Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle - Tendances dans le secteur du poisson et des fruits de mer en Espagne et au Portugal

Juin 2018

Sommaire

  • En 2017, le Portugal et l’Espagne se classaient respectivement au troisième et au cinquième rang mondial pour la consommation de poisson et de fruits de mer par habitant, avec respectivement 353 $ US et 271 $ US. Ils ont de loin les consommations par habitant les plus élevées d’Europe et ont une consommation comparable à celle des Japonais.
  • L’Espagne possède sans aucun doute le plus grand marché de poisson et de fruits de mer de l’Union européenne (UE), avec 8,1 milliards de dollars américains d’importation en 2017. Malgré sa petite superficie, le Portugal reste un marché important pour le poisson et les fruits de mer, d’une valeur de 2,4 milliards de dollars américains.
  • Même si le Canada n’est pas encore un joueur important sur les marchés espagnol et portugais du poisson et des fruits de mer, les importations canadiennes ont connu une croissance intéressante depuis 2014, avec un taux de croissance annuel composé de 25 % pour l’Espagne et de 28 % pour le Portugal.
  • Les ventes au détail globales dans la catégorie du poisson et des fruits de mer ont diminué en Espagne ces dernières années, tandis qu’au Portugal, la croissance a été modérée. Les nouvelles tendances telles que la hausse du nombre de ménages individuels peuvent aider à expliquer cette tendance.
  • Au total, 612 nouveaux produits contenant du poisson ou des fruits de mer ont été lancés sur les marchés espagnols (582) et portugais (30) entre janvier 2017 et février 2018. Les catégories les plus populaires étaient les produits de poisson transformés, les repas et plats principaux, les aliments pour les animaux, les collations et les tartinades salées.

Table des matières

Introduction

La pêche est une activité économique majeure en Espagne et au Portugal, deux pays qui constituent, ensemble, la vaste majorité de la péninsule ibérique. Malgré leur rivalité historique en tant que deux puissances maritimes importantes, ces deux pays entretiennent de bonnes relations de voisinage et font partie des principaux partenaires commerciaux de l’autre. Mis à part les différences culturelles, l’Espagne et le Portugal partagent un certain nombre de traits, de goûts, d’habitudes alimentaires et d’achats, à l’instar d’autres pays méditerranéens.

Le poisson et les fruits de mer représentaent un élément central de la culture méditerranéenne. Pour les habitants et les touristes, les communautés de pêche artisanale, les marchés de poissons, les restaurants de fruits de mer et le patrimoine maritime sont au cœur de l’identité économique, sociale et culturelle unique de la région. Les pêcheurs des pays méditerranéens européens ont été historiquement présents dans presque tous les océans du monde, à l’exception de l’océan Antarctique (WWF, 2017).

Parmi les pays méditerranéens et parmi les États membres de l’Union européenne, les Portugais et les Espagnols sont les deux plus gros consommateurs de poisson et de fruits de mer par habitant (et seulement derrière la Norvège si on considère toute l’Europe). En 2017, les Portugais ont consommé un total de 52 kg de poisson et de fruits de mer par habitant, soit un kilogramme par personne chaque semaine, tandis que les consommateurs espagnols n’étaient pas loin derrière avec plus de 46 kg par personne.

Les dix principaux États membres de l’Union européenne, 2017 Consommation de poisson et de fruits de mer par habitant (selon le volume des ventes au détail)
La description de cette image suit.
Description de l’image ci-dessus
Poisson frais Fruits de mer frais Poisson et fruits
de mer transformés
Total de poisson et de fruits de mer
Portugal 36,7 7,5 3,8 51,7
Espagne 15,7 8,7 8,6 48,0
Suède 15,2 5,3 7,7 33,0
Finlande 19,3 1,8 4,4 28,2
Danemark 11,7 2,9 6,3 25,5
Belgique 12,3 4,5 3,6 20,9
Irelande 11,6 2,4 4,6 20,0
Royaume-Uni 9,8 1,3 7,3 18,6
Pays-Bas 13,8 1,6 1,6 18,4
Grèce 10,5 3,6 2,3 17,0
Allemagne 7,2 1,1 7,6 16,4
Italie 6,3 2,2 5,0 15,9
France  2,7 2,1 4,3 13,5

En raison d’une population beaucoup plus importante, la consommation totale de poisson et de fruits de mer en Espagne est beaucoup plus élevée qu’au Portugal. Avec une population estimée à 46 millions d’habitants, l’Espagne se classe au cinquième rang des pays les plus populeux de l’Union européenne (UE), alors que le Portugal se classe au douzième rang avec une population estimée à un peu plus de 10 millions d’habitants (Euromonitor International, 2018). En outre, l’Espagne a été le deuxième pays le plus visité au monde en 2017, enregistrant 82 millions de touristes et dépassant les États-Unis pour la première foisNote de bas de page 1. Le tourisme est également en plein essor au Portugal avec un record de 20 millions de touristes en 2017Note de bas de page 2. Selon les délégués commerciaux à Madrid et à Lisbonne, puisque la gastronomie fait partie de « l’expérience de voyage » dans ces pays, l’essor du tourisme a un effet direct sur la consommation de poisson et de fruits de mer et sur les types de produits sur le marché.

Selon le WWF (2017), les pays méditerranéens d’Europe amateurs de poisson importent près de deux fois plus de produits de la mer qu’ils en produisent. L’Espagne est le plus grand importateur de poisson et de fruits de mer de l’UE et se situe au quatrième rang à l’échelle mondiale avec des importations de 8,1 milliards de dollars américains en 2017, alors que le Portugal se situe au seizième rang mondial avec des importations de poisson et de fruits de mer évaluées à 2,4 milliards de dollars américains en 2017.

Aperçu du commerce

Cinq pour cent du poisson et des fruits de mer consommés par les Portugais proviennent de l’aquaculture, tandis que ce chiffre atteint vingt pour cent en Espagne (WWF, 2017). Cependant, les espèces sauvages demeurent l’option préférée des consommateurs. En raison de l’épuisement des stocks de poisson et de l’accessibilité aux eaux de pêche, les importations sont importantes pour répondre à la demande intérieure.

Avec des importations d’une valeur de 8,1 milliards de dollars américains en 2017, l’Espagne est le principal importateur de poisson et de fruits de mer de l’UE et se situe au quatrième rang à l’échelle mondiale, après les États-Unis (23,0 milliards $ US), le Japon (15,4 milliards $ US) et la Chine (11,1 milliards $ US). Le Portugal se classe au seizième rang mondial pour les importations de poisson et de fruits de mer (2,4 milliards $ US en 2017). Les importations espagnoles et portugaises ont progressé à des taux supérieurs à 5,5 % de 2013 à 2017 en termes de valeur. En termes de volume, l’Espagne et le Portugal se classent respectivement cinquième et dix-neuvième.

Principaux importateurs de poisson et de fruits de mer du monde selon la valeur (en millions $ US)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 
2013-2017
Part en 2017
Monde 132 213,8 138 062,3 124 878,7 131 737,6 143 385,4 2,0 %
1. États-Unis 19 173,6 21 555,6 20 062,3 20 783,3 22 971,3 4,6 % 16,0 %
2. Japon 15 657,3 15 205,7 13 799,2 14 282,8 15 428,1 −0,4 % 10,8 %
3. Chine 8 405,8 8 967,7 8 773,4 9 122,3 11 110,5 7,2 % 7,7 %
4. Espagne 6 463,7 6 978,6 6 503,0 7 178,5 8 065,3 5,7 % 5,6 %
5. France 6 722,7 6 781,3 5 939,1 6 341,7 6 880,9 0,6 % 4,8 %
6. Italie 5 784,7 6 123,0 5 575,5 6 198,4 6 609,9 3,4 % 4,6 %
7. Allemagne 5 650,2 6 118,8 5 278,2 5 752,3 5 753,1 0,5 % 4,0 %
8. Corée du Sud 3 729,1 4 373,0 4 451,5 4 728,2 5 210,7 8,7 % 3,6 %
9. Suède 4 481,8 4 761,4 4 414,4 5 182,0 4 941,7 2,5 % 3,4 %
10. Royaume-Uni 4 541,2 4 753,2 4 326,2 4 391,9 4 357,8 −1,0 % 3,0 %
Portugal (16) 1 913,1 2 076,5 1 944,9 2 123,1 2 374,6 5,6 % 1,7 %

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : taux de croissance annuel composé     

Principaux importateurs de poisson et de fruits de mer dans le monde selon le volume (en milliers de tonnes)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
 2013-2017
Part en 2017
Monde 33 151 557 33 882 734 33 446 987 34 636 250 35 492 447 1,7 %
1. Chine  4 158 541  4 282 923  4 077 821  4 025 395  4 889 705 4,1 % 13,8 %
2. États-Unis  2 525 988  2 607 778  2 658 671  2 739 876  2 821 905 2,8 % 8,0 %
3. Japon  2 487 089  2 542 250  2 487 370  2 378 970  2 476 720 −0,1 % 7,0 %
4. Thaïlande  1 667 384  1 624 095  1 621 544  1 861 590  1 902 159 3,3 % 5,4 %
5. Espagne  1 513 230  1 617 705  1 673 054  1 722 259  1 771 852 4,0 % 5,0 %
6. Corée du Sud  1 215 209  1 362 141  1 410 298  1 447 498  1 481 364 5,1 % 4,2 %
7. Danemark  1 248 084  1 399 834  1 389 889  1 506 784  1 374 867 2,4 % 3,9 %
8. France  1 132 496  1 136 526  1 149 011  1 166 312  1 192 775 1,3 % 3,4 %
9. Allemagne  1 212 335  1 320 884  1 228 974  1 270 225  1 169 435 −0,9 % 3,3 %
10. Italie  996 920  1 058 103  1 081 936  1 110 214  1 150 640 3,7 % 3,2 %
Portugal (19)  462 550  475 888  483 911  509 384  525 585 3,2 % 1,5 %

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Espagne

L’Espagne dispose d’un réseau diversifié de fournisseurs de poisson et de fruits de mer et ses importations proviennent principalement du Maroc, de l’Équateur, de l’Argentine, de la Chine, du Portugal et de la France. Les fournisseurs restants fournissent chacun moins de 4,0 % du marché.

Le Maroc est le plus grand fournisseur de poisson et de fruits de mer de l’Espagne depuis 2013 et la valeur de ses exportations a augmenté à un bon rythme. La Mauritanie et l’Inde ont également une croissance rapide. En outre, le Portugal a enregistré un niveau de croissance intéressant avec un taux de croissance annuel composé de 7,9 %, remplaçant la France en 2017 en tant que cinquième fournisseur principal de poisson et de fruits de mer de l’Espagne. La part des importations du Canada a augmenté régulièrement depuis 2013, mais reste faible à 0,5 %.

Les principaux produits importés par l’Espagne sont les crevettes surgelées (1,2 milliard $ US), les seiches et les calmars surgelés (1,1 milliard $ US), le thon/le listao/la bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve (618 millions $ US), le poulpe surgelé (574 millions $ US), et le thon albacore surgelé (266 millions $ US).

Les principaux fournisseurs de poisson et de fruits de mer de l’Espagne (millions $ US)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
2013-2017
Part en
2017
Monde 6 463,7 6 978,6 6 503,0 7 178,5 8 065,3 2,7 %
Maroc 504,0 618,9 603,4 701,0 797,4 8,6 % 9,9 %
Équateur 458,6 448,9 439,0 460,3 572,6 0,1 % 7,1 %
Argentine 481,4 466,5 436,3 461,2 496,6 −1,1 % 6,2 %
Chine 355,8 347,3 347,3 406,0 466,3 3,4 % 5,8 %
Portugal 296,0 349,6 340,2 400,7 456,5 7,9 % 5,7 %
France 429,0 429,9 396,1 432,1 445,9 0,2 % 5,5 %
Mauritanie 113,7 154,6 195,8 206,4 300,4 16,1 % 3,7 %
Royaume-Uni 233,4 274,0 229,5 253,3 280,1 2,1 % 3,5 %
Inde 153,7 200,4 197,8 222,7 271,8 9,7 % 3,4 %
Pays-Bas 229,7 280,7 243,7 263,5 269,3 3,5 % 3,3 %
Canada (43) 18,6 22,4 26,5 33,8 37,3 16,1 % 0,5 %

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Les dix principaux produits de la mer importés par l’Espagne en provenance du monde en 2017 (en millions de $ US)
Code SH Produit 2017 Part en 2017
Total des importations de poisson et de fruits de mer 8 065,3
030617 Crevettes surgelées 1 227,5 15,2 %
030743 Seiches et calmars surgelés 1 134,7 14,1 %
160414 Thon/listao/bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve  618,1 7,7 %
030752 Poulpe surgelé  574,2 7,1 %
030342 Thon albacore surgelé  265,7 3,3 %
030214 Saumon de l’Atlantique et saumon du Danube, frais ou réfrigéré 263,5 3,3 %
030474 Filets de merluche surgelés 247,4 3,1 %
030254 Merluche fraîche ou réfrigérée 200,5 2,5 %
030289 Poisson frais ou réfrigéré N.M.A.* 157,9 2,0 %
030471 Filets de morue surgelés Addus morhua, Addus ogac, Addus acrocephalus 147,7 1,8 %

Source : Global Trade Tracker, 2018

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Les dix principaux fournisseurs de poisson et de fruits de mer en Espagne en 2017 et leurs cinq principaux sous-secteurs – Codes de système harmonisé (SH) et valeur en millions $ US

1. Maroc
SH Code Produit 2017
030752 Poulpe surgelé 297,5
030743 Seiches et calmars surgelés 187,7
030617 Crevettes surgelées 60,1
160416 Anchois préparés ou en conserve 56,5
030289 Poisson frais ou réfrigéré, N.M.A.* 21,0

Source : Global Trade Tracker, 2018 

* N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

2.Équateur
SH Code Produit 2017
160414 Thon/listao/bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve 287.3
030617 Crevettes surgelées 251.1
030487 Filets de thon/listao/bonite à ventre rayé surgelés 12.3
160420 Poisson préparé ou en conserve 10.4
030342 Thon albacore surgelé 3.7

Source : Global Trade Tracker, 2018 

* N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

3. Argentine
SH Code Produit 2017
030617 Crevettes surgelées 389,4
030743 Seiches et calmars surgelés 51,5
030474 Filets de merluche surgelés 37,9
030563 Anchois salés ou saumurés 5,2
030366 Merluche surgelée 5,1

Source : Global Trade Tracker, 2018 

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

4. Chine
SH Code Produit 2017
030743 Seiches et calmars surgelés 164,2
030617 Crevettes surgelées 82,2
160414 Thon/listao/bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve 44,7
030471 Filets de morue surgelés 42,1
030481 Filets de saumon du Pacifique, de l’Atlantique et du Danube surgelés 18,9

Source : Global Trade Tracker, 2018 

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

5. Portugal
SH Code Produit 2017
030752 Poulpe surgelé 47,4
030617 Crevettes surgelées 44,3
030357 Espadon surgelé 27,4
030743 Seiches et calmars surgelés 24,8
030771 Palourdes, coques et arches vivantes, fraîches ou réfrigérées 24,1

Source : Global Trade Tracker, 2018

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

6. France
SH Code Produit 2017
030254 Merluche fraîche ou réfrigérée 103,5
030289 Poisson frais ou réfrigéré, N.M.A.* 48,9
030742 Seiches et calmars vivants, frais ou réfrigérés 33,2
030229 Poisson plat frais ou réfrigéré (sauf, le flétan, la plie, la sole et le turbot) 23,4
030342 Thon albacore surgelé 19,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

7. Mauritanie
SH Code Produit 2017
030752 Poulpe surgelé 163,4
030743 Seiches et calmars surgelés 46,0
030289 Poisson frais ou réfrigéré, N.M.A.* 34,5
030285 Dorade fraîche ou réfrigérée 10,1
030389 Poisson surgelé N.M.A.* 7,8

Source : Global Trade Tracker, 2018 

*N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

8. Royaume-Uni
SH Code Produit 2017
030254 Merluche fraîche ou réfrigérée 40,9
030615 Homard de Norvège surgelé, même fumé 23,8
030743 Seiches et calmars surgelés 21,0
030229 Poisson plat frais ou réfrigéré (sauf le flétan, la plie, la sole et le turbot) 18,2
030289 Poisson frais ou réfrigéré, N.M.A.* 17,3

Source : Global Trade Tracker, 2018 

* N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

9. Inde
SH Code Produit 2017
030743 Seiches et calmars surgelés 221,2
030617 Crevettes surgelées 32,8
160420 Poisson préparé ou en conserve 5,2
030749 Seiches et calmars fumés, séchés, salés ou saumurés 2,3
030499 Viande de poisson surgelée N.M.A.*, excluant les filets 2,0

Source : Global Trade Tracker, 2018 

* N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

10. Pays-Bas
SH Code Produit 2017
030471 Filets de morue surgelés 35,3
030223 Sole fraîche ou réfrigérée 18,0
030617 Crevettes surgelées 15,1
030532 Filets de poisson séchés/salés/en saumure, familles breg., eucl., gad., macr., melan., mor., merl., mur. 14,7
160556 Palourdes, coques et arches préparées ou en conserve 13,4

Source : Global Trade Tracker, 2018 

* N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par l’Espagne en 2017

Portugal

Au Portugal, les importations totales de poisson et de fruits de mer ont augmenté à un TCAC de 5,5 % entre 2013 et 2017 pour atteindre une valeur de 2 369,4 millions de dollars américains en 2017. L’Espagne est de loin le principal fournisseur du Portugal avec une part de 38,2 % en 2017. La quantité fournie par l’Espagne au Portugal est presque le double de la quantité fournie à l’Espagne par le Portugal. La Suède est le deuxième plus important fournisseur de poisson et de fruits de mer au Portugal avec une part de 10,3 %, suivie des Pays-Bas avec 9,3 %, de la Chine avec 4,6 % et du Danemark avec 3,1 %. Les importations portugaises en provenance du Canada ont connu une grande croissance à un taux de croissance annuel composé de 53,7 % entre 2013 et 2017, mais la part du marché du Canada demeure faible, soit moins de 1 %.

Les principales importations mondiales de poisson et de fruits de mer en 2017 au Portugal comprenaient les crevettes surgelées (217,5 millions $ US), la morue séchée (216,4 millions $ US), la morue surgelée (180,6 millions $ US), les seiches et calmars surgelés (156,2 millions $ US) et le poulpe surgelé (141,0 millions $ US).

Les principaux fournisseurs de poisson et de fruits de mer du Portugal (millions $ US)
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
2013-2017
Part en
2017
Monde 913,1 2 076,5 1 944,9 2 123,1 2 369,4 5,5 %
Espagne 801,2 850,2 762,9 819,1 904,7 3,1 % 38,2 %
Suède 235,3 299,7 258,1 251,3 245,2 1,0 % 10,3 %
Pays-Bas 156,3 182,4 187,4 201,7 220,8 9,0 % 9,3 %
Chine 76,9 74,4 78,2 82,3 110,1 9,4 % 4,6 %
Danemark 60,1 40,9 53,7 66,9 73,6 5,2 % 3,1 %
Inde 38,2 56,9 46,1 51,3 62,6 13,1 % 2,6 %
Grèce 39,0 37,4 40,1 46,8 55,2 9,1 % 2,3 %
Russie 25,9 23,0 26,9 37,3 50,2 18,0 % 2,1 %
Allemagne 28,4 34,0 28,7 36,0 49,1 14,7 % 2,1 %
Viet-Nam 43,8 44,7 43,5 45,9 43,1 −0,4 % 1,8 %
Canada (42) 0,7 1,8 2,5 4,2 4,1 53,7 % 0,2 %

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : taux de croissance annuel composé      

Les dix principaux produits de la mer importés par le Portugal en provenance du monde en 2017 (en millions de $ US)
SH Code Produit 2017 Part en
2017
Total des importations de poisson et de fruits de mer 2,369.4  
030617 Crevettes surgelées 217,5 9,2 %
030551 Morue séchée Gadus morhua/ Gadus ogac/ Gadus macrocephalus, à l’exception des filets et des déchets de poisson 216,4 9,1 %
030363 Morue surgelée Addus morhua/ Addus ogac/ Addus acrocephalus 180,6 7,6 %
030743 Seiches et calmars surgelés 156,2 6,6 %
030752 Poulpe surgelé 141,0 6,0 %
030562 Morue salée ou saumurée Gadus morhua/ Gadus ogac/Gadus macrocephalus, à l’exception des filets et des déchets de poisson 137,1 5,8 %
160414 Thon/listao/bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve 117,6 5,0 %
030285 Dorade fraîche ou réfrigérée 80,2 3,4 %
030366 Merluche surgelée 70,4 3,0 %
030214 Saumon de l’Atlantique et saumon du Danube, frais ou réfrigérés 60,1 2,5 %
Source : Global Trade Tracker, 2018

Les dix principaux fournisseurs de poisson et de fruits de mer au Portugal en 2017 et leurs principaux sous-secteurs – Codes de système harmonisé (SH) et valeur en millions $ US

1. Espagne
SH Code Produit 2017
030752 Poulpe surgelé 79,1
030617 Crevettes surgelées 73,4
160414 Thon/listao/bonite de l’Atlantique préparé ou en conserve 69,7
030743 Seiches et calmars surgelés 58,1
030366 Merluche surgelée 50,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

2. Suède
SH Code Produit 2017
030551 Morue séchée 122,7
030562 Morue salée ou saumurée 65,6
030214 Saumon de l’Atlantique et saumon du Danube, frais ou réfrigérés 25,4
030251 Morue fraîche ou réfrigérée 9,5
030219 Salmonidés frais ou réfrigérés (sauf la truite et le saumon du Pacifique, de l’Atlantique et du Danube) 7,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

3. Pays-Bas
SH Code Produit 2017
030363 Morue surgelée 84,5
030562 Morue salée ou saumurée 38,2
030551 Morue séchée 35,6
030279 Perche du Nil et tête-de-serpent fraîches ou réfrigérées 6,2
160521 Crevettes préparées ou en conserve (non mises dans un récipient hermétique) 6,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

4. Chine
SH Code Produit 2017
030743 Seiches et calmars surgelés 39,2
030617 Crevettes surgelées 11,9
030562 Morue salée ou saumurée 11,5
030559 Poisson séché ou salé (mais non fumé), N.M.A.* 9,7
030481 Filets de saumon du Pacifique, de l’Atlantique et du Danube surgelés 4,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

5. Danemark
SH Code Produit 2017
030551 Morue séchée 22,4
030214 Saumon de l’Atlantique et du Danube, frais ou réfrigéré 18,8
030363 Morue surgelée 8,9
030562 Morue salée ou saumurée 6,5
030251 Morue fraîche ou réfrigérée 3,5

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

6. Inde
SH Code Produit 2017
030743 Seiches et calmars surgelés 30,5
030617 Crevettes surgelées 25,5
030799 Mollusques fumés, séchés, salés ou saumurés, et farine, poudre ou agglomérés sous forme de pellets destinés à l’alimentation humaine 1,6
030749 Seiches et calmars fumés, séchés, salés ou saumurés 1,4
030389 Poisson surgelé N.M.A.* 1,4

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

7. Grèce
SH Code Produit 2017
030285 Dorade fraîche ou réfrigérée 30,8
030284 Bar frais ou réfrigéré 21,6
030289 Poisson frais ou réfrigéré N.M.A.* 2,0
030259 Poisson frais ou réfrigéré,familles breg., eucl., gad., macr., melan., mor., merl., mur. 0,5
030389 Poisson surgelé N.M.A.* 0,05

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

8. Russie
SH Code Produit 2017
030363 Morue surgelée 44,2
030551 Morue séchée 5,8
030562 Morue salée ou saumurée 0,1
030559 Poisson séché ou salé (mais non fumé), N.M.A.* 0,02
Pas de cinquième sous-secteur pour la Russie en 2017

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

9. Allemagne
SH Code Produit 2017
030551 Morue séchée 17,5
030562 Morue salée ou saumurée 8,1
030481 Filets de saumon du Pacifique, de l’Atlant. et du Danube surgelés 5,2
160419 Poisson préparé ou en conserve 4,4
030363 Morue surgelée 2,2

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

10. Viet-Nam
SH Code Produit 2017
160556 Palourdes, coques et arches préparées ou en conserve 18,8
030462 Filets de poisson-chat tacheté surgelés 5,8
030357 Espadon surgelé 5,1
030617 Crevettes surgelées 4,1
030743 Seiches et calmars surgelés 2,9

Source : Global Trade Tracker, 2018

N.M.A. : Non mentionné ailleurs

Remarque : chiffres fondés sur la valeur des importations déclarées par le Portugal en 2017

Rendement du Canada

Parmi les exportations globales de produits agroalimentaires et de produits de la mer du Canada vers l’Espagne, le poisson et les fruits de mer représentaient 14 % de la valeur totale des exportations. En 2017, les cinq principales exportations agroalimentaires du Canada vers l’Espagne étaient le soja, les lentilles, le maïs, le homard et les aliments pour les chiens et les chats. Pour ce qui est du Portugal, le poisson et les fruits de mer représentaient 1,1 % des exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer vers ce pays en 2017. Les cinq principales exportations agroalimentaires du Canada vers le Portugal étaient le soja, le maïs, les graines de colza et de canola, les lentilles et les haricots.

Les deux pays ont connu une croissance intéressante en tant que marchés d’exportation de poissons et de fruits de mer pour le Canada, avec un taux de croissance annuel composé de 25 % pour l’Espagne et de 28 % pour le Portugal entre 2014 et 2017.

Selon Global Trade Tracker, en 2017, le Canada se classait au 42e rang des fournisseurs de poisson et de fruits de mer en Espagne et au 43e rang au Portugal avec 37,3 millions de dollars américains d’importations en Espagne et 4,1 millions de dollars américains d’importations au Portugal. Les principales importations de poisson et de fruits de mer de l’Espagne et du Portugal en provenance du Canada en 2017 sont présentées dans les tableaux ci-dessous.

Les importations espagnoles en provenance du Canada ont connu une augmentation en valeur de 10,5 % de 2016 à 2017. Une grande partie de cette croissance peut être attribuée aux gains de l’offre de homards préparés ou en conserve, excluant le homard fumé (+1 431,6 % par rapport à l’année précédente), d’extraits et de jus de viande, de poisson ou de crustacés, de mollusques ou d’autres invertébrés aquatiques (+435,6 % par rapport à l’année précédente) et de morue salée et saumurée (+263,5 % par rapport à l’année précédente).

Les dix principaux produits du poisson et des fruits de mer fournis par le Canada à l’Espagne en 2017
SH Code Description $ US Milliers de tonnes
030612 Homard surgelé 17 153 592 1 036
030632 Homard vivant, frais ou réfrigéré 6 633 273 375
030562 Morue salée ou saumurée Gadus morhua, Gadus ogac, Gadus macrocephalus, à l’exception des filets et des déchets de poisson 3 922 332 814
030254 Merluche fraîche ou réfrigérée 3 357 005 1 393
030722 Pétoncles surgelés, y compris vanneaux des genres Pecten, Chlamys ou Placopecten 2 563 859 83
030312 Saumon du Pacifique surgelé, sauf le saumon rouge Sockeye  2 021 834 500
160300 Extraits et jus de viande, poisson ou crustacés, mollusques ou autres invertébrés aquatiques 729 373 106
030616 Crevettes nordiques surgelées 638 235 151
030791 Mollusques vivants, frais ou réfrigérés et farine, poudre ou agglomérés sous forme de pellets de mollusques destinés à l’alimentation humaine 72 613 8
030366 Merluche surgelée 67 145 44
Total – crustacés 24 464 339 1 581
Total – poissons : vivants, frais, surgelés et transformés 10 213 824 2 912
Total – mollusques 2 636 472 92
Total des produits du poisson et des fruits de mer fournis par le Canada à l’Espagne 37 334 266 4 586
Source : Global Trade Tracker, 2018

La valeur des importations portugaises en provenance du Canada a diminué de 0,8 % entre 2016 et 2017. Seules la morue salée ou saumurée et les anguilles vivantes ont connu une croissance (+130,6 % et +3,9 % respectivement par rapport à l’année précédente). Des baisses majeures de l’offre de produits principaux tels que le saumon du Pacifique surgelé (−10,7 % par rapport à l’année précédente), les poissons plats surgelés (−44,7 %) et la morue surgelée (−57,6 %) peuvent expliquer cette diminution.

Les dix principaux produits du poisson et des fruits de mer fournis par le Canada au Portugal en 2017
SH Code Description $ US Milliers de tonnes
030312 Saumon du Pacifique surgelé, sauf le saumon rouge Sockeye 1 805 232 531
030562 Morue salée ou saumurée Gadus morhua, Gadus ogac, Gadus macrocephalus, excluding fillets and offals 1 274 520 269
030339 Poisson plat surgelé (sauf, le flétan, la plie, la sole et le turbot)  541 112 271
030632 Homard vivant, frais ou réfrigéré  223 621 10
030366 Merluche surgelée 108 071 74
030192 Anguilles vivantes 84 912 8
030363 Morue surgelée Addus morhua, Addus OGAC, Addus Acrocephalus 58 174 21
030771 Palourdes, coques et arches vivantes, fraîches ou réfrigérées  24 853 1
030617 Crevettes surgelées  10 725 Less than 1 tonne
030495 Viande de poisson surgelée des familles suivantes : breg., eucl., gad., macr., melan., mor., merl., mur. 6 867 3
Total – poissons : vivants, frais, surgelés et transformés 3 883 063 1 178
Total – crustacés 223 621 11
Total – mollusques 24 853 1
Total des produits du poisson et des fruits de mer fournis par le Canada au Portugal 4 142 262 1 189
Source : Global Trade Tracker, 2018

Ventes au détail et tendances

Tendances générales

Les consommateurs des pays méditerranéens d’Europe aiment le poisson frais et les espèces qu’ils considèrent comme « locales ». En général, ils préfèrent les petits poissons pélagiques (sardines, anchois, etc.) ainsi que le thon, les moules, les crevettes, les céphalopodes (poulpe, calmar, etc.), le merlu, la dorade et le bar. Les petits poissons pélagiques représentent 30 % des prises méditerranéennes en Europe, mais beaucoup d’autres espèces parmi les plus couramment rencontrées sont fortement dépendantes des importations, surtout maintenant que les populations d’espèces méditerranéennes emblématiques comme l’espadon ont diminué (WWF, 2017).

Dans les pays méditerranéens, les achats en gros de poissons entiers et frais sont encore répandus, alors que dans les marchés du nord de l’Europe, le poisson est habituellement transformé, coupé en portions et emballé avant de parvenir à l’acheteur final. Par exemple, au Royaume-Uni, 90 % de tous les poissons sont des produits de marque emballés, tandis qu’en Espagne et au Portugal, cette proportion diminue à 35 %. Le poisson congelé représente la vaste majorité de ce marché de produits transformés (EUMOFA, 2017).

Comme dans les autres pays d’Europe occidentale où les revenus sont généralement plus élevés que dans d’autres régions du monde, le consommateur moyen recherche de plus en plus de variété dans son régime exigeant des normes élevées sur différents fronts, tels que la sécurité alimentaire, la fraîcheur, la diversité et la commodité. En outre, bien que dans une moindre mesure que dans d’autres pays d’Europe occidentale, la consommation est de plus en plus déterminée par des garanties de qualité, telles que la traçabilité, les exigences d’emballage et les mesures de contrôle de la transformation (Euromonitor International, 2017). Les consommateurs et les grands distributeurs sont de plus en plus préoccupés par la durabilité et le risque d’épuisement des stocks marinsNote de bas de page 3.

La demande en aliments favorisant la santé et le bien-être a également augmenté ces dernières années et le poisson revêt une importance particulière à cet égard en raison des bienfaits perçus pour la santé de la consommation de poisson et des preuves croissantes à ce sujet (Euromonitor International, 2017).

Comme le montrent les tableaux ci-dessous, les dépenses des consommateurs en poisson et en fruits de mer augmentent de façon régulière en Espagne et au Portugal et selon les prévisions, cette tendance devrait se poursuivre. Même si une part plus importante des dépenses annuelles de consommation est consacrée à la viande, les taux de croissance annuels composés passés et prévus pour la viande sont inférieurs à ceux pour le poisson et les fruits de mer. En effet, un grand nombre d’Espagnols, en particulier les générations plus âgées, ont tendance à préférer les poissons et les fruits de mer aux produits à base de viande (Euromontior International, 2017) et il en va de même pour le Portugal.

Dépenses passées et prévues des consommateurs espagnols en produits de la mer
Catégories 2015 2016 2017 TCAC* 2015-2017 2018P 2019P 2020P TCAC* 2018-20
Dépenses totales en aliments (millions $ US) 89 274,9 93 015,4 97 965,5 4,8 % 101 700,7 105 243,7 108 561,2 3,3 %
Dépenses totales en poissons et fruits de mer (millions $ US) 11 548,8 11 964,5 12 627,2 4,6 % 13 137,7 13 624,3 14 079,3 3,5 %
Part des dépenses consacrées au poisson et aux fruits de mer 12,9 % 12,9 % 12,9 % −0,2 % 12,9 % 12,9 % 13,0 % 0,2 %
Part des dépenses consacrées à la viande 23,9 % 23,9 % 23,7 % −0,4 % 23,6 % 23,4 % 23,3 % −0,5 %
Dépenses en poisson et fruits de mer par habitant ($ US) 248,6 257,6 271,4 4,5 % 282,1 292,5 302,4 3,5 %
Dépenses en viande par habitant ($ US) 459,1 477,8 499,0 4,3 % 514,4 529,0 543,3 2,8 %

Source : Euromonitor International, 2015.

P : Prévues

TCAC* : taux de croissance annuel composé.

Dépenses passées et prévues des consommateurs portugais en produits de la mer
Catégories 2015 2016 2017 TCAC* 2015-2017 2018P 2019P 2020P TCAC* 2018-2020
Dépenses totales en aliments (millions $ US) 22 074,6 22 883,7 23 681,3 3,6 % 24 407,0 25 097,7 25 844,4 2,9 %
Dépenses totales en poissons et fruits de mer (millions $ US) 3 365,8 3 502,0 3 642,9 4,0 % 3 779,5 3 913,0 4 048,2 3,5 %
Part des dépenses consacrées au poisson et aux fruits de mer 15,2 % 15,3 % 15,4 % 0,4 % 15,5 % 15,6 % 15,7 % 0,6 %
Part des dépenses consacrées à la viande 23,6 % 23,4 % 23,1 % −1,1 % 22,8 % 22,5 % 22,3 % −1,1 %
Dépenses en poisson et fruits de mer par habitant ($ US) 324,4 338,6 353,4 4,4 % 367,7 381,8 396,2 3,8 %
Dépenses en viande par habitant ($ US) 502,8 518,8 531,3 2,8 % 542,0 552,2 565,1 2,1 %

Source : Euromonitor International, 2015.

P : Prévues

TCAC* : taux de croissance annuel composé

Ventes au détail en Espagne

Les ventes globales sont en baisse en Espagne depuis 2013, ce qui peut être dû en partie à la hausse des ménages individuels et du nombre de consommateurs vivant seuls qui sont beaucoup moins susceptibles d’acheter des produits à base de poisson et de fruits de mer. Dans l’ensemble, les segments les plus jeunes de la population consomment beaucoup moins de poisson et de fruits de mer que les générations plus âgées en raison de nouveaux modes de vie et du plus grand nombre de repas congelés emballés qu’ils peuvent inclure dans leur alimentation (Euromonitor International, 2017).

Le poisson frais est la catégorie la plus importante, atteignant 456,3 tonnes en 2017. La merluche est le type de poisson préféré des consommateurs espagnols, mais les espèces importées, comme le saumon, gagnent lentement en importance. Le saumon a remplacé la morue comme deuxième poisson le plus consommé en Espagne, en particulier chez les jeunes consommateurs (EUMOFA, 2017).

Les crustacés et les mollusques et céphalopodes jouent traditionnellement un rôle central dans la culture alimentaire espagnole; ces deux catégories représentent ensemble 26 % du volume total des ventes, mais ont enregistré un rendement négatif entre 2013 et 2017. Selon des sources de l’industrie (citées dans Euromonitor International, 2017), il existe une tendance constante à contrôler la taille des portions. Les prix augmentent, mais les fruits de mer restent une partie importante de l’alimentation quotidienne et sont utilisés dans la préparation des plats de fête. Le poisson et les fruits de mer transformés ne représentaient que 8 % du volume total des ventes en 2017; les produits de longue conservation constituaient la majeure partie de cette catégorie (74 %).

Comme dans les autres pays méditerranéens, les Espagnols consomment une offre très diversifiée de poisson et de fruits de mer et ont tendance à préférer les produits frais aux produits transformés. Les poissons et les fruits de mer frais restent les plus gros vendeurs en Espagne, représentant 64,3 % du volume total des ventes, mais les produits surgelés, la plus petite catégorie des poissons et fruits de mer transformés, ont eu le meilleur rendement en termes de valeur. Selon le Service des délégués commerciaux en Espagne, l’une des bonnes raisons expliquant l’excellent rendement des produits surgelés est un règlement espagnol (REAL DECRETO 1420/06, de 1 de diciembre) qui stipule que tout poisson servi cru ou presque cru (fumé, mariné, etc.) doit être congelé pour au moins 24 heures avant d’être servi. La commodité et la facilité de préparation offertes par ces produits surgelés peuvent également aider à expliquer cette tendance. En termes de volume, le poisson et les fruits de mer de longue conservation (conservés dans de l’huile, du sel ou de la saumure ou marinés et vendus dans des boîtes de conserve ou des pots) dans l’industrie transformée est la seule catégorie ayant affiché un taux de croissance annuel composé positif pendant la période considérée.

Valeur passée des ventes au détail pour le poisson et les fruits de mer en Espagne
en millions $ US et croissance pendant la période considérée (en %)
Prix courants – Taux de change fixe de 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
2013-2017
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 8 546,5 8 259,3 8 051,1 7 913,9 7 723,5 −2,5 %
Crustacés 1 671,5 1 586,6 1 531,9 1 508,9 1 467,0 −3,2 %
Poissons 4 964,0 4 816,5 4 730,9 4 685,9 4 583,4 −2,0 %
Mollusques et céphalopodes 1 911,0 1 856,2 1 788,3 1 719,1 1 673,0 −3,3 %
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 2 405,2 2 362,7 2 337,9 2 342,5 2 360,5 −0,5 %
Produits de longue conservation 1 922,3 1 882,0 1 857,9 1 866,2 1 884,9 −0,5 %
Produits réfrigérés 293,2 290,0 287,5 284,6 283,5 −0,8 %
Produits surgelés 189,6 190,8 192,5 191,6 192,1 0,3 %

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévision de la valeur des ventes au détail pour le poisson et les fruits de mer en Espagne
en millions $ US et croissance pendant la période considérée (en %)
Prix courants – Taux de change fixe de 2017
Catégorie 2018P 2019P 2020P 2021P 2022P TCAC*
2018-2022
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 7 556,9 7 393,9 7 302,4 7 221,8 7 161,7 −1,3 %
Crustacés 1 404,4 1 332,9 1 287,3 1 245,7 1 209,8 −3,7 %
Poissons 4 518,5 4 456,2 4 435,1 4 418,1 4 412,0 −0,6 %
Mollusques et céphalopodes 1 634,0 1 604,8 1 580,1 1 558,0 1 540,0 −1,5 %
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 2 406,6 2 457,4 2 511,1 2 566,8 2 622,3 2,2 %
Produits de longue conservation 1 926,4 1 969,6 2 014,9 2 061,6 2 107,8 2,3 %
Produits réfrigérés 286,2 289,5 293,5 298,0 302,9 1,4 %
Produits surgelés 194,0 198,3 202,7 207,2 211,6 2,2 %

Source : Euromonitor International, 2018

P : Prévues

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Volume total des ventes passées de poisson et de fruits de mer en Espagne – en milliers de tonnes et croissance pendant la période considérée (en %)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 
2013-2017
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 1 261,9 1 215,7 1 195,9 1 171,7 1 137,1 −2,6 %
Crustacés 175,7 169,2 166,7 164,7 159,6 −2,4 %
Poissons 802,9 770,0 760,0 751,4 731,2 −2,3 %
Mollusques et céphalopodes 283,4 276,5 269,2 255,6 246,4 −3,4 %
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 392,5 395,1 392,2 395,3 399,6 0,4 %
Produits de longue conservation 310,6 315,8 315,0 318,9 324,2 1,1 %
Produits réfrigérés 32,4 30,3 29,3 28,9 28,7 −3,0 %
Produits surgelés 49,5 49,0 47,9 47,4 46,7 −1,4 %

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévision du volume total des ventes de poisson et de fruits de mer en Espagne – en milliers de tonnes et croissance pendant la période considérée (en %)
Catégorie 2018P 2019P 2020P 2021P 2022P TCAC*
  2018-2022
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 1 111,5 1 089,2 1 074,7 1 062,3 1 053,6 −1,3 %
Crustacés 153,7 147,5 143,5 140,0 137,3 −2,8 %
Poissons 717,7 706,3 699,9 694,6 691,3 −0,9 %
Mollusques et céphalopodes 240,0 235,4 231,3 227,7 225,0 −1,6 %
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 403,9 408,5 413,0 417,2 421,3 1,1 %
Produits de longue conservation 329,4 334,4 339,2 343,5 347,6 1,4 %
Produits réfrigérés 28,5 28,4 28,3 28,3 28,3 −0,2 %
Produits surgelés 46,0 45,7 45,5 45,4 45,4 −0,3 %

Source : Euromonitor International, 2018

P : Prévues

*TCAC : taux de croissance annuel composé    

Le poisson et les fruits de mer biologiques en Espagne en 2017 ne représentaient que 0,3 % du marché total du poisson et des fruits de mer. Puisque la majorité de la consommation provient des poissons sauvages, il n’y a pas beaucoup de place pour l’offre d’une alternative biologique. Le volume de poisson biologique vendu sur le marché de détail a augmenté à un taux de croissance annuel composé de 2,4 % entre 2013 et 2017. Ce taux est faible si on le compare au taux de croissance du poisson et des fruits de mer biologiques dans d’autres pays de l’UE comme la France (23 %), l’Allemagne (13 %) ou le Royaume-Uni (10 %). En effet, même si des lignes de produits durables ou respectueux de l’environnement sont lentement créées par les producteurs espagnols, elles sont généralement destinées à être exportées vers d’autres marchés (Royaume-Uni, Allemagne et Danemark) qui ont une demande plus élevée pour des produits ayant ces caractéristiques (EUMOFA, 2017).

Le marché du poisson et des fruits de mer biologiques* en Espagne
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC** 
2013-2017
Volume des ventes au détail de poisson et de fruits de mer biologiques en milliers de tonnes 2,0 2,0 2,0 2,2 2,2 2,4 %
Volume des ventes au détail de poisson et de fruits de mer biologiques en pourcentage du volume total 0,2 % 0,2 % 0,2 % 0,2 % 0,3 % Sans objet

Source : Euromonitor International, 2018

**TCAC : taux de croissance annuel composé

*Remarque : les données pour le poisson et les fruits de mer biologiques ne sont pas disponibles pour le Portugal.

Ventes au détail au Portugal

La consommation des produits de la mer par les Portugais se caractérise également par une grande diversité d’espèces et de modes de préparation. Le Portugal a récemment connu une légère croissance économique et le taux de chômage devrait diminuer au cours des prochaines années. Ces facteurs économiques ont un effet positif sur la confiance des consommateurs, qui retrouve peu à peu sa stabilitéNote de bas de page 4.

Les sardines, la morue (près de 40 % de la demande nationale de produits de la mer), le poulpe, la perche, le thon, l’espadon, le chinchard, les crevettes et la dorade sont populaires chez les Portugais (EUMOFA, 2017). Il y a eu une diminution marquée des ventes en volume dans la catégorie dominante du poisson et des fruits de mer frais puisque les consommateurs achètent de plus en plus de poisson et de fruits de mer transformés. En fait, la catégorie des aliments transformés connaît une forte croissance et devrait connaître une croissance plus élevée que l’Espagne jusqu’en 2022.

En général, le format réfrigéré est préféré aux formats surgelé, salé, séché, en conserve ou fumé et le poisson entier a une plus grande valeur que les darnes et les filets de poisson. La consommation de produits surgelés et de repas prêts-à-cuire a augmenté, non seulement à cause de la crise économique (le poisson frais ou réfrigéré est habituellement plus cher), mais aussi parce que les modes de vie ont changé. Le marché portugais est très sensible aux prix et les négociations avec les partenaires sont difficiles (EUMOFA, 2017).

Valeur passée des ventes au détail pour le poisson et les fruits de mer au Portugal
en millions $ US et croissance pendant la période considérée (en %)
Prix courants – Taux de change fixe de 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
2013-2017
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 272,9 281,3 288,0 295,6 301,3 2,5 %
Produits de longue conservation 174,2 182,6 188,2 193,9 198,6 3,3 %
Produits réfrigérés 58,4 57,8 57,4 58,3 58,9 0,2 %
Produits surgelés 40,2 40,8 42,3 43,4 43,8 2,2 %

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : les données sur la valeur des ventes de poisson et de fruits de mer frais ne sont pas disponibles pour le Portugal.

Prévision de la valeur des ventes au détail pour le poisson et les fruits de mer au Portugal
en millions $ US et croissance pendant la période considérée (en %)
Prix courants – Taux de change fixe de 2017
Catégorie 2018P 2019P 2020P 2021P 2022P TCAC* 
2018-2022
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 310,2 320,5 332,2 345,3 359,0 3,7 %
Produits de longue conservation 205,3 212,7 221,1 230,2 239,7 3,9 %
Produits réfrigérés 60,3 62,0 64,2 66,7 69,4 3,6 %
Produits surgelés 44,6 45,7 47,0 48,4 50,0 2,9 %

Source: Euromonitor International, 2018

P : Prévision

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : les données sur la valeur des ventes de poisson et de fruits de mer frais ne sont pas disponibles pour le Portugal.

Volume total des ventes passées de poisson et de fruits de mer au Portugal – en milliers de tonnes et croissance pendant la période considérée (en %)
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC*
  2013-2017
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 504,1 490,7 481,4 471,9 456,3 −2,5 %
Crustacés 17,8 17,1 16,8 16,2 15,6 −3,2 %
Poissons 415,9 405,1 398,2 391,1 378,7 −2,3 %
Mollusques et céphalopodes 70,4 68,5 66,4 64,6 61,9 −3,2 %
Total pour le poisson et les fruits de mer transformés 36,1 35,7 37,5 38,6 39,5 2,3 %
Produits de longue conservation 26,3 26,0 27,7 28,5 29,2 2,6 %
Produits réfrigérés 5,5 5,4 5,5 5,6 5,7 0,9 %
Produits surgelés 4,3 4,3 4,4 4,5 4,5 1,1 %

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Prévision du volume total des ventes de poisson et de fruits de mer au Portugal –
en milliers de tonnes et croissance pendant la période considérée (en %)
Catégorie 2018P 2019P 2020P 2021P 2022P TCAC*
2018-2022
Total pour le poisson et les fruits de mer frais 445,4 436,4 430,5 425,4 421,7 −1,4 %
Crustacés 15,0 14,3 13,9 13,5 13,2 −3,1 %
Poissons 370,3 363,3 359,0 355,3 352,7 −1,2 %
Mollusques et céphalopodes 60,1 58,8 57,6 56,6 55,7 −1,9 %
Total produits transformés 40,2 40,9 41,6 42,3 43,1 1,8 %
Produits de longue conservation 29,8 30,4 30,9 31,5 32,0 1,8 %
Produits réfrigérés 5,8 5,9 6,0 6,2 6,3 2,1 %
Produits surgelés 4,6 4,6 4,7 4,7 4,8 1,1 %

Source : Euromonitor International, 2018

P : Prévision

*TCAC : taux de croissance annuel composé    

Concentration du marché selon les entreprises

Le marché espagnol du poisson et des fruits de mer transformés est dominé par des marques privées qui avaient 45,3 % des parts en 2017. Calvo Group avec sa marque Calvo (8,0 % des parts de marché) se positionne comme un acteur majeur sur le marché du poisson et des fruits de mer transformés en Espagne, mais fait face à la concurrence du Bolton Group depuis 2015 (avec sa marque Isabel qui détient 7,7 % des parts de marché). Au Portugal, le secteur est aussi dominé par des marques privées (40,1 % des parts en 2017). Cofaco – Comercial e Fabril de Conservas SA est l’acteur principal avec ses deux grandes marques, Bom Petisco et Tenório, qui ensemble représentent 13,4 % du marché.

Concentration du marché du poisson et des fruits de mer transformés en Espagne, par entreprise
Proportions en pourcentage calculées selon la valeur des ventes au détail
Entreprises 2013 2014 2015 2016 2017 Changement du PP*
2013-2017
Grupo Calvo SA 8,1 8,0 8,0 8,0 8,0 −0,1
The Bolton Group - - 7,6 7,6 7,7 +7,7
Hijos de Carlos Albo SA 4,8 4,9 4,9 5,0 5,0 +0,2
JEALSA Rianxeira SA 1,8 2,1 2,4 2,5 2,6 +0,8
Ubago Group Mare SL 2,5 2,5 2,6 2,6 2,6 +0,1
Pescanova SA, Grupo 2,1 2,3 2,3 2,4 2,4 +0,3
Frigorificos del Noroeste SA (FRINSA) 1,4 1,6 1,8 2,1 2,3 +0,9
Escuris SA 1,6 1,7 1,8 2,0 2,1 +0,5
Angulas Aguinaga SA 1,3 1,4 1,4 1,5 1,6 +0,3
Caladero SL 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 +0,0
Marques maison 51,7 49,8 48,7 46,7 45,3 −6,4
Autres 24,0 25,2 17,9 18,9 19,8 +3,0

Source: Euromonitor International, 2018

*PP : point de pourcentage

Concentration du marché du poisson et des fruits de mer transformés au Portugal, par entreprise
Proportions en pourcentage calculées selon la valeur des ventes au détail
Entreprises 2013 2014 2015 2016 2017 Changement
du PP*
2013-2017
Cofaco - Comercial e Fabril de Conservas SA 11,2 11,4 12,9 13,1 13,4 +2,2
Ramirez & Co Filhos SA 7,0 7,0 7,9 8,0 8,2 +1,2
Coresa Conserveiros Reunidos SA 3,7 3,8 4,3 4,5 4,6 +0,9
Vensy España SA 4,7 4,5 4,4 4,3 4,3 −0,4
Fábricas Vasco da Gama - Indústria Transformadora 3,4 3,3 3,7 3,7 3,8 +0,4
Pescanova SA, Grupo 3,7 3,6 3,7 3,8 3,8 +0,1
Nomad Foods Ltd - - 3,3 3,4 3,4 +3,4
Seirokbat SL 3,8 3,6 3,5 3,5 3,4 −0,4
Angulas Aguinaga SA 2,6 2,5 2,5 2,5 2,4 −0,2
Conserveira do Sul Lda 1,3 1,4 1,5 1,4 1,4 +0,1
Marques maison 46,7 45,5 41,6 41,1 40,1 −6,6
Autres 12,0 13,2 10,7 10,8 11,4 +2,7

Source : Euromonitor International, 2018

*PP : point de pourcentage

En ce qui concerne le poisson et les fruits de mer frais, plus de 82 % des produits frais sont vendus non emballés en Espagne. Des distributrices avec un climat contrôlé augmentent davantage l’accès aux consommateurs après les heures d’ouverture. Ces machines sont exploitées par des poissonniers dans les zones résidentielles d’Espagne. Pour ce qui est de la distribution, le canal institutionnel a connu la croissance la plus rapide ces dernières années.

Distribution (% breakdown) of fresh fish and seafood in Spain
Based on historic total volume sales
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* 
2013-2017
Vente au détail 79,0 78,2 77,7 76,7 75,4 −1,2 %
Service d’alimentation 18,5 19,1 19,6 19,9 20,1 2,1 %
Institutionnel 2,5 2,7 2,7 3,4 4,5 15,8 %
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source: Euromonitor International, 2018

*TCAC : taux de croissance annuel composé

Remarque : ces données ne sont pas disponibles pour le Portugal

Analyse du lancement de nouveaux produits

Selon Mintel (2018), au total, 612 nouveaux produits contenant du poisson ou des fruits de mer ont été lancés sur les marchés espagnols et portugais entre janvier 2017 et février 2018Note de bas de page 5. Parmi ceux-ci, environ la moitié (305) étaient des produits de poisson transformés. Les autres grandes catégories de produits à base de poisson étaient les repas et plats principaux (108), les aliments pour animaux de compagnie (106), les collations (28) et les tartinades salées (28). Ces cinq catégories représentent ensemble 88 % des nouveaux produits lancés en 2017.

Les vingt ingrédients principaux pour ces cinq catégories sont présentés dans le tableau suivant.

Types les plus populaires de poisson et de fruits de mer contenus dans les produits lancés en Espagne et au Portugal entre janvier 2017 et février 2018, par catégorie

Pourcentage de l’échantillon total pour la catégorie
Type de poisson ou de fruits de mer Produits de poisson transformés Repas et plats principaux Aliments pour animaux de compagnie Tartinades salée Collations
Poisson et produits de la mer* 6,7 % 27,8 % 38,7 % 28,6 % 17,9 %
Crevette (gambas) 8,5 % 30,6 % 1,9 % 3,6 % 10,7 %
Thon 6,7 % 24,1 % 8,5 % 14,3 % 7,1 %
Mollusques et crustacés 8,5 % 12,0 % 3,8 % 14,3 % 10,7 %
Saumon 3,7 % 5,6 % 17,9 % 7,1 % 14,3 %
Graisse de poisson 0,0 % 0,0 % 34,9 % 0,0 % 0,0 %
Morue 6,3% 9,3 % 1,9 % 10,7 % 25,0 %
Calmar 5,9 % 19,4 % 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Merluche 2,6 % 5,6 % 0,0 % 17,9 % 7,1 %
Crevette 1,9 % 9,3 % 1,9 % 0,0 % 25,0 %
Surimi 3,7 % 9,3 % 0,0 % 17,9 % 7,1 %
Sardine 9,6 % 0,0 % 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Moule 4,1 % 8,3 % 0,0 % 0,0 % 7,1 %
Crabe 1,9 % 8,3 % 0,0 % 10,7 % 10,7 %
Saumon de l'Atlantique 5,2 % 2,8 % 2,8 % 0,0 % 3,6 %
Anchois 1,1 % 0,9 % 0,0 % 21,4 % 3,6 %
Baudroie 0,7 % 11,1 % 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Poulpe 4,1 % 3,7 % 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Encre de calmar 0,7 % 3,7 % 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Bouillon de poisson 0,4 % 7,4 % 3,8 % 0,0 % 3,6 %
Nombre total de lancements par catégorie 270 108 106 28 28

Source: Mintel, 2018

* Le type « poisson et produits de la mer » comprend le poisson, les mollusques et crustacés (crevettes, huîtres, moules, palourdes, crabe), les calmars, les poulpes et le homard, qu’ils soient frais, surgelés, séchés, en conserve ou fumés. Il comprend également les produits panés qui ne se présentent pas comme des hors-d’œuvre et les mélanges de fruits de mer et de légumes

Pourcentage des produits contenant du poisson et des fruits de mer lancés en Espagne et au Portugal entre janvier 2017 et février 2018, par type de lancement
La description de cette image suit.
Description de l’image ci-dessus
Nouvelle variété/ élargissement
de la gamme
Nouveau produit Nouvel emballage Produit lancé de nouveau Nouvelle formulation
Portugal 33,33 % 60,00 % 3,33 % 3,33 % 0,00 %
Espagne 54,47 % 24,74 % 14,26 % 5,50 % 1,03 %

Source: Mintel, 2018

Autres caractéristiques importantes des produits contenant du poisson et des fruits de mer lancés en Espagne et au Portugal entre janvier 2017 et février 2018, par catégorie

Nombre de lancements de produits, par catégorie - Allégations principales
Caractéristiques Produits de poisson transformés Repas et plats principaux Aliments pour animaux de compagnie Tartinades salées Collations
Teneur faible, nulle ou réduite en allergènes 55 24 16 1 6
Sans gluten 54 21 1 1 6
Allant au micro-ondes 25 46 0 5 0
Sans additifs ni agents de conservation 15 11 37 2 2
Qualité supérieure 33 13 16 4 6
Emballage éthique ou écologique 24 9 20 3 1
Emballage pratique 44 2 20 1 1
Facilité d’utilisation 25 24 0 6 1
Produit pour animal d’âge adulte 0 0 58 0 0
Médias sociaux 13 10 18 3 1
Nombre de lancements de produits, par catégorie - Principaux types d'emballage
Caractéristiques Produits de poisson transformés Repas et plats principaux Aliments pour animaux de compagnie Tartinades salées Collations
Boîte de conserve 112 10 13 3 0
Plateau 50 55 14 6 6
Emballage souple 53 17 30 0 13
Sachet souple à fond plat 2 0 42 0 0
Pot 6 0 0 17 1
Boîte 8 10 0 0 5
Godet 9 13 0 2 3
Emballage moulant 25 1 3 0 0
Sachet souple 5 0 3 0 0
Nombre de lancements de produits, par catégorie - Type de stockage
Caractéristiques Produits de poisson transformés Repas et plats principaux Aliments pour animaux de compagnie Tartinades salées Collations
De longue conservation 113 38 106 19 4
Surgelé 99 23 0 0 16
Réfrigéré 58 47 0 9 8
Nombre de lancements de produits, par catégorie - Principaux magasins
Caractéristiques Produits de poisson transformés Repas et plats principaux Aliments pour animaux de compagnie Tartinades salées Collations
Supermarché 105 46 32 9 11
Grande surface/hypermarché 103 37 15 11 8
Grand magasin 46 19 50 5 4
Par Internet et par la poste 12 6 9 2 4
Détaillant spécialisé 2 0 0 1 0

Source: Mintel, 2018

 

Exemples de nouveaux produits

Palourdes à la sauce marinara et à l’huile d’olive

Pescatrade Almejas con Salsa Marinera y Aceite de Oliva (palourdes à la sauce marinara et à l’huile d’olive) est décrit comme la façon la plus rapide et la plus simple de manger des produits de la mer. Ce produit sans gluten peut aller au four à micro-ondes. Il est fait d’ingrédients naturels et peut être chauffé et prêt à manger en trois minutes et demie. Il se vend dans un emballage de 250 g qui contient des instructions de préparation.

Entreprise Gemas del Mar
Marque Pescatrade
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Espagne
Date de lancement Février 2018
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en $ US 4,89
Riz et bébé poulpe

El Corte Inglés Club del Gourmet Arroz con Pulpitos (riz et bébé poulpe) est maintenant disponible. Ce produit a été cuit à feu doux et a été préparé avec du riz de Delta del Ebro. Il se vend dans un emballage de 890 g contenant 190 g de riz et 700 g de terrine. L’emballage contient de deux à trois portions et comprend des instructions de préparation.

Entreprise El Corte Inglés
Marque El Corte Inglés Club del Gourmet
Catégorie Repas et plats principaux
Pays Espagne
Date de lancement Février 2018
Type de lancement Nouveau produit
Prix en $ US 13,53
Morue panée croustillante

Maremundi Pescada Panada Crocanti (morue panée croustillante) est maintenant disponible. Ce produit comporte des images et des formes tirées des films de Star Wars. Il a été enrichi en vitamines et en minéraux et cuit de quatorze à quinze minutes dans un four ou de cinq à sept minutes dans une poêle. Il est vendu en format de 300 g, contient six unités et porte le logo MSC.

No d’enregistrement 5434201
Entreprise Fandicosta
Marque Maremundi
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Portugal
Date de lancement Février 2018
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en $ US 4,96
Tartinade de crabe

Hacendado Untapán de Cangrejo (tartinade de crabe) serait prête à être utilisée pour des sandwichs grillés et des canapés. Ce produit sans gluten se vend dans un emballage de 150 g.

Entreprise Mercadona
Marque Hacendado
Catégorie Tartinades salées
Pays Espagne
Date de lancement Janvier 2018
Type de lancement Nouvel emballage
Prix en $ US 1,83
Tartare de thon

Selectium Chef Tartar de Atún (tartare de thon) est maintenant disponible. Ce produit sans gluten a été fait avec de l’huile d’olive extra-vierge et peut être décongelé et mangé. Il se vend dans un emballage contenant deux unités de 90 g qui comprend les logos de Facebook, de Twitter et de YouTube ainsi que des suggestions de recettes.

Entreprise Selectium Chef
Marque Selectium Chef
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Espagne
Date de lancement Février 2018
Type de lancement Nouveau produit
Prix en $ US 7,44
Poivrons « del piquillo » farcis au crabe araignée

Deluxe Pimientos Piquillo Rellenos de Txanguro (poivrons « del piquillo » farcis au crabe araignée) sont nouveaux dans la gamme. Ce produit se vend dans un emballage de 260 g.

Entreprise Lidl
Marque Deluxe
Catégorie Collations
Pays Espagne
État de l’importation Non importé
Date de lancement Janvier 2018
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en $ US 3,55
Couteaux à l’ail et spaghetti de mer

Porto-Muiños Navaja al Ajillo con Espagueti de Mar (couteaux à l’ail et spaghetti de mer) sont nouveaux dans la gamme. Ces couteaux biologiques ont été capturés à la main et sélectionnés et se vendent dans un emballage de 90 g qui contient entre six et huit unités et qui comprend le logo de Galician Organic Agriculture.

Entreprise Porto Muiños
Marque Porto Muiños
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Espagne
État de l’importation Non importé
Date de lancement Décembre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en $ US 7,03
Ventre de thon à nageoires jaunes à l’huile d’olive

Echebastar Ventresca de Atún Claro en Aceite de Oliva (ventre de thon à nageoires jaunes à l’huile d’olive) est maintenant disponible. On dit que le produit est fait à la main et qu’il est 100 % sain. Le produit a été surgelé à −60 °C. Il se vend dans un emballage de 115 g et a un poids égoutté de 75 g et il aborde le logo « sans risque pour les dauphins ».

Entreprise Echebastar Fleet
Marque Echebastar
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Espagne
Date de lancement Octobre 2017
Type de lancement Nouvelle variété/élargissement de la gamme
Prix en $ US 5,60
Filet de thon dans un rêve unique d’herbes

Tastin Filete de Atum à Algarvia is now available. This product is a source of Omega-3 fatty acids and is said to be manually handled. It retails in a 120g pack bearing the Dolphin Safe logo and a QR code.

Entreprise IMCB
Marque Tastin
Catégorie Produits transformés à base de poisson, de viande et d’œufs
Pays Portugal
État de l’importation Non importé
Date de lancement Février 2017
Type de lancement Nouveau produit
Prix en $ US 2,12
Aliments complets pour animaux de compagnie avec saumon et riz pour petits chiens

Dia AS Selection Alimento Completo para Perros de Raza Pequeña con Fresh Salmon y Arroz (aliments complets pour animaux de compagnie avec saumon et riz pour petits chiens) est maintenant disponible. Le produit fabriqué par des vétérinaires contient du saumon frais, un ingrédient savoureux pour les chiens qui ont des goûts raffinés et qui contient de grandes quantités d’oméga 3. Cette nourriture pour les animaux de compagnie est également riche en vitamines E et en sélénium qui sont des antioxydants cellulaires qui soutiennent le système immunitaire. Elle contient beaucoup de riz, une céréale à haute tolérance qui favorise une digestion facile et elle favorise la digestion intestinale grâce à de la levure de bière qui aide à réguler l’équilibre de la flore intestinale et qui est riche en énergie et en graisses. Ces croquettes croustillantes contiennent de la vitamine D, du calcium et du phosphore qui aident à avoir des dents et des os solides et contiennent de l’huile de saumon qui fournit des acides gras oméga-3 et oméga-6 pour un pelage lisse et brillant. L’huile de saumon est aussi une source d’ADH, qui favorise le développement du système nerveux et qui est bon pour la vue. Il se vend en emballage de 800 g.

Entreprise Dia
Marque Dia AS Selection
Catégorie Aliments pour animaux de compagnie
Pays Espagne
Date de lancement Sepembre 2017
Type de lancement Nouveau produit
Prix en $ US 17.47

Conclusion

L’Espagne et le Portugal sont parmi les plus gros consommateurs de poisson et de fruits de mer au monde et importent une part importante de ce qu’ils consomment. Les importations en provenance du Canada ont augmenté considérablement depuis 2014, à un taux de croissance annuel composé de 25 % pour l’Espagne et de 28 % pour le Portugal. Cependant, il y a toujours un potentiel de croissance, surtout avec l’élimination des droits de douane dans le cadre de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne.

Comme c’est le cas dans d’autres pays méditerranéens, les Espagnols et les Portugais consomment une offre très diversifiée de poisson et de fruits de mer et ont tendance à préférer les produits frais aux produits transformés. Néanmoins, les produits de poisson et de fruits de mer transformés gagnent en popularité en raison de nouveaux modes de vie et de nouvelles tendances comme la commodité. Par exemple, les produits surgelés ou sans arête sont faciles à préparer, ce qui est attrayant pour les segments plus jeunes de la population.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l’industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d’affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils liés à l’exportation.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ces marchés et d’autres marchés, veuillez consulter la collection complète des rapports d’analyse mondiale sur la page des renseignements sur les marchés internationaux, organisés par région.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Seafood Expo Global 2018 en Belgique, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle - Tendances dans le secteur du poisson et des fruits de mer en Espagne et au Portugal

Rapport de groupe de l’Analyse mondiale

Préparé par : Josique Lorenzo, analyste de marché

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada,
représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s’y rattachant.
À moins d’avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d’auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d’autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario)  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d’information primaires et secondaires. Même s’il n’a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n’assume aucune responsabilité à l’égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d’auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d’y indiquer les sources telles qu’elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d’autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :