Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle - Tendances dans le secteur du saumon dans l'Union européenne

Juin 2017

Analyse sectorielle - Tendances dans le secteur du saumon dans l'Union européenne (Version PDF, 740Ko) | Aide sur les formats téléchargeables

Contenu

Sommaire

En 2016, huit des dix plus importants marchés d'importation pour les produits du saumon se trouvaient dans l'Union européenne (UE), dont le plus important, soit la Suède. En tout, les pays de l'UE ont importé pour 8,7 G$ US de produits du saumon en 2016, la partie de ces produits provenant de l'extérieur de l'Union atteignant une valeur de 5,9 G$ US. La plupart de ces importations provenaient de la Norvège, laquelle a accès au marché commun européen en vertu de traités conclus avec l'UE (Global Trade Tracker, 2017).

Lorsque l'Accord économique et commercial global (AECG) entrera en vigueur, les droits de douane de l'UE sur tous les produits du saumon canadiens seront éliminés. Cette situation renforcera considérablement la compétitivité du saumon canadien au sein de l'UE, et les producteurs canadiens seront bien placés pour élargir leur part du marché.

La majorité des saumons importés vers l'UE en 2016 se composait de saumons de l'Atlantique et de saumons du Danube (code SH 030214). Les importations de saumon de l'Atlantique ont augmenté au cours des cinq dernières années, alors que les importations de saumon du Pacifique ont diminué. D'autres importations de salmonidés ont connu des hauts et des bas ces dernières années (Global Trade Tracker, 2017).

Le volume total des ventes de poisson dans l'UE est demeuré essentiellement stable pendant les cinq dernières années, passant de 4,52 à 4,46 millions de tonnes entre 2012 et 2016. Malgré la baisse qu'a enregistrée l'Espagne au cours des dernières années, ce pays demeure le marché le plus important, suivi du Royaume‑Uni. Ajoutons que la Hongrie constitue le marché qui croît le plus rapidement, affichant un taux de croissance annuel composé de 6,12 % pendant cette période (Euromonitor International, 2017).

Remarque : Aux fins du présent rapport, « produits du saumon » s'entend des produits désignés par les codes 030213 (saumon du Pacifique), 030214 (saumon de l'Atlantique et du Danube) et 030219 (salmonidés). Le code SH 030212 est un code abandonné qui désignait le saumon frais en général. L'Union européenne est composée des pays suivants : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Aperçu du commerce

La plupart des activités commerciales des pays de l'Union européenne (UE) se font avec d'autres pays membres de l'UE, et la majeure partie des autres activités commerciales se font avec des pays ayant conclu des ententes économiques uniques, comme la Norvège et les îles Féroé. La Norvège est le principal fournisseur de produits du saumon de l'Union européenne. Par exemple, à elles seules, les importations de saumon vers la Suède se chiffraient à 3,3 milliards de dollars américains, et 99,9 % de ce total était attribuable à la Norvège. La majorité des autres produits était importée du Danemark.

Dix principaux marchés des importations de saumon dans le monde, en millions de dollars américains
Rang Pays 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2016 Part de marché
S.O. Total – Monde 7 771,4 10 193,1 10 680,2 9 471,9 11 764,3 10,92 % S.O.
1 Suède 1 866,0 2 591,5 2 791,1 2 639,6 3 281,3 15,16 % 27,89 %
2 Danemark 655,1 901,1 1 006,7 829,2 1 029,0 11,95 % 8,75 %
3 États-Unis 634,1 734,3 764,2 800,9 994,9 11,92 % 8,46 %
4 Pologne 554,1 813,6 838,3 731,3 929,2 13,80 % 7,90 %
5 France 645,2 788,8 756,3 642,2 899,6 8,66 % 7,65 %
6 Allemagne 230,8 340,0 444,6 357,0 443,0 17,71 % 3,77 %
7 Brésil 231,3 368,7 429,4 375,6 438,1 17,31 % 3,72 %
8 Royaume-Uni 222,4 397,8 405,2 312,6 424,7 17,55 % 3,61 %
9 Espagne 177,1 220,6 247,2 275,1 355,4 19,02 % 3,02 %
10 Italie 165,9 233,0 248,3 238,9 332,3 18,98 % 2,83 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Dix principaux fournisseurs de saumon et leurs trois marchés principaux (et part du marché) en 2016, en millions de dollars américains
Rang Pays Valeur des exportations Marchés principaux et part du marché #1 Marchés principaux et part du marché #2 Marchés principaux et part du marché #3
S.O. Total Monde 11 764,3 Suède 27,89 % Danemark 8,75 % États-Unis 8,46 %
1 Norvège 6 619,2 Suède 49,54 % Danemark 14,68 % France 8,93 %
2 Suède 1 621,5 Pologne 43,53 % Italie 14,82 % Lituanie 14,11 %
3 Canada 707,3 États-Unis 87,99 % Chine 7,11 % Japon 2,42 %
4 Chili 669,5 Brésil 65,43 % Chine 21,05 % Argentine 5,55 %
5 Îles Féroé 615,7 Royaume-Uni 32,60 % Russie 20,69 % États-Unis 18,84 %
6 Royaume-Uni 424,9 France 47,93 % États-Unis 18,07 % Pologne 7,59 %
7 Danemark 417,3 Espagne 24,95 % Allemagne 23,00 % Italie 15,22 %
8 États-Unis 102,8 Canada 99,0 % Italie 0,30 % Hong Kong 0,19 %
9 Allemagne 94,5 Lituanie 40,86 % Pologne 27,11 % Royaume-Uni 5,79 %
10 France 63,2 Espagne 18,42 % Belgique 17,21 % Royaume-Uni 16,30 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Sans objet (S.O.)

Le rendement du Canada

Le Canada est le troisième fournisseur de produits du saumon frais et réfrigérés en importance au monde, ses ventes à l'exportation se chiffrant à 707 M$ US en 2016. Entre 2012 et 2016, les exportations de saumon du Canada ont diminué légèrement puis ont augmenté, ce qui a fait en sorte que le taux de croissance annuel composé net pour cette période s'est élevé à 9,45 %. Le Canada continue d'être un exportateur net de produits du saumon, affichant un excédent commercial de 589 M$ US (Global Trade Tracker, 2017).

Les principaux marchés d'exportation du Canada en 2016 étaient les États‑Unis, la Chine et le Japon; les ventes à l'exportation pour ces pays se chiffrant, respectivement, à 622, à 50 et à 17 millions de dollars américains. La valeur des exportations destinées à l'UE s'est élevée à 2,6 M$ US, dont la vaste majorité (2,5 millions) était attribuable au saumon du Pacifique. Cette situation contraste vivement avec celle qui prévaut dans le marché international : le Canada a exporté pour 663 M$ US de saumon de l'Atlantique en 2016 et pour 44 M$ US de saumon du Pacifique (Global Trade Tracker, 2017).

À l'heure actuelle, les produits du saumon du Canada font l'objet de droits de douane de 2 % à 15 % imposés par l'Union européenne selon l'espèce (Affaires mondiales Canada, 2016). Ainsi, les producteurs canadiens pourront jouir d'une relation avec l'UE qui est similaire à celle qu'ont la Norvège, l'Islande et les îles Féroé avec l'UE. On s'attend particulièrement à ce que le saumon de l'Atlantique gagne beaucoup en compétitivité; les fournisseurs canadiens seront nettement avantagés en regard des pays n'ayant pas conclu un accord préférentiel.

Le Canada se situe au vingt-deuxième rang des pays fournisseurs de produits du saumon frais à l'Union européenne et constitue le quatrième exportateur en importance non membre de l'UE. Seules la Norvège, les îles Féroé et l'Islande ont exporté davantage de produits du saumon frais et réfrigérés vers l'UE en 2016, et chacun de ces pays jouit de relations commerciales particulières avec l'UE : la Norvège et l'Islande font partie de l'Espace économique européen, tandis que les îles Féroé constituent une dépendance du Danemark et, à ce titre, peuvent commercer avec les partenaires du Danemark. Ce marché offre diverses possibilités commerciales puisque le secteur des produits du saumon a été désigné comme prometteur pour les exportateurs canadiens dans le rapport sur l'Étude stratégique du marché de l’Union européenne.

Dix principaux fournisseurs de produits du saumon au monde, en millions de dollars américains
Rang Pays 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2016 Part du marché
S.O. Total – Monde 7 771,4 10 193,1 10 680,2 9 471,9 11 764,3 10,92 % S.O.
1 Norvège 4 726,4 6 184,2 6 272,8 5 328,5 6 619,2 8,78 % 56,27 %
2 Suède 918,2 1 390,5 1 483,5 1 327,1 1 621,5 15,28 % 13,78 %
3 Canada 492,9 471,9 413,4 538,2 707,3 9,45 % 6,01 %
4 Chili 268,2 443,4 567,2 496,2 669,5 25,70 % 5,69 %
5 Îles Féroé 338,0 504,3 580,0 513,6 615,7 16,17 % 5,23 %
6 Royaume-Uni 298,1 419,0 498,5 392,5 424,9 9,26 % 3,61 %
7 Danemark 174,6 252,0 326,5 323,2 417,3 24,34 % 3,55 %
8 États-Unis 78,7 86,6 64,9 47,4 102,8 6,89 % 0,87 %
9 Allemagne 59,4 68,3 72,6 55,4 94,5 12,30 % 0,80 %
10 France 31,8 34,9 54,9 55,3 63,2 18,73 % 0,54 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Cinq principaux fournisseurs de produits du saumon frais et réfrigérés à l'UE, en millions de dollars américains
Rang Pays 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2015 Part du marché
S.O. Total – Importations 3 570,2 4 890,9 5 230,2 4 623,2 5 941,6 13,58 % S.O.
1 Norvège 3 324,4 4 547,5 4 924,7 4 427,4 5 615,5 14,00 % 94,51 %
2 Îles Féroé 210,4 303,2 261,3 160,9 258,0 5,22 % 4,34 %
3 Islande 2,4 2,9 4,3 4,4 19,0 67,52 % 0,32 %
4 Canada 1,0 1,9 2,2 1,9 2,6 26,34 % 0,04 %
5 États-Unis 3,6 2,0 0,7 0,8 0,7 −33,92 % 0,01 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Écart dans l'offre de saumon frais et réfrigéré, en millions de dollars américains
Écart dans l'offre 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2016
Importations de l'UE du monde 3 570,2 4 890,9 5 230,2 4 623,2 5 941,6 13,58 %
Importations de l'UE du Canada 1,0 1,9 2,2 1,9 2,6 26,34 %
Écart 3 569,2 4 889,0 5 228,0 4 621,3 5 939,0 13,58 %
Source: Global Trade Tracker, 2017
Taux de croissance annuel composé (TCAC)

Tendances chez les consommateurs et producteurs

Les produits du saumon font traditionnellement partie de nombreuses cuisines européennes. La plupart des saumons consommés en Europe sont des saumons d'élevage, et le saumon est l'espèce d'élevage la plus consommée dans l'UE ainsi que la troisième espèce de poisson la plus consommée (Observatoire européen des marchés des produits de la pêche et de l'aquaculture - EUMOFA, 2016). En 2014, la consommation par habitant au sein de l'UE s'est élevée à plus de 2 kilogrammes (kg) par personne.

Le niveau d'autosuffisance de l'UE au chapitre des produits du saumon a atteint 18 % en 2014, ce qui signifie que 82 % de la demande a dû être satisfaite au moyen de produits importés. Le commerce du saumon et des salmonidés constituait la part la plus importante du commerce interne de l'UE, s'élevant à 28 % en 2015. Au total, le commerce des salmonidés a atteint une valeur de 6,4 milliards d'euros. Les espèces de saumon ont, à elles seules, généré des recettes de 5,7 milliards d'euros (EUMOFA, 2016).

Dans l'Union européenne, le saumon tend à être transformé et consommé sous sa forme fumée, la France et la Pologne produisant toutes les deux de grandes quantités de saumon fumé (EUMOFA, 2016). Néanmoins, le saumon frais est utilisé dans divers produits.

Ventes au détail

L'Espagne est le plus important marché de poissons et de fruits de mer frais dans l'UE. Cependant, son marché a diminué d'un taux annuel composé de 2,57 % depuis 2012, alors que celui du R.‑U. a pris de l'expansion pendant cette période.

Volume total de ventes de poissons et de fruits de mer frais dans l'Union européenne par pays, en milliers de tonnes – données antérieures
Pays 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2016 Part du marché
Espagne 1 299,8 1 261,9 1 215,7 1 195,9 1 171,4 −2,57 % 20,77 %
Royaume-Uni 681,9 701,4 724,8 739,5 752,2 2,48 % 13,34 %
Allemagne 670,6 639,1 682,9 648,6 635,5 −1,34 % 11,27 %
Italie 531,5 513,4 516,8 501,6 490,2 −2,00 % 8,69 %
Portugal 501,4 504,1 490,7 481,4 471,9 −1,50 % 8,37 %
Pologne 296,7 303,2 306,7 313,1 323,5 2,19 % 5,74 %
France 321,7 317,6 317,4 313,8 312,8 −0,70 % 5,55 %
Pays-Bas 272,0 271,9 268,9 267,6 260,3 −1,09 % 4,62 %
Suède 181,2 186,7 193,6 200,0 204,0 3,01 % 3,62 %
Belgique 191,5 196,4 194,0 191,2 191,1 −0,05 % 3,39 %
Grèce 153,9 149,9 149,2 150,6 146,4 −1,24 % 2,60 %
Finlande 120,3 120,2 119,0 118,4 115,0 −1,12 % 2,04 %
Roumanie 105,4 107,7 108,0 109,7 112,6 1,67 % 2,00 %
Danemark 86,4 86,5 85,4 85,1 82,9 −1,03 % 1,47 %
Autriche 78,7 80,7 79,3 77,1 77,7 −0,32 % 1,38 %
Irlande 60,6 62,1 64,0 65,6 66,5 2,35 % 1,18 %
République tchèque 55,5 57,0 57,7 59,0 60,9 2,35 % 1,08 %
Hongrie 37,2 44,0 44,4 45,0 46,5 5,74 % 0,82 %
Bulgarie 27,6 28,1 28,2 28,6 29,4 1,59 % 0,52 %
Slovaquie 19,8 19,9 20,2 20,5 21,3 1,84 % 0,38 %
Slovénie 20,0 19,5 19,5 19,8 19,4 −0,76 % 0,34 %
Luxembourg 13,0 13,3 13,6 13,5 13,5 0,95 % 0,24 %
Chypre 8,0 8,2 8,1 8,3 8,4 1,23 % 0,15 %
Lituanie 8,1 7,8 7,8 7,8 7,8 −0,94 % 0,14 %
Croatie 6,6 6,4 6,4 6,5 6,5 −0,38 % 0,12 %
Lettonie 6,7 6,4 6,4 6,4 6,4 −1,14 % 0,11 %
Estonie 3,0 2,9 3,0 3,0 3,0 0,00 % 0,05 %
Malte 2,4 2,5 2,6 2,6 2,7 2,99% 0,05%
Source : Euromonitor, 2017.
Taux de croissance annuel composé (TCAC)

Le volume total de ventes de poissons et de fruits de mer frais dans l'Union européenne a connu une baisse annuelle composée de 0,33 % entre 2012 et 2016. On s'attend à ce que le volume de ventes de poissons et de fruits de mer se redresse d'ici 2021, un TCAC de 0,5 % étant attendu (Euromonitor International, 2017). Les ventes de poissons se sont mieux portées que les ventes de crustacés ou de mollusques ces dernières années et elles progresseront jusqu'à la fin de la période de prévision.

Volume total de ventes de poissons et de fruits de mer frais prévu dans l'Union européenne par pays, en milliers de tonnes
Pays 2017 2018 2019 2020 2021 TCAC 2017-2021 Part de marché
Espagne 1 155,4 1 155,0 1 158,9 1 169,0 1 155,5 0,00 % 20,27 %
Royaume-Uni 760,4 767,2 773,7 779,2 783,9 0,76 % 13,75 %
Allemagne 626,3 619,5 614,4 610,9 608,7 −0,71 % 10,68 %
Italie 480,3 476,2 474,3 473,1 474,9 −0,28 % 8,33 %
Portugal 465,2 466,3 469,6 474,3 466,9 0,09 % 8,19 %
Pologne 336,2 344,7 358,2 369,7 382,2 3,26 % 6,70 %
France 312,1 311,1 310,1 309,6 309,1 −0,24 % 5,42 %
Pays-Bas 256,5 254,1 252,7 251,9 251,9 −0,45 % 4,42 %
Suède 207,5 211,3 215,2 218,5 221,7 1,67 % 3,89 %
Belgique 191,7 191,6 190,6 189,6 189,0 −0,35 % 3,32 %
Grèce 142,6 140,5 139,1 137,9 137,6 −0,89 % 2,41 %
Finlande 113,2 112,0 111,3 111,0 110,9 −0,51 % 1,95 %
Roumanie 116,2 118,5 122,4 125,5 128,9 2,63 % 2,26 %
Danemark 81,6 80,8 80,4 80,2 80,2 −0,43 % 1,41 %
Autriche 78,2 78,3 78,1 77,8 77,6 −0,19 % 1,36 %
Irlande 67,0 67,3 67,6 67,8 67,9 0,33 % 1,19 %
République tchèque 63,3 65,0 67,5 69,7 72,0 3,27 % 1,26 %
Hongrie 48,2 49,3 51,0 52,5 54,1 2,93 % 0,95 %
Bulgarie 30,3 30,8 31,8 32,6 33,4 2,47 % 0,59 %
Slovaquie 22,1 22,7 23,5 24,2 25,1 3,23 % 0,44 %
Slovénie 19,0 18,9 18,8 18,7 18,8 −0,26 % 0,33 %
Luxembourg 13,5 13,5 13,5 13,4 13,9 0,73 % 0,24 %
Chypre 8,5 8,6 8,6 8,8 8,0 −1,50 % 0,14 %
Lituanie 7,9 7,9 8,2 8,3 8,4 1,55 % 0,15 %
Croatie 6,6 6,6 6,9 7,0 7,1 1,84 % 0,12 %
Lettonie 6,4 6,4 6,6 6,6 6,7 1,15 % 0,12 %
Estonie 3,0 3,0 3,1 3,1 3,2 1,63 % 0,06 %
Malte 2,7 2,7 2,7 2,7 2,7 0,00 % 0,05 %
Source : Euromonitor, 2017.
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Volume total de ventes de poissons et de fruits de mer frais dans l'Union européenne, en milliers de tonnes – données antérieures
Catégorie 2012 2013 2014 2015 2016 TCAC 2012-2016 Part de marché
Poissons et fruits de mer (total) 5 761,5 5 718,8 5 734,3 5 680,2 5 639,8 −0,53 % S.O.
Crustacés 469,9 459,1 457,7 456,9 455,1 −0,80 % 8,07 %
Poissons 4 519,3 4 504,3 4 520,6 4 484,6 4 459,7 −0,33 % 79,08 %
Mollusques 772,4 755,3 755,9 738,9 724,7 −1,58 % 12,85 %
Source : Euromonitor, 2017.
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)
Volume total de ventes de poissons et de fruits de mer frais prévu dans l'Union européenne, en milliers de tonnes
Catégorie 2017 2018 2019 2020 2021 TCAC 2017-2021 Part de marché
Poissons et fruits de mer 5 621,9 5 629,8 5 658,8 5 693,6 5 700,3 0,35 % S.O.
Crustacés 454,7 455,2 453,6 454,1 454,6 −0,01 % 7,98 %
Poissons 4 451,0 4 466,4 4 501,1 4 535,2 4 540,6 0,50 % 79,66 %
Mollusques 716,2 707,7 703,8 704,2 705,3 −0,38 % 12,37 %
Source : Euromonitor, 2017.
Taux de croissance annuel composé (TCAC)
Sans objet (S.O.)

Analyse de nouveaux produits

Au cours des dernières années, de nombreux produits du saumon frais et emballés à valeur ajoutée ont été lancés dans l'Union européenne. La base de données mondiale sur les nouveaux produits de Mintel recense les nouveaux produits lancés dans 20 pays de l'UE : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, les Pays‑Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie et la Suède. Des données n'étaient pas disponibles pour Chypre, Malte, la Lituanie, la Lettonie, l'Estonie, le Luxembourg, la Bulgarie ou la Slovénie.

Le saumon est largement utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie, particulièrement dans la nourriture pour chats; des 13 332 produits lancés dans les 20 pays de l'UE visés, 3 525 étaient de nouveaux produits alimentaires pour animaux de compagnie à base de saumon. Plus d'un tiers (38,9 %) de ces produits était des produits alimentaires humides pour chats, et une autre part de 14,7 % consistait en des produits alimentaires secs pour chats (Mintel, 2017).

Parmi les pays de l'UE, c'est la France qui a enregistré le plus grand nombre de lancements de nouveaux produits ces dernières années (soit 1 452 entre 2012 et 2016, et 82 entre janvier et avril 2017). Viennent ensuite l'Allemagne et le Royaume‑Uni, ayant recensé 1 379 et 974 nouveaux produits, respectivement (Mintel, 2017).

Nouveaux produits contenant du saumon entre 2006 et 2016
Année Nombre de produits lancés
2006 1,028
2007 1,185
2008 1,329
2009 1,150
2010 1,155
2011 1,078
2012 1,316
2013 1,016
2014 1,838
2015 1,320
2016 1,525
Source: Mintel, 2017.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année
Caractéristique 2012 2013 2014 2015 2016
Lancés 1 316 1 016 1 838 1 320 1 525
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Cinq principales allégations)
Allégation 2012 2013 2014 2015 2016
Non précisé 413 306 327 289 335
Sans additifs ni agents de conservation 229 190 375 269 341
Pour animaux de compagnie adultes 116 92 445 216 320
Éthique – Emballage écologique 157 177 251 258 273
Éthique – Produit écologique 141 167 249 215 281
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Statut d'importation)
Statut d'importation 2012 2013 2014 2015 2016
Produit importé 0 105 414 191 233
Produit non importé 0 86 215 211 265
Autre 1 316 825 1 209 918 1 027
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Principaux types de produits emballés)
Types de produits emballés 2012 2013 2014 2015 2016
Plateau 340 243 356 381 471
Emballage souple 161 148 225 173 205
Sachet souple à fond plat 149 124 161 190 222
Emballage moulant 4 89 246 234 234
Non précisé 112 12 441 16 30
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Types de lancement)
Type de lancement 2012 2013 2014 2015 2016
Nouveau produit 611 447 826 465 498
Nouvelle variété/élargissement de la gamme 493 412 651 539 663
Nouvel emballage 145 111 253 242 253
Nouveau lancement 19 36 82 62 90
Nouvelle formulation 48 10 26 12 21
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Cinq principales sociétés)
Société 2012 2013 2014 2015 2016
Lidl 22 39 81 65 90
Nestlé Purina PetCare 40 34 34 45 41
Marks & spencer 44 19 45 39 36
Mars 47 15 32 29 44
Interquell 1 2 144 1 2
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.
Lancements de nouveaux produits du saumon dans l'Union européenne, entre janvier 2012 et décembre 2016 - Nombre de lancements par année (Type de fabricant)
Type de fabricant 2012 2013 2014 2015 2016
Produit de marque 824 612 1 245 753 915
Marque maison 492 404 593 567 610
Source : Mintel, 2017.
Remarque : Le classement est fondé sur les données de 2012‑2016.
Remarque : Le nombre total d'ingrédients sera supérieur au nombre total de lancements, car les produits sont généralement composés de plusieurs ingrédients.

La majeure partie des produits du saumon lancés dans l'Union européenne sont de nouveaux produits ou s'inscrivent dans un élargissement de la gamme. La société Lidl figure en tête de la liste, tandis que la majorité des lancements de nouveaux produits alimentaires pour animaux de compagnie à base de saumon est attribuable à Nestlé Purina. Les nouveaux produits tendent à être des produits de marque : trois nouveaux produits sur cinq lancés en 2016 étaient des produits de marque. Les consommateurs européens désirent des produits éthiques, écologiques et sains, comme en font foi les principales allégations.

Exemples de nouveaux produits, 2017

Source : Mintel, 2017.

Conclusion

Les produits du saumon sont populaires dans l'ensemble de l'Union européenne, particulièrement en Suède, en Espagne et au Danemark. L'Union européenne s'approvisionne principalement auprès de ses proches partenaires, comme la Norvège et les îles Féroé, car ces pays ont conclu des ententes commerciales uniques avec l'UE. À mesure que les barrières commerciales entre le Canada et l'UE tomberont en vertu de l'AECG, les producteurs canadiens pourront profiter d'un contexte plus fertile en possibilités en Europe ainsi que se montrer plus compétitifs à l'égard des partenaires bien établis. La majeure partie du saumon canadien exporté vers l'UE provient du Pacifique, et le marché européen devrait offrir de plus en plus de possibilités au chapitre du saumon canadien du Pacifique au fil de l'intégration entre le Canada et l'UE. Cela dit, il est probable que la compétitivité du saumon canadien de l'Atlantique s'accroisse considérablement une fois l'AECG entré en vigueur. Bien que le volume des ventes de poisson frais soit demeuré relativement stable dans l'Union européenne au cours des cinq dernières années, les importations de saumon ont progressé. Plus d'un millier de nouveaux produits du saumon sont lancés au sein de l'UE chaque année, et bon nombre de ces produits appartiennent à des secteurs à valeur ajoutée, comme celui des aliments pour animaux de compagnie et celui de la santé et du bien‑être.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le marché de l'UE et d'autres marchés, veuillez consulter la collection complète des rapports d'analyse mondiale sous la rubrique Statistiques et renseignements sur les marchés, qui présente les revues de marché par secteur d'intérêt et par région, à l'adresse : Services aux exportateurs de produits agroalimentaires

Pour de plus amples renseignements au sujet de l'exposition Seafood Expo Global (SEG) 2017, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle - Tendances dans le secteur du saumon dans l'Union européenne
Rapport d'analyse mondiale
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2017).

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :
Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :