé 115,5 126,4 3,1 130,6 145,3 3,6
Produits de la pêche séchés 43,0 47,2 3,1 48,7 54,5 3,8
Total des ventes au détail 1 162,3 1 288,4 3,5 1 338,6 1 512,2 4,1

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Suède - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions de kg)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 19,4 20,8 2,3 21,2 22,5 1,9
Produits de la pêche ambiants 18,1 19,2 2,0 19,6 20,6 1,6
Produits de la pêche entiers congelés 14,8 15,5 1,8 15,8 16,6 1,5
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 11,3 11,8 1,5 12,0 12,4 1,2
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 10,9 11,4 1,5 11,6 12,0 1,3
Poisson transformé congelé 5,9 6,4 2,5 6,5 7,0 2,2
Produits de la pêche séchés 4,6 4,9 2,4 5,0 5,4 2,0
Total du volume des ventes 85,1 90,2 1,9 91,8 96,4 1,6

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

5. Danemark - ventes au détail de poissons et des fruits de mer (réelles et prévues)

Le Danemark s'est classé cinquième au chapitre des ventes au détail de poissons et des fruits de mer parmi les membres de l'Union européenne, avec des ventes totales de 397,5 millions de dollars américains en 2018 et de 35,5 millions de kilogrammes. Pour la période de quatre ans comprise entre 2015 et 2018, les Danois ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 3,6 % pour l'ensemble des ventes au détail de poissons et des fruits de mer.

Les tendances des années précédentes devraient se poursuivre au cours des quatre prochaines années et les ventes au détail de poissons et des fruits de mer devraient atteindre 463,6 millions de dollars américains avec un TCAC de 3,8 %, tandis que les ventes totales de poissons et des fruits de mer au Danemark devraient atteindre 39,1 millions de kilogrammes en 2022, contre 35,5 millions en 2018.

Danemark - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions $ US)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 75,9 84,2 3,5 87,7 97,9 3,8
Produits de la pêche ambiants 75,2 84,0 3,8 87,6 98,4 3,9
Produits de la pêche entiers congelés 67,0 76,1 4,3 79,8 90,6 4,3
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 62,6 69,5 3,6 72,4 81,0 3,8
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 47,4 51,7 2,9 53,5 59,0 3,3
Poisson transformé congelé 15,5 17,0 3,3 17,7 19,7 3,6
Produits de la pêche séchés 13,5 14,9 3,1 15,4 17,1 3,5
Total des ventes au détail 357,1 397,5 3,6 414,0 463,6 3,8

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Danemark - ventes au détail de poissons et des fruits de mer par catégorie (en millions de kg)
Catégorie 2015 2018 TCAC* % 2015-2018 2019 2022 TCAC* % 2019-2022
Produits de la pêche (comptoir) 8,5 9,5 3,6 9,8 10,6 2,8
Produits de la pêche ambiants 7,7 8,4 2,9 8,6 9,2 2,3
Produits de la pêche entiers congelés 4,6 5,0 2,9 5,1 5,5 2,3
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - transformés 4,5 4,9 3,1 5,1 5,5 2,4
Produits de la pêche crus, emballés, et réfrigérés - entiers 3,3 3,6 2,3 3,6 3,8 1,9
Poisson transformé congelé 2,1 2,3 2,5 2,3 2,5 2,0
Produits de la pêche séchés 1,7 1,8 2,6 1,9 2,0 2,1
Total du volume des ventes 32,4 35,5 3,0 36,4 39,1 2,4

Source : GlobalData, 2019

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les 10 plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Dans l'Union européenne, les ventes de poissons et des fruits de mer des 10 plus grandes marques se sont élevées à 17,5 milliards de dollars américains entre 2014 et 2017. En 2017, les trois premières marques de poissons et des fruits de mer représentaient 43,4 % de la part de marché totale détenue par les dix plus grandes marques.

Le marché du poissons et des fruits de mer dans l'UE est toutefois dominé par deux catégories, les marques maison et les « autres », dont les ventes totales, pour la seule année 2017, ont atteint 39 milliards de dollars américains.

Dans le contexte de l'image de marque, une marque maison est souvent affiliée à un détaillant qui commercialise et vend sous sa propre marque, par exemple la marque Le Choix du Président sous la bannière Loblaws, une entreprise de supermarchés.

En revanche, la catégorie « autres » est un ensemble de toutes les marques inconnues de la catégorie de poissons et des fruits de mer qui constituent le marché total et qui ne peuvent donc pas être ventilées à des fins d'analyse.

Néanmoins, les ventes de cette catégorie sont incluses dans les ventes totales du poissons et des fruits de mer et doivent être classées. Ces produits peuvent être vendus dans les marchés ou les comptoirs de poissons et dans les supermarchés et les hypermarchés.

Union européenne - 10 plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars américains)
Marque 2014 2015 2016 2017 % de la part des 10 plus grandes marques en 2017
Rio Mare 649,3 673,5 699,7 724,4 15,8
Findus 650,6 666,6 683,8 700,1 15,3
Connétable 581,8 576,7 571,5 566,4 12,4
John West 401,2 421,8 444,3 465,8 10,2
Birds Eye 358,7 373,1 388,5 403,5 8,8
Young's 342 358,1 375,4 392,2 8,6
Labeyrie 341,6 357,4 373,9 390,4 8,5
Nostromo 300,5 311,4 323,1 334,3 7,3
Fleury Michon 292,6 298,6 305,0 311,0 6,8
Iglo 270,1 278,5 287,4 296,5 6,5
Total - 10 plus grandes marques 4 188,3 4 315,7 4 452,6 4 584,6
Autres 21 717,9 22 242,2 22 804,9 23 313,0 59,7
Marque maison 14 273,8 14 758,7 15 273,8 15 768,4 40,3
Total - autres et marques maison 35 991,7 37 000,9 38 078,7 39 081,4
Source : GlobalData, 2019

L'Espagne et la Suède ont une forte présence de marques maison et « autres » entreprises sur le marché du poissons et des fruits de mer, tandis que le Royaume-Uni et la France affichent un écart plus étroit entre les dix premières marques et les deux catégories susmentionnées d'entreprises de poissons et des fruits de mer.

Les tableaux ci-dessous détaillent la part des 10 plus grandes marques de poissons et des fruits de mer opérant dans chacun des cinq principaux États membres de l'Union européenne.

On y trouve des statistiques sur la période de quatre ans comprise entre 2014 et 2017 ainsi que la part de marché de 2017 pour chacune des marques de poissons et des fruits de mer parmi les 10 premières. Cet ensemble de données contient également l'influence des marques maison de poissons et des fruits de mer et de la catégorie « autres » dans chacun des cinq premiers pays de l'UE.

1. Espagne - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Les 10 plus grandes marques de poissons et des fruits de mer en Espagne ont enregistré des revenus de 3,6 milliards de dollars entre 2014 et 2017, tandis que les marques maison et les autres catégories ont vendu 9,6 milliards de dollars de poissons et des fruits de mer en 2017, plus de trois fois plus en un an seulement.

Espagne - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars américains)
Marque 2014 2015 2016 2017 % de la part des 10 plus grandes marques en 2017
Cantero Trade 141,3 142,3 143,3 144,3 15,6
Calvo 137,0 140,4 143,9 147,4 15,9
Salmon Sur 124,4 129,5 134,7 140,0 15,1
Isabel 94,9 96,1 97,4 98,6 10,7
La Cocinera 65,5 67,6 69,9 72,0 7,8
Gallegas 64,8 65,6 66,5 67,2 7,3
Schwartz Mixed Herbs 62,4 64,3 66,4 68,4 7,4
Pescanova 58,0 59,8 61,8 63,7 6,9
Cuca 57,8 59,1 60,5 61,9 6,7
Miau 55,9 57,7 59,6 61,4 6,6
Total - 10 plus grandes marques 862,1 882,5 903,9 924,9
Autres 5 558,9 5 620,6 5 687,8 5 748,3 60,0
Marque maison 3 530,7 3 627,7 3 730,6 3 831,0 40,0
Total - autres et marques maison 9 089,6 9 248,3 9 418,4 9 579,3
Source : GlobalData, 2019

2. France - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Le marché du poissons et des fruits de mer en France est également dominé par les marques maison et autres marques de catégorie, mais dans une bien moindre mesure. En 2017, les principales marques de poissons et des fruits de mer ont amassé 2,4 milliards de dollars américains, tandis que les autres marques et les marques maison ont enregistré des ventes de 5,6 milliards de dollars américains.

Si l'on compare les données de consommation du poissons et des fruits de mer des Espagnols et des Français pour les 10 plus grandes marques seulement, il est clair que la France est en tête du classement, mais l'Espagne gagne par une marge de 1,6 milliard de dollars américains en 2017 pour les marques maison et autres.

France - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars américains)
Marque 2014 2015 2016 2017 % de la part des 10 plus grandes marques en 2017
Connetable 581,8 576,7 571,5 566,4 23,5
Labeyrie 339,9 355,5 371,9 388,1 16,1
Fleury Michon 292,6 298,6 305,0 311,0 12,9
Findus 268,6 273,4 278,5 283,0 11,7
Delpeyrat 140,1 173,4 208,1 243,7 10,1
Petit Navire 193,4 200,3 207,6 214,5 8,9
Iglo 164,5 169,5 174,8 179,9 7,5
Jc David 95,3 98,0 100,8 103,6 4,3
Saupiquet 54,7 57,2 59,8 62,3 2,6
Delpierre 53,1 55,6 58,3 60,9 2,5
Total - 10 plus grandes marques 2 183,9 2 258,1 2 336,3 2 413,5
Autres 2 919,0 2 964,2 3 013,9 3 055,1 54,8
Marque maison 2 280,1 2 358,1 2 440,9 2 519,4 45,2
Total - autres et marques maison 5 199,1 5 322,3 5 454,9 5 574,5
Source : GlobalData, 2019

3. Royaume-Uni - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Royaume-Uni - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de $US)
Marque 2014 2015 2016 2017 % de la part des 10 plus grandes marques en 2017
Birds Eye 342,3 356,2 371,0 385,5 27,4
Young's 334,4 350,0 366,7 383,0 27,3
John West 289,4 305,6 323,2 340,2 24,2
Princes 108,1 114,2 120,9 127,3 9,1
Lyons 37,8 39,7 41,6 43,5 3,1
Glenryck 32,3 34,1 36,0 37,9 2,7
The Big Prawn Company 24,1 25,4 26,7 28,0 2,0
Sea Spray 20,9 21,7 22,6 23,5 1,7
Seafood & Eat It 15,9 16,8 17,7 18,6 1,3
Whitby 15,2 15,9 16,6 17,3 1,2
Total - 10 plus grandes marques 1 220,3 1 279,5 1 343,1 1 404,9
Autres 1 505,3 1 581,5 1 663,3 1 742,6 60,4
Marque maison 1 085,6 1 105,2 1 126,4 1 141,6 39,6
Total - autres et marques maison 2 590,9 2 686,7 2 789,7 2 884,2
Source : GlobalData, 2019

Le marché du poisson et des fruits de mer au Royaume-Uni est en hausse constante depuis plusieurs années. Entre 2014 et 2017, les ventes des 10 premières marques ont augmenté de 1,2 milliard de dollars américains à 1,4 milliard de dollars américains, tandis que les ventes des marques maison et des autres marques ont augmenté de 293,3 millions de dollars américains pour la même période.

Tout comme la France, et contrairement à l'Espagne, le Royaume-Uni s'appuie davantage sur les 10 premières marques de poissons et des fruits de mer, avec une marge beaucoup plus étroite entre les 10 premières marques de poissons et des fruits de mer et les marques maison ou autres.

4. Suède - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Classée quatrième parmi les cinq premiers consommateurs de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne, la Suède a enregistré un chiffre d'affaires d'environ 1,2 milliard de dollars américains provenant de marques maison, d'autres marques et des premières marques du pays.

Si l'on se fonde sur les habitudes de consommation, il n'est pas surprenant qu'il n'y ait que six grandes marques de poissons et des fruits de mer en Suède et que les trois premières marques aient gagné 83,9 % de part de marché, parmi ces marques, en 2017.

Le marché du poisson et des fruits de mer en Suède est dominé par les marques maison et d'autres entreprises, avec des revenus de 1,1 milliard de dollars américains pour 2017. Tout comme les Espagnols, les Suédois comptent davantage sur les marques maison et les autres marques que sur les premières marques de poissons et des fruits de mer.

Suède - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de $US)
Marque 2014 2015 2016 2017 % Share of top six 2017
Findus 44,0 46,2 48,6 50,9 43,9
Frionor 23,9 25,4 27,0 28,6 24,6
Polar Seafood 14,9 15,9 16,9 17,9 15,4
Abba 11,7 12,0 12,4 12,7 10,9
Falkenbergs 4,2 4,3 4,5 4,7 4,0
Korshags ,84 ,99 1,2 1,3 1,1
Total - 6 plus grandes marques 99,6 104,8 110,5 116,1
Autres 919,7 948,9 980,4 1 009,9 89,7
Marque maison 104,9 108,6 112,5 116,2 10,3
Total - autres et marques maison 1 024,6 1 057,4 1 092,9 1 126,1
Source : GlobalData, 2019

5. Danemark - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer

Avec seulement cinq acteurs majeurs dans le secteur du poisson et des fruits de mer, le Danemark est également dominé par les marques maison et autres marques. En 2017, les deux premières marques représentaient 70,2 % de la part de marché des cinq premières marques de poissons et des fruits de mer.

Les revenus totaux de poissons et des fruits de mer se sont élevés à 380,9 millions de dollars américains en 2017, ce qui est bien loin des 10,5 milliards de dollars américains de l'Espagne cette année-là.

Danemark - plus grandes marques de poissons et des fruits de mer (en millions de dollars américains)
Marque 2014 2015 2016 2017 % Share of top five 2017
Amanda (Fish & Seafood) 20,1 20,9 21,7 22,5 35,6
Royal Greenland 19,6 20,4 21,1 21,9 34,6
Polar Seafood 9,5 9,8 10,1 10,4 16,5
Rahbek 5,9 6,2 6,5 6,8 10,7
Havet's 1,4 1,5 1,6 1,6 2,6
Total - 5 plus grandes marques 56,7 58,8 61,1 63,3
Autres 233,3 239,6 246,3 252,5 79,5
Marque maison 55,6 58,6 61,9 65,1 20,5
Total - autres et marques maison 288,9 298,3 308,2 317,6
Source : GlobalData, 2019

Poisson et des fruits de mer par circuit de distribution

Les restaurants de l'Union européenne sont de loin le circuit de distribution le plus lucratif pour la vente de poissons et les fruits de mer, générant plus de revenus que tous les autres canaux réunis.

En 2018, les restaurants de l'UE ont enregistré des ventes totales de poissons et des fruits de mer de 22,9 milliards de dollars américains, tandis que les cinq premiers États membres de l'Union européenne ont rapporté 9,1 milliards de dollars américains. Dans l'Union européenne, les restaurants ont gagné 58,5 % du marché total des ventes par circuit de distribution en 2018, tandis qu'en Suède, les restaurants ont gagné 75,9 % du marché pour la même période.

En matière de ventes de poissons et des fruits de mer par circuit de distribution, l'ordre des cinq premiers membres de l'UE change par rapport à celui de la consommation et des ventes par marque. En ce qui concerne la consommation et les ventes, l'Espagne occupe le premier rang de l'Union européenne avec les revenus les plus élevés, tandis que la France domine en ce qui concerne les circuits de distribution avec des revenus s'élevant à 3,1 milliards de dollars en 2018.

Union européenne - poissons et fruits de mer par circuit de distribution, 2018 (en millions $ US)
Circuit de distribution Union européenne[1] France Royaume-Uni Espagne Suède Danemark
Restaurant 13 411,0 2 045,2 1 345,8 1 330,2 550,3 102,3
Hébergement 2 752,9 239,3 379,9 412,1 35,2 40,4
Loisirs 1 258,0 307,7 216,6 127,4 8,9 9,4
Pub, club et bar 1 238,0 38,9 129,1 244,4 5,5 9,9
Milieu de travail 885,5 63,9 182,5 78,9 27,4 4,9
Commerce de détail 804,5 119,6 75,0 103,8 27,8 7,3
Établissement scolaire 799,4 102,9 44,0 77,2 13,2 6,3
Soins de santé 713,8 98,6 72,0 32,4 12,5 4,2
Déplacements 475,5 36,7 36,0 47,3 34,8 13,1
Militaire et protection civile 323,3 40,9 18,8 32,6 3,7 2,9
Services de bien-être 190,4 30,0 20,9 14,6 3,8 1,3
Opérateur de téléphonie mobile 78,1 3,2 16,9 1,5 2,0 1,1
Total 22 930,4 3 126,8 2 537,5 2 502,4 725,1 203,0

Source : GlobalData, 2019

1 : Données UE non disponibles pour Chypre, la Croatie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte et la Slovénie

Union européenne – poissons et fruits de mer par circuit de distribution, part du marché, 2018
Circuit de distribution Union européenne[1] France Royaume-Uni Espagne Suède Danemark
Restaurant 58,5 65,4 53,0 53,2 75,9 50,4
Hébergement 12,0 7,7 15,0 16,5 4,9 19,9
Loisirs 5,5 9,8 8,5 5,1 1,2 4,6
Pub, club et bar 5,4 1,2 5,1 9,8 0,8 4,9
Milieu de travail 3,9 2,0 7,2 3,2 3,8 2,4
Commerce de détail 3,5 3,8 3,0 4,1 3,8 3,6
Établissement scolaire 3,5 3,3 1,7 3,1 1,8 3,1
Soins de santé 3,1 3,2 2,8 1,3 1,7 2,1
Déplacements 2,1 1,2 1,4 1,9 4,8 6,4
Militaire et protection civile 1,4 1,3 0,7 1,3 0,5 1,4
Services de bien-être 0,8 1,0 0,8 0,6 0,5 0,6
Opérateur de téléphonie mobile 0,3 0,1 0,7 0,1 0,3 0,5

Source : GlobalData, 2019

1 : Données UE non disponibles pour Chypre, la Croatie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte et la Slovénie

Union européenne - lancements de produits de la pêche

Les cinq premières marques de poissons de l'Union européenne ont lancé 1 212 produits entre 2014 et 2018. Ces catégories comprenaient de nouvelles variétés et l'élargissement des gammes, de nouveaux produits, de nouveaux emballages, un nouveau lancement et une nouvelle formulation.

Le lancement de nouvelles variétés et l'élargissement des gammes sont de loin le type de lancement de produits le plus courant, avec 635 nouveaux lancements des cinq plus grandes marques de poissons dans l'UE. Parmi les cinq premières marques, Almare Seafood a pris la première place avec 50 nouveaux lancements entre 2014 et 2018, Golden Seafood a terminé deuxième avec 45 lancements et Ocean Sea troisième pour la même période.

Les 5 plus grandes marques de produits de la pêche dans l'UE[1], 2014-2018
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Marque Nouvelle variété/élargissement de la gamme Nouveau produit Nouvel emballage Nouveau lancement Nouvelle formulation
Almare Seafood 50 2 21 8 2
Golden Seafood 45 4 22 3 0
Ocean Sea 38 2 10 7 0
Deluxe 31 5 15 5 0
Laschinger 24 7 7 1 0

Source : Mintel, 2019

1 : Données UE non disponibles pour Chypre, la Croatie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte et la Slovénie

Vous trouverez ci-dessous la liste des 10 plus grandes marques de poissons et le nombre de produits lancés dans chacun des cinq principaux pays consommateurs de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne avec un échantillon total de 467 nouveaux produits lancés entre 2014 et 2018.

Il convient de mentionner les marques Coop, Golden Seafood et Ocean Sea avec respectivement 22, 19 et 18 lancements de produits dans quatre des cinq principaux pays consommateurs de poissons et des fruits de mer de l'UE.

De 2014 à 2018, Golden Seafood et Ocean Sea étaient les deuxième et troisième marques de produits de la mer parmi les 10 plus grandes marques de l'Union européenne et étaient présentes dans trois des cinq premiers pays. Coop, une marque qui ne figurait pas parmi les 10 premières de l'UE, a réussi à lancer plus de produits de la pêche que toute autre marque opérant dans les cinq premiers pays avec 17 nouveaux lancements en Suède et cinq au Danemark entre 2014 et 2018.

Les 10 plus grandes marques de produits de la pêche dans les 5 premiers pays de l'UE[1], 2014-2018
La description de cette image suit.
Description de l'image ci-dessus
Marque Royaume-Uni Danemark France Espagne Suède
Coop 0 5 0 0 17
Golden Seafood 0 8 11 0 0
Ocean Sea 0 9 7 2 0
Tesco 16 0 0 0 0
Nordic Seafood 0 14 0 0 0
Lerøy 0 0 0 0 13
Whitby Seafoods 12 0 0 0 0
Falkenberg 0 0 0 0 10
Deluxe 1 2 3 4 0
Capella 0 8 0 0 0

Source : Mintel, 2019

1 : Données UE non disponibles pour Chypre, la Croatie, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte et la Slovénie

Exemples de lancements de produits

Gravlax
Source : Mintel, 2019
Marque Coop
Sous-catégorie Produits du poisson
Pays Suède
Type de lancement Nouvel emballage
Prix en euros 7,91

Gravlax. Le produit est riche en acides gras oméga-3 et est vendu au détail dans un emballage de 300 grammes (g) nouvellement conçu portant le logo du trou de serrure vert.

Ingrédients : Saumon (Salmo salar) (95 %), sucre, sel, agent de conservation (E262), antioxydant (E325), poivre blanc, aneth

Filet de plie danois
Source : Mintel, 2019
Marque Nordic Seafood
Sous-catégorie Produits du poisson
Pays Danemark
Type de lancement Nouvelle variété/élargisseme
Prix en euros 5,54

Le Rødspættefilet (filet de plie) danois de Nordic Seafood est maintenant offert. Ce produit est offert en paquet de 300 g affichant les logos du trou de serrure vert et MSC

Ingrédients : Filet de plie (Pleuronectes platessa)

Grand bâtonnet de produit de la mer
Source : Mintel, 2019
Marque Tesco prêt à manger
Sous-catégorie Produits du poisson
Pays Royaume-Uni
Pays de fabrication Lituanie
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en euros 0,51

Le grand bâtonnet de produit de la mer prêt-à-manger de Tesco est maintenant offert. Le bâtonnet de surimi aromatisé au crabe est fait de goberge d'Alaska (Theragra chalcogramma) et de merluche (Merluccius productus) avec de l'eau et des amidons. Il est riche en protéines et se vend au détail dans un emballage de 50 g, arborant le logo de pêche durable MSC.

Ingrédients : Surimi (45 %) (goberge de l'Alaska [poisson], merluche [poisson], sucre), eau, amidon de blé, fécule de pomme de terre, huile de colza, sucre, sel, blanc d'œuf séché, arôme, extrait de crabe (crustacé), amidon de pois, colorant (lycopène), œuf séché.

Conclusions

L'Union européenne est un importateur net de poissons et des fruits de mer provenant d'un réseau mondial diversifié d'une valeur de 44,5 milliards de dollars canadiens en 2018, provenant de fournisseurs hors de l'UE, avec un taux de croissance annuel composé de 6,6 % pour la période de 2014 à 2018.

Les cinq premiers États membres de l'UE figurent parmi les plus grands consommateurs de poissons et des fruits de mer au monde et représentent 62,8 % de toutes les importations de poissons et des fruits de mer dans l'Union européenne. Les exportations canadiennes de poissons et des fruits de mer vers l'UE ont augmenté d'un TCAC de 3,3 % de 2014 à 2018. La croissance des échanges commerciaux entre le Canada et l'UE devrait s'accélérer compte tenu de la mise en œuvre de l'AECG et de la poursuite de la réduction tarifaire au cours des prochaines années.

L'Espagne a été le premier consommateur de poissons et des fruits de mer de l'UE provenant de fournisseurs non européens, la France arrivant en deuxième position, la Suède en troisième, le Danemark en troisième position et le Royaume-Uni en cinquième position pour 2018. Les cinq principaux consommateurs de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne ont importé un total de 28 milliards de dollars canadiens cette année-là.

Les principales importations de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne en provenance de fournisseurs non membres de l'UE sont le saumon atlantique, les crevettes congelées et le listao, dont la valeur totale s'élèvera à 17,4 milliards de dollars canadiens en 2018, tandis que les exportations canadiennes se sont élevées à 174,4 millions de dollars canadiens.

Les ventes au détail de poissons et des fruits de mer dans l'Union européenne, à l'exclusion des approvisionnements intra-UE, ont augmenté au cours des dernières années et devraient poursuivre leur progression, avec une prévision de 60,3 milliards de dollars américains d'ici 2022.

Les 10 premières marques de poissons et des fruits de mer de l'Union européenne ont enregistré un chiffre d'affaires de 4,6 milliards de dollars américains en 2017, tandis que les ventes des marques maison et des « autres marques » ont atteint 39,1 milliards de dollars américains cette année-là.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant le potentiel des marchés, les conditions actuelles et les contrats d'affaires locaux, et sont une excellente ressource pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour plus de renseignements sur la foire commerciale Seafood Expo Global 2019, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle – Tendances du marché des produits de la mer dans l'Union européenne
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : André Ajaltouny, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2019).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :