Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Tendances dans le secteur des produits de la mer en Pologne

Note : Ce rapport contient des données prévisionnelles basées sur les chiffres historiques.

Sommaire

La Pologne était le seizième marché de produits de la mer en importance au monde, avec des importations évaluées à 2,6 milliards de dollars américains (G$ US) et 611,3 millions de kilogrammes (kg) en 2019. La Pologne a connu un taux de croissance annuel composé (TCAC) sur cinq ans de 8,7 %, les importations ayant affiché une croissance par rapport à 1,9 G$ US (611,3 millions de kg) en 2015.

L'industrie polonaise de la transformation du poisson est la quatrième en importance en Europe et elle approvisionne les marchés de l'UE en plusieurs produits transformés, notamment du poisson fumé (saumon et truite), du poisson en conserve (hareng, maquereau et sprat) et des produits du poisson prêts à manger (tels que le poisson mariné et en salade).

En 2019, le Canada était le trente-huitième plus important fournisseur de produits de la mer de la Pologne. Les principales importations de produits de la mer du Canada étaient la chair d'autres poissons congelée, non dénommés ailleurs (n.d.a.), d'une valeur de 683 200 $ US (0,7 million de kg), les salmonidés congelés, 369 400 $ US (0,2 million de kg) et le poisson congelé, 300 000 $ US (0,1 million de kg).

La demande de produits alimentaires de qualité est en pleine croissance et les consommateurs polonais demeurent sensibles au prix, ce qui donne un paysage de la vente au détail concurrentiel. Les consommateurs polonais restent fidèles aux ventes promotionnelles plutôt qu'à des marques commerciales particulières. En outre, les produits alimentaires sains, biologiques et locaux, de même que la cuisine internationale, surtout les mets italiens et asiatiques, sont des tendances de consommation qui gagnent en popularité.

Les ventes au détail polonaises (hors débits) pour la totalité des produits de la mer sont demeurées stables de 2014 à 2018 (TCAC de 3,9 %), car les ventes au détail étaient évaluées à 1,5 G$ US (296,4 millions de kg) en 2018 et elles devraient augmenter pour atteindre un TCAC de 3,7 % et se situer à 1,9 G$ US (318,8 millions de kg) d'ici 2023.

Les ventes de produits de la mer dans l'industrie polonaise des services alimentaires (hors débits) ont affiché un TCAC de 4,6 %, passant de 295,5 millions de dollars américains (M$ US) en 2015 à 353,3 M$ US en 2019. La croissance des ventes devrait se poursuivre, même si l'on s'attend à une diminution du taux de 2,6 %, parce que les ventes devraient atteindre 407,3 M$ US d'ici 2023.

Introduction

La Pologne est située en Europe centrale et borde la mer Baltique jusqu'à son littoral nord. Sa côte s'étend sur 775 km, ce qui comprend les lagons de Szczecin et Vistula, et représente 0,74 % de la côte totale de l'UE. Bien que le secteur des pêches ne constitue qu'une part mineure du produit intérieur brut (PIB) de la Pologne, il joue un rôle capital dans certaines régions et a une incidence sur la diversification des activités économiques dans les collectivités locales, tout particulièrement en milieu ruralNote de bas de page 1. De plus, le secteur de la pêche de la Pologne est divisé entre les prises de la mer Baltique et les zones de pêche en haute mer et de longue distance du sud-est et du nord-est de l'AtlantiqueNote de bas de page 2.

L'industrie polonaise de la transformation du poisson est la quatrième en importance en Europe et elle approvisionne les marchés de l'UE en plusieurs produits transformés, notamment du poisson fumé (saumon et truite), du poisson en conserve (hareng, maquereau, et sprat) et des produits du poisson prêts à manger (c.-à-d. poisson mariné et en salade). Les autres produits comprennent les filets de morue frais et congelés, les filets de poisson congelés prêts à manger (filets panés), les poissons-diadrome et d'eau douce (brochet ou perche) et les poissons entiers frais et congelés (truite, sprat). Il y a 263 usines de transformation qui sont admissibles à l'exportation vers l'UE. Plusieurs centaines d'autres petites entreprises, souvent des entreprises familiales, vendent des produits aux marchés régionaux. En 2017, l'industrie de la transformation du poisson employait environ 12 000 personnesNote de bas de page 2.

L'aquaculture en Pologne se compose de la culture en eau douce dans des bassins traditionnels en terre. La production suit un cycle de deux ou trois ansNote de bas de page 2. La carpe était la plus importante espèce aquicole en 2017 et on en pratique la culture dans des bassins traditionnels sur des fermes terrestres. La Pologne compte environ 70 000 hectares de bassins de carpes enregistrés, soit la plus grande superficie en EuropeNote de bas de page 2.

La truiticulture en Pologne a vu le jour à la fin des années 1990. En 2017, la production de truite arc-en-ciel représentait 16 500 tonnes métriques (tm), niveau qui stagne depuis quelques années. La truite est élevée de manière intensive dans des installations de production modernes. Ces élevages de truite sont situés sur la côte de la mer Baltique et dans le piémont des Carpates, dans le sud de la Pologne. Le poisson est récolté quand il a atteint un poids d'environ 200 à 450 gNote de bas de page 2.

Aperçu du commerce

En 2019, la Pologne était le seizième marché de poisson et de produits de la mer en importance au monde, avec des importations évaluées à 2,6 G$ US (611,3 millions de kg). La Pologne a connu un TCAC sur cinq ans de 8,7 %, les importations ayant affiché une croissance par rapport à 1,9 G$ US (540,8 millions de kg) en 2015.

Le Canada était de quinzième plus important marché de poisson et de fruits de mer, représentant 2,1 % de la part totale du marché mondial (soit 3,3 G$ US et 545,8 millions de kg) en 2019.

Dix principaux marchés mondiaux de poisson et fruits de mer, données historiques (en millions de dollars américains)
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019 Part du marché (en %) en 2019
Total mondial 129 701,3 137 176,0 149 571,6 158 438,4 155 811,6 4,7 100,0
États-Unis 20 054,9 20 776,1 22 965,0 23 992,4 23 522,0 4,1 15,1
Chine 8 773,4 9 122,3 11 110,5 14 745,2 18 413,6 20,4 11,8
Japon 13 799,2 14 282,8 15 427,4 15 771,9 15 562,7 3,1 10,0
Espagne 6 503,0 7 178,5 8 065,3 8 655,7 8 104,6 5,7 5,2
France 5 942,8 6,356,7 6 905,1 7 146,8 6 789,8 3,4 4,4
Italie 5 575,5 6 198,4 6 621,6 7 113,8 6 619,5 4,4 4,3
Allemagne 5 278,2 5 752,3 5 905,6 6 172,2 5 905,9 2,9 3,8
Corée 4 451,5 4 728,2 5 210,7 6 060,3 5 717,9 6,5 3,7
Suède 4 414,4 5 187,3 4 952,3 5 630,1 5 264,9 4,5 3,4
Royaume-Uni 4 326,2 4 420,0 4 362,0 4 540,9 4 718,7 2,2 3,0
Canada (15) 2 755,7 2 881,6 3 019,4 3 085,1 3 256,6 4,3 2,1
Pologne (16) 1 866,0 2 220,9 2 352,9 2 577,9 2 604,3 8,7 1,7

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dix principaux marchés mondiaux de poisson et fruits de mer, volume mesuré en millions de kilogrammes, données historiques
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019 Part du marché (en %) en 2019
Total mondial 35 835,2 37 241,9 38 146,9 308 580,9 37 811,1 1,4 100,0
Chine 4 077,8 4 025,4 4 889,7 5 214,9 6 256,8 11,3 16,5
États-Unis 2 658,1 2 739,1 2 820,1 2 901,6 2 825,4 1,5 7,5
Japon 2 487,4 2 379,0 2 476,6 2 380,7 2 464,4 −0,2 6,5
Thaïlande 1 621,5 1 861,6 1 902,2 2 126,5 2 047,6 6,0 5,4
Espagne 1 673,1 1 722,3 1 771,9 1 772,9 1 815,4 2,1 4,8
Corée 1 410,3 1 447,5 1 481,4 1 558,4 1 531,4 2,1 4,1
Danemark 1 389,9 1 506,8 1 378,4 1 432,1 1 366,5 −0,4 3,6
France 1 149,9 1 168,9 1 200,0 1 211,9 1 222,0 1,5 3,2
Allemagne 1 229,0 1 270,2 1 185,8 1 203,8 1 160,8 −1,4 3,1
Italie 1 081,9 1 110,2 1 103,8 1 133,7 1 123,1 0,9 3,0
Pologne (15) 540,8 576,0 584,1 606,7 611,3 3,1 1,6
Canada (20) 511,3 538,1 536,4 523,6 545,8 1,6 1,4

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

La Pologne avait un réseau diversifié d'approvisionnement en poisson et fruits de mer. En 2019, les trois principaux fournisseurs de poisson et fruits de mer en Pologne étaient la Suède (786,0 M$ US, 131,4 millions de kg), la Norvège (436,0 M$ US, 97,9 millions de kg) et le Danemark (244,7 M$ US, 70,1 millions de kg). Le Canada était le trente-huitième, ce qui représentait 1,6 M$ US et 1,1 million de kg en 2019.

Dix principaux fournisseurs mondiaux de poisson et fruits de mer de la Pologne, données historiques (en millions de dollars américains)
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019 Part du marché (en %) en 2019
Total mondial 1 866,0 2 220,9 2 352,9 2 577,9 2 604,3 8,7 100,0
Suède 703,9 873,2 646,3 1020,3 786,0 2,8 30,2
Norvège 156,8 224,0 449,3 281,6 436,0 29,1 16,7
Danemark 168,3 196,6 200,6 199,5 244,7 9,8 9,4
Allemagne 194,1 205,3 240,0 208,4 199,2 0,7 7,6
Pays-Bas 65,9 61,5 122,3 135,0 121,5 16,5 4,7
Chine 106,2 105,0 99,9 92,9 114,7 1,9 4,4
Russie 48,2 60,8 63,5 80,3 89,1 16,6 3,4
Islande 39,7 47,0 52,5 66,1 83,6 20,5 3,2
Royaume-Uni 40,3 61,1 52,7 59,7 67,4 13,7 2,6
États-Unis 30,2 43,6 35,1 58,1 61,4 19,4 2,4
Canada (38) 8,5 6,2 4,9 2,4 1,6 −34,1 0,21

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Dix principaux fournisseurs mondiaux de poisson et fruits de mer de la Pologne, volume mesuré en millions de kilogrammes, données historiques
Pays 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019 Part du marché (en %) en 2019
Total mondial 540,8 576,0 584,1 606,7 611,3 3,1 100,0
Suède 136,1 136,9 102,3 149,3 131,4 −0,9 21,5
Norvège 51,2 61,5 91,8 72,8 97,9 17,6 16,0
Danemark 67,6 66,1 69,1 64,0 70,1 0,9 11,5
Allemagne 56,3 51,2 51,0 49,0 46,4 −4,7 7,6
Pays-Bas 33,3 35,8 49,0 49,2 40,3 4,9 6,6
Chine 39,3 41,5 38,9 34,6 39,0 −0,2 6,4
Islande 21,1 22,0 27,2 31,8 30,8 10,0 5,0
Russie 13,7 18,4 19,1 21,0 21,9 12,3 3,6
États-Unis 10,9 14,7 13,2 16,6 15,1 8,6 2,5
Royaume-Uni 12,2 17,4 11,3 12,7 11,8 −0,8 1,9
Canada (29) 4,3 3,3 1,9 1,3 1,1 −28,7 0,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les importations totales de poisson et fruits de mer par la Pologne ont progressé d'un TCAC de 8,7 %, puisque les importations sont passées de 1,9 G$ US en 2015 à 2,6 G$ US en 2019. Les principaux poissons et fruits de mer importés par la Pologne étaient le saumon de l'Atlantique ou du Danube frais et réfrigéré, d'une valeur de 1,1 G$ US (169,2 millions de kg), suivi des filets de goberge de l'Alaska congelés, évalués à 124,9 M$ US (42,2 millions de kg), et de la morue congelée, évaluée à 107,2 M$ US (24,4 millions de kg) en 2019. La Pologne a surtout importé du poisson cru, que l'industrie de la transformation locale utilise ensuite pour l'ajout de valeur.

Dix principaux poissons et fruits de mer importés par la Pologne selon le produit, données historiques (en millions de dollars américains)
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 1 866,0 2 220,9 2 352,9 2 577,9 2 604,3 8,7
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 640,1 814,4 868,8 1 031,5 1 132,1 15,3
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 89,0 86,3 86,3 105,9 124,9 8,8
030363 Morue congelée 62,9 77,0 79,5 115,6 107,2 14,3
030354 Maquereau congelé 48,2 49,7 54,9 65,6 69,7 9,7
030489 Filets de poisson congelés, n.d.a.[1] 38,9 43,1 48,1 59,4 65,2 13,8
030471 Filets de morue congelés 49,9 50,4 50,8 63,0 64,7 6,7
030499 Chair de poisson congelée, n.d.a.[1] (sauf les filets) 56,5 72,5 50,9 64,5 60,3 1,7
030486 Filets de hareng congelés 47,9 73,2 57,5 53,1 54,2 3,1
030211 Truite, fraîche ou réfrigérée 40,9 52,8 52,0 49,7 54,1 7,3
030479 Filets de poisson congelés (sauf la morue, l'aiglefin, la goberge, la merluche et la goberge de l'Alaska) 46,3 53,6 53,5 55,6 53,3 3,6

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommés ailleurs

Dix principaux poissons et fruits de mer importés par la Pologne selon le produit, volume mesuré en millions de kilogrammes, données historiques
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 540,8 576,0 584,1 606,7 611,3 3,1
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 119,0 115,6 120,3 143,0 169,2 9,2
030475 Filets de goberge de l'Alaska congelés 36,8 36,8 38,3 42,9 42,2 3,5
030354 Maquereau congelé 38,0 38,2 39,4 41,3 40,1 1,3
030486 Filets de hareng congelés 25,0 33,0 30,9 35,0 35,3 9,0
030499 Chair de poisson congelée, n.d.a.[1] (sauf les filets) 30,5 35,5 27,3 28,2 29,0 −1,3
030363 Morue congelée 19,9 23,9 22,4 26,7 24,4 5,2
030489 Filets de poisson congelés, n.d.a.[1] 7,8 10,2 12,6 14,6 16,7 21,0
030479 Filets de poisson congelés (sauf la morue, l'aiglefin, la goberge, la merluche et Goberge de l'Alaska) 14,2 16,2 15,1 14,1 11,5 −5,1
030211 Truite, fraîche ou réfrigérée 10,0 10,5 8,6 9,5 11,5 3,6
030471 Filets de morue congelés 9,4 8,9 8,7 9,6 8,7 −1,9

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Cinq principaux fournisseurs mondiaux de poisson et de fruits de la mer de la Pologne et leurs trois principaux produits, données historiques (en millions de dollars américains)

Suède
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 703,9 873,2 646,3 1 020,3 786,0 2,8
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 507,5 632,2 404,9 709,8 577,8 3,3
030441 Filets de saumon du Pacifique frais ou réfrigéré 46,6 58,1 78,1 121,2 47,0 0,2
030213 Saumon du Pacifique, frais ou réfrigéré 62,4 66,9 51,4 49,1 42,4 −9,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Norvège
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 156,8 224,0 449,3 281,6 436,0 29,1
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 76,6 111,5 357,9 194,3 346,7 45,9
030486 Filets de hareng congelés 24,9 45,1 32,7 31,3 36,7 10,2
030499 Chair de poisson congelée, n.d.a.[1] (sauf les filets) 6,7 13,6 9,9 11,1 10,2 11,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Danemark
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 168,3 196,6 200,6 199,5 244,7 9,8
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 8,0 5,0 10,0 49,9 91,0 83,8
160412 Hareng, préparé ou en conserve, entier ou en morceaux 34,4 32,4 39,1 32,7 27,7 −5,3
030363 Morue congelée 6,3 2,9 3,9 13,6 17,7 29,2

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Allemagne
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 194,1 205,3 240,0 208,4 199,2 0,6
030311 Saumon sockeye (rouge), congelé 0,0 12,3 32,9 6,3 20,9 19,3 (2016-2019)
160419 Poisson, préparé ou en conserve, entier ou en morceaux 7,5 12,9 18,4 17,0 15,0 18,8
030471 Filets de morue congelés 14,2 12,2 15,8 18,1 13,3 −1,5

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Pays-Bas
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total 65,9 61,5 122,3 135,0 121,5 16,5
030354 Maquereau congelé 20,3 19,7 24,9 29,1 30,2 10,5
030214 Saumon de l'Atlantique ou du Danube, frais ou réfrigéré 0,0 0,6 6,1 7,9 14,7 190,4 (2016-2019)
030363 Morue congelée 1,0 1,3 9,3 23,1 11,4 83,5

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Rendement du Canada

Le Canada était le trente-huitième plus important fournisseur de poisson et de fruits de mer de la Pologne en 2019. La Pologne a importé pour 1,6 M$ US de poisson et fruits de mer du Canada cette même année, soit une baisse de −34,1 % des importations de poisson et fruits de mer par rapport aux 8,5 M$ US enregistrés en 2015. Le volume de poisson et fruits de mer importés du Canada a diminué de −28,7 %, soit de 4,3 millions de kg en 2015, pour s'établir à 1,1 million de kg en 2019. Les principales importations de poisson et fruits de mer du Canada étaient la chair de poisson congelée, n.d.a. (code SH : 030499), évaluée à 683 200 $ US (0,7 million de kg), les salmonidés congelés, à 369 400 $ US (0,2 million de kg) et le poisson congelé, n.d.a (code SH : 030389), à 300 $ US (0,1 million de kg) en 2019.

Trois principaux poissons et fruits de mer canadiens importés par la Pologne selon le produit, données historiques, valeur mesurée en M$ US
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total des importations 8,5 6,2 4,9 2,4 1,6 −34,1
030499 Chair de poisson congelée, n.d.a.[1] (sauf les filets) 4,4 4,5 1,4 1,0 0,7 −37,4
030319 Salmonidés congelés (sauf la truite et le saumon du Pacifique, de l'Atlantique et du Danube) 0,4 0,3 0,3 0,3 0,4 −4,0
030389 Poisson congelé, n.d.a.[1] 0,1 0,1 0,1 0,1 0,3 26,0

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Trois principaux poissons et fruits de mer canadiens importés par la Pologne selon le produit, données historiques, volume mesuré en millions de kg
Code SH Description 2015 2016 2017 2018 2019 TCAC* (%) 2015-2019
Total des importations 4,3 3,3 1,9 1,3 1,1 −28,7
030499 Chair de poisson congelée, n.d.a.[1] (sauf les filets) 3,4 2,7 0,8 0,9 0,7 −32,9
030319 Salmonidés congelés(sauf la truite et le saumon du Pacifique, de l'Atlantique et du Danube) 0,1 0,2 0,2 0,1 0,2 5,8
030389 Poisson congelé, n.d.a.[1] 0,1 0,0 0,0 0,0 0,1 29,4

Source : Global Trade Tracker, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

1 : non dénommé ailleurs

Taille du marché

Les dépenses totales par habitant en poisson et fruits de mer en Pologne ont légèrement augmenté (valeur estimée de 0,8 %) pour passer de 38,90 $ US en 2014 à 40,20 $ US en 2018. Pendant la période visée par les prévisions, les dépenses par habitant en poisson et fruits de mer devraient croître de 4,0 %, soit de 41,90 $ US en 2019 à 49,00 $ US d'ici 2023.

Les consommateurs polonais réguliers de poisson et fruits de mer, soit ceux qui mangent des produits de la pêche et de l'aquaculture au moins une fois par mois, font surtout partie des groupes de personnes âgées de 40 à 54 ans et de plus de 55 ans. Les jeunes (15 à 24 ans) sont moins portés à consommer du poisson en Pologne, tout comme dans l'UE. Dans cette catégorie, les consommateurs réguliers représentent 67 % de la consommation totale de poisson et fruits de mer en Pologne, soit le même pourcentage que celui observé à l'échelle de l'UENote de bas de page 3.

Les segments de catégories composés de poisson et fruits de mer frais en vente libre (14,7 $ US), de poisson et fruits de mer crus, réfrigérés, transformés et emballés (7,8 $ US) et de poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - entiers (6,5 $ US) représentaient les dépenses par habitant en poisson et fruits de mer les plus élevées en 2018 et devraient demeurer les plus importants segments selon les prévisions. Ces segments indiquent que les consommateurs polonais privilégient en général les poissons entiers emballés frais, réfrigérés ou crus, ainsi que les poissons et fruits de mer congelés et de longue conservation, si l'on s'en fie aux achats des consommateurs par habitant. Selon GlobalData, les dépenses par habitant en Pologne s'élevaient à 36,3 $ US en 2017, ce qui est plus élevé que le niveau mondial (35,7 $ US), mais inférieur au niveau régional (36,8 $ US).

Autrement dit, la consommation totale de poisson et fruits de mer par habitant mesurée en kilogrammes s'est légèrement accrue de 2,7 %, de 2014 à 2018(e), et devrait continuer de croître quelque peu selon les prévisions, soit de 1,6 %, ce qui signifie que le prix le kilo diminuera au cours des deux périodes. La consommation par habitant de poisson et de fruits de mer en Pologne devrait augmenter pour passer de 7,6 kg en 2017 à 8,6 kg d'ici 2022. Elle est plus élevée que la consommation à l'échelle mondiale et celle au niveau régional, respectivement de 5,4 kg et 6,4 kg, en 2017, selon GlobalData.

Dépenses par habitant réparties par segment ($ US) et consommation de poisson et fruits de mer par habitant (ventes au détail hors débits) en Pologne, données historiques et prévisions
Catégorie 2014 2018[e] TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total des dépenses par habitant en poisson et fruits de mer ($ US) 38,9 40,2 0,8 41,9 49,0 4,0
Poisson et fruits de mer de longue conservation 4,7 4,6 −0,4 4,8 5,5 3,4
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - transformés 8,0 7,8 −0,7 8,0 9,0 3,0
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - entiers 6,0 6,5 2,0 6,8 8,2 4,6
Poisson et fruits de mer séchés 2,3 2,3 0,5 2,4 2,8 3,9
Poisson et fruits de mer frais (en vente libre) 13,9 14,7 1,4 15,4 18,3 4,4
Poisson transformé congelé 1,6 1,7 1,8 1,8 2,1 4,5
Poisson et fruits de mer entiers congelés 2,4 2,5 1,4 2,7 3,1 4,2
Total de la consommation de produits de la mer par habitant (kg) 7,0 7,7 2,7 7,9 8,4 1,6

Source : GlobalData Market Data, 2020

e : estimation

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En vente libre : Poisson et fruits de mer frais, en morceaux ou en pièces entières, vendus par les poissonniers chez les détaillants.

Ventes au détail

Avec une population de plus de 38 millions d'habitants en 2019, de bons indicateurs économiques, tels que l'augmentation de la consommation privée et des investissements publics, une industrie touristique florissante, la croissance des exportations de produits manufacturés, la baisse du chômage, des ménages à deux revenus et des revenus accrus offrent des perspectives favorables pour le marché de l'alimentation et des ventes au détail de la Pologne.

La demande de produits alimentaires de qualité est en pleine croissance, et les consommateurs polonais demeurent sensibles au prix, ce qui donne un paysage concurrentiel à la vente au détail. Les consommateurs polonais sont fidèles aux ventes promotionnelles plutôt qu'à des marques commerciales particulières. En outre, des produits alimentaires sains, biologiques et locaux, de même que la cuisine internationale, surtout les mets italiens et asiatiques, sont des tendances de consommation qui gagnent en popularité. Les épiceries en ligne et les commerces d'alimentation en ligne, qui étaient des tendances moins marquées par le passé, gagnent lentement en popularité aujourd'hui. Les épiceries sont présentes en grand nombre, à la plupart des coins de rue, et offrent des heures d'ouverture pratiques (la majorité étant ouverte presque 24 heures sur 24, tous les jours, sauf le dimanche?)Note de bas de page 4.

Une multitude de facteurs liés à l'achat de produits de la pêche et de l'aquaculture influent sur les consommateurs polonais comparativement à ceux de l'UE. Par exemple, l'aspect d'un produit (fraîcheur, présentation, etc.) influence tout autant les consommateurs polonais que ceux de l'UE (59 %), tandis que le consommateur polonais (58 %) tient davantage compte du coût d'un produit que le consommateur de l'UE (52 %). Dans le même ordre d'idées, 33 % des consommateurs polonais et 41 % des consommateurs de l'UE prennent en considération l'origine d'un produit lors de l'achat, alors que la facilité ou le niveau de préparation qu'exige un produit est considéré être légèrement plus pertinent lorsque des consommateurs polonais (22 %) prennent une décision d'achat que des consommateurs de l'UE (23 %)Note de bas de page 4.

Les ventes au détail de la Pologne (hors débits) pour la totalité du poisson et des fruits de mer sont demeurées stables de 2014 à 2018 (TCAC de 3,9 %); elles étaient évaluées à 1,5 G$ US (296,4 millions de kg) en 2018 et devraient augmenter pour atteindre un TCAC de 3,7 % et se situer à 1,9 G$ US (318,8 millions de kg) d'ici 2023. Le prix du gros pour le poisson et les fruits de mer vendus au détail a augmenté de 2,9 % selon les données historiques et il devrait croître encore pour enregistrer un TCAC de 1,4 % d'ici 2024.

Ventes au détail (hors débits) du poisson et des fruits de mer réparties par segment en Pologne (en millions de dollars américains), taux de change fixe de 2018, données historiques et prévisions
Segment 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total poisson et fruits de mer 1 319,5 1 539,2 3,9 1 607,6 1 862,6 3,7
Poisson et fruits de mer de longue conservation 159,6 177,5 2,7 184,2 208,2 3,1
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - transformés 272,1 298,7 2,4 307,0 341,6 2,7
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - entiers 204,4 249,6 5,1 262,0 309,7 4,3
Poisson et fruits de mer séchés 76,9 88,7 3,6 92,8 107,3 3,7
Poisson et fruits de mer frais (en vente libre) 471,6 562,5 4,5 591,9 696,7 4,2
Poisson transformé congelé 53,7 65,0 4,9 68,1 80,1 4,1
Poisson et fruits de mer entiers congelés 81,3 97,2 4,6 101,6 119,0 4,0

Source : Global Data, Market Data-Segment Insights, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Ventes au détail (hors débits) de poisson et fruits de mer en Pologne, volume mesuré en millions de kilogrammes, données historiques et prévisions
Segment 2014 2018 TCAC* (%) 2014-2018 2019 2023 TCAC* (%) 2019-2023
Total du poisson et des fruits de mer 267,8 296,4 2,9 302,0 318,8 1,4
Poisson et fruits de mer de longue conservation 11,7 12,7 2,1 13,0 13,7 1,3
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - transformés 141,6 152,5 1,9 154,3 158,6 0,7
Poisson et fruits de mer crus, réfrigérés et emballés - entiers 21,7 25,3 3,9 26,0 28,5 2,3
Poisson et fruits de mer séchés 18,2 20,3 2,7 20,8 22,3 1,8
Poisson et fruits de mer frais (en vente libre) 27,1 30,9 3,4 31,9 34,8 2,2
Poisson transformé congelé 8,2 9,5 3,7 9,8 10,7 2,2
Poisson et fruits de mer entiers congelés 39,3 45,1 3,5 46,2 50,1 2,0

Source : Global Data, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Concurrence

Les étiquettes de marque dominaient le marché de détail du poisson et des fruits de mer en Pologne (97,6 %) comparativement aux marques maison, qui occupaient une part de marché de 2,4 % en 2018. Les ventes au détail des marques de fabrique et des marques maison ont connu une croissance de 3,9 %, passant de 1 319,5 M$ US en 2014 à 1 539,2 M$ US en 2018. Homann Group (7,0 %), Graal Group (5,6 %) et Abramczyk Co (3,8 %) étaient les marques qui occupaient la plus grande part du marché en 2018, tandis que les « autres » représentaient une part du marché de 66,6 % en 2018. De plus, les autres ont enregistré la croissance la plus importante (4,5 %) des ventes au détail, passant de 859,0 M$ US en 2014 à 1 025,8 M$ US en 2018.

Ventes au détail des principales entreprises de poisson et fruits de mer en Pologne, données historiques (en millions de dollars américains), taux de change fixe de 2018 et part du marché (en %)
Entreprise 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018 Part du marché (en %) 2018
Total 1 319,5 1 369,4 1 424,1 1 475,5 1 539,2 3,9 100,0
Autres 859,0 896,7 938,1 977,0 1 025,8 4,5 66,6
Homann Group 99,4 101,5 103,9 106,1 108,1 2,1 7,0
Graal Group 78,6 80,3 82,3 84,1 86,0 2,3 5,6
Abramczyk Co 52,0 53,6 55,4 57,0 59,0 3,2 3,8
Wilbo S.A. 48,8 50,7 52,7 54,7 57,3 4,1 3,7
Frosta AG 44,4 46,1 48,0 49,7 52,2 4,1 3,4
Marque maison 33,6 34,5 35,4 36,3 37,5 2,8 2,4

Source : Global Data, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les hypermarchés et les supermarchés (79,5 %) sont les principaux canaux de distribution du poisson et des fruits de mer en Pologne. Les spécialistes de l'alimentation et des boissons (11,4 %) et les dépanneurs (6,1 %) représentent d'autres canaux de distribution du poisson et des fruits de mer en Pologne.

Principaux canaux de distribution du poisson et des fruits de mer en Pologne selon les ventes au détail historiques (en millions de dollars américains), taux de change fixe de 2018 et part du marché (en %)
Canal de distribution 2014 2015 2016 2017 2018 TCAC* (%) 2014-2018 Part du marché (en %) 2018
Total 1 319,5 1 369,4 1 424,1 1 475,5 1 539,2 3,9 100,0
Hypermarchés et supermarchés 1 047,3 1 087,2 1 130,9 1 172,0 1 223,0 4,0 79,5
Spécialistes de l'alimentation et des boissons 150,3 156,1 162,6 168,6 176,1 4,1 11,4
Dépanneurs 80,1 83,2 86,6 89,8 93,7 4,0 6,1
Autres 26,7 27,0 27,5 27,8 28,4 1,6 1,8
Magasins payer-emporter et clubs-entrepôts 15,2 15,9 16,5 17,2 18,0 4,3 1,2

Source : Global Data, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Services alimentaires

Même si les consommateurs polonais préfèrent habituellement les repas traditionnels cuisinés à la maison, le manque de temps, combiné aux niveaux à la hausse des revenus discrétionnaires, est un facteur qui s'ajoute à des occasions plus fréquentes de prendre un repas à l'extérieurNote de bas de page 5.

Bien que l'on constate une tendance mondiale à la consommation d'aliments plus sains sur le marché polonais, il semble y avoir un écart marqué entre l'attitude et le comportement des consommateurs. Par conséquent, les exploitants cherchent surtout à améliorer la qualité des menus existants plutôt qu'à introduire des aliments axés uniquement sur la santéNote de bas de page 5.

Le plus important marché de services alimentaires de la Pologne est sa capitale, Varsovie, où l'on recensait une population d'environ 2,6 millions d'habitants en 2018. Or, en raison de la saturation des restaurants dans la capitale, les exploitants se tournent de plus en plus vers des villes secondaires, telles que Wroclaw, pour prendre de l'expansionNote de bas de page 6.

Les ventes de poisson et de fruits de mer dans l'industrie polonaise des services alimentaires ont connu une croissance de 4,6 %, passant de 295,5 M$ US en 2015 à 353,3 M$ US en 2019. La croissance des ventes devrait se poursuivre, mais à un taux inférieur (2,6 %), puisqu'on s'attend à ce qu'elles atteignent 407,3 M$ US d'ici 2024.

Les restaurants représentent le sous-secteur le plus important de la Pologne, les ventes de poisson et de fruits de mer étant passées de 205,2 M$ US en 2015 à 245,2 M$ US en 2019 et le TCAC se situant à 4,6 %. Ce sous-secteur continuera de croître de 2,6 % pendant la période visée par les prévisions puisque les ventes devraient atteindre 282,8 M$ US d'ici 2024. Les pubs, les clubs et les bars constituaient le deuxième plus important sous-secteur de la Pologne, enregistrant des ventes de 61,9 M$ US en 2019, suivi des établissements d'hébergement (16,1 M$ US), des lieux de travail (15,3 M$ US) et des détaillants pratiquant le commerce de consommation sur place (9,0 M$ US). Le sous-secteur des pubs, des clubs et des bars avait le TCAC le plus élevé (5,0 %) qui ait été généré de 2015 à 2019 et c'est celui qui devrait enregistrer le TCAC le plus important (3,0 %) pendant la période visée par les prévisions. Tous les sous-secteurs ont connu une croissance mesurable de 2015 à 2019 et, selon les prévisions, ils devraient maintenir leur niveau de croissance, mais à un taux inférieur.

Valeur des ventes de poisson et de fruits de mer par les services alimentaires de la Pologne, selon le sous-secteur (en millions de dollars américains), taux de change fixe de 2018, données historiques et prévisions
Sous-secteur 2015 2019 TCAC* (%) 2015-2019 2020 2024 TCAC* (%)2020-2024
Total des poissons et fruits de mer 295,5 353,3 4,6 367,0 407,3 2,6
Restaurants 205,2 245,2 4,6 254,7 282,8 2,6
Pubs, clubs et bars 50,9 61,9 5,0 64,6 72,7 3,0
Hébergement 13,6 16,1 4,3 16,7 18,4 2,5
Lieux de travail 13,2 15,3 3,8 15,7 16,7 1,6
Ventes au détail 7,6 9,0 4,2 9,3 10,3 2,5
Loisirs 1,9 2,2 3,8 2,3 2,5 2,1
Exploitants mobiles 1,5 1,8 4,1 1,9 2,0 2,2
Déplacements 1,5 1,8 3,8 1,8 2,0 1,8

Source : Global Data, Foodservice, 2020

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Analyse du lancement de nouveaux produits

Selon la base de données mondiale de Mintel sur les nouveaux produits (GNPD), on a procédé au lancement de 897 poissons et produits du poisson (comme ingrédient) en tant que produits alimentaires et boissons en Pologne entre janvier 2015 et décembre 2019. Parmi ces 897 produits de poisson, 893 étaient des produits alimentaires et 4, des boissons.

En ce qui concerne les nouveaux produits lancés contenant du poisson et des produits du poisson comme ingrédient, déterminés selon les caractéristiques de 2019, c'est en 2015 et en 2016 qu'on a observé le plus grand nombre de lancements de produits, soit respectivement 181 et 222. En 2018 et en 2019, les principales sous-catégories de produits alimentaires offerts étaient les produits de poisson, les salades et les repas préparés. Les principales allégations (plus d'une allégation peut apparaître sur un même emballage) étaient celles concernant les produits éthiques et écologiques, les produits éthiques et durables (habitat/ressources) et la facilité d'utilisation. Les plateaux, les boîtes de conserve et les formats souples constituaient les principaux types d'emballage, surtout lancés en tant que nouveaux produits et nouvelle variété ou élargissement de gamme. Les principaux ingrédients relevés étaient le hareng, le poisson et les produits du poisson, le saumon de l'Atlantique, la graisse de poisson et la bonite à ventre rayé.

Lancement de nouveaux produits contenant du poisson et des produits du poisson (comme ingrédient) en Pologne, de 2015 à 2019, selon les caractéristiques des produits de 2019
Caractéristiques des produits Nombre de lancements par année
2015 2016 2017 2018 2019
Lancements annuels de produits 181 222 163 165 166
Cinq principales sous-catégories
Produits du poisson 131 145 111 114 95
Salades 12 24 7 9 14
Repas préparés 4 14 3 8 13
Pâtes et pâtés à la viande 6 3 5 4 10
Hors-d'œuvres 4 1 4 1 6
Cinq principales allégations
Produit éthique et écologique 14 20 19 33 32
Produit éthique et durable (habitat/ressources) 13 15 22 35 31
Facilité d'utilisation 27 49 34 27 30
Sans additifs ni agents de conservation 36 59 38 54 28
Allant au micro-ondes 9 15 6 12 15
Statut d'importation
Non importé 26 25 33 25 38
Importé 37 27 29 20 26
Principaux types d'emballage
Plateau 47 88 66 68 55
Boîte de conserve 40 29 16 22 47
Souple 21 26 21 16 20
Tube 25 41 26 31 15
Pot 15 9 7 9 9
Principaux types de lancement
Nouveau produit 86 86 66 50 83
Variété nouvelle ou élargissement de gamme 81 98 76 89 59
Nouvel emballage 9 28 14 18 18
Remise en marché 3 8 7 5 3
Nouvelle formulation 2 2 0 3 3
Cinq principales saveurs (y compris les mélanges)
Non aromatisé ou nature 46 50 27 29 33
Tomate 5 3 2 2 8
Fumée 8 15 20 14 7
Saumon 4 2 3 0 4
Sucré et épicé 0 0 0 1 2
Cinq principaux ingrédients
Hareng 32 51 30 47 27
Poisson et produits du poisson 11 15 11 3 16
Saumon de l'Atlantique 20 34 29 24 16
Graisse de poisson 0 7 4 11 13
bonite à ventre rayé 7 13 13 6 12
Source : Mintel, 2019

Exemples de lancement de nouveaux produits

Filets de hareng en sauce tomate et poivron
Source : Mintel, 2020
Entreprise Inletta
Marque Dr Fisher
Catégorie Produits de poisson, de viande et d'œufs transformés
Sous-catégorie Produits du poisson
Marché Pologne
Nom du magasin Dealz
Type de magasin Supermarché
Date de publication Décembre 2019
Type de lancement Variété nouvelle ou élargissement de gamme
Prix en dollars US 0,77

Le produit Filety Sledziowe w Sosie Pomidorowo-Paprykowym (filets de hareng en sauce tomate et poivron) de Dr Fisher a été ajouté à la gamme. Ce produit stérilisé et prêt à manger est vendu au détail en emballages de 170&nbnsp;grammes.

Pâté de maquereau
Source : Mintel, 2020
Entreprise Przetworstwo Rybne Losos
Marque Losos Ustka
Catégorie Tartinades salées
Sous-catégorie Pâtes et pâtés à la viande
Nom du magasin Auchan
Type de magasin Grande surface/ hypermarché
Date de publication Novembre 2019
Type de lancement Variété nouvelle ou élargissement de gamme
Prix en dollars US 0,63

Le produit Pasta z Makreli (pâté de maquereau) de Losos Ustka a été ajouté à la gamme. Ce produit stérilisé et prêt à manger est vendu au détail en emballages de 90 grammes.

Salade épicée au maquereau
Source : Mintel, 2020
Entreprise Przetworstwo Rybne Losos
Marque Losos Ustka
Catégorie Tartinades salées
Sous-catégorie Pâtes et pâtés à la viande
Marché Pologne
Nom du magasin Aldi
Type de magasin Supermarché
Date de publication Mai 2019
Type de lancement Nouvel emballage
Prix en dollars US 0,49

Le produit Salatka Pikantna z Makrela (salade épicée au maquereau) de Losos Ustka est offert dans un nouvel emballage. Ce produit stérilisé et prêt à manger est vendu au détail dans un tout nouvel emballage de 135 grammes.

Préparation en poudre pour bébés – Premier stade
Source : Mintel, 2020
Entreprise Nutricia
Marque Nutricia Bebilon Profutura
Catégorie Aliments pour bébés
Sous-catégorie Préparation pour nourrissons (0 à 6 mois)
Marché Pologne
Nom du magasin Aptek Dbam o Zdrowie
Type de magasin Pharmacie
Date de publication Octobre 2018
Type de lancement Nouvel emballage
Prix en dollars US 15,59

Le produit Bebilon Profutura 1 Mleko Poczatkowe od Urodzenia (Préparation en poudre pour bébés – Premier stade) de Nutricia est offert dans un nouvel emballage. La préparation, qui convient aux bébés dès la naissance, ne contient que de l'ADH (oméga 3), un mélange d’oligosaccharides GOS/FOS soumis à des tests cliniques et breveté, des nucléotides et du lactose. Le produit se prépare en mélangeant trois cuillerées de poudre dans 90 millilitres d’eau et il est vendu dans un nouvel eballage de 800 grammes, pratique et refermable, contenant une cuillère et les instructions de préparation.

Débouchés pour le Canada

En 2019, la Pologne était le seizième marché de poisson et fruits de mer en importance au monde, avec des importations évaluées à 2,6 G$ US et 611,3 millions de kg. La même année, le Canada se trouvait au quinzième rang de ce classement, représentant 2,1 % de la part totale du marché mondial (3,3 G$ US et 545,8 millions de kg).

Le Canada était de trente-huitième plus important fournisseur de poisson et fruits de mer de la Pologne en 2019. Les principales importations de poisson et e fruits de mer du Canada étaient la chair de poisson congelée, n.d.a. (code SH : 030499), évaluée à 683 200 $ US (0,7 million de kg), les salmonidés congelés (code SH : 030319), à 369 400 $ US (0,2 million de kg), et le poisson congelé, n.d.a. (code SH : 030389), à 300 $ US (0,1 million de kg). Le Canada peut donc encore grandement accroître sa présence sur le marché polonais en tant que fournisseur de poisson et fruits de mer salubres et de grande qualité et de produits de la pêche transformés à valeur ajoutée.

Accord économique et commercial global (AECG)

En vertu de l'AECG, 98 % des lignes tarifaires de l'UE sont maintenant exemptes de droits de douane pour les produits canadiens, et 1 % de plus le deviendra sur une période de sept ans. L'élimination des droits de douane représente des possibilités d'exportation accrues vers le marché de l'UE pour les producteurs, les transformateurs et les fabricants canadiens, ainsi que pour les produits agricoles et agroalimentaires canadiens, les poissons et les fruits de mer, les produits forestiers et la gamme complète des marchandises industrielles.

En quoi l'ACEG est-il bon pour les exportateurs de poisson et de fruits de mer canadiens? (Affaires mondiales Canada, 2020)

Pour de plus amples renseignements, accédez à la page Débouchés et avantages de l'AECG pour les exportateurs canadiens de poisson et de fruits de mer.

Veuillez consulter l'Info-Tarif Canada pour obtenir de plus amples renseignements sur les droits de douane pour le marché du PTPGP et d'autres pays avec lesquels le Canada a conclu un accord de libre-échange.

Pour de plus amples renseignements

Le Service des délégués commerciaux du Canada :

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Plus de renseignements sur les marchés agroalimentaires :

Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire
Découvrez l'agriculture mondiale et les débouchés agroalimentaires, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux, les tendances des marchés et les prévisions, et renseignez-vous sur les accords de libre-échange du Canada.

Pour en savoir plus sur les industries agroalimentaires du Canada :

Service d'information sur les marchés agroalimentaires
Les entreprises canadiennes du secteur de l'agroalimentaire et des produits de la mer peuvent profiter d'un service personnalisé de rapports et d'analyses et prendre un abonnement par courrier électronique pour recevoir les plus récents rapports directement dans leur boîte de réception.

Pour de plus amples renseignements sur Seafood Expo Global/Seafood Processing Global, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle – Tendances dans le secteur des produits de la mer en Pologne
Rapport d'analyse mondiale

Préparé par : Laurie Bernardi, analyste en recherche sur les marchés internationaux

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2021).

Photos
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa ON  K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document selon le modèle suivant : AAC, titre du document, année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :