Sélection de la langue

Recherche

Analyse sectorielle – Produits de crustacés en France

Août 2018

Sommaire

Le présent rapport met en lumière l'importation de produits de crustacés en France et tente de dégager les meilleures occasions pour les exportateurs canadiens.

Plus particulièrement, l'analyse des données se concentre sur les dix principaux produits de crustacés importés par la France pour lesquels le Canada est un fournisseur. En 2017, le Canada était le dixième fournisseur de crustacés de la France avec des ventes de 37,2 millions de dollars US.

En 2017, la France était le cinquième importateur de crustacés au monde, ses importations totalisant 1,4 milliard de dollars US (soit une part de marché de 4,4 %), suivi par la Corée du Sud et le Royaume Uni avec 3,9 % et 3,2 % de part de marché respectivement.

Les crustacés importés par la France en 2017 provenaient de 95 pays. Cette même année, les principaux pays fournisseurs ont été l'Équateur (17,3 % de part de marché), le Royaume-Uni (8,2 %), l'Inde (7,9 %), Madagascar (7,4 %) et le Vietnam (7,2 %). La part du Canada était de 2,7 %.

Les principaux produits de crustacés importés par la France ont été les crevettes congelées, avec une part de 59,5 %, suivi des langoustes congelées (5,0 %) et des crevettes préparées et présentées dans un contenant hermétique (4,6 %). Le homard congelé représente le produit affichant la plus forte croissance avec un taux de croissance annuel composé de 12,2 % entre 2013 et 2017. Au total, les importations de crustacés de la France ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 0,5 % entre 2013 et 2017.

Le Canada était le deuxième fournisseur de homard de la France derrière le Royaume-Uni, avec des ventes de 36,1 millions de dollars US, ce qui représente 14,6 % de la part du marché mondial en 2017. Le Canada a enregistré un taux de croissance annuel composé de 12,7 % entre 2013 et 2017.

Aperçu du marché

La France est un grand importateur de produits de crustacés, car sa production nationale est considérablement plus faible que sa demande totale. Bien que la consommation globale stagne, les importations de produits de la mer continuent d'augmenter rapidement.

En 2017, la France était le cinquième importateur de crustacés au monde. Les importations de produits de crustacés tous pays confondus ont totalisé 1,4 milliard de dollars US, et les produits du Canada ont représenté 37,2 millions de dollars US (selon les données d'importation de la France).

Les dix principaux marchés de crustacés dans le monde, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 26 986 30 940 27 081 28 223 30 993 3,5 100
États-Unis 8 201 9 984 8 745 8 985 10 185 5,6 32,9
Japon 3 835 3 679 3 087 3 320 3 418 −2,8 11,0
Chine 1 438 1 671 1 861 2 118 2 534 15,2 8,2
Espagne 1 341 1 525 1 409 1 468 1 552 3,7 5,0
France 1 342 1 442 1 233 1 303 1 371 0,5 4,4
Corée du Sud 683 914 927 983 1 195 15,0 3,9
Royaume-Uni 945 1 124 1 043 1 001 992 1,2 3,2
Canada 898 1 098 943 956 952 1,5 3,1
Pays-Bas 632 869 674 716 892 9,0 2,9
Italie 808 940 804 876 867 1,8 2,8

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Remarque : Les données se fondent sur les importations de crustacés consultées le 21 mars 2018.

Les dix principaux fournisseurs de crustacés de la France, en millions de dollars US, 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Monde - Total 1 342,0 1 441,9 1 233,1 1 302,8 1 370,8 0,5 100
Équateur 235,6 265,5 235,5 239,0 236,8 0,1 17,3
Royaume-Uni 129,7 127,0 107,1 111,5 112,1 −3,6 8,2
Inde 115,8 155,8 123,3 108,5 108,7 −1,6 7,9
Madagascar 93,3 85,0 57,2 76,4 100,9 2,0 7,4
Vietnam 70,6 113,5 94,2 93,0 99,0 8,8 7,2
Pays-Bas 102,9 84,5 67,5 82,7 85,0 −4,7 6,2
Espagne 49,6 55,0 44,8 50,5 58,1 4,0 4,2
Vénézuéla 39,6 34,1 21,8 38,0 52,9 7,5 3,9
Irlande 40,3 42,7 37,1 41,5 39,7 −0,4 2,9
Canada 25,3 29,5 29,0 33,8 37,2 10,1 2,7

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Les crustacés importés par la France en 2017 provenaient de 95 pays. Cette même année, les principaux pays fournisseurs ont été l'Équateur (17,3 % de part de marché), le Royaume-Uni (8,2 %), l'Inde (7,9 %), Madagascar (7,4 %) et le Vietnam (7,2 %). Le Canada détenait 2,7 % de part de marché et était le dixième plus grand fournisseur en 2017.

Les dix principaux produits de crustacés importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 1 342.0 1 441.9 1 233.1 1 302.8 1 370.8 0,5 100
030617 Crevettes congelées 750,4 823,2 691,3 737,4 815,5 2,1 59,5
030611 Langoustes 63,0 68,9 72,4 72,7 68,9 2,3 5,0
160529 Crevettes préparées ou en conserve en contenant hermétique 59,3 67,0 55,0 54,6 62,8 1,4 4,6
030632 Homard vivant, frais ou réfrigéré 76,5 78,4 66,4 68,8 62,3 −5,0 4,5
160521 Crevettes préparées ou en conserve sans contenant hermétique 58,7 63,8 56,2 57,7 56,1 −1,1 4,1
030614 Crabe congelé, décortiqué ou non 35,4 37,8 31,0 35,8 38,9 2,4 2,8
030615 Homard de Norvège congelé 29,1 29,5 25,2 29,0 34,3 4,2 2,5
030612 Homard congelé 20,1 19,1 20,7 26,6 31,9 12,2 2,3
030633 Crabe vivant, frais ou réfrigéré 35,2 36,1 33,8 36,4 30,4 −3,6 2,2
160510 Crabe préparé ou en conserve 41,7 41,0 36,9 29,9 29,7 −8,1 2,2

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

Les principaux produits de crustacés importés par la France ont été les crevettes congelées avec 59,5 % de part de marché, puis les langoustes congelées (5,0 %) et les crevettes préparées en contenant hermétique (4,6 %). Les homards congelés affichent la plus forte croissance avec un taux de croissance annuel composé de 12,2 % entre 2013 et 2017. Les importations totales de crustacés de la France ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 0,5 % entre 2013 et 2017.

Les dix principaux produits de crustacés du Canada importés par la France, en milliers de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 25 344 29 487 28 953 33 773 37 219 10,1 100
030612 Homard congelé 12 000 15 699 17 042 22 084 20 887 15,9 56,1
030632 Homard vivant, frais ou réfrigéré 8 902 8 520 6 940 8 191 13 923 11,8 37,4
160530 Homard préparé ou en conserve 1 459 1 690 1 481 1 710 1 206 −4,6 3,2
160510 Crabe préparé ou en conserve 1 677 2 141 2 349 1 150 434 −28,7 1,2
030699 Crustacés vivants, frais, réfrigérés, séchés, salés, fumés 0 14 6 20 224 152,0 0,6
160521 Crevettes préparées ou en conserve sans contenant hermétique 277 451 158 160 222 −5,4 0,6
030614 Crabe congelé 333 269 138 68 204 −11,5 0,5
030615 Homard de Norvège congelé 0 12 0 0 86 N/C 0,2
030616 Crevettes nordiques congelées 81 409 483 209 29 −22,6 0,1
030633 Crabe vivant, frais ou réfrigéré 0 0 0 0 2 N/C 0,0

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

De 2013 à 2017, les trois principaux produits de crustacés importés par la France en provenance du Canada étaient des homards :

  1. homard congelé (20,9 millions de dollars US)
  2. homard vivant, frais ou réfrigéré (13,9 millions de dollars US)
  3. homard préparé ou en conserve (1,2 million de dollars US)

Tendances de consommation et ventes au Canada

Volume total des ventes de poisson et fruits de mer frais en France (données historiques), en milliers de tonnes, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Poisson et fruits de mer 317,6 317,4 313,8 313,4 313,2 −0,3 100
Crustacés 17,1 17,5 18,0 17,9 17,7 0,9 5,7
Poisson 187,9 184,3 179,5 178,6 177,9 −1,4 56,8
Mollusques et céphalopodes 112,6 115,5 116,2 117,0 117,6 1,1 37,5

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Le volume total des ventes de crustacés en France est demeuré constant (entre 17 100 tonnes et 18 000 tonnes) de 2013 à 2017. La part de marché a été de 5,7 % du volume total des ventes de poisson et fruits de mer en 2017. Le taux de croissance annuel composé du volume total des ventes de crustacés a été de 0,9% entre 2013 et 2017.

Prévisions du volume total des ventes de poisson et fruits de mer en France, en milliers de tonnes, de 2018 à 2022
Catégorie 2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* % 2018-2022 Part de marché % 2022
Poisson et fruits de mer 313, 312,7 312,5 312,3 312,1  0,1 100
Crustacés 17,5 17,4 17,3 17,2 17,1  0,6 5,5
Poisson 177,3 176,7 176,3 175,9 175,6  0,2 56,3
Mollusques et céphalopodes 118,2 118,6 118,9 119,2 119,4 0,3 38,3

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Entre 2018 et 2022, le volume total des ventes de crustacés devrait diminuer à un taux de croissance annuel négatif de −0,6 %. La part de marché devrait être de 5,5 % d'ici 2022.

Volume total de la consommation de crustacés en France, par habitant et par ménage, en kilogrammes, de 2013 à 2017
Type de valeur 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017
Par habitant 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3 0,0
Par ménage 0,6 0,6 0,6 0,6 0,6 0,0

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Le volume total de consommation de crustacés par habitant est demeuré le même à 0,3 kilogramme de 2013 à 2017. Le volume total de consommation de crustacés par ménage est demeuré le même à 0,6 kilogramme de 2013 à 2017.

Marché de détail

Sur le marché de détail, la demande de la France en crustacés est demeurée relativement élevée au sein des pays européens. Toutefois, au détail, Euromonitor International signale que le prix demeure le principal facteur dans les décisions d'achat des clients français, car les crustacés sont considérés comme des produits chers et difficiles à préparer et à cuisiner. Le volume de crustacés vendus au détail a diminué à 13 100 tonnes en 2017, mais la valeur au détail a augmenté à 205,8 millions de dollars US en 2017. Euromonitor International signale que les ventes de crustacés dans le secteur de la restauration ont aussi diminué, et mentionne que le prix aurait un rôle à jouer dans cette situation.

Ventes au détail de crustacés (données historiques) en milliers de tonnes et en millions de dollars US, de 2013 à 2017
2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017
Volume 14,2 15,2 14,2 13,8 13,1 −2,0
Valeur 200,8 218,0 204,9 204,5 205,8 0,6

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Prévisions des ventes au détail de crustacés en milliers de tonnes et en millions de dollars US, de 2017 à 2022
2018 2019 2020 2021 2022 TCAC* % 2018-2022
Volume 12,8 12,6 12,5 12,4 12,3 −1,0
Valeur 203,6 204,2 205,6 207,5 209,6 0,7

Source : Euromonitor International, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

On prévoit que les ventes au détail continueront de diminuer pour s'établir à 12 300 tonnes en 2022, mais que la valeur des ventes au détail augmentera à 209,6 millions de dollars US en 2022.

Analyse du commerce par catégorie

Produits de crustacés importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 1 342,0 1 441,9 1 233,1 1 302,8 1 370,8 0,5 100
Crevettes 935,8 1 021,2 858,1 917,0 992,1 1,5 72,4
Homard 259,3 267,4 247,7 256,0 247,0 −1,2 18,0
Crabe 112,3 114,9 101,8 102,1 100,6 −2,7 7,3
Autres crustacés 34,6 38,4 25,6 27,7 31,1 −2,6 2,3

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

De tous les crustacés importés des autres pays par la France, les importations de crevettes ont représenté une part de marché de 72,4 %, totalisant 992,1 millions de dollars US en 2017. Les importations de homard ont représenté 18,0 % de part de marché pour une valeur de 247 millions de dollars US, tandis que les importations de crabe ont compté pour 7,3 %, soit 100,6 millions de dollars US. Les crevettes ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 1,5 % de 2013 à 2017. Le homard, le crabe et les autres crustacés ont tous enregistré des taux de croissance annuels composés négatifs entre 2013 et 2017.

Produits de crustacés importés par la France en provenance du Canada, en dollars US, de 2013 à 2017
Catégorie 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 25 343 ,775 29 486 619 28 953 333 33 773 319 37 219 045 10,1 100
Homard 22 360 896 25 932 370 25 462 683 31 984 195 36 103 096 12,7 97,0
Crabe 2 010 832 2 410 401 2 486 073 1 217 819 640 582 −24,9 1,7
Crevettes 762 408 1 129 655 998 918 551 030 251 253 −24,2 0,7
Autres crustacés 209 639 14 193 5 659 20 275 224 114 1,7 0,6

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2017, le homard a représenté 97,0 % de tous les produits de crustacés importés par la France en provenance du Canada, suivi par le crabe (1,7 %), les crevettes (0,7 %) et les autres crustacés (0,6 %). Les importations françaises de homard ont augmenté à un taux de croissance annuel composé de 12,7 % de 2013 à 2017.

Crevettes

La crevette est le principal crustacé consommé en France. Les crevettes congelées sont importées crues et cuites sur place, puis elles sont décortiquées et vendues comme « produits frais » dans les comptoirs de produits de la mer partout en France.

Les dix principaux fournisseurs de crevettes de la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 935,8 1021,2 858,1 917,0 992,1 1,5 100
Équateur 233,7 262,6 233,8 237,8 235,8 0,2 23,77
Inde 114,8 154,3 122,0 107,6 107,7 −1,6 10,85
Madagascar 87,0 78,2 53,3 71,6 95,0 2,2 9,58
Vietnam 58,1 98,9 82,1 82,2 89,0 11,3 8,97
Pays-Bas 85,8 67,1 51,9 62,9 61,3 −8,1 6,18
Vénézuéla 39,4 33,9 21,7 37,9 52,6 7,5 5,31
Espagne 33,4 35,0 28,6 37,4 43,3 6,7 4,37
Bangladesh 53,3 43,3 33,1 28,5 36,5 −9,1 3,67
Nigéria 23,9 29,4 31,8 41,1 36,0 10,7 3,63
Belgique 22,9 23,3 23,4 25,9 26,7 4,0 2,69
Canada (47) 0,8 1,1 1,0 0,6 0,3 −24,2 0,03

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Depuis 2013, l'Équateur est le plus grand fournisseur de crevettes de la France avec des ventes de 235,8 millions de dollars US en 2017, suivi par l'Inde (107,7 millions de dollars US). Le Canada s'est hissé au quarante-septième rang des fournisseurs de crevettes de la France avec des ventes se chiffrant à 0,3 million de dollars US et a enregistré un taux de croissance annuel composé négatif de −24,2 % entre 2013 et 2017.

Les produits de crevettes importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 935,8 1 021,2 858,1 917,0 992,1 1,5 100
030617 Crevettes congelées 750,4 823,2 691,3 737,4 815,5 2,1 82,2
160529 Crevettes préparées ou en conserve en contenant hermétique 59,3 67,0 55,0 54,6 62,8 1,4 6,3
160521 Crevettes préparées ou en conserve sans contenant hermétique 58,7 63,8 56,2 57,7 56,1 −1,1 5,7
030616 Crevettes nordiques congelées 24,2 25,8 20,0 20,9 19,3 −5,5 1,9
030627 Crevettes vivantes, fraîches, réfrigérées, séchées, salées 12,1 9,8 6,5 7,9 22,5 16,8 2,3
030626 Crevettes nordiques 31,1 31,8 29,0 38,3 15,9 −15,4 1,6

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

De toutes les crevettes importées des autres pays par la France, les crevettes congelées ont représenté 82,2 % de part de marché pour une valeur de 815,5 millions de dollars US en 2017. Venaient ensuite les crevettes préparées ou en conserve en contenant hermétique (6,3 %), évaluées à 62,8 millions de dollars US.

Importations de produits de crevettes de la France en provenance du Canada, en dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 762 408 1 129 655 998 918 551 030 251 253 −24,2 100
160521 Crevettes préparées ou en conserve 277 396 451 181 158 350 159 524 222 008 −5,4 88,4
030616 Crevettes nordiques congelées 80 994 408 770 483 416 208 840 29 245 −22,5 11,6
160529 Crevettes préparées ou en conserve en contenant hermétique 0 961 59 414 0 0 N/C N/C
030627 Crevettes vivantes, fraîches, réfrigérées, séchées, salées 8 535 0 0 1 0 N/C N/C
030626 Crevettes nordiques 0 0 0 46 0 N/C N/C
030617 Crevettes congelées 395 483 268 743 297 738 182 619 0 N/C N/C

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Les crevettes importées du Canada par la France en 2017 ont totalisé 251 253 $ US, les crevettes préparées ou en conserve représentant 88,4 % de part de marché pour une valeur de 222 008 $ US. Cependant, les importations totales de crevettes et les importations de crevettes préparées ou en conserve ont enregistré des taux de croissance annuels composés négatifs de −24,2 % et −5,4 % respectivement.

Homard

Pour le homard vivant, le Canada est en concurrence avec les États Unis, tandis qu'il n'y a aucune concurrence de la part des États Unis dans le cas du homard congelé. Aux termes de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne, le homard canadien (vivant) peut maintenant entrer en Union européenne (UE) en franchise de droits tandis que les États Unis se voient encore imposer des droits de 8 %, ce qui pourrait permettre au Canada d'obtenir une partie de la part de marché des États Unis.

Les dix principaux fournisseurs de produits de homard de la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Monde - total 259,3 267,4 247,7 256,0 247,0 −1,2 100
Royaume-Uni 91,9 87,9 72,8 74,9 76,3 −4,5 30,9
Canada 22,4 25,9 25,5 32,0 36,1 12,7 14,6
Bahamas 19,9 23,2 20,8 26,1 19,8 −0,1 8,0
Nicaragua 14,4 16,9 24,5 22,8 18,8 6,9 7,6
États-Unis 35,8 32,8 29,0 26,1 18,7 −15,0 7,6
Irlande 16,7 20,1 16,1 17,3 16,2 −0,8 6,5
Espagne 12,4 12,3 12,4 9,6 10,7 −3,6 4,3
Danemark 10,9 11,9 7,8 8,8 10,5 −0,9 4,2
Pays-Bas 4,8 5,5 5,1 8,3 7,8 12,9 3,2
Cuba 7,2 2,7 4,2 2,7 5,0 −8,7 2,0

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

En 2017, le Canada était le deuxième plus grand fournisseur de homard de la France avec des ventes de 36,1 millions de dollars US, ce qui représente 14,6 % de part de marché. Le Royaume-Uni était le plus important fournisseur de la France avec 76,3 millions de dollars US, ce qui représente 30,9 % de part de marché.

Produits de homard importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 259,3 267,4 247,7 256,0 247,0 −1,2 100
030611 Langoustes 63,0 68,9 72,4 72,7 68,9 2,3 27,9
030632 Homard vivant, frais, réfrigéré, séché, salé 76,5 78,4 66,4 68,8 62,3 −5,0 25,2
030625 Homard de Norvège vivant, frais, réfrigéré, séché, salé 57,4 56,6 43,9 43,6 35,1 −11,6 14,2
030615 Homard de Norvège congelé 29,1 29,5 25,2 29,0 34,3 4,2 13,9
030612 Homard congelé 20,1 19,1 20,7 26,6 31,9 12,2 12,9
030631 Langoustes vivantes, fraîches, réfrigérées, séchées, salées 10,9 12,3 16,4 12,2 10,1 −1,9 4,1
160530 Homard préparé ou en conserve 2,3 2,7 2,7 3,1 2,1 −2,2 0,8
030691 Langoustes fumées ou en saumure 0,0 0,0 0,0 0,0 1,3 N/C 0,5
030694 Homard de Norvège fumé ou en saumure 0,0 0,0 0,0 0,0 1,1 N/C 0,4

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Les principaux produits de homard importés par la France en provenance des pays étrangers ont été les langoustes congelées avec une part de marché de 27,9 %, évaluée à 68,9 millions de dollars US en 2017. Les homards vivants, frais, réfrigérés, séchés, salés suivaient avec une part de marché de 25,2 %, évaluée à 62,3 millions de dollars US. Le homard congelé (valeur des importations : 31,9 millions de dollars US) a enregistré le taux de croissance annuel composé le plus élevé à 12,2% entre 2013 et 2017. Le homard vendu au détail est un produit très saisonnier (Noël et Pâques).

Produits de homard importés par la France en provenance du Canada, en dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 22 360 896 25 932 370 25 462 683 31 984 195 36 103 096 12,7 100
030612 Homard congelé 12 000 098 15 699 426 17 042 047 22 083 896 20 887 201 14,9 57,9
030632 Homard vivant, frais, réfrigéré, séché, salé 8 901 530 8 520 362 6 939 811 8 190 577 13 923 949 11,8 38,6
160530 Homard préparé ou en conserve 1 459 268 1 689 836 1 480 825 1 709 722 1 205 517 −4,7 3,3
030615 Homard de Norvège congelé 0 11 922 0 0 86 429 N/C 0,2
030625 Homard de Norvège vivant, frais, réfrigéré, séché, salé 0 10 824 0 0 0 N/C N/C

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Le homard a été le crustacé le plus importé du Canada par la France en 2017 pour une valeur de 36,1 millions de dollars US avec un taux de croissance annuel composé de 12,7 % entre 2013 et 2017. Les importations de homard congelé ont représenté 57,9 % du total des importations à un taux de croissance annuel composé de 14,9 % entre 2013 et 2017.

Crabe

Les dix principaux fournisseurs de produits de crabe de la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Monde - Total 112,3 114,9 101,8 102,1 100,6 −2,7 100
Royaume-Uni 28,0 30,7 27,7 28,2 29,5 1,3 29,3
Irlande 21,8 20,3 18,5 21,1 18,7 −3,8 18,6
Vietnam 12,2 14,1 11,5 10,5 9,9 −5,1 9,8
Russie 2,3 5,5 5,9 8,5 8,5 38,7 8,4
Belgique 13,3 12,2 11,2 9,8 7,7 −12,8 7,6
Chili 5,3 4,8 5,2 2,9 5,4 0,5 5,4
Norvège 4,8 2,9 3,0 5,7 4,6 −1,1 4,6
Indonésie 6,4 5,5 5,1 4,1 4,5 −8,4 4,5
Madagascar 4,0 4,3 2,2 2,9 2,9 −7,7 2,9
Corée du Sud 2,6 1,4 1,5 1,1 1,6 −11,4 1,6
Canada (16) 2,0 2,4 2,5 1,2 0,6 −26,0 0,6

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Le Royaume-Uni a été le principal fournisseur de crabe de la France avec une part de marché de 29,3 % en 2017. Le Canada a été le sixième fournisseur de crabe de la France avec une part de marché de 0,6 % en 2017. Le Canada a enregistré un taux de croissance annuel composé de −26,0 % entre 2013 et 2017.

Les produits de crabe importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 112,3 114,9 101,8 102,1 100,6 −2,7 100
030614 Crabe congelé, décortiqué ou non 35,4 37,8 31,0 35,8 38,9 2,4 38,7
030633 Crabe vivant, frais, réfrigéré, séché, salé 35,2 36,1 33,8 36,4 30,4 −3,6 30,2
160510 Crabe préparé ou en conserve 41,7 41,0 36,9 29,9 29,7 −8,1 29,6
030693 Crabe fumé ou en saumure 0,0 0,0 0,0 0,0 1,6 N/C 1,6

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Le crabe congelé décortiqué ou non importé par la France a représenté 38,7 % (38,9 millions de dollars US) des importations totales de crabe en 2017, suivi par le crabe vivant, frais, réfrigéré, séché, salé, qui a représenté 30,2 % de part de marché (30,4 millions de dollars US).

Produits de crabe importés par la France en provenance du Canada, en dollars US$, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 2 010 832 2 410 401 2 486 073 1 217 819 640 582 −24,9 100
160510 Crabe préparé ou en conserve 1 676 864 21 41 348 2 348 527 1 150 065 433 792 −28,7 67,7
030614 Crabe congelé 333 366 269 053 137 546 67 754 204 369 −11,5 31,9
030633 Crabe vivant, frais ou réfrigéré 0 0 0 0 242,1 N/C 0,4
030624 Crabe séché, salé, fumé 602 0 0 0 0 N/C N/C

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Les produits de crabe canadiens importés par la France ont été le crabe préparé ou en conserve et le crabe congelé. Ces deux produits ont enregistré des taux de croissance annuels composés négatifs de −28,7 % et de −11,5 % respectivement entre 2013 et 2017.

Autres crustacés

Les dix principaux fournisseurs d'autres crustacés de la France, en dollars US, de 2013 à 2017
Pays 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Monde - Total 34 618 413 38 384 653 25 554 794 27 664 989 31 113 312 −2,6 100
Pays-Bas 11 387 962 11 174 687 9 714 739 10 985 335 14 630 093 6,5 47,0
Espagne 2 857 239 6 751 995 3 064 448 2 910 828 3 300 427 3,7 10,6
Chine 3 174 192 4 754 764 2 821 073 2 989 860 2 821 368 −2,.9 9,1
Irlande 590 450 534 889 492 689 640 204 2 534 986 43,9 8,1
Royaume-Uni 3 056 424 2 957 853 2 364 907 2 580 630 1 082 064 −22,9 3,5
Belgique 3 198 010 2 424 775 1 343 170 799 986 944 250 −26,3 3,0
Danemark 1 765 648 2 622 145 1 871 310 1 092 177 867 052 −16,3 2,8
Portugal 483 861 500 439 504 053 671 860 822 207 14,2 2,6
Argentine 1 397 314 432 220 21 851 599 635 816 540 −12,6 2,6
Bulgarie 7 138 18 293 702 740 686 293 N/C 2,2
Canada (14) 209 639 14 193 5 659 20 275 224 114 1,7 0,7

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé
N/C : Impossible à calculer

Les Pays Bas ont été le plus important fournisseur d'autres crustacés de la France, avec des ventes atteignant 14,6 millions de dollars US en 2017. Le Canada était le quatorzième plus important fournisseur d'autres crustacés de la France, avec des ventes de 224 114 millions de dollars US en 2017 et un taux de croissance annuel composé de 1,7 % entre 2013 et 2017.

Autres crustacés importés par la France, en millions de dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 34,6 38,4 25,6 27,7 31,1 −2,6 100
160540 Crustacés préparés ou en conserve 13,6 15,9 10,2 12,9 14,6 1,8 53,6
030619 Crustacés congelés 14,8 12,8 9,3 5,9 10,3 −8,7 38,1
030699 Crustacés vivants, frais, réfrigérés, séchés, salés, fumés 6,3 9,6 6,0 8,8 6,2 −0,4 8,2

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Les importations totales d'autres crustacés ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 2,6 % entre 2013 et 2017. Cependant, les crustacés préparés ou en conserve ont affiché un taux de croissance annuel composé de 2 % au cours de la même période, avec une part de marché de 53,6 % pour une valeur de 14,6 millions de dollars US.

Autres crustacés importés par la France en provenance du Canada, en dollars US, de 2013 à 2017
Code SH Description 2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017 Part de marché % 2017
Total 209 639 14 193 5 659 20 275 224 114 1,7 100
030699 Crustacés vivants, frais, réfrigérés, séchés, salés, fumés 100 14 193 5 659 20 275 224 114 150,9 100
030619 Crustacés congelés 209 539 0 0 0 0 N/C N/C

Source : Global Trade Tracker, 2018.

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Code SH : Codes du Système harmonisé

N/C : Impossible à calculer

Circuits de distribution

Le marché de détail a représenté plus de 81 % des ventes de poisson et fruits de mer frais en France, suivi par le secteur de la restauration avec 15,8 % en 2017. La part des trois circuits est demeurée la même entre 2013 et 2017.

Répartition des ventes de poisson et de fruits de mer en France – Ventilation en pourcentage (%) selon le volume des ventes, de 2013 à 2017
2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017
Marché de détail 82,7 82,7 82,2 81,7 81,0 −0,5
Secteur de la restauration 14,6 14,6 14,4 15,0 15,8 2,0
Établissements 2,7 2,7 3,4 3,3 3,2 4,3
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Répartition des ventes de poisson et de fruits de mer frais en France, en milliers de tonnes, de 2013 à 2017
2013 2014 2015 2016 2017 TCAC* % 2013-2017
Marché de détail 262,7 260,9 258,1 256,2 253,6 −0,9
Secteur de la restauration 46,4 46,0 45,1 46,9 49,6 2,5
Établissements 8,6 10,5 10,6 10,3 10,0 −1,6
Total 317,6 317,4 313,8 313,4 313,2 −0,4

Source : Euromonitor International, 2018

*TCAC : Taux de croissance annuel composé

Conclusion

Les importations totales de crustacés par la France ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 0,5 % et son volume total des ventes nationales de crustacés ont enregistré un taux de croissance annuel composé de 0,9 % entre 2013 et 2017. La valeur au détail des crustacés a grimpé à 205,8 millions de dollars US en 2017, malgré la baisse du volume des ventes au détail durant cette année en raison des prix élevés.

En 2017, le Canada était le dixième plus important fournisseur de crustacés de la France avec des ventes de 37,2 millions de dollars US et il était le deuxième plus important fournisseur de homard de la France avec des ventes de 36,1 millions de dollars US, ce qui représente 14,6 % de la part mondiale en 2017. L'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne devrait grandement améliorer le potentiel concurrentiel du Canada dans ce secteur.

Pour plus de renseignements

Les délégués commerciaux internationaux peuvent fournir à l'industrie canadienne une expertise de terrain concernant les potentiels de marché, les conditions actuelles et les contacts d'affaires locaux, et sont un excellent point de contact pour obtenir des conseils à l'exportation.

Pour obtenir d'autres renseignements sur ce marché et d'autres marchés, consultez la liste complète des analyses des marchés mondiaux à la page Renseignements sur les marchés internationaux de l'agroalimentaire, par région.

Pour de plus amples renseignements sur FOODEX 2018, veuillez communiquer avec :

Ben Berry, directeur adjoint
Stratégie et organisation, foires commerciales
Agriculture et Agroalimentaire Canada
ben.berry@canada.ca

Ressources

Analyse sectorielle : Produits de crustacés en France
Rapport d'analyse mondiale

Prepared by: Hongli Wang, Market Analyst

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire (2018).

Images
Les images figurant dans la présente publication sont reproduites avec la permission des titulaires des droits s'y rattachant. À moins d'avis contraire, Sa Majesté la Reine du chef du Canada est titulaire des droits d'auteur sur ces images.

Pour vous inscrire à notre liste de distribution ou pour suggérer d'autres sujets ou marchés de recherche, vous pouvez vous adresser à :

Agriculture et Agroalimentaire Canada, Analyses des marchés mondiaux
1341, chemin Baseline, Tour 5, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0C5
Canada
Courriel : aafc.mas-sam.aac@canada.ca

Le gouvernement du Canada a préparé le présent document en se fondant sur des sources d'information primaires et secondaires. Même s'il n'a ménagé aucun effort pour présenter des données exactes, Agriculture et Agroalimentaire Canada n'assume aucune responsabilité à l'égard de toute décision qui pourrait être prise sur la base de ces renseignements.

Toute reproduction ou redistribution du présent document, en totalité ou en partie, doit énoncer clairement qu'Agriculture et Agroalimentaire Canada est le titulaire du droit d'auteur du document en respectant le modèle suivant : AAC – titre du rapport – année. Si le document reproduit ou redistribué reprend des données du présent document, il y a lieu d'y indiquer les sources telles qu'elles sont inscrites dans le présent document.

Agriculture et Agroalimentaire Canada fournit le présent document ainsi que d'autres services de production de rapports gratuitement à ses clients des industries agricole et alimentaire.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :